Dimanche 31 Mai, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Video

Michael Bloomberg, à son 1er débat démocrate, a été attaqué de toutes parts

Single Post
Michael Bloomberg, à son 1er débat démocrate, a été attaqué de toutes parts
De Elizabeth Warren, à Bernie Sanders en passant par Amy Klobuchar, Pete Buttigieg, ou Joe Biden, les démocrates se sont passés le mot contre le milliardaire.

PRÉSIDENTIELLE AMÉRICAINE - Michael Bloomberg, fraichement débarqué, n'est pas le bienvenu dans la course à l'investiture démocrate. Et à l'unisson, ses adversaires le lui ont bien fait comprendre lors du débat dans le Nevada ce mercredi 19 février.

L'entrée en scène de l'ancien maire de New York a été extrêmement brutale. Entre les accusations de racisme, de sexisme, d'achat de la campagne grâce à sa fortune colossale, Michael Bloomberg n'a été épargné par personne, et il a notamment dû faire face à une Elizabeth Warren très remontée.

Le sénateur du Vermont Bernie Sanders a ouvert les hostilités, pointant l'incapacité de l'ancien maire new-yorkais à réunir les votes afro-américains et latinos après des années d'une politique particulièrement répressive et injuste à l'égard de ces communautés. "Pour battre Donald Trump, nous aurons besoin de la plus grande participation possible de l'histoire des États-Unis. (…) Ce n'est pas ainsi que vous y parviendrez", a cinglé Bernie Sanders.

Il a été suivi d'Elizabeth Warren, virulente, qui a attaqué Michael Bloomberg sur un point extrêmement sensible de sa campagne: ses propos sexistes et homophobes qui pourraient aussi lui couter une autre partie des électeurs. "Je voudrais parler de celui contre qui nous nous battons: un milliardaire qui appelle la gent féminine ‘grosse bonne femme' ou ‘lesbienne à tête de cheval'. Et je ne parle pas de Donald Trump. Je parle du maire Bloomberg". Et d'ajouter, tout en assurant qu'elle soutiendrait le candidat investi, que les démocrates prendraient "un risque énorme en remplaçant un milliardaire arrogant par un autre."

Dans la foulée, Pete Buttigieg a renchéri en évoquant "un milliardaire qui pense que l'argent doit être la racine de tout pouvoir." "Nous ne devrions pas avoir à choisir entre un candidat qui veut renverser le parti et un autre qui veut acheter le parti", a lancé le plus jeune candidat démocrate, dans une allusion au radical Sanders et au très fortuné Bloomberg.

De la publication de ses impôts, aux accusations de harcèlement sexuel et de discrimination liée au genre, en passant par son mépris affiché pour certains candidats, la suite du débat a continué sur le même ton, impitoyable pour le milliardaire.

Mais Michael Bloomberg est resté de marbre et n'a que très peu cherché à se défendre, ni même à répondre à ses adversaires. Il a en revanche concentré ses efforts sur le bilan et la personne de Donald Trump.

"Je pense que nous avons deux questions auxquelles nous devons répondre ce soir: l'une d'entre elles est qui peut battre Donald Trump et la deuxième, qui est capable de faire le travail que l'on attend à la Maison Blanche. Je dirai que je suis le candidat qui peut faire exactement tout ça", a-t-il simplement réagi au début du débat après la salve de ses concurrents.

Les sondages après ce premier débat de Michael Bloomberg seront sans doute scrutés avec attention, y compris par les équipes du milliardaire. Mais sur les réseaux sociaux, le verdict a été sans appel et Michael Bloomberg, crucifié.

liiiiiiiaffaire_de_malade

1 Commentaires

  1. Auteur

    En Février, 2020 (10:25 AM)
    au sénégal, on ne s'attaque pas aux riches.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email