Dimanche 08 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Video

Présidentielle française : Berlin souffle, Moscou pleure, réactions de la presse internationale

Single Post
Présidentielle française : Berlin souffle, Moscou pleure, réactions de la presse internationale

Présidentielle française : Berlin souffle, Moscou pleure, réactions de la presse internationale


Article_similaires

4 Commentaires

  1. Auteur

    Afrique Sans Tabac

    En Avril, 2017 (14:07 PM)
    IL FAUDRA EVITER DE VOTER POUR LA MUSSOLINIENNE. L’HITLERIENNE, LA NAZISTE, LA RACISTE

    IL Y VA DE L’AVENIR DE LA France.

    Afrique Sans Tabac

  2. Auteur

    Afrique Sans Tabac

    En Avril, 2017 (14:48 PM)
    AU SECOND TOUR, IL FAUDRA EVITER DE VOTER POUR LA MUSSOLINIENNE. L’HITLERIENNE, LA NAZISTE, LA RACISTE

    IL Y VA DE L’AVENIR DE LA France.

    Afrique Sans Tabac

    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2017 (16:00 PM)
    le meilleur mais a obtenu 0,9 a cause de la vérité asselineau
    Auteur

    Thierou

    En Avril, 2017 (16:18 PM)
    On entend, souvent, certains dire qu'ils ne s'intéressent pas à l'identité de celle ou de celui qui dirigera la France à l'issue de ce scrutin.

    Ils ont certainement raison, car ce ou cette présidente ne s'occupera que des intérêts et de la sécurité des français.

    Par contre, pour nous ressortissants de pays utilisant le FCFA, nous devrions commencer à nous poser les bonnes questions.

    En effet, je me demande si nos dirigeants comprennent ce qui se trame, lorsqu'ils défendent cette monnaie, dans sa forme actuelle, en la décrivant comme un gage de stabilité économique et monétaire et en lui prédisant même un avenir radieux.

    Beaucoup de spécialistes s'accordent sur le fait que dans un futur plus ou moins proche, un français aux idées nationalistes affirmées, pourrait arriver au pouvoir. Ce jour-là, continuerons-nous à arrimer notre FCFA à la nouvelle monnaie française, ou bien, devrions-nous battre monnaie à pas forcés ?

    Dans les deux cas, le prix à payer serait exorbitant, car la France nous ferait certainement participer aux lourds efforts d'ajustement que ce processus de sortie de l'Euro entraînerait. L'on peut déjà supposer que nos importantes réserves déposées à la Banque de France passeraient à la trappe.

    Pourquoi, donc, nos dirigeants ne prendraient-ils pas leur courage à deux mains et entamer, dès à présent, le processus de désarrimage du CFA à l'Euro ? Cela nous permettrait de pouvoir arriver à nos fins avec plus de maîtrise et, aussi, avec moins risques de démonétisation.



    Wa salaam.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email