Jeudi 28 Mai, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Video

[Gingembre littéraire] Rufisque, capitale de la culture : Les femmes écrivaines à l’honneur

Single Post
[Gingembre littéraire] Rufisque, capitale de la culture : Les femmes écrivaines à l’honneur
La ville de Rufisque a été l'attraction du monde de la culture à l'occasion de l'organisation de la première édition décentralisée du « Gingembre littéraire », une rencontre culturelle initiée par le Sénégalais El Hadji Gorgui Wade Ndoye, PDG du magazine panafricain Continent Premier basé en Suisse.

Le vivre-ensemble vu par les femmes écrivaines


Le monde littéraire s'était donné rendez-vous mercredi soir dans la grande salle des Fêtes de la mairie de Rufisque qui a servi de cadre à la première édition du Gingembre littéraire en terre africaine. Après Genève, c'était au tour du Sénégal d'accueillir la rencontre qui a réuni la crème de la littérature sénégalaise, de la culture dans son ensemble. Artistes, musiciens, écrivains et cinéastes ont échangé au cours d'un panel sur le thème : « Le Vivre ensemble à travers les œuvres et le regard de femmes écrivaines et d’intellectuelles sénégalaises », lequel a vu les riches contributions de quatre grandes figures féminines, des incontournables de la littérature sénégalaise : Aminata Sow Fall, Rahmatou Seck Samb, Fatimatou Diallo, Mariama Ndoye, et Professeur Mamadou Dramé de l’Ucad.

« Sans le vivre ensemble, aucune société ne peut survivre », a souligné l'auteure de La grève des bàttu, qui s'est livrée à des confidences, des anecdotes qui par moments, ont tenu la salle en haleine. « Je n'avais jamais pensé être écrivain, quand j'ai écrit mon premier livre, ce n'était pas pour être écrivain », confie encore la lauréate du Grand prix littéraire d'Afrique noire.

Une expertise sénégalaise financée par des Sénégalais


Rufisque, une ville culturelle, a joué sa partition. « Rufisque est devenue ce soir le centre sénégalais de la culture, et dans toute sa diversité », s’est réjoui Gorgui Wade Ndoye qui a salué le travail abattu par le comité local d'organisation du Gingembre littéraire. « Ce sont les Sénégalais, une expertise sénégalaise, et un financement sénégalais qui a donné ce succès. A Genève c'est autre chose, la première édition surtout, mais ici, il y a plus... », a reconnu le journaliste accrédité auprès de l'ONU.

Gorgui Wade Ndoye et sa délégation feront cap sur Saint-Louis ce vendredi 8 novembre avant de terminer, à Dakar, le 14 novembre à Ejicom, par une séance de restitution des travaux des différents panels du gingembre littéraire.

L’évènement a vu la participation des artistes comme Gorgui Ndiaye, Ismaël Lô, la cantatrice Fatou Yelly Fall entre autres. Occasion saisie par Dr Abdourahmane Diouf (CIS), homme politique et fils du terroir, pour demander à ce que le Gingembre littéraire soit pérennisé à Rufisque.

Momar Mbaye

Revoir la réaction de Gorgui Wade Ndoye

liiiiiiiaffaire_de_malade

9 Commentaires

  1. Auteur

    Novos-99

    En Novembre, 2019 (12:38 PM)
    Regardez moi ces bandes ignares toujours dans la nostalgique des 4 communes ,se prenant toujours plus civilisé et cultivé.

    La ville la plus la plus sale cracheuse infecte.

    Capitale de cons !

    Le ridicule ne pas pas .

  2. Auteur

    En Novembre, 2019 (12:39 PM)
    je ne comprends pas les motivations de ce monsieur avec ces débats sur le "vivre ensemble"
    Auteur

    En Novembre, 2019 (12:43 PM)
    Rufisque une ville culturellement riche certes mais bon économiquement tu proposes quoi ? y'a de belles femmes
    Auteur

    En Novembre, 2019 (14:09 PM)
    gayi di dee ak giif gueu niouye todial ak ay wakhi litterature ..khana bala gueu meneu lire lek beu parer ?
    Auteur

    En Novembre, 2019 (15:00 PM)
    Moo !

    Ils écrivent des contes et légendes du patrimoine des diverses contrèes du pays qui ne font pas 10 pages ils écrivent en gros caractétes pour attendre 40 feuilles et ils appelent ça romans



    Non seulement ce sont des plagiaires mais en plus ce sont des arnaqueurs et arnaqueuses





    Auteur

    En Novembre, 2019 (15:14 PM)
    Je croyais que c'était pour couronner RUFISQUE ville la plus sale d'Afrique .........avant de parler Culture il faudrait peut etre penser à construire des bibliotheque dans les grandes villes du Senegal !........et l'organisateur Gorgui Wade Ndoye qui se dit panafricain et qui vit à Genève , le ridicule ne tue pas , heureusement !
    Auteur

    En Novembre, 2019 (15:29 PM)
    Mon cher il faut nous amener l’argent et participer à l’éducation ou la santé sinon les débats littéraires ne nous intéressent vraiment pas.
    Auteur

    Aly

    En Novembre, 2019 (15:30 PM)
    Nous saluons à sa juste valeur le travail remarquable de ce grand Monsieur qui pense au développement de l'Afrique depuis le lancement en Suisse il ne caisse de ce battre pour l'Afrique et le SENEGAL donc reconnaissons ces efforts qui montre la voix de la réussite et modèle de réussite pour d'autre jeunes sénégalais au lieu de se cacher derrière vos écrans a insulter d’honnête homme . Gorgui amoul senne djotte lui il est une référence et il sera un modèle pour l'humanité bravo cher ami

    Aly
    Auteur

    Un Citoyen

    il y a 2 semaines (23:17 PM)
    Dire rufisque est la ville la plus sale d'Afrique est un gros mensonge qui cache une haine mal dissimulée a l'égard d'honnêtes gens cultivés et civilisés.

    Dakar,saint Louis,kaolack,ne sont pas plus propres que cette qui est stigmaisee

    'a cause d'un canal mal entretenu.

    .

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email