Mardi 11 Mai, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Video

MBOUGAR SARR (ÉCRIVAIN) : "IL EXISTE UNE INÉGALITÉ POLITIQUE ENTRE LES LANGUES"

Single Post
MBOUGAR SARR (ÉCRIVAIN) : "IL EXISTE UNE INÉGALITÉ POLITIQUE ENTRE LES LANGUES"
Les langues occidentales nous déconnectent-elles de nos identités africaines ? Voyage avec Mbougar Sarr, écrivain sénégalais et amoureux des langues, dans de le monde de la littérature africaine et ses problématiques.


8 Commentaires

  1. Auteur

    Analyse De Serere

    En Avril, 2021 (09:55 AM)
    Bel interview, Mr Sarr problème est plus complexe. On a bcp en Afrique voir au senegal. Si chacun apprend sa langue ça Creuse un retour à l'identité source de choc civilisationnel. Au Sénégal, les autres ethnies ne vont pas aussi laisser leur langue et apprendre le wolof par exemple si tu le fais au Fouta, dans le sine ou en casamance tu risques de recevoir des coups.

    L'histoire nous suit malheureusement, et ce qui est grave on lâche le français et on a pas une autre langue. Donc on devient nul partout. Et dans 10 ans on sera à la traîne en Afrique et ridicule dans les sommets internationaux car nul en français et sans autre langue officielle.

    Donc le français qui une langue d'ouverture avec l'extérieur dès le bas âge et en même temps apprendre à nos enfants nos langues maternelles . Un enfant peut parler facilement 3 langues. Apprendre le français n'est pas signe de soumission ou de domination. Tous les pays asiatiques ont 2 langues et ils développer.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2021 (13:33 PM)
      c'est triste ce que vous dites. donc, pour un africain, on peut faire bloc autour d'une langue coloniale par exemple l'arabe, le wolof ou l'anglais mais on a du mal à choisir le wolof, le pular ou le manding comme langue principale pour étudier ? waouh quelle mentalité. l'afrique restera encore très sous développée pour longtemps. l'africain n'aime pas l'africain.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2021 (21:27 PM)
      oui si tu reviens à la raison pour laquelle la plupart disent qu'il faut faire les enseignements dans les langues maternelles ( en évitant de dire wolof) cest que l'apprentissage est plus accessible dans la langue maternelle. or le wolof n'est pas la langue maternelle du serere, du toucouleur, du diola; de même le diola n'est pas la langue maternelle des autres. cest faux de dire que tout le monde maitrises le wolof. alors ne fait pas le malkn
    {comment_ads}
  2. Auteur

    En Avril, 2021 (10:29 AM)
    Doux rêveur....Sénégal émergent.....
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2021 (13:16 PM)
    Asymptote, vecteur, inflation......virus,vaccin, acide desoxirubonucleique...en version "patriote" SVP....

    Et nos oryx back....

    Le refrain des cancres qui bêlent au lieu de se pencher sur une éducation nationale exsangue et donc médiocre.

    Les USA ne parlent pas sioux ou apaches....
    {comment_ads}
    Auteur

    Magoum

    En Avril, 2021 (21:33 PM)
    Réfuter la traite négrières arabes me pose un problème, svp puisque le débat est scientifique donnez nous vos sources

    {comment_ads}
    Auteur

    Amala

    En Avril, 2021 (00:33 AM)
    Seneweb n'aime pas le débat contradictoire et a supprimé mon précédent commentaire- réponse.

    Vous préférez les insultes à la connaissance, tant pis. Je me casse.
    Auteur

    Le Patriote

    En Avril, 2021 (22:00 PM)
    Il faut valoriser nos langues africaines.En tout cas trois langues nationales vont dominer en Afrique de l ouest dans 25 ans ,ces langues émergents évoluent très rapidement .Ces langues sont : le haoussa ,le bambaras ( mandingue) et le wolof sur l espace Sénégambie . Le wolof ,le bambara( mandingue) et la haoussa doivent être choisit comme langue officielle selon les pays.
    {comment_ads}
    Auteur

    Sénégalais

    En Avril, 2021 (18:17 PM)
    après avoir écrit un livre faisant la promotion de l’homosexualité, Monsieur sarr revient sur un sujet déjà réglé par nos anciens. le Sénégal est l'un des rares pays à ne pas avoir un problème de discrimination. et voilà des intellectuels et politiques imposent un débat nul et voué à l’échec.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2021 (09:44 AM)
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email