Samedi 28 Novembre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Video

Pout Diack : Des problèmes de castes jusque dans les cimetières

Single Post
Pout Diack : Des problèmes de castes jusque dans les cimetières


49 Commentaires

  1. Auteur

    En Novembre, 2019 (12:29 PM)
    Pout
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (12:49 PM)
      noon séréres yi douniou dem, yenn nieup ay diamou toucoulaur nguén rekk té beug thiéré nek di indi probléme ci cimetiéres, guerr, gorr, gueweul; lol. ce que j'ai compris que chaque quartier du village a son cimetière. niémé nguén déé, au moins.
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (17:05 PM)
      video tres instructive qui renseigne sur l'un des aspects qui freine notre développement.

      j'ai eu à faire bcp d'enquêtes socieconomique à tavers les 14 régions et presque dans tous les départements.le mal est tres profond dans ce pays.

      surout dans l'axe podor, matam, fouta, bakel , gabou...est encore plus ...certaines minorités souffrent en silence du fait de pratiques féodales.
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (17:11 PM)
      machallah, le nom fusionnel de la présentatrice (mame dirra gomis) doit nous amener à depasser ces pratiques et à être une nation
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (21:39 PM)
      au pays de pataa pff et mbaye mbassou, c tjrs les 8ème et quart de finale, jamais de coupe. aay gaaf...
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (21:53 PM)
      ainsi va le monde : les juifs ne veulent pas de n'importe qui dans leurs familles, les arabes ne veulent pas se marier aux africains, dans certains coins de baltimore ce n'est pas bon de trainer avec femme blanche, des familles françaises ne veulent pas des arabes et des noirs, en inde c'est pire encore, la mauritanie, l'afrique du sud...
    • Auteur

      L'extremiste

      En Novembre, 2019 (00:46 AM)
      la vérité est que il y'avait même pire que ça dans nos villages dit de thiossane où les castés n'étaient en réalité que les gens déshumanisès par des assassins aristocrates guèrs juste pour les coloniser et les contraindre à la bassesse. j'ai plus de fierté pour les sénégalais castès et reconnus par leur profession que pour nos ancetres guers domarames assassins deums lekkatou nit pilleurs, sathies...

      heureusement que dieu a envoyé muhammad pour des valeurs d'egalite , de respect de l'autre....... entre autres.

      les défenseurs des domrames ceddos venez faire la gloire de la honte.
      j'aurais aimé être castè, di saagua séne ndeye bou bakhe sakh
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2020 (16:24 PM)
      non seulement mou ngui merr, mais il n a rien compris de l histoire de nos societes traditionnelles et pire il ne comprend rien de l islam
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2020 (16:24 PM)
      non seulement mou ngui merr, mais il n a rien compris de l histoire de nos societes traditionnelles et pire il ne comprend rien de l islam
  2. Auteur

    En Novembre, 2019 (12:38 PM)
    Hahahal les musulmenteurs
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (23:47 PM)
      la mère de alhaji oumar tall s’appelait soxna adama aïcha thiam
      la mère de baye niasse soxna astou diankha bijoutières
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (09:31 AM)
      sokhna adama aicha thiam fait partie d'une famille d'almamy.... torodo pure de chez pure.
      a ne surtout pas confondre à autre chose, quoiqu'on a absolument rien contre qui que se soit.

      désolé
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (09:31 AM)
      sokhna adama aicha thiam fait partie d'une famille d'almamy.... torodo pure de chez pure.
      a ne surtout pas confondre à autre chose, quoiqu'on a absolument rien contre qui que se soit.

      désolé
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (11:08 AM)
      thiam et diankha yeep sont d'origine casté ils avaient des métiers , maintenant si un thiam est complexé torodo pure yaw tu connais l'origine des torodo tu connais l'histoire de thierno souleyman baal et ses compagnons ? c'est juste pour en finir avec ces problèmes de caste que des castés sont devenue torodo va apprendre ton histoire toroda amoul création la bou yaggul

      pourquoi avoir honte un bijoutier, un cordonnier, un pêcheur... c'est de braves gens qui ont des métiers machalla bravo a eux !!
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (11:22 AM)
      les torodos sont une aristocratie récente après la révolution des torodo en 1776. sinon avant ça n'existait pas. d'ailleurs, il y a des noms purement bijoutiers et griots qui sont devenus torodos car ils sont partis de pire goureye. il y a des mbaye, thiam, tall, sy, fall, seck qui sont torodos mais ils ne l'étaient pas avant 1776. ils étaient soit griots, soit bijoutiers ou tiédos. d'ailleurs, il y a beaucoup de wolofs devenus torodos. c'est une sorte de vengeance envers l'ancienne aristocratie des rois (bours chez les wolofs et satiguis au fouta)
    Auteur

    En Novembre, 2019 (12:44 PM)
    le probleme c est qu au senegal,la tradition prime sur tout,meme sur la foi
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (14:45 PM)
      thiam du walo ce je crois que cela rejoint une parole du prophète muhammad psl qui dit que les champions sur les champs de bataille d'avant l'islam seront aussi les champions sur les champs de la foi.
    Auteur

    Alan

    En Novembre, 2019 (12:46 PM)
    c' est la triste realite dans certains villages les griots ne franchissent pas les portails de certaines maisons, n' osent meme pas pense trouver une femme en dehors de leur caste



    jusqu a present je comprend pas l' origine ou la raison de cette discrimination jusque dans les cimetieres



    Auteur

    En Novembre, 2019 (12:50 PM)
    Il faut abandonner cette tradition. Parole de Guër deug deug !!!! Il faut toujours avoir la hauteur de la noblesse et ne surtout pas maintenir ou défendre l'injustice. Gueweul nitt la !
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (21:48 PM)
      jikko gueweul-gnegno amna. moi même je n’accordais pas d'importance à ça.mais en grandissant j'ai remarqué qu'ils sont en moyenne plus portés sur la petitesse que les autres (attitude parasitaire, lèche cul, sans gêne, imperméable à la honte, ingrat, lâche).
    Auteur

    En Novembre, 2019 (13:06 PM)
    C normal kou am loy bagn doo bokk ak kou bagnoul dara
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (13:25 PM)
      mes voisins sont(gueweul)je n ai jamais vu des personnes aussi honnetes,respectueuses,dignes,religieuses,heureuses,ouvertes,pieuses,franches,fonk nit,bonnes,am koleureh etc...je crois sincerement,je crois que les gueweuls sont les meilleurs senegalais.je ne suis pas gueweul,wallah
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (22:33 PM)
      dans un groupe de 5 quand il faudra
      -faire acte de bravoure ce ne sera pas lui
      -se sacrifier ce ne sera pas lui
      -dépenser ce ne sera pas lui
      -renoncer à sa part ce ne sera pas lui

      dans un groupe de 5 quand il y aura
      -quelque chose à ramasser ce sera lui
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (23:50 PM)
      je voulais savoir ou sont passé les jaam beaucoup de castés avait des jaam les jaam affranchies sont tous devenue des gueers

      les rois avait parfois plus de 5o femmes, ils ne pouvaient toutes les satisfaires les jaam grands costauds virils s'en charger

      la plus part des ''gueer'' sont des jams de descendances d'autres étaient des captifs de guerre devenue jaam

      gueer piire beuri woul sénégala mo tax niouy am comportements jaam
    • Auteur

      Midni

      En Novembre, 2019 (13:51 PM)
      sale menteur. et les polygames d'aujordhui, ce sont les costaud nioy défar sène jabar
    Auteur

    En Novembre, 2019 (13:10 PM)
    et alors
    Auteur

    En Novembre, 2019 (13:22 PM)
    Envie de pleurer. Tout ça parce que dans l'histoire des gens qui étaient des gueweuls ce sont mal comportés et leurs petits fils sont entrain de payer.

    En écoutant celui qui défend les griots il me paraît être un musulman sincère.

    Auteur

    En Novembre, 2019 (13:29 PM)
    Serigne Touba avait perdu son fils Mouhamadou Abdoulahi qu'il avait eu en Mauritanie, il repose à keur Madoumbé Séréba qui est à 1 km du village mythique Ndiagne. Il y avait deux cimetières laba comme dans beaucoup de localités en ces temps, la cimetière des nobles et la cimetière des ''jaam''. Serigne Touba avait demandé qu'on amène Serigne Mouhamadou Abdoulahi Mbacké dans les cimetières des ''jaam''



    L'aînée de Serigne Touba s'appelle Soxna Faty Dia Mbacké, quand elle devait se marier Serigne Touba a voulu le donné a un de ses Talibé qui était casté !!



    Serigne Touba faisait faire des travaux de cordonnerie, menuiserie, forge ... A des nobles ils faisaient le maadiale aussi



    Serigne Touba a voulu combattre ces préjugés avant lui Thierno Souleyman Baal et ses compagnons aujourd'hui un ''Torodo'' va te dire moi je n'épouse pas un casté et il ne sait pas que beaucoup de castés sont devenues nobles ''Torodo'' car Thierno Souleyman Baal et ses compagnons avaient inscris cela dans leur fameuse constitution , Sénégal on recule l'important ce n'est pas que la naissance mais ce qu'on a fait vis a vis de son pays, sa religion, les hommes...
    • Auteur

      Solution De Limamoulaye

      En Novembre, 2019 (13:34 PM)
      il faut reconnaitre l'excellent travail executé par meme limamoulaye en éradiquant les noms de familles et les castes. tous les layennes sont d'égales dignité et d'une seule famille laye mactar.
      que dieu lui accorde le salut pour cette noble vision
    Auteur

    Jeune Sn

    En Novembre, 2019 (13:34 PM)
    apres avoir bie suivi le reportage jusqu'a la fin, je pense bien que le probleme c'est pas seulement les castes mais c'est plus profond que ca, je peux dire meme y'a l'appartenance religieuse aussi. Yallah na gnou Yallah khiir si yoneu bou dioup, leral gnou bou bakh ba gnou bagne rere. Senegal barina gnou rereu trop si religion bi batakh da gnou si wakh lou gnou khamoul loudoul deg rirr bi rek.
    Auteur

    En Novembre, 2019 (13:39 PM)
    Dommage! Mais les youssiu ndour, waly seck, ciumba gawlo, baba mal, etc poussent de guéer à rejeter les guewels.

    Dans notre village l'imam fut un guewel et il était élève de min grand père.

    Mais il était tellement pieux que tout le monde était d'accord qu'il dirige les prières.
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (16:49 PM)
      en fait tu es le prototype du ''gueer'' qui n'a rien compris, c'est quoi gueer ? vendeurs d’esclaves, collectionneurs de femmes, rasia, guerre entre frères au lieu de se battre ensemble contre l'occupant... la liste est longue, le sgueer qui ont dirigés et volé ce pays sont mieux que waly seck, youssou ndour ???
      donne une peau de mouton ou un bout de bois ou une barre de fer..; demande a un gueer d'en réalisé quelque chose d'utile il va rien faire avec parce que amo métier amo xamxam gueer du tuss
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (18:34 PM)
      les gens qui pervertissent les enfants qu'ils soient nienios ou pas sont mauvais pour la société.
      et les walt seck, yiussou ndour, becaye mbaye, yajhal mbaye, cheikh yerim seck et cinsont en font partie.
      le problème est un problème de djicco si des gens refusent encore de se marier avec les guewels c'est à cause des gens que j'ai.cité et leurs semblables.
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (22:32 PM)
      je connais beaucoup de castés très respectables.a cause d'eux je ne réponds pas aux injures faites aux guéers dont je fais partie. na gneupp du rafétal téy éviter yénn sujets yi.
    Auteur

    En Novembre, 2019 (13:43 PM)
    Le chef de village bi est un vrai hypocrite. Le prefet doit prendre ses responsibilites. Ces gens ont le droit d etre enterre dans ce cimetiere.
    Auteur

    En Novembre, 2019 (14:03 PM)
    Damani sénégalais loudoul xaliss geumouko...

    On dit que Maky n’est pas un noble mais descendant desclave mais tout le monde dans ce pays rampe et s’applati à sa vue....



    Geumougnou dara loudoul poche bou féss
    • Auteur

      Warou

      En Novembre, 2019 (16:28 PM)
      macky moussoul nekh jamm, so ko watte di lakk. politique mo bonne, "on dit" dinna dougoul nit safara
    Auteur

    En Novembre, 2019 (14:33 PM)
    C'est quand on a débuté à ensevelir les CADAVRES DES GRIOTS que LES TERRES DU BAOLS SONT DEVENUES STERILES ! AVANT ON LES PLACAIT DANS LES TRONCS DES BAOBABS !!!! TOUS LES SCANDALES DE CE PAYS SONT FAITS PAR DES GNEGNOS GUEWEULS ET TEUGUES AINSI QUE D ANCIENS ESCLAVES AFFRANCHIS !!!!! Dans le régime actuel il n y a que des GNEGNOS !!!!



    C'est quand on a débuté à ensevelir les CADAVRES DES GRIOTS que LES TERRES DU BAOLS SONT DEVENUES STERILES ! AVANT ON LES PLACAIT DANS LES TRONCS DES BAOBABS !!!! TOUS LES SCANDALES DE CE PAYS SONT FAITS PAR DES GNEGNOS GUEWEULS ET TEUGUES AINSI QUE D ANCIENS ESCLAVES AFFRANCHIS !!!!! Dans le régime actuel il n y a que des GNEGNOS !!!!



    C'est quand on a débuté à ensevelir les CADAVRES DES GRIOTS que LES TERRES DU BAOLS SONT DEVENUES STERILES ! AVANT ON LES PLACAIT DANS LES TRONCS DES BAOBABS !!!! TOUS LES SCANDALES DE CE PAYS SONT FAITS PAR DES GNEGNOS GUEWEULS ET TEUGUES AINSI QUE D ANCIENS ESCLAVES AFFRANCHIS !!!!! Dans le régime actuel il n y a que des GNEGNOS !!!!
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (14:54 PM)
      que penses tu des mbaye pékh, yakham mbaye, cheikh yérim seck, farba ngom, pim, madické, madiambal...
    • Auteur

      Lebou 100%

      En Novembre, 2019 (16:12 PM)
      tu es presque trop bete pour que je te reponde mais je vais quand meme essayer. as tu deja entendu parle de la secheresse qui est un changement climatic comme tous les autres qui ont commence il ya plus d'un milliard d'annees? sais tu que le climat sur notre terre changeait bien avant l'apparution de l'homme sur terre? sais tu que la terre s'etait congelee pendant des millions d'annees avant de bruler pendant des millions d'annees? est ce que celui qui t'a raconte les conneries que tu viens de pondre sait tout cela? ame soutoureu si say wadiour moy bania neteli yene yi te xamne niaka xam moko warel. meme les blancs avaient ces genres de croyances dans l'antiquite mais la difference c'est que eux ils avancent maise chez nous il ya malheureusement des gens comme toi et ta famille. le jour ou tu seras devant ton createur il serat trop tard pour te repantir ndeysan. te nga toup se wakh ji ngir xamxam ak ragal yalah.
    • Auteur

      Lebou 100%

      En Novembre, 2019 (18:04 PM)
      tu es presque trop bete pour que je te reponde mais je vais quand meme essayer. as tu deja entendu parle de la secheresse qui est un changement climatic comme tous les autres qui ont commence il ya plus d'un milliard d'annees? sais tu que le climat sur notre terre changeait bien avant l'apparution de l'homme sur terre? sais tu que la terre s'etait congelee pendant des millions d'annees avant de bruler pendant des millions d'annees? est ce que celui qui t'a raconte les conneries que tu viens de pondre sait tout cela? ame soutoureu si say wadiour moy bania neteli yene yi te xamne niaka xam moko warel. meme les blancs avaient ces genres de croyances dans l'antiquite mais la difference c'est que eux ils avancent maise chez nous il ya malheureusement des gens comme toi et ta famille. le jour ou tu seras devant ton createur il serat trop tard pour te repantir ndeysan. te nga toup se wakh ji ngir xamxam ak ragal yalah.
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (21:23 PM)
      yow ca se voit que sa diangue sorriwoul. j'ai pitie de toi , tu es si ignorant
    Auteur

    Choqué!!!!!

    En Novembre, 2019 (14:47 PM)
    Je ne peux pas comprendre que de telles croyances puissent encore subsister aujourd'hui. Je me demande si après quelques années où mois sous terre on pourrait reconnaître la dépouille d'un gueweul ou d'un guerr? Ce seront toutes les 2 des squelettes dégarnis de daradja de titre de noblesse ou de nom de famille.D'ailleurs à la mort le nom et le statut social s'effacent et on parle de neew câd de cadavre.On part comme on était venu vers Dieu.Nous sommes tous des croyants et notre seule différence reste notre degré de dévotion envers Dieu.Yalla khamoul gueweul khamoul guerr.
    Auteur

    Tai

    En Novembre, 2019 (14:51 PM)
    ilya des chose que on doit taire il ya des gens de mauvaise foi qui sème le désordre
    Auteur

    Tai

    En Novembre, 2019 (14:51 PM)
    ilya des chose que on doit taire il ya des gens de mauvaise foi qui sème le désordre
    Auteur

    Tai

    En Novembre, 2019 (14:51 PM)
    ilya des chose que on doit taire il ya des gens de mauvaise foi qui sème le désordre
    Auteur

    En Novembre, 2019 (15:10 PM)
    quand on nous parle de l inde et ces castes,on est pret a les taxer d arrieres et d ignorants.pourtant,c est la meme situation chez nous et on l accepte au nom de la tradition.en tout cas,quelqu un qui a besoin de transfusion sanguine ne regarde jamais si le sang est de gueuweul,guer ou diam
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (14:33 PM)
      les guermi d'alors n'auraient jamais accepté ce sang qui n'est pas le leur. ils auraient choisi la mort.
    Auteur

    Acton

    En Novembre, 2019 (15:22 PM)
    ET MBAYE MBASSOU

    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (16:51 PM)
      je suis l'homme le plus heureux toutes les femmes du village dansent autour de moi et me montrent leurs belles cuisses. je m'en tape comme je veux mais puisque vous êtes jaloux de mon succès auprès de vos femmes. je comprends la suite.
    Auteur

    Lebou 100%

    En Novembre, 2019 (15:39 PM)
    Tu es presque trop bete pour que je te reponde mais je vais quand meme essayer. As tu deja entendu parle de la secheresse qui est un changement climatic comme tous les autres qui ont commence il ya plus d'un MILLIARD d'annees? Sais tu que le climat sur notre terre changeait bien avant l'apparution de l'homme sur terre? Sais tu que la terre s'etait congelee pendant des millions d'annees avant de bruler pendant des millions d'annees? Est ce que celui qui t'a raconte les conneries que tu viens de pondre sait tout cela? Ame soutoureu si say wadiour moy bania neteli yene yi te xamne niaka xam moko warel. Meme les blancs avaient ces genres de croyances dans l'antiquite mais la difference c'est que eux ils avancent maise chez nous il ya malheureusement des gens comme toi et ta famille. Le jour ou tu seras devant ton createur il serat trop tard pour te repantir ndeysan. Te nga toup se wakh ji ngir xamxam ak ragal Yalah.
    Auteur

    Euribi

    En Novembre, 2019 (15:42 PM)
    Cest dommage ! On devait depaser ces faux histoires créees sur terre. Ces histoire de caste ne sont pas évoqués dans le coran. En milieu diola il nya pas de caste.



    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (20:08 PM)
      tu ne connais pas le milieu diola car il y existe bel et bien des castes, raison de la différenciation entre ceux du fogny, du blouf et du kassa.
      bref, tout ça est arriéré et doit être aboli comme l'a été l'esclavage.
    • Auteur

      Le Fogny

      En Novembre, 2019 (22:55 PM)
      ta theorie de la differentiation en societe diola est une pure invasion de ton esprit imaginatif qui commence a te jouere des tours .
      la difference principale entre le diola du fogny et celui du kassa est que le diola fogny et meme du boulouf a subi une forte influence mandingues ( ou soce ) au point que le diola du kassa appellent le diola du fogny - boulouf " le mandingue"
    Auteur

    En Novembre, 2019 (16:57 PM)
    JE VOUS POSE UNE QUESTION



    EST CE QUE UN "GUER"' QUI EST ANEMIE CHOISIT DU SANG " GUER " A L'HOPITAL ?
    Auteur

    En Novembre, 2019 (16:59 PM)
    JE VOUS POSE UNE QUESTION



    EST CE QUE UN "GUER"' QUI EST ANEMIE CHOISIT DU SANG " GUER " A L'HOPITAL ?
    Auteur

    Sénégalais

    En Novembre, 2019 (18:43 PM)
    Respect !
    Auteur

    En Novembre, 2019 (19:14 PM)
    Un borom xamxam a expliqué dans un de ses ouvrages que la noblesse a quatre générations : le fondateur, c'est celui qui de part ses vertues, sa moralité, sa sagesse, sa bravoure, etc. a su faire preuve de grandeur, se faire respecter, aimer au point d'etre anoblit par les gens qui parfois n'hésitent pas à le choisir comme chef, homme de confiance, etc.



    L'héritier : c'est le fils du noble, ce dernier lui transmet ses valeurs, et l'eduque de façon à en faire un être exemplaire, intégre, noble. Il sera lui aussi noble bien que sa noblesse soit moindre que celle de son père qui l'a obtenu seul.



    L'imitateur : son père, l'héritier, lui transmet les valeurs nobles comle ont les lui a transmise. L'heritier les applique car c'est ainsi que doit se comporter le noble selon ce qu'on lui a enseigné. Il ne comprend pas pourquoi il fait certaine chose, mais il les fait tt de même par suivisme. Il edt également noble mais d'une noblesse moindre car il ne comprend pas ce qu'il fait et pourquoi il doit le faire ainsi.



    Le destructeur : il ne fait que répéter ce que les gens disent de lui : ton père, ton grand père et ton arrière grand père étaient de grands nobles! Et de fait il se croit lui même noble à cause de sa lignée, il deviebt arrogant, alors qu'il n'a hérité d'aucun mérite de ses ancetres. Celui là n'est pas un noble, et c'est avec lui que s'acheve la fin de sa noblesse.



    N'oublions pas que Seyyidina Daoud (paix sur lui) était teug, mais noble. Que Seyyidina Yusuf (as) fut diam mais noble.



    Et comme seyyidina Nabi (paix et salut sur lui) disait : "le noble fils du noble, fils du noble, fils du noble, c'est Yusur, fils de Yaqoub, fils de Isaaq, fils de Ibrahim paix sur eux. Une exception où la noblesse a dépassé 4 générations.



    Que Dieu nous guide amine.



    Wassalam
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (22:45 PM)
      il ne fallait pas changer l'ordre des choses à ta guise.
      des valeurs sont parfois innées mais pour les conforter,il faut bien enseigner à la postérité qu'il ne doit pas avoir un comportement répréhensible,ce qui équivaudrait à trahir la ligne de conduite de ses ancêtres.
      c'est une bonne forme d'éducation qui est pratiquée chez les nobles et chez les castés.
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (14:55 PM)
      dans la société du prophète dawud le métier de forgeron n'en faisait pas un casté comme dans celle pré-islamique de nos contrées..
    Auteur

    Ndiombor

    En Novembre, 2019 (20:43 PM)
    Les "teuggs" de vrais thugs



    Le 11 mars 1830 , il y a 188 ans , les troupes coloniales françaises alliées à l’aristocratie locale walo walo exécutaient à Richard-Toll ,le marabout Dille Fatim THIAM Coumba Diombass fait prisonnier après de violents combats sur les berges de la rivière Taouey.

    Cinquante ans auparavant en 1776, l’avènement de la révolution toorodo au Fouta avait provoqué un puissant séisme dans toute la Sénégambie.













    Le gouvernement théocratique qui y fut fondé sur des principes du droit coranique par l’Almamy Abdou Khader KANE devint le rêve, le modèle politique pour tous les partis maraboutiques des royaumes voisins ceddos sénégambiens.



    En ce début du XIXeme siècle, une lutte sourde parfois violente opposait la classe maraboutique à l’aristocratie guerrière thiedo .



    En 1827, le Baron Roger décrivait ainsi ces deux classes antagoniques :



    Celle des marabouts ou lettrés ou « …dans leurs villages , il existe plus de negres sachant lire et écrire l’arabe, qu’on ne trouverait encore aujourd’hui dans beaucoup de campagne de France, de paysans sachant lire et écrire le français ».

    Celle des thieddos « …les seuls ayant des relations avec les européens violents et ivrognes…..et ne participent pas au développement intellectuel et moral de la population…»

    Faisant un parallélisme avec la révolution bourgeoise de 1789, le Baron Roger gouverneur du Sénégal en 1822 décrivait le royaume du Walo « …Ce pays est sous ce rapport au même point que la France à l’époque ou les communes s’affranchissaient, lorsqu’une classe de citoyens se distinguaient pour sa bonne conduite tandis que la noblesse faisait parade de son ignorance et du désordre de ses mœurs. »



    C’est dans ce contexte, que le marabout Dille Fatim THIAM Coumba Diombass bijoutier de son état ,soutenu par son mentor Serigne Koki Ndiaga Isseu DIOP lança une tentative d’une révolution au royaume du Walo qui d’après Boubacar Barry était aussi bien religieuse sociale que politique :



    « Révolution religieuse, le mouvement de Diilé concrétisait le triomphe de l’islam au Walo.Le parti des marabouts était devenu si puissant qu’il osait maintenant prendre les armes pour imposer sa religion… »



    « Révolution sociale, c’était en effet la première fois qu’un homme de caste mettant en avant l’égalitarisme musulman, remettait en question la hiérarchie sociale traditionnelle d’ordre et de caste… »



    « Révolution politique, enfin Diilé poussant son analyse jusqu’au bout, ne voyait dans la prise du pouvoir politique que le moyen d’instaurer la société nouvelle dont le regime théocratique du Fouta était l’exemple..»











    Déjà en 1790, comptant sur le soutien de l’état théocratique du Fouta, les marabouts de la contrée voisine du Ndiambour coalisés autour du Serigne Koki Amàdou-Fakhoudia DIOP s’étaient soulevés contre le Damel Amary Ngoné Ndella FALL. La coalition maraboutique fut écrasée lors de la bataille à Palo par les ceddo du Damel , le grand père paternel de Lat Dior Ngoné Latyr ,Médoune Sokhna Niane DIOP figurera parmi les marabouts blessés. La répression du Damel, qui suivit, sera féroce, beaucoup des marabouts et talibés capturés seront vendus aux négriers de Gorée pour être déportés au nouveau monde.



    Fils et héritier de Amadou-Fakhoudia DIOP, Ndiaga Isseu DIOP reprit le flambeau en tant que Serigne koki .Après 32 ans de léthargie, il remit sur pied le Daara de Koki fondé par son grand père Matar Ndoumbé DIOP, l’un des premiers grammairiens en arabe du Sénégal .



    Il jouissait d’une grande réputation dans la communauté musulmane du Ndiambour et dans tout le Cayor . En plus de sa fonction religieuse, il était détenteur des charges politiques de « serigne Lamb » attribués par le Damel Birima Fatma Thioub FALL,qui lui avait donné en plus en mariage sa nièce la Linguére Guedj Ndack Kany Codou Balla LÔ.



    Afin d’élargir ses soutiens politiques Serigne Koki Ndiaga Isseu DIOP contracta plusieurs autres alliances matrimoniales avec des princesses du Cayor .En effet, il épousa la Linguére Dorobé Sokhna Fall Sassoum DIOP, la fille du Beur Gueth la Linguére Seyye Aminata Yela Sakhéwar Fatma DIOP et enfin la sokhna Absa Amadou Sokhna MBACKÉ petite fille de Mame Maharam MBACKE.



    Face à ces ambitions démesurées, sommes toutes politiques du Serigne Koki, le Damel Birima Fatma Thioub FALL méfiant préféra nommer au poste de Grand Serigne du Cayor (Khaly) le marabout maure Cheikh Bounama KOUNTA et lui donna en apanage des terres à Ndankh prés de sa capitale Nguiguis .



    En 1827, hostile à cette nomination, confiant dans ses forces et de son réseau de clientèle Serigne Koki Ndiaga Isseu «…refuse de se conformer au devoir de sa fonction et proclama la guerre sainte avec pour objectif la destruction de l’ordre établi ».



    Face à la rébellion du Serigne Koki ,le Damel Birima Fatma Thioub FALL mobilisa une puissante armée de guerriers thiédos et mena une vigoureuse offensive en direction de la cité religieuse de Koki .Vaincu ,Ndiaga Isseu ira se refugier au village de Ndimb à la frontière du Walo et du Ndiambour.



    Pendant deux ans, de 1827 à 1829 Serigne Koki Ndiaga Isseu DIOP, grâce à un prosélytisme réussit à rallier la majorité des marabouts et musulmans du Walo sous la houlette de son talibé originaire du Diolof ,le bijoutier Diilé Fatim Thiam Coumba Diomboss avec pour ambition de



    s’attaquer au royaume du Walo, miné et affaibli par une guerre civile qui opposait le Brack et le Diawdine Madiaw Khor Aram Bakar .



    A la mort en décembre 1827 du Brack Yérim Mbagnick Tegue Rella MBODJ , le pouvoir échut entre les mains de la Linguére NDieumbeut Fatim Yamar MBODJ, qui cherchait un candidat Brack qui ne lui ferait pas ombrage. Elle jeta son dévolu sur le tedieck (de la branche cadette de Keur Niasse Yatma ) Fara Peinda Adam Sall MBODJ.



    Rappelons que Fara Peinda Adam Sall MBODJ pendant longtemps Kaddji ,prince héritier a toujours été disqualifié pour briguer le trône parce que homme de peu de caractère, il ne remplissait pas toutes les conditions requises. Une fois parvenu au pouvoir, il procéda à un changement radical de la cour ,en nommant ses hommes de confiance et en destituant le Premier Ministre le Diawdine Madiaw Khor Aram Bakar DIAW et le chef des armées le Beuckneck-Ndiourbel Biram-Koura DIAGNE ,











    Limogé, l’ex Diawdine Madiaw Khor Aram Bakar Diaw assassina à Ndiao, son remplaçant le Diawdine Mandiaye Aissa Ndickou . Condamné à mort suite à ce meurtre par le nouveau Brack ,le Diawdine alla se refugier chez ses amis français du fort de Dagana .



    Ce fut le début de la guerre civile, avec la division du royaume en deux parties : l’une composée en grande partie des captifs de la couronne qui soutinrent le Brack ; l’autre bien plus forte parce qu’elle avait pour appui les chefs les plus puissants et presque indépendants de Brack, qui sans approuver la conduite de l’ancien Premier ministre, demandaient le retour à ses prérogatives.

    Renforcé d’un nombre important de captifs de la couronne qui avaient suivi le nouveau BeukNéck, le Diawdine partit de Dagana, chassa de Khouma le Brack, Fara Peinda Adam Sall et la Reine Ndjieumbeutt qui se réfugièrent à N’diangué en faisant garder les gués de la Taouey pour arrêter la poursuite du Diawdine. Celui-ci ne put forcer le passage et se contenta de brûler les villages de Khouma, Djidiëry, N’dombo, Ntiago et Témêye, où le Brack avait séjourné au début des hostilités, puis retourna à Dagana.



    Une vingtaine de jours plus tard, le Diawdine Madiaw Khor Aram Bakar Diaw avec un commando réussit à franchir la rivière Taouéy par surprise et marcha sur N’diangué, battit le Brack qui s’avançait à sa rencontre et reprit sa marche sur N’dianguë et N’Diao.



    Le Brack se retira à N’der, où il reçut des renforts du Béthio et de divers autres chefs, ce qui l’incita à reprendre l’offensive cinq jours après son arrivée à N’der. Franchement battu au sanglant combat de N’Tohla et poursuivi jusqu’à Mall, il n’arrêta sa fuite qu’à Mouye, près de Mërinaghem.



    Pour protéger les intérêts du comptoir français de Saint-Louis, le gouverneur Brou entreprit une médiation entre les deux parties protagonistes qui avait presque réussi, malheureusement de graves événements menaçaient le Walo.

    « les armes étaient déposées et tout annonçait une sincère réconciliation quand un nouvel ennemi ; cent fois plus formidable, vint tomber subitement à l’improviste sur ce malheureux pays le menaçant d’une guerre d’extermination, bien autrement grave que celle dont elle vient de se relever à peine » relatait monsieur le gouverneur Brou dans une correspondance .



    Cette menace fut rapidement mise à exécution si l’on se réfère à ce procès verbal du même gouverneur par sa lettre du 08 Mars 1830 faisant entendre ceci « un troisième ennemi vient d’entrer en lice; un mahdi ou faux prophète, avec une troupe de fanatiques, semble vouloir profiter de ces troubles pour s’emparer du pays de Walo et y établir un gouvernement théocratique ».



    A travers le compte rendu suivant le gouverneur nous relate les combats, « accompagné du Prince Serigne Koki Ndiaga Isseu fils de l’ancien roi de koki et appelé par les vœux et les trahisons de tout ceux qui tenaient au maraboutage, il fondit dans le Walo et dévasta sans opposition, les villages si riches et si populeux du Paniefoul (ancienne appellation du Lac du Guiers) . Bien que cette invasion fut formidable, la terreur qu’il inspirait était tel le secret si bien gardé par les complices qu’il avait partout que nous apprîmes son arrivée dans le Walo lorsque ce pays lui était soumis, qu’il menaçait déjà nos établissement, et par l’ordre à tous blancs, jaunes ou noirs de venir se raser et de le reconnaitre comme second Moïse ».



    A la tête de 3000 talibés fanatiques, « Diilé entra dans le walo ; le Brack voulut lui interdire le passage et se porta à sa rencontre jusqu’à Naéré, où Diilé le battit, et mis son armée en déroute[1] ». Raymond Rousseau narra d’une autre manière les combats : «Fara Penda Adam Sall, averti un samedi par ses nombreuses vedettes que Diilé avait quitté Ndimbbe et se dirigeait sur Nder, partit aussitôt de Ndiangué et se heurta, le surlendemain, aux musulmans à Thiarguene. Ils le battirent complètement ; poursuivi et pris par Ndiaga Isseu, disciple de Diilé il se convertit à l’islam, il put s’échapper sous un déguisement et alla se réfugier à Saint-Louis ou le gouverneur le retint ».











    Le gouverneur Brou confirma la défaite du Brack par ces propos. « Ces événements se passèrent de sorte que j’appris à la fois l’incendie de l’habitation de Dioukouk, l’évacuation du jardin royal de Richard Toll, l’envahissement total du Walo et la fuite du roi qui arrivait à Saint-Louis ».



    Ayant occupé la village de Ndiangué ,Diillé demanda au chef de village de faire le likham afin qu’il dirigeât la prière, ce qu’il refusât Diilé ordonna son exécution immédiate par décapitation devant la mosquée.



    .Encerclé à Khouma le Brack réussit à s’échapper avec la Reine Ndieumbeutt et réunit un conseil du trône à Foss sur les rives du lac de Guiers à l’issu duquel les esclaves de la couronne demandèrent au Brack de capituler et de se convertir à l’islam.



    Ce que refusèrent certains kangames dont le prince héritier le Briock Mambodj Fanta MBODJ et le Béthio Madiop Rimb DIOP qui préférèrent rejoindre le Dyawdin Madyaw Khor Aram Bakar, cantonné prés du fort de Dagana et qui jouissait de la supériorité morale de n’avoir pas été vaincu par Diilé et qui disposait de mille deux cents fantassins et trois cents cavaliers.



    Les troupes musulmanes coalisées incendièrent des établissements agricoles de la colonie à Richard-Toll ,ce qui poussa le comptoir français de Saint louis à réagir pour sauvegarder ses intérêts. A cet effet le Gouverneur Brou disait : « le pays de Walo est envahi, on a osé porter la main sur un de nos établissements, les autres sont gravement menacés par cette agression directe, notre devoir est tout tracé, je vais agir ».



    Un conseil de guerre entre le gouverneur Brou se tint au taata de Dyawdin Madyaw Khor Aram Bakar à Dagana et un plan de bataille fut arrêté entre eux,



    Le 11 mars 1830, à l’aube pendant que Diilé et ses milliers de talibés priaient et récitaient la Wazifa à Mbilor, le gouverneur Brou lança une salve de canonnade sur eux depuis ses navires . « Le gouverneur vint mouiller pendant la nuit devant Mbilor, où se trouvait l’armée du prophète, et commence au point du jour à mitrailler le village ; les gens de Diilé en sortent immédiatement pour gagner Dagana par la plaine qui se trouve derrière Mbilor ». Pour la circonstance le Gouverneur Brou avait mobilisé la grosse artillerie, « j’avais boulets et mitrailles dans mes canonnades, toutes les armes étaient chargées et chacun à son poste.



    Les troupes de Dillé surprises, assaillies refluèrent vers le Dieri ou les attendaient les forces de Diawdine Madyao Khor alliées à celle d’Elimane Boubacar de Dimatt.



    Pendant toute cette journée les troupes de Dillé furent décimées par la cavalerie et les fantassins du Diawdine qui le battit à Keur Mbaye , à Saftou, à Yakh Saabar , à Goboul et à khouma .Au crépuscule la plus part des talibés cayoriens et du diolof de Diilé qui ne savaient pas nager furent noyés au gué de la Taouey et Dillé fut fait prisonnier.



    La coalition des vainqueurs organisa un simulacre de procès et le condamna à mort , Il fut conduit au pied d’un grand tamarinier qui se trouve sur la berge à la jonction de la rivière Taouey et du fleuve Sénégal, ou devant une foule immense, il sera exécuté par pendaison.



    Au même moment son mentor Serigne Koki Ndiaga Isseu réussit avec quelques de ses soldats à échapper au Gué de la Taouey. « Le Prince Serigne Koki Ndiaga Isseu quoi que grièvement blessé par nous, avait eu le bonheur d’éviter les gens du Walo acharnés à sa poursuite » s’exclamait le Gouverneur Brou.

    Le Serigne Koki Ndiaga Isseu Diop trouvera refuge au cap vert à la République lébou, malgré la traque acharnée du Gouverneur Brou à travers des instructions données au commandant de Gorée Hesse, « le courrier venant de Gorée m’a dit qu’il avait rencontré le Serigne Koki à 3 ou 4 lieues du village de Mouitte, il est accompagné de sept cavaliers et se faisait appeler Allioune Gaye. Il parait que les gens de Gandiole se sont déjà mis à sa poursuite et j’espère qu’il ne leur échappera pas. Puisqu’il est proscrit dans le Kayoor, il ne peut pas avoir d’autres intentions que de demander asile à Moctar Chef de Dakar , c’est de ce côté que vous devrez diriger vos recherches ».



    Expulsé de Dakar sous la pression du comptoir de Gorée,Serigne Koki Ndiaga Isseu DIOP finira ses jours en exil à Ndioum au Fouta.



    Dans l’histoire du Sénégal, Diilé Fatim Thiam Coumba Diombass devrait figurer dans le panthéon des héros qui sont célébrés et immortalisés.



    Comme les Damels Lat Dior Ngone Latyr DIOP ,Samba Laobé FALL Diilé fut résistant armé face à la pénétration coloniale, il mourut les armes à la main. L’armée nationale pourrait attribuer son nom à une caserne ou tout autre site militaire.



    Face à la société inégalitaire wolof régie par le système inégalitaire des castes qui figeait et déterminait les fonctions sociales, Dillé fut un grand révolutionnaire .Au nom des principes d’égalité islamique , Diilé bien avant les Layénes tenta d’abolir ce système . Pour cette tentative revolutionnaire , il devrait être, l’une des icones de la gauche sénégalaise du PS, PIT And JEFF en passant par la LDMPT et une des permanences de ces partis aurait pu être baptisée en son nom.



    Bien avant El Hadj Omar Tall et Maba Diakhou Ba, Diilé Fatim Thiam fut un des premiers missionnaires armés de l’islam dans notre pays .Il porta l’étendard de l’islam et essaya de le faire triompher par l’épée. Il mourut en chahid ,comme un martyr de sa foi sous le coups de ses ennemis mécréants .



    La réhabilitation de cette figure historique qui est Diilé Fatim Thiam, devra faire parti du grand projet de la réécriture de notre histoire, loin des falsifications coloniales et néocoloniales.



    Déjà une rue de la commune de Dagana porte le nom de Diilé Fatim Thiam, nous espérons qu’avec l’aide des autorités municipales de Richard-Toll et étatiques nous pourrons ériger une stèle commémorative sur sa tombe à Khouma que nous avons identifiée.



    Le Diawdine Amadou Bakhaw DIAW President de WaAlo BicEntEnAirE Association pour la Commémoration du Bicentenaire de la Mise en valeur Agricole [email protected]



    PS : est l’ancêtre de beaucoup de familles Mbacké Mbacké de Darou Khoudoss de Porokhane et de Darou Mousty



    Sources :



    Boubacar BARRY Le royaume du Waalo le Sénégal avant la conquéte

    N.S., 2B14,Direction des colonies.Bureau de l’administration au sujet des affaires du walo.Affaire de Mbilor, Saint Louis le 15 Mars 1830.

    Azan (H.), cit., p. 356.

    Rousseau (R.), cit., p. 154.

    N.S., 2B14,Direction des colonies.Bureau de l’administration au sujet des affaires du walo.Affaire de Mbilor, Saint Louis le 15 Mars 1830.
    Auteur

    Lily G

    En Novembre, 2019 (21:28 PM)
    C la tradition, ce village est fonde par mon ancêtre.
    Auteur

    En Novembre, 2019 (22:20 PM)
    on va trop rire le jour ou idrissa seck sera president
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (22:59 PM)
      s'il faut admettre que les choses doivent changer,il est quand même injuste de vouloir insulter la mémoire des nobles.ils n'étaient pas les seuls à entretenir cette situation.
    Auteur

    En Novembre, 2019 (22:21 PM)
    http://www.sfhom.com/sfhom/theserogerpasquierlesenegal4.pdf
    Auteur

    En Novembre, 2019 (22:26 PM)
    Auteur

    En Novembre, 2019 (22:39 PM)
    VOILA UN CHANTIER POUR LES MARABOUTS ET PREDICATEURS...Y'A ENCORE DU TRAVAIL A FAIRE.
    Auteur

    Rippitt

    En Novembre, 2019 (23:39 PM)
    Voila des gens attardés, rétrogrades !
    Auteur

    En Novembre, 2019 (23:39 PM)
    Waou vous les sénégalais c'est pas demain la veille que vous verrez votre émergence lol purée
    Auteur

    En Novembre, 2019 (23:52 PM)
    Vous ne savez pas que les nienios ne veulent pas de vous, Jiguééne niénio elles sont belles coquettes meune toog meune gaane jongué oyof jiguéne dafay oyof....



    Laissé nous nos teugue comme elles portent malheur nioune beugu na niou guéér mom mane xalaatu ma ko taak safu niu dara
    Auteur

    En Novembre, 2019 (00:11 AM)
    Je pense qu’on est tous égaux devant Dieu et en droit mais le problème c’est le comportement que l’on dénonce.les castes en des comportements de batards des gens qui n ont pas de pudeur.Des cretins qui pervertissent la jeunesse.Des anti valeurs qui passent tout leur temps à sortir des paroles de batards de leur gueule qui exhibent leur cul qui passent tout leur temps à mentir .De petits types .Qui sont dans les médias à longueur de journée.Des lèches cul avec leur language ordurier.Des gens qui aiment se faire voir et pas humbles.Qui aime les couleurs vives .Et au Sénégal tout le monde parle comme des guewel.Eupeuna .ils font aussi la pub de l homosexuality.
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (07:21 AM)
      ils doivent,à l'égard de certains castés respectables et respectés,se départir de ce qu'on leur reproché.
    Auteur

    L'extremiste

    En Novembre, 2019 (00:26 AM)
    Merci Dieu d'avoir envoyé le prophète Muhammad pour nous débarasser de ces cultures discriminatoires.
    Auteur

    En Novembre, 2019 (07:23 AM)
    le sous prefet est incompetante



    comment on na pas le droit d'enterre dans vos propre champs

    depuis quandon ne peu pas enterre gewel et geuer dans les mm cimetiere



    le chef de village en un menteur la facon donc il parle



    thiossan >Thiosann dine mo mene thiosann

    Auteur

    Koum

    En Novembre, 2019 (08:54 AM)
    JE PENSE UN HOMME SATAN OU UNE FEMME SATANE A EVEILLER LA POLEMIQUE

    SEUL DIEU SAIT CELUI QUI IRA AU PARADIS MAIS IL NE SAGIT PAS DES CIMETIERES BURR ET DES GEWELS

    LES ANGES QUI VIENNENT DANS LA TOMBE ILS NE RECONNAISSENT MEME PAS UN TEUG OU NIENION OU SERER OU TOUCOULEUR OU BAMBARA OU DIOLAS
    Auteur

    En Novembre, 2019 (13:32 PM)
    Qui peut mexpliquer svp cest quoi exactement guérs et son role pendant la periode des royaumes de maniere objective merci .
    Auteur

    En Novembre, 2019 (14:19 PM)
    @ toi au dessus. les guerrs, c'était les rois et l'aristocratie. Voilà !
    Auteur

    En Novembre, 2019 (14:21 PM)
    @ toi au dessus. les guerrs, c'était les rois et l'aristocratie. Voilà !
    Auteur

    En Novembre, 2019 (14:24 PM)
    Les guerrs c'est comme ( en France ), les anciens rois, les châtelains, les ducs ou les duchesses, les comptes ou les comptesses, etc...
    Auteur

    En Novembre, 2019 (16:13 PM)
    Peut être pensent-ils qu'ils auront des parcelles réservées au paradis aussi
    Auteur

    En Novembre, 2019 (20:33 PM)
    Mais bi histoire bane la ?

    Ou est le prefet ?
    Auteur

    Guers?

    En Novembre, 2019 (21:15 PM)
    mais bien sur que les guers c'etait l'aristocratrie qui possedaient les terre et y hebergeait les griots, forgerons et les autres qui sont a son service. generalement dans l histoire francaise on appelle cela roturier

    Auteur

    En Novembre, 2019 (08:43 AM)
    salam j adore les layennes c de vrais musulmans une personne alitée va choisir le sang du guer guéweul ou teug les soit disant guers n" ont aucune vertu meuna niane je t assure si un toubab arrive tu donnes ta fille en mariage parce que compléxéou argent y a des gens ki n' ont pas de repére suis griote j en suis fiére je gagne ma vie au sénégal combien de P M dans le gouvernement il faut etre a la hauteur
    Auteur

    Habitant De Diobass Depuis Kao

    En Novembre, 2019 (13:32 PM)
    Ce sujet n’étonne point. Il existe mais tant à disparaitre. Il ne meritait même pas un reportage.

    Le Chef de village l'a si bien élucidé à partir de la 25e minutes de la vidéo.

    C'est tout. C'est une situation qui est destinée cependant à disparaitre ala kouli hall. Cela ne nécessite même pas un combat de la part des griots ; ça se démystifie de plus en plus.

    Cependant, le reporter Mame Diarra ne comprend pas le sujet. Il mélange les pédales en pensant que les les Guerr refusent de partager un cimetière avec les Griots. Non. Le montage des scènes d'images présente aussi des incompatibilités. Certains passages devaient précéder d'autres etc..

    C'est une cacophonie générale où tout le monde se perd.

    Les traditions, us et coutumes sont fort encrés dans l'esprit des sénégalaise. C normal. Le représentant des griots reconnait que parmi eux, il y a certains qui ont abandonné le combat. C normal. Il a épousé une guerr et des guerr ont bel et bien épousé des griottes dans le village.

    alors cela va de soit que c phenomene disparaitra. C'est pas le moment d'en faire une polémique. Il disparaitra.

    Auteur

    Mak

    En Juin, 2020 (17:49 PM)
    manedé dama warou. li amna batèye dji

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email