Samedi 24 Octobre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Video

Charlie Hebdo : Une attaque à l'arme blanche près des anciens locaux du journal

Single Post
Attaque à la machette à Paris
Les faits se sont déroulés dans le XIe arrondissement de Paris, dans le quartier Richard-Lenoir.

POLICE - Ce vendredi 25 septembre, une attaque à l'arme blanche près des anciens locaux de Charlie Hebdo, dans le XIe arrondissement de Paris, a fait deux blessés, a annoncé l'Agence France presse, citant la préfecture de police de Paris.

L'information a été confirmée par le Premier ministre Jean Castex, qui s'exprimait au même moment en Seine-Saint-Denis. Le chef du gouvernement a écourté sa visite dans le 93 pour se rendre place Beauvau, au ministère de l'Intérieur, suivre les dernières évolutions de l'affaire en compagnie de Gérald Darmanin.

Vers 13h30, le procureur de Paris a annoncé qu'une enquête avait été ouverte pour "tentative d'assassinat". Elle a été confiée à la brigade criminelle de la police judiciaire. Un peu plus tard, le parquet national antiterroriste a également annoncé être saisi. L'enquête de flagrance est ouverte pour "tentative d'assassinat en relation avec une entreprise terroriste" et "association de malfaiteurs terroriste criminelle", a précisé le Pnat.

La préfecture a fait savoir peu avant 13 heures, qu'un "suspect" avait été interpellé. Dans un premier temps, elle avait évoqué deux hommes recherchés avant de se rétracter et de n'évoquer plus qu'un seul fugitif. L'homme a été arrêté vers Bastille, à quelques centaines de mètres des lieux de l'attaque.

Vers 14h, plusieurs médias faisaient état d'une seconde interpellation dans le quartier de l'attaque, information confirmée par la suite par une source judiciaire à l'AFP qui précise que ce second suspect a été placé en garde à vue.

La préfecture de police a également annoncé que les deux personnes blessées se trouvaient en urgence absolue, mais que leur pronostic vital n'était pas engagé. Un peu plus tôt, le chiffre de quatre blessés avait été évoqué avant d'être revu à la baisse. Les deux victimes, un homme et une femme, ont été pris en charge dans deux hôpitaux parisiens.

La vie des deux victimes "n'est pas en danger", a assuré le Premier ministre Jean Castex lors d'un déplacement sur les lieux. Interrogé par les journalistes sur "l'état" des deux blessés hospitalisés, le chef du gouvernement a répondu: "Leurs vies ne sont pas en danger, dieu merci".

Des milliers d'élèves confinés

C'est dans la rue Nicolas Appert, située dans le quartier de Richard-Lenoir que s'était produit l'attentat perpétré par les frères Kouachi contre le journal satirique le 7 janvier 2015. Depuis, et alors que le procès des attaques est actuellement en cours, la rédaction de Charlie Hebdo a déménagé.

Ce vendredi en fin de matinée, la préfecture de police de Paris et le premier adjoint d'Anne Hidalgo à la mairie Emmanuel Grégoire ont appelé à éviter la zone et à laisser les forces de l'ordre intervenir. Un périmètre élargi a d'ailleurs été établi autour des anciens locaux de Charlie Hebdo pour un "colis suspect", a ajouté la préfecture. Après analyse, le laboratoire de la PP a annoncé n'avoir détecté aucun engin explosif.

Par ailleurs, des milliers d'élèves des environs ont été confinés par mesure de précaution dans les minutes qui ont suivi l'attaque. Selon l'académie de Paris, 125 établissements scolaires faisaient l'objet de cette fermeture.

Sont concernés, de la crèche au lycée, les élèves de trois arrondissements du centre de Paris: plusieurs établissements dans le XIe arrondissement, et tous ceux des IIIe et IVe. "On se met en sécurité. On est en train de fermer les équipements municipaux et les gymnases aussi", a précisé Ariel Weil, le maire de Paris Centre. Les résidences pour personnes âgées étaient également concernées.

Vers 15h, le confinement de ces établissements a été levé.

Premières lignes encore touchée

Sur les lieux de l'attaque, des secours se sont très rapidement déplacés pour prendre en charge les blessés.

D'après Le Parisien, deux des blessés travailleraient pour l'agence de presse Premières Lignes, qui occupait déjà en 2015, des locaux à cet endroit-là. La société de production vidéo était à l'époque voisine de la rédaction de Charlie Hebdo et témoin direct de l'attentat. L'information a été confirmée par plusieurs journalistes dont sur France 2 Élise Lucet, qui travaille pour Premières Lignes dans le cadre de plusieurs de ses émissions.

"Un homme et une femme", ont été blessés, a confirmé la journaliste, relayant le témoignage d'une collaboratrice de la société, qui a vu un homme armé d'une "lame de boucher ou d'une machette" passer à l'attaque. Paul Moreira, journaliste de Premières Lignes, a quant à lui évoqué une attaque au "hachoir".

La préfecture de police a fait savoir que la BRI (Brigade de recherche et d'intervention) et le laboratoire centrale de la PP avaient été mobilisés et se rendaient sur place pour mener les investigations.

Le Samu a de son côté indiqué avoir déclenché sa cellule de crise opérationnelle, tandis que la RATP a déclaré avoir "complètement fermé au public" la station de métro Bastille par "mesure de sécurité".

Par ailleurs, Charlie Hebdo a apporté son soutien aux victimes de l'attaque, via Twitter. L'entreprise Premières Lignes a aussitôt remercié la rédaction en retour.

liiiiiiiaffaire_de_malade

14 Commentaires

  1. Auteur

    En Septembre, 2020 (10:54 AM)
    Il a raté son objectif ces gens attaqués ne sont que des innocents
    • Auteur

      Provocation Inutile De Charlie

      En Septembre, 2020 (15:11 PM)
      conséquence prévisible de leur inutile et arrogante " reprise des photos "du messager, il ya quelques jours. tout le monde étant pas " charlie " . heureusement que c'est l'œuvre d'un gamin de ...18 ans loin des terribles " commandos jihadistes " suicidants. massacre évité .
  2. Auteur

    En Septembre, 2020 (10:56 AM)
    Ca recommence avec ces terrorristes!
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2020 (13:51 PM)
      les musulmans mais vous non musulmans vôtre amuse amuse-gueule sit musulmans islam ou terrorisme sa ce voit que votre vie de chien ne repose que sur la provocation donc attendez vous à ce que des dingues viennent vous casser la gueule
      musulman islam rien que sa le covid 19 vous attends avec l'hiver qui s'approche on ne va plus attendre parler encor des musulmans espèces de rien du tout
      vous passé tout votre saletés de temps a insulter le prophète des musulmans et après vous dite musulman a gauche musulman à droite bande de cafard
    Auteur

    En Septembre, 2020 (10:59 AM)
    Quelle relation avec L'hebdo ? Pourquoi ne pas citer uniquement la rue ou le quartier, d'autant plus qu'ils ont déménagé..?

    Plus d'objectivité et moins de sensationnelle SVP!

    Auteur

    En Septembre, 2020 (12:01 PM)
    Pourtant ces fous de Dieu avaient avisé prévenu les autorités françaises
    Auteur

    Nkhson

    En Septembre, 2020 (12:50 PM)
    Vous l'avez cherché en provocant l'ire de l'islam et des musulmans, c'est sur que vous n'avez encore rien vu, attendez vous au pire.

    En tout cas la charia est claire sur la question du blasphème de notre cher Prophète Mohamed (PSL), ses auteurs doivent périr. Vous devez avoir assez d'hauteur et vous faire une religion de respecter les croyances et cultes d'autrui. Mais votre vision impérialiste du monde vous incite à avoir droit de regard et mainmise sur sur tout ce qui ne vous concerne pas. C'est en ce sens que vous avez crée le concept de l'islam et des musulmans de France, instrumentalisé et sous contrôle du conseil français du culte crée à cet effet. Vous détestez profondément l'islam, dont les principes vont à l'encontre de vos idéaux, tendant à instaurer un nouveau ordre mondial. C'est la raison fondamentale qui vous anime et fonde vos projets visant à décrédibiliser cette belle religion, en essayant de salir son Prophète(PSL)bien aimé. C'est peine perdue, car des ennemis beaucoup plus puissants que vous dans le passé ont essayé en vain et ont été vaincus et finalement anéantis. Vous n'y pouvez absolution rien car Dieu a décrété, que sa religion(l'islam)triomphera, quelque répulsion qu'en auraient les mécréants. Vous ne pourrez jamais éteindre la lumière divine avec vos bouches. L'islam continuera sa progression et sa domination dans le monde jusqu'à la fin et des temps et des pays comme la France deviendront majoritairement musulmans, voilà ou finiront les choses. Incha Allah!

    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2020 (08:03 AM)
      on n'en a rien à foutre de ton fanatisme. garde tes délires pour toi et ne viens pas faire chhhier les autres.
    Auteur

    Halte à La Provocation

    En Septembre, 2020 (13:09 PM)
    Ils l'ont cherché. Ils continuent de provoquer les musulmans.
    • Auteur

      En Septembre, 2020 (18:28 PM)
      mais non ce n'est pas des vrai musulmans ça,quand on sait que la personne avait été arrêté une première fois pour port d'arme et n'a que 18ans,son ami un peu plus âgé.
    • Auteur

      En Septembre, 2020 (18:29 PM)
      mais non ce n'est pas des vrai musulmans ça,quand on sait que la personne avait été arrêté une première fois pour port d'arme et n'a que 18ans,son ami un peu plus âgé.
    Auteur

    En Septembre, 2020 (13:30 PM)
    Ya til un lien entre l'agression et l'hebdo?
    Auteur

    En Septembre, 2020 (15:13 PM)
    je suis catholique ,c'est deplorable mais la France l'a cherche.Il y a des Francais qui sont musulmans donc ayez de la consideration pour eux.jE PENSE QUE LES FRANCAIS ont un probleme de race :vous n'aimez pas les arabes mais arretez d'accuser les musulmans,tous les musulmans ne sont tous arabes bon Dieu.Si le FRancais a une haine contre les arabes alors attaquez les dans leur propre culture ...
    Auteur

    En Septembre, 2020 (15:34 PM)
    Avec les nouvelles caricatures sur le Prophète Mohammed, les journalistes de Charlie Hebdo ont cherché à narguer les musulmans. Voilà malheureusement le prix de la provocation!!!!!
    Auteur

    Ils L'ont Cherché

    En Septembre, 2020 (19:17 PM)
    A mon humble avis, cette attaque n'est rien par rapport a ce qui attend les français qui n'ont pas tirés les leçons de leurs offenses au peuple Musulman et à son messager. AL QAIDA et l'État Islamique EI ont promis et jurés de laver ce nouvel affront en remettant les français à leur places. Il faut s'attendre à des représailles sanglants. Quel était l'intérêt de la récidive de Charlie Hebdo ? A part sacrifier la vie de citoyens français ?

    Si Al QAIDA et l'État Islamique s'y mettent cette fois ci sera un carnage. Est ce que cela en vaut la peine ?

    AUX FRANÇAIS DE MÉDITER SUR LES ACTES QU'ILS POSENT
    Auteur

    Ben

    En Septembre, 2020 (20:51 PM)
    Ses terroristes n’ont rien dans la tête ils nous font chier avec leurs histoires de prophète seul dieu et grand le reste c’est des histoires d’arabes ont s’en fou
    Auteur

    En Septembre, 2020 (21:11 PM)
    Encore de la diversion.
    Auteur

    Thgfbdfgkbfgb

    En Septembre, 2020 (23:12 PM)
    Seneweb, parfois on ne sait pas de quel coté vous êtes: pourquoi vous vous obstinez à reprendre les caricatures du prophete.
    Auteur

    Niikho

    En Septembre, 2020 (08:23 AM)
    Que périssent les ennemis de mouhammad, que périssent les ennemis de l'islam. Maudit à Charlie hebdo

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email