Dimanche 05 Février, 2023 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Video

Le Sénégal peaufine sa stratégie d’élimination des Maladies Tropicales Négligées

Single Post
Le Sénégal peaufine sa stratégie d’élimination des Maladies Tropicales Négligées
Les Maladies Tropicales Négligées (MTN) ne doivent pas être négligées. Elles constituent un véritable problème de santé publique. L’organisation mondiale de la santé (OMS) en a recensé 20. Mais le Sénégal en cible 14. Leur prévalence est différenciée dans les 79 districts par ces maladies. Le niveau de Co endémicité est différent d'une région à une autre selon la coordonnatrice du programme national de lutte contre les maladies tropicales négligées. Le docteur Ndèye Mbacké Kane a fait face à la presse en, prélude à la journée mondiale qui sera organisée le lundi 30 janvier, dans la région de Kaolack.


Le Programme National de Lutte contre les Maladies Tropicales Négligées compte impliquer davantage les différents acteurs dans la croisade pour accélérer la réalisation des objectifs fixés. Il s’agit selon le docteur Ndèye Mbacké Kane de renforcer le plaidoyer et la mobilisation des parties prenantes en vue d'accélérer leur contrôle et leur élimination au Sénégal d'ici 2030. 

La cellule de lutte compte ainsi partager avec les acteurs les succès, enjeux, défis, contraintes et perspectives dans la lutte contre les MTN au Sénégal. La finalité, c’est d’amener les décideurs à prendre en compte les MTN dans les décisions politiques nationales, sensibiliser les communautés sur l'importance et les avantages de leur implication dans la lutte. S’y ajoute que la cellule  va créer une dynamique autour des acteurs y compris les jeunes à agir maintenant et ensemble, inciter les acteurs à investir dans la lutte, convaincre les donateurs à augmenter leurs ressources pour contrôler, éliminer et éradiquer les MTN, mener le plaidoyer pour la mobilisation des ressources domestiques auprès des Collectivités Territoriales, du secteur privé, et enfin, susciter l'adhésion et l'implication des diverses catégories d'acteurs pour la mise en œuvre des approches innovantes.

Les chiffres clés des MTN

Une preuve de leur prévalence :  9 368 624 personnes dans 51 districts sont exposées à la Filariose Lymphatique, 3 437 230 personnes dans 62 districts sont exposées aux schistosomiases,  4 396 338 personnes dans 32 districts sont courent le risques de contracter  les  géo helminthiases,  988 651 personnes dans 08 districts  ne sont pas à l’abri d’être atteintes par l'onchocercose. Ces pathologies constituent un fardeau économique considérable en raison de la perte de capital humain, de la réduction de la productivité et de l'orientation des ressources vers les soins et les traitements. 

Fort de ce constat, le Sénégal, à l'instar de la Communauté internationale, s'est engagé à éliminer les MTN d'ici à 2030 conformément à la feuille de route de l'OMS 2021-2030.

Un fardeau négligé 

Les maladies tropicales négligées sont un ensemble hétérogène affectant de manière disproportionnée les populations vivant dans la pauvreté, principalement dans les zones tropicales et subtropicales.  Elles touchent plus de 1,7 milliard de personnes dans le monde et constituent une charge humaine, sociale et économique. Selon l'OMS, elles sont à l'origine de plus de 534.000 décès par an dans le monde, soit près de 10 % du nombre de décès dus au fardeau mondial des maladies infectieuses et parasitaires.  Faute de pouvoir accéder en temps voulu aux traitements et aux soins pour d'autres maladies tropicales négligées, des centaines de millions de personnes sont gravement handicapées, défigurées ou affaiblies.

Les maladies tropicales négligées coûtent chaque année aux pays en développement l'équivalent de plusieurs milliards de dollars américains en coûts de santé directs, en perte de productivité et en régression sur le plan socioéconomique et sur celui du niveau d'instruction. Les populations de notre région sont confrontées à une forte charge de morbidité liée aux maladies transmissibles, parmi lesquelles les MTN sont une cause majeure de morbidité et de mauvaise qualité chez les couches vulnérables. Ces maladies sont endémiques dans 49 pays du continent africain et touchent plus de 600 millions d'individus, ce qui représente 42% de la charge mondiale des MTN.


3 Commentaires

  1. Auteur

    il y a 2 semaines (16:23 PM)
    tant qu'on ne parle pas de Adji ou Mimi ça n'interesse personne
    Top Banner
  2. Auteur

    il y a 2 semaines (16:24 PM)
    la maladie la plus tenace est l'apr qui est un virus qu'on veut éradiquer avant mars 2023
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (17:21 PM)
    They are neglected until they find their way to Time Square
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email