Mercredi 26 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Video

Pile ou Face avec Malick Gackou: " Les véritables causes de notre division...."

Single Post
Pile ou Face avec Malick Gackou: " Les véritables causes de notre division...."


Pile ou Face avec Malick Gackou par Neega Mass

liiiiiiiaffaire_de_malade

19 Commentaires

  1. Auteur

    Mansa Wali Diom Ak Diomb

    En Mars, 2015 (14:28 PM)
    merci ! no comment !
    • Auteur

      Emission

      En Mars, 2015 (15:13 PM)
      oui merci pour les vérités que tu nous a servi merci pour les explication que tu a servi aux sénégalais c pour ça que niasse ta exclu c'est un vieux qui ne fait plus affaire avec es gens digne il a choisi la voix de la corruption
    • Auteur

      Deug Deug

      En Mars, 2015 (15:47 PM)
      merci gakou. ceci montre qu'il n y a pas de démocratie dans les partis. niasse dit quelque chose et tout le monde doit suivre sinon on te fait la guerre. gakou tu es jeune et donc travaille avec karim, khalifa, baldé et idy. laisse macky avec les vieux dansokho, niasse, tanor et bathilly.
    • Auteur

      Timo

      En Mars, 2015 (22:41 PM)
      gackou fène rèk.
      domou badola bou bone bi.
      tu es de la meme race que pape alé niang, badola de père en fils depuis l'eternite.
      senegal yakouna depuis que l 'on tend des micros à des troubadours .
    • Auteur

      Motion Cher Malick!

      En Mars, 2015 (23:44 PM)
      motion, cher malick gackou.

      pas de pile ou face. pas de loterie. pas de coterie. dans les jeux de hasard, le problème c’est, à la fois, le jeu et le hasard. nous voulons un débat dont la hauteur et la dignité soient un hommage à notre pays, à asa démocratie et un témoignage de la solidité de nos idéaux.

      pour le 10 mars

      le 10 mars, le bp de l’afp a acté, et entériné, non seulement la décision de ne pas présenter un candidat issu de ses rangs mais également et surtout de soutenir la candidature du chef de l’etat macky sall.

      vous dites que pour que cette décision fût valable, il fallait que les responsables des jeunes, des cadres, des femmes fussent chacun dans sa base pour en recueillir le verdict et en valider le principe.

      cher monsieur gackou lorsque successivement, sur une période de 16 ans, lorsque l’afp a fait de vous, le directeur de cabinet du ministre de l’equipement et des transports, président du conseil régional de dakar, le ministre des sports, le ministre du commerce, est-ce qu’une seule fois, la procédure que vous préconisez a été adoptée? non !

      avez-vous une seule fois exigé qu’une telle procédure prévale pour une seule des décisions importantes portant nomination d’un ministre, ou investiture d’un député ou même nomination de malick guèye comme conseiller de monsieur le président de l’an, alors qu’il avait été laminé dans sa base là où d’autres avaient été victorieux ? encore non !

      depuis 1999, est-ce que cette procédure a une seule fois été suivie pour la désignation du candidat de l’afp aux élections présidentielles ? définitivement non !

      ainsi subitement, vous dénoncez, cher malick gackou, une procédure qui vous a valu, depuis 16 ans, d’être, tour à tour, directeur de cabinet, président du conseil régional de dakar, ministre des sports, ministre du commerce, comme à d’autres d’ailleurs d’occuper des fonctions éminentes.

      pile ou face, je crains, cher malick gackou, que vous perdiez à votre jeu et, croyez-moi, ce sera tout sauf un hasard.

      nb : je regrette les injures dont 95% sont de la même personne, intellectuellement et moralement indigente, dont les échecs et l’amertume se nourrissent de vulgarité crasse. ne vous y trompez pas, cet individu insulte aussi bien son bienfaiteur que vous pour désigner un innocent à sa place. ne tombons pas dans le piège que nous tendent le mal et son suppôt.
    • Auteur

      Objection Cher Malick Gackou

      En Mars, 2015 (00:54 AM)
      objection, cher malick gackou,

      pour les élections locales, le président moustapha niasse a fait des arbitrages au profit de nos alliés de l’apr, arbitrages qui, il est vrai, ont profondément secoué l’afp.

      mais de quoi en retourne t-il ? impasse sur l’apr et macky 2012

      nous avons battu campagne en promettant une gouvernance vertueuse, dans le cadre d’une équipe cohérente et solidaire. ce que le futur pr macky sall traduisait en un slogan : « gagnez ensemble. gouvernez ensemble ». une rupture fondamentale d’avec son prédécesseur qui avait déporté toute la république dans ses propres alcôves.

      sorti vainqueur, par la grâce de dieu et le verdict des urnes, le pr, au risque de désarticuler son propre parti l’apr et de décevoir beaucoup de ses premiers soutiens, a tenu sa promesse et formé une équipe de large ouverture. malgré la réduction du nombre d’agences et de directions nationales, le chef de l’etat a également tenu parole et procédé à des nominations d’alliés, au détriment de son propre parti et de ses premiers soutiens.

      la première conséquence, de cette gestion de large ouverture, a été le harcèlement quotidien, par presse interposée, du chef de l’exécutif par ses propres partisans. une remise en cause quasi hebdomadaire des décisions du chef de l’etat par ses plus proches alliés. cela pouvait-il laisser l’homme d’etat moustapha niasse indifférent ?

      le président moustapha niasse, instruit par une expérience de plus de 40 ans, non pas dans l’antichambre du pouvoir, mais dans le cœur même de l’etat, a voulu que les locales soient l’occasion de rééquilibrer l’allocation des postes (jusque là défavorable à l’apr et à macky 2012) et de préparer l’échéance cruciale de 2017 ou 2019.
    • Auteur

      Objection Cher Malick Gackou

      En Mars, 2015 (01:00 AM)
      le président moustapha niasse, instruit par une expérience de plus de 40 ans, non pas dans l’antichambre du pouvoir, mais dans le cœur même de l’etat, a voulu que les locales soient l’occasion de rééquilibrer l’allocation des postes (jusque là défavorable à l’apr et à macky 2012) et de préparer l’échéance cruciale de 2017 ou 2019.

      c’est dans ce cadre, qu’aux locales, le président moustapha niasse a rendu les arbitrages que l’on sait, en rappelant toujours qu’au moment où des responsables de l’afp, du ps, de rewmi, étaient nommés, il a bien fallu au pr faire l’impasse sur les compétences et les attentes légitimes de ses propres cadres.

      par ailleurs la cartographie électorale, la configuration et l’atomisation de la scène politique sénégalaise, rendaient pertinent le rassemblement à kaolack, à pikine et à guédiawaye, certes autour de l’apr qui avait fait 26% au 1er tour, mais au profit de bby et dans la perspective d’un second mandat du président macky sall.

      pourquoi à votre avis wade et idy ont-ils battu campagne contre le candidat de macky sall à podor et tout fait pour le faire battre. le président moustapha niasse a donc eu raison de dire à ses troupes mécontentes que les élections étaient certes locales mais ses enjeux eux étaient nationaux et ses conséquences stratégiques.

      aussi n’était-il pas possible au leader de l’afp de participer au désordre institutionnel en traduisant l’atomisation du champ politique sénégalais par la constitution de baronnies locales servant de rampe de lancement aux prétentions présidentielles des uns ou des autres et de base de déstabilisation de l’exécutif. c’est pourquoi tous ceux qui ont voulu en faire des primaires pour 2017 ou 2019 ne pardonnent pas à l’afp d’avoir fait échec à leur obsession présidentielle.
  2. Auteur

    Lyr

    En Mars, 2015 (14:50 PM)
    tu etais socialiste ce qui t a permis d avoir une bourse maintenant tu es afp tu m a decu gakou briseur de greve au lycee
    • Auteur

      [email protected]

      En Mars, 2015 (15:12 PM)
      hors sujet va hé on est en 2015 tu nous fais retourner des années en arrière pour nous parler de bourse si tu na rien à dire tais toi gakou briseur de grève, tricheur et puis quoi encore quest ce que vous allez inventer quest ce que vous allez lui coller de plus dem len teudi way gakou a réussi ce que beaucoup de jeune de sa génération non pas réusssi
    Auteur

    @gakou

    En Mars, 2015 (15:12 PM)
    Malick sérieusement tu nous pompe l'air
    • Auteur

      Ousoul

      En Mars, 2015 (15:26 PM)
      si on parle sérieusement et honnêtement tu devrais pas aller voir ablaye wade sans en informer ton parti. c'est un manque de courtoisie à l' égard de ton part. n'oublie pa que l'afp est dans benno et a ce que je sache, jusqu'au jour ou tu t 'es rendu chez ablaye wade, tu etais le nmero 2. ne s'agitil pas là une facon pour toi de provoquer encore ton parti
    • Auteur

      Ousoul

      En Mars, 2015 (17:11 PM)
      comment est ce que vous pouvez dissocier gakou du parti. franchement, pour rein au monde je ne parlerai de la vie privée des autres. mais , personne ne peut accepter que dans un parti organisé qu'une personne qui n'est pas n'importe qui ( numero 2 de surcroitt) puisse rendre visite à un adversaire politique sans en informer son parti. j'aime bien gakou et je ne suis pa
    • Auteur

      Ousoul

      En Mars, 2015 (17:22 PM)
      (suite) j'aime bien gakou, et dieu sait que je ne suis pas de l'afp. je parle de principes et de règles de fonctionnement d'une organisation de masse quelle qu'elle soit. rien ne l'autorise à aller voir maitre wade sans en informer son parti. s'il était à la tète de l'afp, il n'aurait pas accepté qu'un militant qui se trouve dans la haute sphère décisionnelle du parti puisse se donner la liberté de poser un acte pareil.
    • Auteur

      @oussoul

      En Mars, 2015 (19:20 PM)
      quand on est dans une formation politique et que tes frères de parti t'écartent à tort qu’ils ne tiennent pas compte de ta décision qu’ils font des sorties médiatiques pour ternir ton image alors que tu es le numéro 2 du parti alors je pense que c’est légitime de ne pas prévenir qui que ce soit quand on rend visite à un opposant politique un père ou un ami.

      ils técartent parce que tu a une opinion differente de la leur. ils ne veulent pas de candidat et toi si. on es en démocratie .
      des gens que tu a soutenu et aider des avec qui tu a partagé 15 de ta vie.
      tu n’es pas de l’afp ousoul mais tu es au courant de la crise qui y sévit. gakou a fait ce qu’il juge être bon. teh gor gor rek la meune done
    Auteur

    Rakou Tah

    En Mars, 2015 (15:17 PM)
    Macky Sall à fait l'erreur de nommer ministre un type aussi vide et limité comme Gackou...

    Financé par le Lobby homosexuel de Diagna Ndiaye, ce type se croit presidentiable ki khamoul bopam. Entraîne toi et va lutter dans l'arène c'est la bas ta place. :haha: 
    • Auteur

      Anonyme123

      En Mars, 2015 (15:29 PM)
      mais tu en sais quoi sur le lobby homosexuel? tu es actuellement là à juger une personne que tu ne connais certainement même pas ... sinon que dans le monde virtuel d'internet. si tu as des preuves de ce que tu avances, ce dont je doute fort, tu ferais mieux de le confirmer avec ta propre identité !

      il faut arrêter d'entrer sur une page et de raconter n'importe quoi sur les gens hein.
    • Auteur

      Plingnsouk

      En Mars, 2015 (15:48 PM)
      c'est que toi aussi tu es homosexuel comment le sais-tu yow diarnga ragaal mba dou nda gaye dioutou?
    • Auteur

      @rakou Tah

      En Mars, 2015 (17:01 PM)
      rakou tah ou tah on aura tout vu mais si tu es sur de ce que tu dis donne ta vrai identité. tu parle de lobby homosexuel de diagna ndiaye tu dois en connaitre n rayon wala yaw aussi danga dioutou ah lep mingui si
    Auteur

    @[email protected]

    En Mars, 2015 (15:18 PM)
    Il faux camper sur ta décisions n'accepte pas qu'on vende l'Afp reste digne Gakou nous te soutenons
    Auteur

    Malick Gackou

    En Mars, 2015 (15:33 PM)
    UNe Personnalité de mérite! Ramper et arriver au Sommet, et pour cela ne regardez pas à gauche ni àdroite pour répondre à des propos malveillants!

      <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">   :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
    Auteur

    Pipo

    En Mars, 2015 (15:53 PM)
    Cadre par ci cadre par là alors qu'ils n'ont jamais travaillé de leur vie. Il faut être sérieux et il faut arrêter de jouer avec les mots.

    200 partis politiques dans un petit pays comme le nôtre, c'est cela la première abérration.

    Tous les saltimbanques demandent à diriger le Sénégal. Non mais franchement, un peu de sérieux quand même.

    Les "politichiens" sont responsables de la pagaille qui régne dans le pays, il est temps que mes sénégalais se réveillent et qu'on vote des lois rigoureuses pour contrôler tous ces partis "Cabine Téléphonique" et surtout inciter les jeunes sénégalais à aller travailler que plutôt de passer leur temps et leur vie à faire de la politique.

    La politique n'est pas un métier et on doit exiger aux hommes politiques qui aspirent à occuper des postes ministériels, des siéges de députés ou de DG ou de PCA de justifier au moins de 7 voir 10 ans d'expériences professionnelles soit dans le public ou dans le privé.

    "Golo bou dio beugeu néka président de la republique"
    Auteur

    Kou Reer

    En Mars, 2015 (16:23 PM)
    Bonjour

    militants de base de l'AFP ( section de Lyon) nous proposons la tenue d'un CONGRES EXTRAORDINAIRE pour permettre à chacun de s'exprimer.

    Nous sommes pour l'addition pas pour la soustraction...

    Auteur

    Pile

    En Mars, 2015 (17:03 PM)
    niasse diaroul tontou pa bouy meer la dafa tangue khol rek
    Auteur

    Birane Ndour

    En Mars, 2015 (17:22 PM)
    Gakou, l'alternative, le vrai Président
    Auteur

    Hims

    En Mars, 2015 (17:31 PM)
    moi je suis de guediawaye mais gackou je ne l aime pas c est un traitre il a osè offrir guediawaye à aliou sall qui n es pas de chez nous . Il a aussi osè allè aller voir ce dèmon qui a pillè lui et son fils le senegal

    • Auteur

      @hims

      En Mars, 2015 (20:55 PM)
      tu es de guédiawaye donc c toi tu a participé à l'election de aliou sall que je sache gakou ne vous a pa accompagné dans les bureau de vote il faut arrêter de nous saouler avec cette phrase bidon gakou na pas donné guédiawxaye à aliou sall
    Auteur

    Paabi Demb Ak Tay

    En Mars, 2015 (18:07 PM)
    En tout cas que maintenant "alea jacta est" (les dés sont jetés) avec votre exclusion de l'AFP, et pour le peu que je suive de vous, M Gakou, il est temps de mieux blinder et vraiment blinder votre personnalité si vous voulez aller loin !



    Plus de fermeté, de conviction, de responsabilité et d'engagement , de ....courage ! Bon vent !
    Auteur

    M Gakou

    En Mars, 2015 (19:21 PM)
    C'est Niasse qui est la source de cette crise ce n'est pas parce qu'il a créé le parti qu'il lui appartient et qu'il fait ce qu'il veut
    Auteur

    Niasse Traite

    En Mars, 2015 (20:56 PM)
    2017 c'est dans 2 ans et on ne c même pas si l'élection aura lieu en 2017 ou en 2019 ce vieux se permet de dire que l'Afp soutient Macky mais quest ce qui lui arrive
    Auteur

    Motion Mon Cher Malick

    En Mars, 2015 (23:48 PM)
    Motion, Cher Malick Gackou.



    Pas de Pile ou Face. Pas de loterie. Pas de coterie. Dans les jeux de hasard, le problème c’est, à la fois, le jeu et le hasard. Nous voulons un débat dont la hauteur et la dignité soient un hommage à notre pays, à asa démocratie et un témoignage de la solidité de nos idéaux.



    Pour le 10 Mars



    Le 10 Mars, le BP de l’AFP a acté, et entériné, non seulement la décision de ne pas présenter un candidat issu de ses rangs mais également et surtout de soutenir la candidature du Chef de l’Etat Macky Sall.



    Vous dites que pour que cette décision fût valable, il fallait que les responsables des jeunes, des cadres, des femmes fussent chacun dans sa base pour en recueillir le verdict et en valider le principe.



    Cher Monsieur Gackou lorsque successivement, sur une période de 16 ans, lorsque l’AFP a fait de vous, le Directeur de Cabinet du Ministre de l’Equipement et des Transports, Président du Conseil Régional de Dakar, le Ministre des Sports, le Ministre du Commerce, est-ce qu’une seule fois, la procédure que vous préconisez a été adoptée? Non !



    Avez-vous une seule fois exigé qu’une telle procédure prévale pour une seule des décisions importantes portant nomination d’un ministre, ou investiture d’un député ou même nomination de Malick Guèye comme Conseiller de Monsieur le Président de l’AN, alors qu’il avait été laminé dans sa base là où d’autres avaient été victorieux ? Encore Non !



    Depuis 1999, est-ce que cette procédure a une seule fois été suivie pour la désignation du candidat de l’AFP aux élections Présidentielles ? Définitivement Non !



    Ainsi subitement, vous dénoncez, cher Malick Gackou, une procédure qui vous a valu, depuis 16 ans, d’être, tour à tour, Directeur de Cabinet, Président du Conseil Régional de Dakar, Ministre des Sports, Ministre du Commerce, comme à d’autres d’ailleurs d’occuper des fonctions éminentes.



    Pile ou Face, je crains, cher Malick Gackou, que vous perdiez à votre jeu et, croyez-moi, ce sera tout sauf un hasard.



    NB : Je regrette les injures dont 95% sont de la même personne, intellectuellement et moralement indigente, dont les échecs et l’amertume se nourrissent de vulgarité crasse. Ne vous y trompez pas, cet individu insulte aussi bien son bienfaiteur que vous pour désigner un innocent à sa place. Ne tombons pas dans le piège que nous tendent le Mal et son Suppôt.

     :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn: 
    Auteur

    Motion Mon Cher Malick

    En Mars, 2015 (23:56 PM)
    Depuis 1999, est-ce que cette procédure a une seule fois été suivie pour la désignation du candidat de l’AFP aux élections Présidentielles ? Définitivement Non !



    Ainsi subitement, vous dénoncez, cher Malick Gackou, une procédure qui vous a valu, depuis 16 ans, d’être, tour à tour, Directeur de Cabinet, Président du Conseil Régional de Dakar, Ministre des Sports, Ministre du Commerce, comme à d’autres d’ailleurs d’occuper des fonctions éminentes.



    Pile ou Face, je crains, cher Malick Gackou, que vous perdiez à votre jeu et, croyez-moi, ce sera tout sauf un hasard.



    NB : Je regrette les injures dont 95% sont de la même personne, intellectuellement et moralement indigente, dont les échecs et l’amertume se nourrissent de vulgarité crasse. Ne vous y trompez pas, cet individu insulte aussi bien son bienfaiteur que vous pour désigner un innocent à sa place. Ne tombons pas dans le piège que nous tendent le Mal et son Suppôt.

     :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn: 
    Auteur

    Objection

    En Mars, 2015 (04:26 AM)
    Objection, Cher Malick Gackou,



    Pour les élections locales, le Président Moustapha Niasse a fait des arbitrages au profit de nos alliés de l’APR, arbitrages qui, il est vrai, ont profondément secoué l’AFP.



    Mais de quoi en retourne t-il ? Impasse sur l’APR et Macky 2012



    Nous avons battu campagne en promettant une gouvernance vertueuse, dans le cadre d’une équipe cohérente et solidaire. Ce que le futur PR Macky Sall traduisait en un slogan : « Gagnez Ensemble. Gouvernez Ensemble ». Une rupture fondamentale d’avec son prédécesseur qui avait déporté toute la République dans ses propres alcôves.



    Sorti vainqueur, par la Grâce de Dieu et le verdict des urnes, le PR, au risque de désarticuler son propre parti l’APR et de décevoir beaucoup de ses premiers soutiens, a tenu sa promesse et formé une équipe de large ouverture. Malgré la réduction du nombre d’Agences et de Directions Nationales, le Chef de l’Etat a également tenu parole et procédé à des nominations d’alliés, au détriment de son propre parti et de ses premiers soutiens.



    La première conséquence, de cette gestion de large ouverture, a été le harcèlement quotidien, par presse interposée, du Chef de l’Exécutif par ses propres partisans. Une remise en cause quasi hebdomadaire des décisions du Chef de l’Etat par ses plus proches alliés. Cela pouvait-il laisser l’Homme d’Etat Moustapha Niasse indifférent ?



    Le Président Moustapha Niasse, instruit par une expérience de plus de 40 ans, non pas dans l’antichambre du pouvoir, mais dans le cœur même de l’Etat, a voulu que les locales soient l’occasion de rééquilibrer l’allocation des postes (jusque là défavorable à l’APR et à Macky 2012) et de préparer l’échéance cruciale de 2017 ou 2019.
    Auteur

    Objection

    En Mars, 2015 (04:28 AM)
    Le Président Moustapha Niasse, instruit par une expérience de plus de 40 ans, non pas dans l’antichambre du pouvoir, mais dans le cœur même de l’Etat, a voulu que les locales soient l’occasion de rééquilibrer l’allocation des postes (jusque là défavorable à l’APR et à Macky 2012) et de préparer l’échéance cruciale de 2017 ou 2019.



    C’est dans ce cadre, qu’aux locales, le Président Moustapha Niasse a rendu les arbitrages que l’on sait, en rappelant toujours qu’au moment où des responsables de l’AFP, du PS, de Rewmi, étaient nommés, il a bien fallu au PR faire l’impasse sur les compétences et les attentes légitimes de ses propres cadres.



    Par ailleurs la cartographie électorale, la configuration et l’atomisation de la scène politique sénégalaise, rendaient pertinent le rassemblement à Kaolack, à Pikine et à Guédiawaye, certes autour de l’APR qui avait fait 26% au 1er Tour, mais au profit de BBY Et dans la PERSPECTIVE d’un second mandat du Président Macky Sall.
    Auteur

    Objection Suite Et Fin

    En Mars, 2015 (04:29 AM)
    Pourquoi à votre avis Wade et Idy ont-ils battu campagne contre le candidat de Macky Sall à Podor et tout fait pour le faire battre. Le Président Moustapha Niasse a donc eu raison de dire à ses troupes mécontentes que les élections étaient certes locales mais ses enjeux eux étaient nationaux et ses conséquences stratégiques.



    Aussi n’était-il pas possible au leader de l’AFP de participer au désordre institutionnel en traduisant l’atomisation du champ politique sénégalais par la constitution de baronnies locales servant de rampe de lancement aux prétentions présidentielles des uns ou des autres et de base de déstabilisation de l’Exécutif. C’est pourquoi tous ceux qui ont voulu en faire des primaires pour 2017 ou 2019 ne pardonnent pas à l’AFP d’avoir fait échec à leur obsession présidentielle. :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn: 

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email