Lundi 30 Mars, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Video

Pile Ou Face Avec M. Mamadou DIA, Directeur Général de la SDE "Nous Rétablissons Progressivement L'eau Dans Les Zones Les Plus Touchées..."

Single Post
Pile Ou Face Avec M. Mamadou DIA, Directeur Général de la SDE "Nous Rétablissons Progressivement L'eau Dans Les Zones Les Plus Touchées..."

Pile Ou Face Avec M. Mamadou DIA, Directeur Général de la SDE "Nous Rétablissons Progressivement L'eau Dans Les Zones Les Plus Touchées..."

 


liiiiiiiaffaire_de_malade

6 Commentaires

  1. Auteur

    Zen

    En Septembre, 2013 (10:36 AM)
    La situation est difficile.

    Mr Diase défend bien.

    On lui souhaite une belle réussite.
    • Auteur

      Xeme

      En Septembre, 2013 (11:07 AM)
      a la sde, il y a un seul français, c'est le directeur financier. tout le reste, cadres, techniciens, ouvriers sont des sénégalais. alors, pourquoi avons-nous privatisés ? puisque de toute façon se sont des sénégalais qui font tout, y compris les investissements ?
    • Auteur

      Camp Thiaroye

      En Septembre, 2013 (17:26 PM)
      la bonne question n'est pas "pourquoi avons-nous privatisé?", parce qu'il faut privatiser pour moderniser le management et promouvoir une culture d'excellence dans les secteurs stratégiques ! la bonne question est plutôt "quelle est la part du secteur privé sénégalais dans le capital de la sde ?" car la part du secteur privé sénégalais doit être majoritaire et on doit veiller à avoir un partenaire stratégique qui permet un transfert de compétences au sénégal. c'est ainsi que les tigres se sont développés et nous ont laissé dans les startings blocks depuis quarante ans. le coma sénégalais dure depuis !
  2. Auteur

    Lebaolbaol

    En Septembre, 2013 (10:56 AM)
    C'est un cadre competent ,passionè et devouè qui meriterait un poste ministeriel........malheureusement il n est pas politicien,et les postes ministeriels sont reservès aux nullards qui font la politique....Ainsi l'afrique n ira nulle part !
    Auteur

    Woudweoud

    En Septembre, 2013 (11:32 AM)
    Certains cadres et hommes d'affaires senegalais vereux s'etaient organises pour faire des rapports alarmants sur la societe d'eau nationale qui est l'ancetre de la SDE au point que, angoisse, le regime de Diouf avait accepte le principe de sa privatisation, a travers la strategie de l'affermage, qui fut l'occasion pour ces cadres anti-patriotiques et ces hommes d'affaires complices du regime PS de se mettre au service de leurs maîtres francais pour leur brader la societe nationale, et se faire servir au passage. FAUT ESPERER QUE LA PENURIE D'EAU N'ETAIT PAS UN AUTRE STRATAGEME. POUR FAIRE VALIDER L'AVENANT 7 QUI RENFORCE LES POUVOIRS DE LA SDE. C'EST JUSTE UNE QUESTION PILE OU FACE.
    • Auteur

      Buju Banton

      En Septembre, 2013 (12:03 PM)
      @wood,

      vraiment bien vu, cette penurie d'eau n'a rien d'un hasard en effet.

      ceci est fait pour forcer la main et poser les actes visant a mettre en place le nom, le partenariat public-prive est de mise pour macky qui ne fait que suivre la feuille de route de l'onu ! le regime totalitaire se construit lentement mais surement.

      a bientot
    Auteur

    Pleureuse

    En Septembre, 2013 (11:33 AM)
    Ma petite concierge du Nord Mali est de retour ? Non.....il n'a pas bougé le moindre petit doigt pour aller rugir sa tigritude !! On a les engagements que l'on peut.... : "A la SDE, il y a un seul français, c'est le directeur financier." et alors ça devrait t'en toucher une sans remuer l'autre, ma puce parce que la SDE n'est plus SAUR-BOUYGUES depuis les calendes grecques et si le bled n'a pas de flotte ce n'est pas la faute à Bruno à Lille ou Gérard à Nancy ou Isabelle à Rennes . Descends dans la rue et bats toi pour ton bled. Tu crois que Madiba pleurait "c'est faute à John d'Everton si l'apartheid nous spolie" ...Pauvre pleureuse
    Auteur

    Bd

    En Septembre, 2013 (12:40 PM)


    SUR LE TERRAIN

    L’Alpha et l’Omega de la politique en Démocratie c’est l’efficacité au service des populations. Dès lors la seule vérité qui compte est celle du terrain pour résoudre les problèmes auxquels sont confrontés les citoyens. L’urgence ces derniers jours concerne les dégâts causés par les inondations partout dans le pays et en particulier dans la banlieue dakaroise.

    Une appréciation objective de la situation oblige à constater l’omniprésence des agents de l’Etat sur le terrain. C’est dire que le chef de l’Etat et son gouvernement ont pris la mesure des évènements et ont réagi avec célérité pour soulager les habitants des zones sinistrées.

    En agissant de la sorte les autorités ne font que leur travail, leur devoir ; mais on peut s’en féliciter et les encourager à redoubler d’efforts.

    En effet, si la gestion des inondations a souvent été critiquée à juste raison, il est compréhensible qu’on puisse décerner un satisfécit, pour une fois que la bonne décision a été prise, et à temps, d’investir le terrain massivement et avec des moyens conséquents y compris ceux de l’Armée Nationale.

    A situation d’urgence, action d’urgence et, surtout mobilisation exceptionnelle de tous. C’est pourquoi le Premier Ministre Mimi Touré a mis l’accent sur la solidarité en introduisant sa conférence de presse d’hier. Et elle a bien précisé qu’il s’agissait d’une solidarité d’action, une mobilisation conséquente des citoyens sans distinction aucune.

    Faut-il préciser que l’heure n’est guère aux vaines querelles politiciennes ? L’Etat est au service de tous et faire face aux calamités naturelles est notre affaire à tous. Du reste l’actualité internationale met en exergue aussi, entre autres, les terribles inondations dans le Colorado, aux Etats-Unis, et à côté de chez nous au Mali.

    Evidemment apprécier positivement l’action du Gouvernement n’est pas un acte neutre ; mais il ne signifie pas abdiquer son esprit critique. Des travaux sont en cours et des options ont été prises pour trouver des solutions efficaces contre les inondations. Leur efficacité véritable pourrait être mise à l’épreuve l’année prochaine. Alors on jugera.

    Pour l’heure l’action sur le terrain produit des résultats probants même si de la RESILIENCE et de la PATIENCE sont nécessaires comme l’a fait remarquer le Premier Ministre.

    Pourtant il est réjouissant de constater la dynamique enclenchée qui témoigne d’une clairvoyance politique réelle. Macky est l’élu du peuple qui souffre et qui espère. Ce peuple là attend des résultats et accueille à bras ouverts toutes les initiatives dont le but est de prendre en charge ses besoins. Il a conscience que tout ne peut être fait en un an ou deux ; mais l’engagement et la bonne volonté doivent se traduire en actes concrets. Lui rendre visite en ce moment est un acte de solidarité perçu et apprécié comme tel. C’est pourquoi la visite de Mme Marième Faye Sall, la Première Dame dans les zones inondées de la banlieue de Dakar est une initiative heureuse d’une haute portée symbolique. Elle n’a pas daigné patauger dans l’eau pour tendre une main chaleureuse aux personnes sinistrées. Ce geste mérite d’être salué. Et devrait exhorter toutes les bonnes volontés à poser des actes de solidarité authentique en faveur des populations éprouvées : sous forme d’investissement humain, de mise à disposition de motopompes, d’encadrement de jeunes volontaires pour participer aux travaux de drainage des eaux etc.

    L’évident est qu’aucun gouvernement ne s’en sortira s’il n’arrive pas à mobiliser les populations pour prendre en charge les questions d’assainissement, d’hygiène publique, de protection de l’environnement, de sécurisation du cadre de vie en général, d’éducation etc. Avec le soutien de l’Etat et la mise en place de moyens, notamment financiers.

    Ce peuple qui a voulu le changement du 25 Mars 2012 et qui s’est mobilisé pour le réaliser est encore disponible pour transformer le pays positivement.

    Au leadership de donner le la et d’agir en conséquence. Le Président Macky Sall et son Premier Ministre ont bien compris le message.



    Mouhamadou M. Dia

    Prof de Philo - journaliste

    Auteur

    Matyldiagne

    En Septembre, 2013 (17:06 PM)
    LE DG A FAIT SON TIME COMPTE BANCAIRE FOURNI CAISSE NOIRE FRIQUEE CONSTRUCTION DE PLUSIEURS IMMEUBLES DES DECOUVERTS IMPORTANTS POUR LES ADMINISTRATEURS SDE ET ACTIONAIRES NUMBER ONE BOUYGUE....RIEN NEST ETERNEL   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">   :sn:  :dedet: 

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email