Samedi 18 Septembre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Video

Salihou Keita, DG CICES : « Des acteurs économiques ont des titres fonciers et baux à l’intérieur du Cices, avec la complicité de... »

Single Post
Salihou Keita, DG CICES : « Des acteurs économiques ont des titres fonciers et baux à l’intérieur du Cices, avec la complicité de... »
Salihou Keita ne mâche pas ses "maux" pour décrire ceux qu’il qualifie de prédateurs fonciers qui disposent de papiers administratifs dans l’assiette foncière du Cices même. Le directeur général du Centre international du commerce extérieur du Sénégal (Cices), qui a pris fonction le 22 juillet 2020, en pleine période de Covid, déclare avoir fait l’état des lieux, ce qui l’a amené à découvrir des actes qui ont agressé le foncier du Cices.

« J’ai fait l’état des lieux pour mesurer le poids de la mission que Son Excellence le président de la République m’a confiée. J’ai rencontré tous les acteurs, les personnels, les acteurs économiques qui interviennent, les riverains également. L’état des lieux m’a révélé que le Cices est frappé par la réduction de son périmètre géographique », constate Salihou Keita qui a convié Seneweb à une visite guidée des lieux. L’assiette foncière du Cices, déplore-t-il, a subi une agression avec la complicité de l’administration.

Le foncier du Cices passe de 107 à 30 hectares

« Au départ, le Cices c’était 107 hectares. Mais nous avons connu, avec le régime passé, des lotissements à usage d’habitation. Aujourd’hui il nous reste moins de 30 hectares. Sous mon magistère, j’ai décidé de valoriser l’espace qui reste pour renforcer notre efficience opérationnelle. Le Cices dont nous avons hérité doit jouer un rôle extrêmement important pour la promotion de l’expansion économique du Sénégal, dans tous les secteurs d’activités et sous toutes ses formes, à travers l’organisation de salons et de foires. On ne peut pas organiser des salons ou des foires si on n’a pas d’espace », martèle-t-il. Et de préciser : « Dans le cadre de la nouvelle feuille de route, nous avons décidé de diversifier nos activités. De délocaliser, de décentraliser nos activités, mais ici au niveau de Dakar, on va recevoir du monde. Et ce monde qui arrive, doit trouver un cadre convivial, attrayant. J’ai donc décidé d’aménager une partie du Cices espace vert, à l’entrée, afin de le rendre plus joli, plus beau ».

« Nous allons identifier les personnes encagoulées qui détiennent des baux à l’intérieur du Cices »

Keita n’en démord pas : « cela fait partie de l’assiette foncière du Cices, c’est clôturé par un mur. A ma grande surprise, j’étais à Abidjan, la Dscos est venue pour demander d’arrêter les travaux », parce, sans doute, saisie par des personnes qui détiennent des actes dans le périmètre du Cices. « Alors, j’ai interpellé l’autorité de la Dscos, nous avons échangé en responsable et j’ai continué les travaux. A l’heure où je vous parle, il y a des personnes encagoulées qui disent qu’ils ont des baux à l’intérieur du Cices. Y compris cette partie de l’assiette foncière qu’on est en train d’aménager. Je veux que ces personnes-là sortent, qu’on les identifie. D’autres ont déjà été identifiés. A l’intérieur du Cices toujours, il y a des personnes qui ont des titres fonciers, alors qu’au départ ils sont venus travailler avec le Cices en location » confie encore Salihou Keita. Qui promet une traque sans merci de ces hommes d'affaires et détenteurs d’actes administratifs. 

« Des acteurs économiques ont des titres fonciers et baux à l’intérieur du Cices. Ils étaient en location avec le Cices, mais, en complicité avec mes prédécesseurs, ils ont eu maintenant des baux, des titres fonciers. Je dis que ces titres fonciers sont nuls et non avenus. On va les casser », menace Salihou Keita, non sans indexer des responsables de l’administration. A l’en croire, « Ces prédateurs fonciers sont dans l’administration. Ce sont des papiers de l’administration. Les agents qui ont fait ça, il faut qu’on les identifie. Il faut qu’on éclaire ce débat du Cices », martèle le Directeur général du Cices.

Salihou Keita informe avoir commis un pool d’avocats pour traîner en justice toutes les personnes détentrices de baux et de titres fonciers sur l’assiette foncière du Cices. « Rien ne m’arrêtera », menace-t-il.


14 Commentaires

  1. Auteur

    Picon

    En Mai, 2021 (17:13 PM)
    Du courage DG . le Sénégal a besoin des hommes courageux pour changer le pays
    Top Banner
  2. Auteur

    En Mai, 2021 (17:28 PM)
    Les langues commencent à se délier sur cette prédation foncière. La vérité va triompher et les fautifs seront démasqués tôt ou tard sur ce patrimoine national qui n'appartient ni aux privés, ni à l'Etat mais au DOMAINE NATIONAL
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2021 (17:28 PM)
    Sûrement la bande à SONKO est passée par là. Et ce sont ces voyous qui se royalement servi sous Wade qui se présentent aujourd'hui comme patriotes. 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2021 (18:09 PM)
      sous wade macky était 1er ministre et amadou ba patron de sonko je suis pas du pastef nak damalay fatéli rek faut arreter vos idioties
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2021 (17:39 PM)
    Encore les bretons ou Manu.....
    {comment_ads}
    Auteur

    Zeuble

    En Mai, 2021 (17:49 PM)
    Bien dit cele n ira nulle part,il crie et on lui donne sa part et il se tait senegal mo yakhou s il voulait regler le probleme il n allait pas commencer par porter presse
    Top Banner
    Auteur

    En Mai, 2021 (18:09 PM)
    Des paroles c'est tout. Faut dissoudre les impots et domaines, que des pourris. Je dirais 70% du personnel. 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2021 (18:11 PM)
    Mr Keita est honnête et travail pour le Sénégal. Yàlla Na Yàlla jàppalé ko. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Julom

    En Mai, 2021 (18:36 PM)
    Un habitant de sicap foire vous remercie et surtout vous encourage.  Merci pour l'éclairage de la cices 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2021 (18:38 PM)
    C'est ce qu'a flairé Sonko qui a rapidement vendu tous les immeubles et titres fonciers qu'il détenait dans l'enceinte du CICES. Tous des prédateurs sous l'aile de Tahibou Ndiaye. 
    Top Banner
    Auteur

    Ado

    En Mai, 2021 (19:22 PM)
    Impot et domaine attention danger
    {comment_ads}
    Auteur

    Mandou Samba

    En Mai, 2021 (19:33 PM)
    A mon avis, le Dg du Cices se trompe d'interlocuteurs. A la suite de l'état des lieux, il se devait de commettre un pôle d'avocats appuyé par un pôle d'huissier aux fins de mieux gérer cette problématique. de 107 hectares à 30 hectares de 1974 à 2021. Ces avocats l'auraient aidé à surprendre les faux propriètaires, à aménager un espace de traitements de contentieux mais sa formule "porter presse" n'aura qu'au bout du compte un "verdict presse". 

    Le DG du Cices se doit d'être bien entouré pour meux gérer ses sorties médiatiques. Autre chose, généralement Dscos n'agit que sur décision de justice mais pas sur instruction d'un Dg. Certes Dscos a sursis, en attendant que la justice se prononce. 

    Monsieur le dossier foncier du Cices est très serieux, moins de folklore et plus de diligences réflèchies. 

    Bonne gestion.
    {comment_ads}
    Auteur

    Domurew

    En Mai, 2021 (22:27 PM)
    Il est drôle. 

    Il va bientôt se calmer parce qu'il va tomber sur un terrain de son PR😂😂😂
    {comment_ads}
    • Auteur

      Domourew

      En Mai, 2021 (22:29 PM)
      Il est drôle. Il va bientôt se calmer quand il tombera sur le terrain de son PR😂😂😂😂😂
    {comment_ads}
    Auteur

    Le Citoyen

    En Mai, 2021 (22:46 PM)
    Quelqu'un qui se bat pour l'intérêt général doit être encouragé. Je comprend pas les commentaires. Il porte presse pour que tout le monde sache ce qui se passe. Sinon les corrupteur vont régler ça en catimini comme ils ont fait pour avoir bail et TF. Merci Dg keita.
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2021 (23:57 PM)
    Je pense que les fonctionnaires sont les principaux maux notamment ceux des impôts et domaines dont le train de vie ne laisse personne indifférent dans ce pays. Ce petit fonctionnaire sont des milliardaires chose bizarre. Ils sont à la base de tous ces problèmes foncier au Sénégal qui un jour éclatera en guerre civile
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email