Mercredi 26 Janvier, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Contribution

Dénigrer son pays de cette manière avec autant de légèreté n’est pas patriotique…le Sénégal de 2018 mérite plus que ça !

Single Post
Moustapha SOW : Dénigrer son pays de cette manière avec autant de légèreté n’est pas patriotique…le Sénégal de 2018 mérite plus que ça !

« Numbers don’t lie » disent les Américains. Ce qui rend la finance intéressante c’est la spéculation ; mais ce qui rend l’économie encore plus intéressante c’est qu’elle est factuelle. En effet, il est très aisé de remettre en question les propos de Monsieur Ousmane Sonko en évoquant quelques chiffres révélateurs.

J’ai écouté attentivement l’interview de M. Sonko à la TV5 et noté beaucoup d’incohérences et de contre-vérités sur la situation économique du Sénégal. Le Sénégal dont il nous parle est le Sénégal pré-2012. D’ailleurs, toutes les institutions (FMI, BM, BAD, BID, Moody’s et S&P pour ne citer que celles-ci) aptes à évaluer notre économie disent le contraire des affirmations gratuites de M. Sonko.

En voici quelques illustrations :

Le secteur primaire reste le plus dynamique (Rapport de la Banque Mondiale, 2018). L’argument de la tertiarisation de notre économie était valide avant 2012 quand les services représentaient la part la plus importante de notre économie. Le secteur secondaire se développe et devrait être plus important que le secteur primaire d’ici quelques années.

La croissance de 7% est tirée principalement de l’agriculture, des investissements publics et de l’industrie (agro-alimentaire), contrairement à ce qu’il prétend (source rapport de la BM).Voilà trois années consécutives que le Sénégal réalise un taux de croissance supérieur à 6%.

Le secteur énergétique y a également beaucoup contribué. Le Sénégal est passé de 925 heures de coupures d’électricité en 2012 à 24 heures en 2017/2018. Le problème de l’énergie coûte 4% de croissance à l’Afrique. 

Jamais le secteur industriel n’a connu une telle performance avec l’implication des Sénégalais (NMA, PATISEN, SENICO, SEDIMA, KIRENE. Etc.). Nestlé a perdu beaucoup de parts de marché. La construction des parcs industriels reste un argument de taille. 

Le Sénégal est passé de 127èmepays le plus pauvre  à 238èmeen 2012, puis à partir de cette date, il y a eu un saut car en 2018le Sénégal occupe la 162ème place.(Selon l’ordre de classement des pays par Human Development Index, Country Economy).Le taux de pauvreté a donc bel et bien diminué au Sénégal.

Le taux de pauvreté est de 47%, cependant 30 % des ménages les plus pauvres sont couverts par un système de filets sociaux Sénégalais qui estl’un des meilleurs d’Afrique. Le pays a progressé en matière de santé infantile, principalement en s’attaquant au paludisme et à la malnutrition chronique (retard de croissance), qui est de 17 %, soit le plus faible taux en Afrique subsaharienne continentale. 

Endettement:le ratio dette/PIB sera aux alentours de 49.7% en 2018 alors que celui de l’Afrique est de 57%. Le risque de surendettement reste faible selon la dernière analyse de soutenabilité de la dette du FMI et de la Banque mondiale — confirmé par le dernier rapport Moody’s, qui classe le Sénégal 4èmemeilleure notation après l’Afrique du Sud, le Maroc et la Namibie. Le vrai débat c’est plutôt l’utilisation de la dette.  

Le Sénégal est classé 10èmepays sur 54 en matière de bonne gouvernance selon l’indice Mo Ibrahim, même si des efforts sont à faire (ex : Rwanda est classé 8ème).

Quand il parle de la révolution CULTURELLE à mettre en place en argumentant que l’Europe, les Etats-Unis et les pays émergents ont utilisé le même modèle, à l’écouter, on se rend compte de la légèreté de sa réponse. Pour ceux qui s’y connaissent en politique d’industrialisation, chaque pays doit s’appuyer sur sa culture, et il est clair que de la même manière que l’Etat doit élaborer une législation pour promouvoir ce secteur, le secteur privé sénégalais doit aussi développer de l’intérêt pour ce secteur. Je suis convaincu que le pays est sur la bonne voie. D’ailleurs, il est 1.      important de noter que la Banque Mondiale considère le sectaire secondaire (à travers l’industrialisation) comme étant le secteur le plus performant pour les années à venir.

Pour pouvoir diriger un pays, il faut accepter les actions, qu’elles soient bonnes ou mauvaises, des prédécesseurs afin de construire l’avenir. Par exemple, l’attitude de Nelson Mandela a permis à l’Afrique du Sud de rester la première économie Africaine et de facto la seule économie émergente en Afrique.Alors construire l’avenir du Sénégal sur des bases négatives et dénigrantes ne me paraît pas être une solution durable.

Sans doute, les choses sont difficiles.Le chemin peut être longet semé d’embûches mais l’espoir est permis. Seulement, ne pas reconnaître les avancées économiques de notre cher pays (alors qu’on est constamment cité en référence dans le monde et que toutes institutions habilitées à le faire confirment que tous les indicateurs macroéconomiques sont dans le vert et que le pays est sur la bonne voie) résulte d’une malhonnêteté intellectuelle et surtout d’un manque de PATRIOTISME. Il ne faut pas nier l’évidence pour berner l’intelligence.

Soyons plus responsables et informons bien notre peuple : c’est ça, le vrai patriotisme. 

 

Moustapha SOW

Banquier d’Affaires International 

Expert en financement des infrastructures et du commerce en Afrique 


affaire_de_malade

145 Commentaires

  1. Auteur

    Aba

    En Novembre, 2018 (12:33 PM)
    faut il etre patriote jusqu'a berner le peuple et ses voisins ;seule la vérite est révoluyionaire ; le mensonge ne paie jamais
  2. Auteur

    Mawarou

    En Novembre, 2018 (12:34 PM)
    Toi qui parles de chiffres, tu ne documentes pas ton propos. Donc tout ton semblant d"analyse" demeure une discussion de café de commerce. Continue de "financer" des infrastructures et de vivre de commissions nga bayi gnou ak sougnou Sénégal ak SONKO. WA SALAM
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (12:34 PM)
    A vos insultes, prets, partez........
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (12:42 PM)
    SONKO est malade il faut l'oublier il sera surpris après les élections de février 2019.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (12:42 PM)
    SONKO est malade il faut l'oublier il sera surpris après les élections de février 2019.
    Auteur

    Peulhsow

    En Novembre, 2018 (12:43 PM)
    Tout ce Sonko raconte est une pure vérité et aussi une réalité.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (12:46 PM)
    Merci monsieur il faut allumer la lampe dans les ténèbres afin que les gens voient sonko ne maîtrise absolument rien de ce qu'il dit mais cela se comprends il parle aux profanes avec peu de recherche et une paresse de réflexion
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (12:47 PM)
    Je suis déçu que ce ne soit pas un membre de l'APR qui porte la réplique à ce bonimenteur de SONKO. Merci Monsieur Moustapha SOW.  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">  
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (12:47 PM)
    C'est toujours le système,ce pays ne marche pas comme je l'aurai souhaité.

    Avec ce gaspillage des deniers publics ,des projets mal ficelés,des problèmes de trésorerie.

    Mr l'expert ,je ne sais pas de quel bord vous êtes,l'économie sénégalaise mérite mieux.

    Il n'est responsable de laisser une dette colossale aux générations futures.Le Sénégal est un pays où la corruption est partout,les diplômés de l'enseignement supérieur snt déboussolés,d'autres à la recherche d'un lendemain meilleur.

    Je vous signale que bien avant 1992 les médecins,les dentistes ,les pharmaciens étaient en chômage et que je pense le problème est resté à l'état endémique faute une bonne politique de réinsertion des diplômés de l'enseignement supérieur .Il faut arrêter dire que le Sénégal marche!!!!

    Le Sénégal peut s'en sortir avec des hommes compétents à la place qu'il faut.

    Bottez le cul à ses soi-disant intellectuels qui ne comprennent rien du monde moderne
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (12:49 PM)
    Bravo,PDG nous avons besoins des contributions qui nous donnent des chiffres et dates précis et aussi secteurs par secteurs. Bonne continuation, un état a besoin des responsables comme vous qui s'assument.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (12:52 PM)
    J'ai pitié pour mon pays le Sénégal pourquoi on dénigre tant ce pays juste parce que on veut devenir président mais i faut savoir une chose quand le Sénégal reste avant pour nous tous pas de ressources naturelles mais une stabilité et des hommes donc si on fait fuir les investisseurs en leur faisant croire que le système est mauvais mais personnes ne vi3ndra y mettre son argent alors c'est la population qui va en pâtir,sonko ne fait que tenir l"image du Sénégal mais cest peine perdu
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (12:54 PM)
    Toutes ces institutions que vous citez ne sont pas crédibles. Ça se voit que vous êtes sur un mode de raisonnement totalement biaisé.

    . Vous êtes une victime consentante. Cf servitude volontaire. Ayez un peu de recul et vous verrez que ces institutions ne sont pas créées pour favoriser un quelconque développement des pays de la périphérie. Revoyez la théorie des inégalités efficaces. Je vous donne quelques conseils de lecture. Les trois tomes de Comprendre le pouvoir , entretiens avec Noam Chomsky.

    Sinon , continuez à signer banquier d affaires pour croire donner une légitimité à tes contributions dignes d'une victime consentante.

    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (12:56 PM)
    Les USA sont les pays les plus endettés fichez nous la paix avec vos répétitions comme des perroquets, une dette colossale bien utilisé et bien négocier il faut prendre pour se développer,je me demande si les gens réfléchisse en Europe les gens s'endette pour des maisons et voitures et est pas nécessaire oh pitié de la relation inutile
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (12:59 PM)
    C'est au Sénégal que l on dit ce que ces institutions n3 sont pas crédibles fmi Bm et cela ce voit que les gens ne maîtrise absolument rien de ce qu'il dise oh quel peuple
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (13:01 PM)
    Hahahaha bon effort Mr Sow mais ça ne nous intéresse pas car le gouvernement a perdu toute crédibilité à nos yeux. On a pas besoin de preuves pour voir que le pays va très très mal sur tous les plans et dans tous les secteurs. Nos dirigeants prédateurs dénigrent et disrespectent le peuple et le pays chaque jour que Dieu fait.



    On vote pour le changement radical! Thierno Alassane Sall, Sonko, Juge Deme etc..
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (13:02 PM)
    A travers, ces ligne je vois juste quelqu'un qui défend la médiocratie pour peut être avoir une place dans le gouvernement. Quand le FMI s'inquiète sur l'endettement du SENEGAL, c'est pas par ce qu'il dénigre le SÉNÉGAL. Les chiffres c'est bien beau.



    - Mais parle nous du taux de chômage à t-elle augmenter ou régresser. Et surtout soit intelligent avant de répondre. Ne parle pas des ASP ni des recrutement au sein de la police gendarmerie et Armée. Ne me parle pas des personnes remplacées au niveau de la fonction public par ce qu' elles sont parti à la retraite ou décédé. Et n'oubli pas que l'état ne crée pas d'emploi.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (13:02 PM)
    Est il patriotique d’avoir un président milliardaire? Brother please...
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (13:02 PM)
    Pardon, numéro 2, il cite sa documentation (BM, Mo Ibrahim, Mondy's), tachons d'etre constructif, personne ne fera ce pays a notre place.

    C'est facile de déniger sans proposer. Ce pays va à la dérive pour cause de pseudo analyste. Au Sénégal tout le monde est expert en tout, style café du commerce.

    Retrousser les manches, se mettre au travail, a l'analyse critque et la contribution positive devrait etre notre fil conducteur. Et pourtant, ya des exemples, d'éminents marabouts soufis (suivez mon regards), d'éminents capitaines d'industrie, d'eminents intellectuels etc. etc.

    Nous sommes dans notre ecrassante majorité des bavards, vaniteux,haineux. Nous avons cessé depuis longtemps à participer à l'évolution de notre pays, du continent.

    Dans un passé récent, nous étions cités en exemple, temps hélas révolue. Nous n'avons pas été capables de poursuivre les immenses avancées qui nous ont étaient léguées. Nous vivons encore sur les mythes du passé.

    Que le Seigneur des mondes vienne au secours de ce peuple.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (13:07 PM)
    Faites un tour dans Dakar et sa banlieue et parler aux gens de vos chiffres. Moins de 10% vous diront que le pays à progresser. Ne nous prenez pas pour des tarés!

    Santé publique = 0! Demandez à Annd Gueusseum

    Éducation: 0

    Leadership = 0 (voir les «  dipités » qui se battaient hier et les jeunes de BBY à IBA Mar Diop)

    Sécurité = 0

    Taux de chômage = 0

    Assainissement = 0

    Gouvernance sobre et vertueuse = 0



    Le pays va ma et est dirigé par des corrompus et des traîtres.

    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (13:08 PM)
    C'est plus intéressant quand c'est un patriote neutre qui répond. Je trouve cette réponse très pertinente et l'auteur cite même les sources mais le problème, ce n’est pas, c’est ainsi que je le vois, d’avoir affaire à des gens qui ne voient pas la manipulation de Mr SONKO, mais à ceux qui se font un devoir de refuser de voir. C’est une définition parmi d’autres de la mauvaise foi, le poison suprême de la conscience, comme dit en substance Sartre. Nul n’échappe à sa mauvaise foi, à moins de corrompre sa conscience, mais comment l’ignorer ?
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (13:17 PM)
    Vous savez ce qui est vraiment triste, c'est qu'un Moustapha Sow qui s'est lui même taillé un costume de "banquier d'affaires" vienne porter la réplique au nom du "matuvuisme"... Toute cette contribution n'a qu'un seulnet unique but être lu par Macky SALL et légitimer les business qu'il vous fourgue !

    Tapha, aide tes prochains... Ton homonyme Moustapha Tall est fatigué ! Dimbaliko mo gueunn wonnewou bi. Binsa beugnn yi wekher ba tey tu nous fatigue !
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (13:24 PM)
    Mon cher nous sommes des banquiers et on sait tous comment ces organismes fonctionnent. Endette toi accepte leur argent qu'ils te prettent et prepare toi à suivre les ordres tu auras une bonne cote. Dommage de dire ça pour un banquier d'affaires
    {comment_ads}
    Auteur

    Patriote

    En Novembre, 2018 (13:27 PM)
    c'est juste parce qu' il n'y a pas de pouvoir qui arrête le pouvoir au Sénégal ( Etat de droit ) alors on dénonce
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (13:27 PM)
    DITES MOI

    JE ME TROMPE OU PAS?

    ON DIRAIT QUE MAKY A RECRUTER DES REPONDEURS AUTOMATIQUES QUI ENVAHISSENT CE SITE MAINTENANT.

    AM I RIGHT OR WRONG?
    {comment_ads}
    Auteur

    Happy

    En Novembre, 2018 (13:36 PM)
    Mais moi je veux comprendre quand les gens disent que le pays ne marche pas, je veux savoir dans quel sens?

    Si c'est côté finance, ceux qui ont des salaires fixent reçoivent leur salaire chaque mois non?? cependant la majorité des sénégalais aime l'argent mais n'aime pas le travail. C'est pour cela il y a beaucoup de dealeurs d'où l'expression "xaliss kene douko ligueye danou koy lidieunti"

    C'est normal que deuk bi dou dokh, nos besoins sont supérieurs à nos budgets. Beug dawal auto am keur et diango dionguon amo ligueye parceque amo compétences.

    Deuk bi gniy ligueye et gniy géré sén khaliss convenablement gniogui si séne diam. Minisons les désirs et les besoins dont on n'a pas vraiment besoin et tout ira bien.

    Maintenant à propos de la situation du sénégal, nous sommes en fase de contruction, d'investissement, et d'essai d'exploitation de nos ressources. Il faut souffrir pour contruire, nul pays riche en ce moment n'a pas connu la souffrance avant d'émerger (la guerre, la famine, la mort, etc) Chine, USA, Russie, Cote d'Ivoire, Afrique du Sud.

    Nioune sénégalais yégagougn sakh fase famine (dou am sakh) niouy dioy. Dém léne liguéyi wala guène bayi mo geune wakh bi.
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (13:45 PM)
    C EST UN SOW QUI PARLE. DOUL REK
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (13:45 PM)
    Dommage, chaque année le Sénégal publie les résultats de la croissance et les résultats obtenus à travers les rapports de l'ANSD. Ainsi, prendre les chiffres de la BM de 2017 c'est de la comédie pure. Dans ce Sénégal refuser de voir la réalité de la mauvaise gestion est une catastrophe. Le secteur secondaire englobe les BTP et vu les gros chantier qui sont plus des surfacturations et des prestiges sont loin de vouloir refléter une bonne performance du secteur industriel. L'industrie au Sénégal n'existe pas et il faut être un nullard de financier pour parler de secteur industrie au Sénégal. Mon cher Moustapha, le Sénégal est plus important que nous tous donc évitons de le laisser sombrer dans son agonie.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (13:55 PM)
    Ousmane Sonko est un haineux inculte qui se croit tout savoir. En tout cas moi, je ne voterai pas pour ce gosse qui veut juste se venger pour avoir ete radie de la fonction publique.



    La verite c'est que Wade a pourri les comportements pendant ses 12 annees de regne. Il a appris aux senegalais de ne rien faire et de se remplir les poches sans travailler. N'a-t-il pas dit qu'il a cree des milliardaires? Avec quel argent?



    Sonko est minable.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (14:11 PM)
    le probleme chez les pastefs ils naiment pas la contradiction il suffit de dire le contraire de leur leader bonjour les insultes et les propos arrogants
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (14:15 PM)
    Rien que ses titres doivent vous faire peur. Banquier International, infrastructures en afrique hahahaha.

    Je m’en arrête là.

     :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (14:19 PM)
    Mots contre maux!



    Les "mots" de Monsieur le soi disant banquier d'affaires contre les "maux" de la société sénégalaise qu'aucun chiffre, encore moins analyse (vaguement référencée) ne peut atténuer. Seule la réalité (vécue) est édifiante.



    Dans ce tohu bohu, celui qui porte notre espoir, c'est Sonko, ne vous en déplaise. Le moment venu, nous déciderons.



    A bon entendeur :angle:  :angle:  :angle:  :angle:  :angle: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Sow Menteur

    En Novembre, 2018 (14:39 PM)
    Ce monsieur est un menteur indice d'industrialisation du Sénégal a baissé entre 2012 et 2017, il est passé de 21,39 à 20,52. Vous pouvez verifier par vous meme sur le site web de la banque mondiale.



    Ces souteneurs de Macky font tout pour dénigrer Sonko; ce qui est du reste légitime mais faites le honnetement.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (14:41 PM)
    Post 28 aucun Pastefien n'a insulté ici. Faites la part entre un militant du Pastef et un simple sympathisant. S'il y aquelqun qui refuse la critique c'est l'APR, eux qui sont allés jusqu'à dire que le livre de Sonko est inutile puisque les senegalais n'ont pas le temps de le lire alors que leur mentor vient d'en pondre un paraît il.



    Ce Moustapha SOW est un faiseur de malin. J'ai entendu quelqu'un dire qu'il est neutre alors que c'est faux. Je l'ai entendu s'activer à kaolack. Ce sont des types de personnes qui n'assument pas ouvertement leur option politique.

    Je l'ai aperçu récemment dans un hotel de la place faire le malin au resto. Ils sont plus intéressés par leur poche et les raccourcis.
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (14:42 PM)
    C EST LA VOIX DE SON "METRE" PAUVRE SONKO
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (14:42 PM)
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (14:43 PM)
    wa APR kate léne ndéyaam nopal séne bopou CANCRES NULLARDS mounane expert DOUL WAYY

    SONKO REKK votre fainéant va dégager inchallah 2019 sorétoul
    {comment_ads}
    Auteur

    On Ne Triste Pas Avev Le Peupl

    En Novembre, 2018 (14:50 PM)
    Notre MARMITE ,BARMÉ OU TCHIINE NOUS SUFFIT POUR MESURER NOTRE ÉCONOMIE

     :emoshoot:  :emoshoot: Nous n'avons pas besoin des numbres de toutes ces institutions pour savoir si l'économie va bien ou mal

     :roadrunner:  :roadrunner:  :roadrunner:  :roadrunner: 

    Le peuple n'a plus besoin des hommes en cravates qui continuent toujours depuis l'indépendance date de la naissance du président jusqu'à aujourd’hui

     :fbhang:  :emoshoot:  :emoshoot:  :fbhang:  :fbhang:  :roadrunner:  :roadrunner: 
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (15:00 PM)
    Mr le No 30 il faut dire que tu vas decider mais tu ne vas pas decider a la place des autres senegalais. Je suis d'une part d'accord avec Mr Sow, Il est malhonnete de dire que tous ce que tes predecesseurs ont fait est mauvais, l'etat est une continuite. Si non on serait amene a dire ce que nos papas avaient fait est extremement mauvais. Si tout ce qui a ete fait est mauvais il ne serait pas inspecteur des impots, donc il a beneficie de ce qui est mauvais pour etre bon.
    {comment_ads}
    Auteur

    Ndeye Astou Toure

    En Novembre, 2018 (15:03 PM)
    Monsieur Sow,



    Vous vivez aux USA et vous profitez des projets d'infrastructures au senegal et en Afrique. Vos chiffres ne sont que des chiffres et Abdoulaye Wade opposant disait ceci : Est ce qu'on mange les chiffres? Je voudrais juste prendre un exemple dans vos donnees juste pour montrer comme elles sont ridicules: Vous dites que "Le Sénégal est passé de 127ème pays le plus pauvre à 238ème en 2012, puis à partir de cette date, il y a eu un saut car en 2018 le Sénégal occupe la 162ème place.(Selon l’ordre de classement des pays par Human Development Index, Country Economy)".   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">   Il faut danser de joie selon vous car on est toujours pauvres mais moins pauvres?

    Ce qu'il faut retenir, et que Sonko denonce, c'est que le Senegal dispose de ressources qui, bien gerees nous permettraient de ne meme plus etre dans cette liste de pays pauvres. Les priorites sont deplacees et les valeurs morales sont decadentes.

    Monsieur Sow, allez dire aux nombreuses familles qui mangent un repas par jour, que le taux de croissance est superieur a 6%.

    Pour finir Monsieur Sow, sachez que les investissements immobiliers a dakar sont le fruit d'etrangers. les acquereurs et autres businessman senegalais nantis constituent 5% et le reste est etranger. Donc tout l'argent qui est produit au senegal va a l'etranger (port de dakar, Sonatel, ICS, Total, Autoroute, Or, Petrole, etc..).

    Dire la verite ne veut pas die denigrer. Monsieur Sow, si vous etes patriotes, arretez de mentir et de vouloir plaire a Macky Sall pour continuer a beneficier des contrats de consultance que vous gagnez a chaque appel d'offres.

    Sonko dit la verite. Maintenant est ce qu'il est le gars qu'il faut pour relever vaillement le pays, je ne sais pas. Mais ce qui est sur et certain c'est qu'il parait honnete.

    Bonne journee.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (15:05 PM)
    Les tensions financières ont longtemps été niées par le gouvernement jusqu'à ce que le FMI le dévoile il y a 10 jours.

    Le gouvernement a donc été obligé de l'avouer.

    De toute façon, les sénégalais attentifs pouvaient déjà le deviner; dernière illustration : l'incapacité de payer les frais de scolarité des étudiants envoyés dans des écoles privée.



    Vous avez encore un doute sur la situation financière du Sénégal ? 25ème pays le plus pauvre du monde, endettement à plus de 60% du PIB, taux d'insecurité alimentaire permanent de 16%, système de santé délabré, système éducatif en souffrance...



    Le pire c'est de se dire qu'on ne voit aucune perspective optimiste si l'on écoute l'actuel pouvoir puisque que pour eux ils se félicitent de leur "bilan" et "tout va bien" .

    Quand on voit les progrès considérables fait par d'autres pays africains, nous on est engourdi par une sorte de fatalisme tropical, à attendre que le miracle arrive d'ailleurs. Par ailleurs, il suffit de demander leur avis aux senegalais dans la rue.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (15:09 PM)
    Merci 37
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (15:12 PM)
    Les injures n'ont pas de pl1ce sur ce forum menons un débat civilisé please
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (15:13 PM)
    ha ha ha ! Payé pour mentir ou mentir pour etre payé ? Un des deux en tout cas. Tu nous étales tes chiffres sans preuves mais Sonko nous étales ses chiffres et nous avons nous memes les preuves: les bourses des étudiants, la santé publique, l´éducation, la sécurité, l´emploi etc etc.... Vous nous rechasez le TER ( au prix exorbitant ), l´Autoroute à péage ( le km bitumé le plus cher au monde ), Diamniadio , des cités ministérielles au prix faramineux alors qu´on rénove le Building administratif au prix exorbitant! Voilà quelques uns de nos chiffres lettrés, Monsieur KaSoBah !

    Un Diallo Patriote.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (15:17 PM)
    mr sow cesse de mantire tu ne vie pas au sénégal il faut pas l'écouter il est de APR  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (15:18 PM)
    Sow,



    Senac avait une concession de 35 ans pour exploiter l'autoroute a peage. Maintenant Macky leur a accorde 10 ans de plus. Donc ils vont gerer cette infrastructuture et recolter les sous pendant 45 ans (qu'ils vont peut etre partager avec des gens du pouvoir pendant 45 ans!!!)

    Qu'en dites vous? Et je vous rapelle que Senac n'a mis aucun sous dans la construction. Les chiffres annances sont forcement bidons. Nous veillons Mr Sow. Continuer a jeter la poudre dans vos propres yeux.
    Auteur

    M. Sow Manipulateur

    En Novembre, 2018 (15:18 PM)
    M. SOW peut-être vous êtes un banquier mais sache que des experts Sénégalais il y’ en a partout. Ousmane Sonko vous donne des preuves palpables sur la situation du pays. Et je trouve votre argumentaire trop léger pour contredire M. Sonko.

    La réalité est que le gouvernement a demandé à l’agence des statistiques (ANSD) de modifier la base de calcul des richesses du pays. L’objectif était d’obtenir du jour au lendemain une augmentation de 30% sur notre PIB. Et ça, c’est à la limite de la tricherie parce que les comptes de l’état sont dans le rouge foncé. Cette situation a été décriée par Sonko lors de ces sorties.

    M.SOW vous avez volontairement refuser de signaler ce fait vérifiable par le lien ci-dessous. https://www.jeuneafrique.com/562150/economie/le-pib-du-senegal-a-fait-un-bond-de-30-decryptage-dun-chiffre-record/

    Je vais vous donner une petite comparaison des données de la banque mondiale depuis les années 2000 puisque vous dites que les données de SONKO sont celles de pré-2012 :

    En PIB :

    - En l’an 2000 : le PIB du Sénégal était de 4.68 Milliards US $ (avant Abdoulaye WADE)

    - En 2008 : PIB 13.4 Milliards US $

    - En 2011 : on a atteint 14.39 Milliards US $ (Banque mondiale), soit plus de 3 fois par Abdoulaye Wade

    - Et 2017 : nous sommes seulement à 16.05 Milliards US $ soit moins de 2 milliards en 5 ans. Malgré la tricherie sur la base de calcul. (MACKY SALL)

    En RNB revenu national brut par habitant (Ancien PNB),selon la méthode ATLAS, toujours selon la banque mondiale vérifiable directement sur leur site internet :

    - En l’an 2000 : était de 470/habitant en US $ (avant ABDOULAYE WADE)

    - En 2011 : on passe à 1050/h en US $ par Abdoulaye WADE, soit plus de 2 fois.

    - En 2017 : on est à 950/h, c’est recul net pour les sénégalais (pendant le régime de MACKY SALL)



    L’économie du Sénégal dépend fortement du secteur tertiaire et même le ministre l’a reconnu.

    PIB par secteur : le secteur tertiaire représente bien 60%. SONKO a raison sur toute la ligne

    - agriculture : 17,2% (2016)

    industrie : 23,7% (2016)

    services : 59% (2016)

    Vous pouvez continuer à nous prendre pour des demeurés mais faites attention à vos manipulations. Il ne faut pas oublier que les secteurs clés de nos économies sont entre les mains des multinationales étrangères. C’est ce qui explique l’inefficacité de la croissance du pays. Parce que tout simplement, la plupart des entreprises rapatrient leurs richesses en dehors du pays.

    On peut ne pas être d’accord avec SONKO mais ayez l’honnêteté d’accepter que tout ce qu’il avance sur l’économie du pays.

    population sous le seuil de pauvreté : 44%

    La vérité, uniquement la vérité pour l’émergence du pays.

     :brawoo: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (15:25 PM)
    sonko parle trop il risque d'avoir de sérieux problème une fois élu
    {comment_ads}
    Auteur

    Happy

    En Novembre, 2018 (15:27 PM)
    Fermez vos geules et allez travailler peut être qu'avec votre effort sénégal dina dokh y'aurait assez de personnes qui vont payer l'impôt pour nourrir les caisses. Bilahi si on faisait des investigations pour voir qui et qui paye les impôts régulièrement on verrait que deuk population bi mokoy dokhal.

    Wayé tok di doul ak nane ataya rek, sou goudé nga dauri martaux dou dokhal rew. kouléne tiopaloul rek nguéne yak ko motakhite deuk bi démagoul dh. Moi je veux qu'un pays nous déclare la guerre sakh on saura que wakh douyoul, dém sur le terrain fight mo bakh.  :emoshoot: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (15:27 PM)
    Le seul fait de comparer tout à la situation d'avant 2012 vous a démasqué. Il faut signer une tribune politique en tant que politicien et non expert.

    Premièrement, le tertiaire reste toujours très important. ce n'est pas un mal. Mais Sonko a dit qu'il faut des entreprises de transformation depuis la pêche du poisson jusqu'au bout de la chaine pour créer beaucoup d'emploi. A la place vous citer un secteur industriel formé par NMA (crée en 1996), PATISEN (1981), SEDIMA 1976, SENICO (1989), KIRENE (2001) tous bien avant 2012 et vous dite qu'il va dépasser le primaire dans quelques années. combien?

    Deuxièmement 238 eme pays en 2012! il existe 194 pays. le Sénégal n'a guerre fait de progrès dans ce sens. il a rétrogradé dans le classement de l'indice IDH.

    Troisièmement, la mortalité infantile a fortement baissé entre 2000 et 2015 grace aux OMD qui ont duré une bonne quinzaine d'année. c'est sous Wade que tout s'est passé (confère: site de countdown to 2015).

    Pour le taux d'endettement, on est actuellement à 60%, c'est qui est réel. on passera à 49% en 2018 n'est que spéculation. Par quel miracle de Saint-Esprit?



    Il faut signer sa tribune en tant que politicien. Ne mettez pas des lunettes d'intello et jouer à l'expert. Tout ce que vous dites est faux.

    Je ne suis pas pour Sonko, mais vous appelez à l'amour du pays, doc dites la vérité. Il faut arréter cette prostitution politique. Créer votre mouvement de soutien à Macky pour beneficier des largesse de l'Etat mais arrêter de mentir

    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (15:29 PM)
    Cher Moustapha Sow ou neuveu de moustapha tall ancien importateur de riz en faillite. Vous êtes de l APR ami de Ndiaye Rahma à qui vous offrez des montres de luxe pour faire genre . Vous analyse est tout sauf objective les analyse ne remplissent pas le bol de riz du senegalais lamda ce pays est au bord de la faillite le peuple a faim vous vous venez nous saoulez avec votre style pédant. Sava quoiiiii
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (15:30 PM)
    Mr SOW gloria diaye ma sow, maye ma mèw, ya mana mèw :baby-crawl: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (15:39 PM)
    thieuy sama waji il faisait la navette entre le deuxieme et le troisiéme etage de l'immeuble platinum

    {comment_ads}
    Auteur

    Sama Yoonn Nekoussi

    En Novembre, 2018 (16:05 PM)
    Analyse piétinante ! Sonko est vraiment rusé il manipule ces "pseudo "intello en titillant leurs cordes patriotiques . L'article renforce toujours la thèse selon laquelle Sonko n est rien d autre qu'un tartufe patriotique .Je ne sais comment un Patriote peut il etre PATERcide
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (16:07 PM)
    MAIS POURQUOI LES TTHIAGA DE SONKO NE SON PAS DEMOCRATES. DANS DEUX ANS VOTRE GARS SERA AUX OUBLIETTE.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonym Coryame

    En Novembre, 2018 (16:22 PM)
    je te comprend monstre sow tu cherche ta place sous le soleil de maky le plus incoherent cest toi meme

    {comment_ads}
    Auteur

    Nianthio

    En Novembre, 2018 (16:27 PM)
    M. Sow lui au moins est banquier. Sonko imposteur CRÉATEUR de mensonges. Ndeyssan ya toujours des moutons qui avalent ses vociférations. Et qu'elle est la nation au monde où ya zero pauvreté? Y'a des SDF aux USA même. C'est des gens comme vous qui font la honte de leur famille. Au lieu de suer vous avez choisi le "easy life".

    Chez moi 40 ans du PS on n'a bénéficié sue d 1 école élémentaire. Avec Wade c zero réalisations. Mais avec ce régime c un eteblissemnt scolaire de +100millions, un forage et de l'électricité. Nianthio c un sudiste. Pr le parrainage on a fait le plein. Ns ne voulons pas des gens incohérents comme SONKO. Comme le disent les wolofs dé " mew rek". Sonkolait
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (16:31 PM)
    Quand tu es un arriviste rien à faire c'est juste un clin d'oeil au pouvoir

     :brawoo:  :brawoo:  :brawoo:  :brawoo:  :brawoo: 
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (16:37 PM)
    Travaillez pour l'avenir de nos enfants .
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (16:48 PM)
    PERROQUET APR
    {comment_ads}
    Auteur

    Bandiale

    En Novembre, 2018 (17:29 PM)
    IL N'EST PAS PLUS AVEUGLE QUE CELUI / CELLE QUI REFUSE DE VOIR ET NIER L'EVIDENCE. MAIS SEULE LA VERITE TRIOMPHERA. MERCI Monsieur SOW pour cette contribution pertinente. LES CHIENS ABOIENT, LA CARAVANE PASSE. VIVE SUNUGAL. SALAM
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (17:30 PM)
    toi sois disant banquier d'affaires ,on aimerait bien te voir dire la vérité au lieu de mentir , tous ces articles sont fait uniquement pour être vu coté palais , vraiment en tant que jeune vous n honorez pas votre pays, d abord comprend avant tt que ce que fait sonko n est pas du dénigrement, Sonko essaye de décrire la situation du pays et de déceler ce qui ne vas pas , comme le font bcp de sénégalais , SVP militant de deuxieme rang, parlez vrai et arrêtez d être des lèches cul et les sénégalais vs considèreront plus et arrêtez de ns prendre pour ds idiots , tn texte est vraiment nul et sans argument
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (17:43 PM)
    La haine est fatale pour toute nation émergent. La au Sénégal on ne réfléchit plus. Des Analphabètes contredisent des spécialistes, des intellos de mauvaises foi ravaler leurs connaissances acquises des années durant dans les meilleures universités et instituts. Ça suffit.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (17:53 PM)
    Malgré tout le Sénégal a faim!!!! avec de tel dirigeants le bon économie ne profitera jamais au peuple.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (17:54 PM)
    C'est un SOW qui défend un SALL. Il pense que c'est une affaire de dynastie. Vive le patriotisme, vive SONKO.



    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (18:13 PM)
    Sur des questions de fond, un départ contradictoire entre experts est nécessaire pour faire jaillir la vérité
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (18:23 PM)
    "Quand il parle de la révolution CULTURELLE à mettre en place en argumentant que l’Europe, les Etats-Unis et les pays émergents ont utilisé le même modèle, à l’écouter, on se rend compte de la légèreté de sa réponse. Pour ceux qui s’y connaissent en politique d’industrialisation, chaque pays doit s’appuyer sur sa culture, et il est clair que de la même manière que l’Etat doit élaborer une législation pour promouvoir ce secteur, le secteur privé sénégalais doit aussi développer de l’intérêt pour ce secteur. Je suis convaincu que le pays est sur la bonne voie. D’ailleurs, il est 1. important de noter que la Banque Mondiale considère le sectaire secondaire (à travers l’industrialisation) comme étant le secteur le plus performant pour les années à venir"... Mais c'est quooi ce charabia la ...En quoi avez porte la replique a ce que ce Sonko... Vous melangez tout la ...industrialisation, secteur prive, vos "soit disant" convictions que le senegala est sur la bonne voie... laquelle? ou est le rapport avec la culture...Si vous voulez un poste...essayez de rediger au moins quelque chose de cohérent! C nul Basta!. :roadrunner:  :roadrunner:  :roadrunner: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (18:37 PM)
    Ce SOW la vient d'ou?Si tu as besoin d'argent vas voir MACKY pourqu'il t'en donne.Ce que tu es entrain de dire ne reflete pas la realite du SENEGAL.La vie quotidienne des senegalais a prouve que SONKO a raison sur plusieurs points
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (18:40 PM)
    il faut donc rendre grâce à Winnie Mandela, l'Afrique du Sud dont les terres arables étaient contrôlées à 74% par une poignée de Blancs sont en redistribution depuis cette année 2018, le taux de déplétion des ressources minérales dans ce pays est le plus fort dans le monde, l'indice d'inégalité entre différentes composantes de la population (blanche:7%) et noire est le plus profond dans le monde, la capitalisation boursière à Jo'burg (détenue à plus de 95% par les Blancs est plus que 4 fois plus important de pib du pays. Vous parlez de légerté, c'est ceux qui copient ce genre de politique dont l'ANC essaient depuis 1994, fin de l'apartheid et début de l'indépendance de l'Afrique du Sud de détricoter en confiscant sans dédomagements comme le voulait Winnie que nous ne voulans pas reproduire chez. Secteur privé national fort, et engeneering social [oui, je suis content de lire que Sonko y songe, Vincent Bolloré a un plan pour ça et il l'a soumis à Macky, que le bon Dieu nous en préserve] donc,penser l'économie autrement avec une bonne vision pour le devenir du Sénégal, faire la révolution culturelle nous incombent plus aujourd'hui que le bidonnage sans objet qui anime ce texte. En plus, il me semble qu'il vous faites une confusion entre marchés émergents, que le conseiller du premier ministre Dionne traduisait plus justement par pays émergé et pays émergent. Il est dangereux de s'endetter aussi gravement pour des infrastructures dont on importe toutes les composantes. C'est ça que le FMI vous a dit Wa salam
    {comment_ads}
    Auteur

    Alibaba

    En Novembre, 2018 (18:54 PM)
    Je jure un président patriote c’est celui qui même étant une somme licite de 8 milliard le mettrait dans les caisses de l’ État et encourager ses ministres à faire pareille jusqu’à ne plus disposer d’un centime

    Vu que des gens meurent de faim certains prennent la mer etch



    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (18:54 PM)
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (18:56 PM)
    La croissance de 7% est tirée principalement de l’agriculture, des investissements publics et de l’industrie (agro-alimentaire), contrairement à ce qu’il prétend (source rapport de la BM).Voilà trois années consécutives que le Sénégal réalise un taux de croissance supérieur à 6%



    Vos chiffres monsieur, il suffix pas de le dire dites-nous quelled est la part de chaud docteur Dan's cette croissance
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (18:58 PM)
    A beau parler le résultat reste le même ce president est nul . En gagnant les élections les Sénégalais voulaient juste de l'équité cad une justice forte . L'equidistance entre la famille et le pouvoir, et freiner les malversations . Dommage on revoit cette situation au Sénégal. Donc moi je vote pour SONKO.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (19:48 PM)
    C’est extraordinaire ! Mais pourquoi s’acharner sur les gens qui défendent Maky sall . On a l’impression que certains n’ont pas droit ou de liberté alors que ont tous les droits et toutes les libertés , même celles d’insulter les autres . Quand nous auront dépassé ces élections j’espere Que tout cela reviendra dans l’ordre sinon la loi aura à faire son travail sur des gens dont l’arrogance, l’impolitesse se le disputent à la méchanceté
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (20:04 PM)
    Monsieur Sow,



    Désolé mais votre argumentaire manque de solidité scientifique, et nous comprenons pourquoi vous faites dans l’enrobage des chiffres.



    Vous dites « Le secteur primaire reste le plus dynamique (Rapport de la Banque Mondiale, 2018) » : quel rapport de la BM ? la banque a produit plusieurs rapports en 2018. quel sont vos références?

    Accordons vous que le secteur primaire est dynamique, mais vous oubliez de dire qu’en 2017, le secteur primaire a contribué à 14,6 % du PIB, le secteur secondaire 23,8 %, et le secteur tertiaire 61,5 % (cf. Perspectives Économiques en Afrique 2018 : le cas du Sénégal. Auteur : BAD).

    Le fait qu’un secteur (ici le secteur primaire) ait fait des performances (avec des chiffres volontairement amplifiées) sur une année comparativement aux autres années, ne veut pas dire qu’il est dans l’ensemble le plus performant. Le secteur tertiaire représente le secteur le plus important de l’économie sénégalaise., comme l’a dit Sonko. Ceci n’est pas conjoncturel mais, structurel.





    Vous dites « La croissance de 7% est tirée principalement de l’agriculture, des investissements publics et de l’industrie (agro-alimentaire), contrairement à ce qu’il prétend » : partagez vos chiffres sur les contributions par secteur et indiquer la référence. Vous verrez que cet argument ne tient pas la route.



    Les entreprises que vous citez dans le secteur industriel existent bien avant 2012. Dans ce domaine, c’est la construction et la petite industrie (transformation et conservation de viande et de poisson, travail de grains et fabrication de produits alimentaires), qui tirent le secteur. Ils sont essentiellement entre les mains des étrangers.



    Vous dites « Le Sénégal est passé de 127èmepays le plus pauvre à 238èmeen 2012, puis à partir de cette date, il y a eu un saut car en 2018 le Sénégal occupe la 162ème place.Le taux de pauvreté a donc bel et bien diminué au Sénégal » . Je ne sais pas d’où est ce que vous sortez vos chiffres, mais dans le rapport IDH de 2018 le sénégal est 164ième sur 189 et non 162ième (cf. http://hdr.undp.org/sites/default/files/2018_human_development_statistical_update.pdf). En 2012, le Sénégal était 154ième sur 186 et non 238ième (file:///C:/Users/hp/Documents/SOW%20APR/hdr2013_en_complete.pdf).



    Pour la pauvreté, le chiffre que vous avez avancé est déjà significatif (47%). L’efficacité des filets sociaux se mesure par une évolution à la baisse de la pauvreté. Il n’y pas d’autre indicateur de mesure. Or le pays fait partie des 25 pays les pays les pauvres au monde. Ajouté à cela, le mal-être des sénégalais, vous comprendrez que votre argument n’est pas fondé.



    Sur la dette, le dernier avis du FMI est largement révélateur.



    Il est regrettable que les populations laborieuses de ce pays continuent à payer un lourd tribut à la compromission de leurs élites. Nous espérons par la grâce de Dieu, que cette situation connaitra un début d’infléchissement en 2019, avec le candidat Sonko.



    Un citoyen apolitique qui croit au renversement du système

    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (20:41 PM)
    Monsieur Sow,



    Désolé mais votre argumentaire manque de solidité scientifique, et nous comprenons pourquoi vous faites dans l’enrobage des chiffres.



    Vous dites « Le secteur primaire reste le plus dynamique (Rapport de la Banque Mondiale, 2018) » : quel rapport de la BM ? la banque a produit plusieurs rapports en 2018. Quelles sont vos références ?

    Accordons vous que le secteur primaire est dynamique, mais vous oubliez de dire qu’en 2017, le secteur primaire a contribué à 14,6 % du PIB, le secteur secondaire 23,8 %, et le secteur tertiaire 61,5 % (cf. Perspectives Économiques en Afrique 2018 : le cas du Sénégal. Auteur : BAD).

    Le fait qu’un secteur (ici le secteur primaire) ait fait des performances (avec des chiffres volontairement amplifiées) sur une année comparativement aux autres années, ne veut pas dire qu’il est dans l’ensemble le plus performant. Le secteur tertiaire représente le secteur le plus important de l’économie sénégalaise., comme l’a dit Sonko. Ceci n’est pas conjoncturel mais, structurel.





    Vous dites « La croissance de 7% est tirée principalement de l’agriculture, des investissements publics et de l’industrie (agro-alimentaire), contrairement à ce qu’il prétend » : partagez vos chiffres sur les contributions par secteur et indiquer la référence. Vous verrez que cet argument ne tient pas la route.



    Les entreprises que vous citez dans le secteur industriel existent bien avant 2012. Dans ce domaine, c’est la construction et la petite industrie (transformation et conservation de viande et de poisson, travail de grains et fabrication de produits alimentaires), qui tirent le secteur. Ils sont essentiellement entre les mains des étrangers.



    Vous dites « Le Sénégal est passé de 127èmepays le plus pauvre à 238ème en 2012, puis à partir de cette date, il y a eu un saut car en 2018 le Sénégal occupe la 162ème place. Le taux de pauvreté a donc bel et bien diminué au Sénégal ». Je ne sais pas d’où est ce que vous sortez vos chiffres, mais dans le rapport IDH de 2018 le Sénégal est 164ième sur 189 et non 162ième (cf. http://hdr.undp.org/sites/default/files/2018_human_development_statistical_update.pdf). En 2012, le Sénégal était 154ième sur 186 (file:///C:/Users/hp/Documents/SOW%20APR/hdr2013_en_complete.pdf).



    Pour la pauvreté, le chiffre que vous avez avancé est déjà significatif (47%). L’efficacité des filets sociaux se mesure par une évolution à la baisse de la pauvreté. Il n’y pas d’autre indicateur de mesure. Or le pays fait partie des 25 pays les pays les pauvres au monde. Ajouté à cela, le mal-être des sénégalais, vous comprendrez que votre argument n’est pas fondé.



    Sur la dette, le dernier avis du FMI est largement révélateur.

    Il est regrettable que les populations laborieuses de ce pays continuent à payer un lourd tribut à la compromission de leurs élites. Nous espérons par la grâce de Dieu, que cette situation connaitra un début d’infléchissement en 2019, avec le candidat Sonko.

    Un citoyen apolitique qui croit au renversement du système

    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (20:42 PM)
    Belle propagande M. Sow. Mais on vote Khalifa Sall (et si c’était pas possible, on vote Sonko)



    Macky a perdu toute crédibilité à nos yeux et on a simplement plus confiance en lui. Tout sauf Macky. Il a tellement déçu que je préfèrerais Kouthia à sa place.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (20:44 PM)
    No 69, vous osez vous indignez sur l’insolence des anti-Macky? Avez vous regarder du côté de l’APR, vos députés, les Cisse Lo et consorts. Vous rigolez ou quoi?



    Nous votons Issa Fall PUR!!!
    Auteur

    Karim Diallo

    En Novembre, 2018 (20:59 PM)
    M. Sow est un ami. Il est intelligent et je suis désolé de le voir supporter Macky. On a besoin de personnes comme lui pour offrir des analyses objectives sur notre économie mais ce texte est truffé de bouillabaisse destinée simplement à faire les beaux yeux a Macky.

    Sow, si c’est un poste de conseiller ou d’Ambassadeur que tu désires (tu sais de quoi je parle) va voir SG, ALK, MD et BN...tu les connais aussi bien que moi et tu connais les rouages. Ne te prostitue pas sur seneweb. Macky ne lit pas ce ragot!
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (21:02 PM)
    Monsieur Sow,



    Désolé mais votre argumentaire manque de solidité scientifique, et nous comprenons pourquoi vous faites dans l’enrobage des chiffres.

    Vous dites « Le secteur primaire reste le plus dynamique (Rapport de la Banque Mondiale, 2018) » : quel rapport de la BM ? la banque a produit plusieurs rapports en 2018. Quelles sont vos références ?

    Nous vous accordons vous que le secteur primaire est dynamique, mais vous oubliez de dire qu’en 2017, le secteur primaire a contribué à 14,6 % du PIB, le secteur secondaire 23,8 %, et le)secteur tertiaire 61,5 % (cf. Perspectives Économiques en Afrique 2018 : le cas du Sénégal. Auteur : BAD).

    Le fait qu’un secteur (ici le secteur primaire) ait fait des performances (avec des chiffres volontairement amplifiées par le gouvernement) sur une année comparativement aux autres années, ne veut pas dire qu’il est dans l’ensemble le plus performant. Le secteur tertiaire représente le secteur le plus important de l’économie sénégalaise., comme l’a dit Sonko. Ceci n’est pas conjoncturel mais, structurel.



    Vous dites « La croissance de 7% est tirée principalement de l’agriculture, des investissements publics et de l’industrie (agro-alimentaire), contrairement à ce qu’il prétend » : partagez vos chiffres sur les contributions par secteur et indiquer la référence. Vous verrez que cet argument ne tient pas la route.



    Les entreprises que vous citez dans le secteur industriel existent bien avant 2012. Dans ce domaine, c’est la construction et la petite industrie (transformation et conservation de viande et de poisson, travail de grains et fabrication de produits alimentaires), qui tirent le secteur. Ils sont essentiellement entre les mains des étrangers.



    Vous dites « Le Sénégal est passé de 127èmepays le plus pauvre à 238ème en 2012, puis à partir de cette date, il y a eu un saut car en 2018 le Sénégal occupe la 162ème place. Le taux de pauvreté a donc bel et bien diminué au Sénégal ». Je ne sais pas d’où est ce que vous sortez vos chiffres, mais dans le rapport IDH de 2018 le Sénégal est 164ième sur 189 et non 162ième (cf. http://hdr.undp.org/sites/default/files/2018_human_development_statistical_update.pdf). En 2012, le Sénégal était 154ième sur 186 (Rapport IDH 2013).



    Pour la pauvreté, le chiffre que vous avez avancé est déjà significatif (47%). L’efficacité des filets sociaux se mesure par une évolution à la baisse de la pauvreté. Il n’y pas d’autre indicateur de mesure. Or le pays fait partie des 25 pays les pays les pauvres au monde. Ajouté à cela, le mal-être des sénégalais, vous comprendrez que votre argument n’est pas fondé.



    Sur la dette, le dernier avis du FMI est largement révélateur.

    Il est regrettable que les populations laborieuses de ce pays continuent à payer un lourd tribut à la compromission de leurs élites. Nous espérons par la grâce de Dieu, que cette situation connaitra un début d’infléchissement en 2019, avec le candidat Sonko.



    Un citoyen apolitique qui croit au renversement du système



    {comment_ads}
    Auteur

    Reponse

    En Novembre, 2018 (21:05 PM)
    Monsieur Sow,



    Désolé mais votre argumentaire manque de solidité scientifique, et nous comprenons pourquoi vous faites dans l’enrobage des chiffres.

    Vous dites « Le secteur primaire reste le plus dynamique (Rapport de la Banque Mondiale, 2018) » : quel rapport de la BM ? la banque a produit plusieurs rapports en 2018. Quelles sont vos références ?

    Accordons vous que le secteur primaire est dynamique, mais vous oubliez de dire qu’en 2017, le secteur primaire a contribué à 14,6 % du PIB, le secteur secondaire 23,8 %, et le secteur tertiaire 61,5 % (cf. Perspectives Économiques en Afrique 2018 : le cas du Sénégal. Auteur : BAD).

    Le fait qu’un secteur (ici le secteur primaire) ait fait des performances (avec des chiffres volontairement amplifiées) sur une année comparativement aux autres années, ne veut pas dire qu’il est dans l’ensemble le plus performant. Le secteur tertiaire représente le secteur le plus important de l’économie sénégalaise., comme l’a dit Sonko. Ceci n’est pas conjoncturel mais, structurel.





    Vous dites « La croissance de 7% est tirée principalement de l’agriculture, des investissements publics et de l’industrie (agro-alimentaire), contrairement à ce qu’il prétend » : partagez vos chiffres sur les contributions par secteur et indiquer la référence. Vous verrez que cet argument ne tient pas la route.

    {comment_ads}
    Auteur

    Reponse -suite

    En Novembre, 2018 (21:06 PM)
    Les entreprises que vous citez dans le secteur industriel existent bien avant 2012. Dans ce domaine, c’est la construction et la petite industrie (transformation et conservation de viande et de poisson, travail de grains et fabrication de produits alimentaires), qui tirent le secteur. Ils sont essentiellement entre les mains des étrangers.



    Vous dites « Le Sénégal est passé de 127èmepays le plus pauvre à 238ème en 2012, puis à partir de cette date, il y a eu un saut car en 2018 le Sénégal occupe la 162ème place. Le taux de pauvreté a donc bel et bien diminué au Sénégal ». Je ne sais pas d’où est ce que vous sortez vos chiffres, mais dans le rapport IDH de 2018 le Sénégal est 164ième sur 189 et non 162ième (cf. http://hdr.undp.org/sites/default/files/2018_human_development_statistical_update.pdf). En 2012, le Sénégal était 154ième sur 186 (Rapport IDH 2013).



    Pour la pauvreté, le chiffre que vous avez avancé est déjà significatif (47%). L’efficacité des filets sociaux se mesure par une évolution à la baisse de la pauvreté. Il n’y pas d’autre indicateur de mesure. Or le pays fait partie des 25 pays les pays les pauvres au monde. Ajouté à cela, le mal-être des sénégalais, vous comprendrez que votre argument n’est pas fondé.



    Sur la dette, le dernier avis du FMI est largement révélateur.

    Il est regrettable que les populations laborieuses de ce pays continuent à payer un lourd tribut à la compromission de leurs élites. Nous espérons par la grâce de Dieu, que cette situation connaitra un début d’infléchissement en 2019, avec le candidat Sonko.



    Un citoyen apolitique qui croit au renversement du système

    Auteur

    Reponse

    En Novembre, 2018 (21:08 PM)
    Les entreprises que vous citez dans le secteur industriel existent bien avant 2012. Dans ce domaine, c’est la construction et la petite industrie (transformation et conservation de viande et de poisson, travail de grains et fabrication de produits alimentaires), qui tirent le secteur. Ils sont essentiellement entre les mains des étrangers.



    Vous dites « Le Sénégal est passé de 127èmepays le plus pauvre à 238ème en 2012, puis à partir de cette date, il y a eu un saut car en 2018 le Sénégal occupe la 162ème place. Le taux de pauvreté a donc bel et bien diminué au Sénégal ». Je ne sais pas d’où est ce que vous sortez vos chiffres, mais dans le rapport IDH de 2018 le Sénégal est 164ième sur 189 et non 162ième (cf. http://hdr.undp.org/sites/default/files/2018_human_development_statistical_update.pdf). En 2012, le Sénégal était 154ième sur 186 (Rapport IDH 2013).



    Pour la pauvreté, le chiffre que vous avez avancé est déjà significatif (47%). L’efficacité des filets sociaux se mesure par une évolution à la baisse de la pauvreté. Il n’y pas d’autre indicateur de mesure. Or le pays fait partie des 25 pays les pays les pauvres au monde. Ajouté à cela, le mal-être des sénégalais, vous comprendrez que votre argument n’est pas fondé.



    Sur la dette, le dernier avis du FMI est largement révélateur.

    Il est regrettable que les populations laborieuses de ce pays continuent à payer un lourd tribut à la compromission de leurs élites. Nous espérons par la grâce de Dieu, que cette situation connaitra un début d’infléchissement en 2019, avec le candidat Sonko.

    Un citoyen apolitique qui croit au renversement du système



    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (21:31 PM)
    La corruption est endémique au Sénégal, le népotisme et la conccussion idem.

    Nous avons un gouvernement qui s'endette à coup de milliards pour construire des infrastructures non rentables, un gouvernement qui préfère donner toutes nos ressources aux étrangers.

    Les politiciens sont les seuls à s'enrichir depuis 2000.

    Un gouvernement qui ne peut pas payer 16 milliards aux universités privées mais à 30 milliards pour créer des entrepreneurs rapidement.

    Cet homme ne fait que défendre sa poche. Il trouve son compte dans ce système de chien couchant du néo colonialisme
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (21:38 PM)
    Numbers do lie when you cook them! Nobody knows this better than a banker.

    Pas la peine de voler au secours d' un regime qui n' a pas reussi a demonter l'argument de Sonko. D'ou est ce que vous tenez vos statistiques sur les contributions respectives des differents secteur dans la croissance de notre econonmie? Non seulement elles sont fausses, mais elles refletent ce paranoia deliberement entretenu autour de cette notion de croissance. Une croissance a 100% ne sert a rien si les fruits son inequitablement distribues encore pire s'ils sont rappatries vers les pays occidentaux ou les paradis fiscaux. Ce dont Sonko parle est une croissance endogene qui profite au peuple et dont l' impact social est visible chez nous.
    {comment_ads}
    Auteur

    Crops

    En Novembre, 2018 (21:39 PM)
    C gard la DOul rec lay def, c un faiseur de mali! je le connais tres bien dou touss ! un léch pied du regime, dou touss! faiseur de malin kateu boy sop rec!



     :bip-bip:  :bip-bip:  :bip-bip: 
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (21:44 PM)
    FMI, BM, etc. Ne citez pas, s'il vous plait, les bourreaux de l'Afrique. Les beaux discours, c'est du temps de nos anciens.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (22:13 PM)
    Ce Sow ne sait pas argumenter. Il aligne des phrases et des chiffres pour faire croire à un raisonnement. Il faudra qu'il rame pour avoir hériter d'un macaron
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (22:19 PM)
    monsieur sow,

    ne te fatigues pas ,

    la mauvaise foie est bien encrée dans la conscience de certains

    ils vont tout rebuter du moment que c'est un sow qui parle . et pourtant on a jamais aussi bien danser depuis les indépendances ,chaque semaine une danse de créer ,
    {comment_ads}
    Auteur

    Reponse 2

    En Novembre, 2018 (22:27 PM)
    Les entreprises que vous citez dans le secteur industriel existent bien avant 2012. Dans ce domaine, c’est la construction et la petite industrie (transformation et conservation de viande et de poisson, travail de grains et fabrication de produits alimentaires), qui tirent le secteur. Ils sont essentiellement entre les mains des étrangers.



    Vous dites « Le Sénégal est passé de 127èmepays le plus pauvre à 238ème en 2012, puis à partir de cette date, il y a eu un saut car en 2018 le Sénégal occupe la 162ème place. Le taux de pauvreté a donc bel et bien diminué au Sénégal ». Je ne sais pas d’où est ce que vous sortez vos chiffres, mais dans le rapport IDH de 2018 le Sénégal est 164ième sur 189 et non 162ième (cf. http://hdr.undp.org/sites/default/files/2018_human_development_statistical_update.pdf). En 2012, le Sénégal était 154ième sur 186 (Rapport IDH 2013).



    Pour la pauvreté, le chiffre que vous avez avancé est déjà significatif (47%). L’efficacité des filets sociaux se mesure par une évolution à la baisse de la pauvreté. Il n’y pas d’autre indicateur de mesure. Or le pays fait partie des 25 pays les pays les pauvres au monde. Ajouté à cela, le mal-être des sénégalais, vous comprendrez que votre argument n’est pas fondé.



    Sur la dette, le dernier avis du FMI est largement révélateur.

    Il est regrettable que les populations laborieuses de ce pays continuent à payer un lourd tribut à la compromission de leurs élites. Nous espérons par la grâce de Dieu, que cette situation connaitra un début d’infléchissement en 2019, avec le candidat Sonko.



    Un citoyen apolitique qui croit au renversement du système



    Auteur

    Rezponse

    En Novembre, 2018 (22:29 PM)
    Les entreprises que vous citez dans le secteur industriel existent bien avant 2012. Dans ce domaine, c’est la construction et la petite industrie (transformation et conservation de viande et de poisson, travail de grains et fabrication de produits alimentaires), qui tirent le secteur. Ils sont essentiellement entre les mains des étrangers.

    Vous dites « Le Sénégal est passé de 127èmepays le plus pauvre à 238ème en 2012, puis à partir de cette date, il y a eu un saut car en 2018 le Sénégal occupe la 162ème place. Le taux de pauvreté a donc bel et bien diminué au Sénégal ». Je ne sais pas d’où est ce que vous sortez vos chiffres, mais dans le rapport IDH de 2018 le Sénégal est 164ième sur 189 et non 162ième (cf. http://hdr.undp.org/sites/default/files/2018_human_development_statistical_update.pdf). En 2012, le Sénégal était 154ième sur 186 (Rapport IDH 2013).

    Pour la pauvreté, le chiffre que vous avez avancé est déjà significatif (47%). L’efficacité des filets sociaux se mesure par une évolution à la baisse de la pauvreté. Il n’y pas d’autre indicateur de mesure. Or le pays fait partie des 25 pays les pays les pauvres au monde. Ajouté à cela, le mal-être des sénégalais, vous comprendrez que votre argument n’est pas fondé.

    Sur la dette, le dernier avis du FMI est largement révélateur.



    Il est regrettable que les populations laborieuses de ce pays continuent à payer un lourd tribut à la compromission de leurs élites. Nous espérons par la grâce de Dieu, que cette situation connaitra un début d’infléchissement en 2019, avec le candidat Sonko.

    Un citoyen apolitique qui croit au renversement du système
    {comment_ads}
    Auteur

    Reponse

    En Novembre, 2018 (22:47 PM)
    Les entreprises que vous citez dans le secteur industriel existent bien avant 2012. Dans ce domaine, c’est la construction et la petite industrie (transformation et conservation de viande et de poisson, travail de grains et fabrication de produits alimentaires), qui tirent le secteur. Ils sont essentiellement entre les mains des étrangers.



    Vous dites « Le Sénégal est passé de 127èmepays le plus pauvre à 238ème en 2012, puis à partir de cette date, il y a eu un saut car en 2018 le Sénégal occupe la 162ème place. Le taux de pauvreté a donc bel et bien diminué au Sénégal ». Je ne sais pas d’où est ce que vous sortez vos chiffres, mais dans le rapport IDH de 2018 le Sénégal est 164ième sur 189 et non 162ième (cf. http://hdr.undp.org/sites/default/files/2018_human_development_statistical_update.pdf). En 2012, le Sénégal était 154ième sur 186 (Rapport IDH, 2013).
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (22:56 PM)
    En tout cas Sonko ment beaucoup à propos du secteur des hydrocarbures

    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (22:56 PM)
    En tout cas Sonko ment beaucoup à propos du secteur des hydrocarbures

    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (22:56 PM)
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (22:56 PM)
    En tout cas Sonko ment beaucoup à propos du secteur des hydrocarbures

    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (23:05 PM)
    Ce monsieur fait partie des banquiers naïfs qui croient que le patriotisme c’est donner les 90% de nos hydrocarbures aux français et le gros de notre économie en sus. Un banquier qui croit que « Numbers don’t lie” n’est ni banquier ni économiste. Quand les chiffres sur la croissance sont publiés,!ces mêmes chiffres font l’objet de révisions à la hausse ou la baisse. Si ces chiffres étaient paroles d’evangile après leur première publication, on ne les aurait jamais révisés. Un autre exemple et cette fois-ci c’est dans le domaine de monsieur Sow, les “salvage value” et “economic lives of depreciable assets” , ne font-Elle’s pas l’objet d’une estimation? Et quand ces estimations changent, ne mènent-elles pas à un “change in accounting estimate”? D’ou un traitement prospectif? Et en lorsque vous déterminez les fair value “level 3 inputs”, qu’est-ce que vous faites? Don’t you use discounting cash flow methods pour estimer la juste valeur? Et puisque vous êtes banquier, dans l’estimation du capital réglementaire under the IRB ou internal Ratings-based approaches, n’y a-t-il pas une variabilité des Risk-Weighted Assets même pour des banks of similar asset size and similar business model? N’est-ce pas pour ces RWA variability que nous en sommes à Basel IV?

    Monsieur boul fok neh Seneweb aye cons nio fi nek! Fi niou la Medina djangal international banking nio fi nek!
    {comment_ads}
    Auteur

    Alba

    En Novembre, 2018 (23:14 PM)
    Gérer un pays n’est pas simple.

    Macron a suscite l espoir du peuple français,tombé sous sous le charme de son discours ,sa jeunesse et ses promesses.

    2 années ont suffit pour que les français réalisent leur erreur .

    Le pouvoir réel ,qui se déroule avec l aide du peuple ,est celui acquis dans la vérité ,et sur des promesses réalisables .

    Le peuple est très impatient par essence ,il veut tout ,tout de suite.

    Il faut savoir leur tenir un language de vérité et le mettre devant ses responsabilités .

    Certains sympathisants n aident pas leur leader qu ils transforment en monstre des le déput.Tout ce qu ils disent est vrai,tout ce qu ils promettent est faisable,le monde sera beau avec eux.

    Attention!!!
    Auteur

    Alba

    En Novembre, 2018 (23:14 PM)
    Gérer un pays n’est pas simple.

    Macron a suscite l espoir du peuple français,tombé sous sous le charme de son discours ,sa jeunesse et ses promesses.

    2 années ont suffit pour que les français réalisent leur erreur .

    Le pouvoir réel ,qui se déroule avec l aide du peuple ,est celui acquis dans la vérité ,et sur des promesses réalisables .

    Le peuple est très impatient par essence ,il veut tout ,tout de suite.

    Il faut savoir leur tenir un language de vérité et le mettre devant ses responsabilités .

    Certains sympathisants n aident pas leur leader qu ils transforment en monstre des le déput.Tout ce qu ils disent est vrai,tout ce qu ils promettent est faisable,le monde sera beau avec eux.

    Attention!!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (23:38 PM)
    si Seneweb n'existait tous les ratés du Sénégal allaient mourir! Abonnés à ce minable site pour insulter tout celui qui emet une opinion contraire à la la leur. Eh oui, chacun voit midi devant sa porte: le Sénégal se porte bien pour ses vaillants fils qui se lèvent tot pour suer et subvenir aux besoins des leurs, les autres fainéants qui veulent que l'on leur mette le pain à la bouche peuvent vociférer et insulter à leur guise personne ne leur en tiendra rigueur car ce sont des crève la faim.Oui le Sénégal se porte bien et est cité en exemple , n'en déplaise à ceux qui revent du pouvoir pour venir se faire les poches.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (23:38 PM)
    Speak for yourself
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (23:38 PM)
    Speak for yourself
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (23:38 PM)
    {comment_ads}
    Auteur

    A. Diop

    En Novembre, 2018 (00:28 AM)
    Je suis d’avis que Mr Sonko globalement ne dit rien que nous ne savions déjà sur ce qui se passe dans le pays actuellement. Il expose les difficultés que nous vivons d’un point de vue de candidat à la présidence de la république. Ne nous étonnons pas qu’il assombrisse plus que de raison le portrait. Alors ne vous trompez pas Mr Sow sur l’orientation de votre réplique. Vous avez tenté d’apporter votre opinion sur des sujets très complexes avec un argumentaire très sommaire qui s’appuie sur des données partielles et parcellaires! Résultat des courses, vous vous faites littéralement incendier.

    Vous avez absolument droit à votre opinion. Aussi, je pense que vous pouvez,et vous devez, faire beaucoup mieux que ça si vous décidez de la publier.

    Et, si je peux me permettre un petit conseil, attention avec certains mots qui sont très “lourds” tel que PATRIOTISME. Ils font souvent très mal paraître ceux qui n’y prennent garde.

    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (00:37 AM)
    Tapha Sow

    bachelor en économie à l'université de Montréal.

    Tapha tu n'as pas besoin de descendre aussi bas

    {comment_ads}
    Auteur

    Wakh Deugg

    En Novembre, 2018 (01:22 AM)
    Ce mec ne sert a rien . Il suce khadim Ba de locafrique comme pas possible. Il passe sa vie à coucher avec les femmes d'autrui. Il veut se positionner parcequil n'a des yeux que son Khadim. Tous des voleurs et mais en 2019 Tu gueleura moins. Tout Dakar sait que tu couchais avec l'ex femme de Baye Niasse (fils de moustache niasse) celle qui travaille chez total en France.

    T vraiment une ordure. Bayil diabarou diambour yi so demer nio ngui kateu se boss pareil. :frustre: 
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (02:14 AM)
    Acceptez un débat publique et tvisé
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (04:05 AM)
    C'est qui ce singe encore? Il se dit grand banquier international, mais il ferme sa gueule sur le vol des deniers publics par Macky Sall qui nous a pillé des milliards. Maintenant, il nous pond un torchon pour contrer Sono qui dénonce la gabegie dans ce pays.



    Ce qui n'est pas patriote c'est de voler l'argent des Sénégalais (Macky) et de lecher le cul des voleurs de la république pour des postes (des tarés comme toi).
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (04:27 AM)
    Un futur ministre conseiller avec le prefet de la france au senegal Mr Macky Sall :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (07:54 AM)
    Ki mo meuneu doule ????????????????
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (07:54 AM)
    Ki mo meuneu doule ????????????????
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (08:18 AM)
    ha mon Dieu, donner nous Macky Sall la hooo si vous ne vouler vous sénégalais grande geule la....



    Il fera de mon pays le must de l'Afrique;;;;la manière dont il travail la......éééé allah.....
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (08:49 AM)
    ravale les cacas payes que tu nous sers c est vraiment puant
    {comment_ads}
    Auteur

    Reponse

    En Novembre, 2018 (08:58 AM)
    Les entreprises que vous citez dans le secteur industriel existent bien avant 2012. Dans ce domaine, c’est la construction et la petite industrie (transformation et conservation de viande et de poisson, travail de grains et fabrication de produits alimentaires), qui tirent le secteur. Ils sont essentiellement entre les mains des étrangers.



    Vous dites « Le Sénégal est passé de 127èmepays le plus pauvre à 238ème en 2012, puis à partir de cette date, il y a eu un saut car en 2018 le Sénégal occupe la 162ème place. Le taux de pauvreté a donc bel et bien diminué au Sénégal ». Je ne sais pas d’où est ce que vous sortez vos chiffres, mais dans le rapport IDH de 2018 le Sénégal est 164ième sur 189 et non 162ième (cf. http://hdr.undp.org/sites/default/files/2018_human_development_statistical_update.pdf). En 2012, le Sénégal était 154ième sur 186 (Rapport IDH 2013).



    Pour la pauvreté, le chiffre que vous avez avancé est déjà significatif (47%). L’efficacité des filets sociaux se mesure par une évolution à la baisse de la pauvreté. Il n’y pas d’autre indicateur de mesure. Or le pays fait partie des 25 pays les pays les pauvres au monde. Ajouté à cela, le mal-être des sénégalais, vous comprendrez que votre argument n’est pas fondé.



    Sur la dette, le dernier avis du FMI est largement révélateur.

    Il est regrettable que les populations laborieuses de ce pays continuent à payer un lourd tribut à la compromission de leurs élites. Nous espérons par la grâce de Dieu, que cette situation connaitra un début d’infléchissement en 2019, avec le candidat Sonko.

    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (09:04 AM)
    Je vais aller à la retraite dans 4 ans. J'ai commencé à travailler sous Abdou Diouf. Je suis de la hiérarchie A, j'ai trimé avec patriotisme en pensant que mes enfants et mes petits enfants vivraient mieux. J'ai naïvement pensé qu'après Diouf et Wade, avec un homme né après 1960,pas formé ou alimenté par la Françafrique, on s'inspirerait de la Malaisie, du Rwanda ou de la Corée du Sud.

    Hélas, je mourrai pauvre et ma descendance sera encore plus pauvre que moi car ce régime nous a remis dans une sorte d'esclavage aseptisé, nos enfants bosserons pour d'autres, ils n'auront même pas la petite sensation d'espoir que nous avions. Comme l'a dit quelqu'un, à partir de 2024,ce sont les multinationales qui vont choisir le président du Sénégal.
    {comment_ads}
    Auteur

    Quantanalyst

    En Novembre, 2018 (09:28 AM)
    Cher frere monsieur Sonko est un opposant et de surcroit un depute. Son boulot ou job est de s'opposer au regime actuel et d'offrir une alternative aux senegalais.Vous etes en train de faire la meme chose a travers cet exercice en defendant l'economie du pays post-Wade. C'est a dire sous l'ere du Presdent Macky Sall. Cela dit vos arguments sont trop legers et parfois contradictoires. Par exemple vous citez que le manqué a gagner en terme de croissance est de 4% a cause des problemes energetiques. Or le Senegal est passe de 925 heures en 2112 de coupure d'electricite a 24 heures entre 2017/2018. Quel est le gain de croissance obtenu avec une si forte dimunition des coupures d'electrite? Et pourtant la croissance de l'economie senegalaise est toujours stagnante.Si on se base sur les statistiques de la BM -banque mondiale que vous citez le PIB du Senegal est passe de $4,68 milliards en 2000 a $14,22 milliards en 2012 et de $16,375 milliards en 2017. C'est une croissance de plus de 203% sur 12 ans soit une moyenne de 16,91% par an contre une croissance 15% sur 5 ans soit une moyenne de 3% par an.Voila une comparaison qui me parait raisonable. Quant au taux de pauvrete que vous citez il est passe de 55,2% en 2001 a 46,7 en 2011 d'apres les statistiques de la BM. S'il est de 47% en 2017 cela veut dire que les menages senegalais ne beneficent pas du tout de cette croissance.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (10:09 AM)
    encore un menteur .

    sonko rek inchall en 2019

    day ngeune dééééééé
    {comment_ads}
    Auteur

    Rogue

    En Novembre, 2018 (10:34 AM)
    Arrêtez vos chiffres et statistiques à la con....

    Et parlons de la réalité sur le terrain.....on ressent rien de ces performances dont Mr l’expert nous démontre.

    On a marre des leçons d’économie etc. On veut que la France dégage afin de se libérer du neo colonialisme
    Auteur

    Quantanalyst

    En Novembre, 2018 (11:27 AM)
    Il ne faut pas perdre de vue que le compteur de la dette publique du Senegal a ete remise a zero en 2005.En douze ans il a atteint 61% du PIB. C'est quand meme une progression tres rapide et peut poser des risques a terme. La croissance economique du Senegal est tire par un secteur agricole qui offre une faible productivite avec une forte concentration de la population active et un secteur tertiaire qui presente des signes de saturation. En sus le Senegal n'est pas auto-suffisant.Je partage certaines idees de Sonko concernant la renaissance economique du Senegal avec une forte industrie mais cela requiert de veritable investissements. C'est a dire l'aval ou la confiance des bailleurs de fonds.Par contre s'il veut remettre en cause les contracts petroliers deja signes par l'actuel gouvernement cela va porter un serieux coup a ses efforts d'attirer les investissements etrangers au Senegal. Les investisseurs internationaux n'aiment pas du tout l'instabilite.Idem pour la creation d'une monnaie nationale et cela doit se faire aves les pays membres de la BCEAO.Il faut faire attention a une subite devaluation du CFA car cela peut entrainer un desequilibre sans precedent de finances publiques du Senegal et compromettre l'equilibre macro-economique. J'espere que nous avons suffisament appris l'experience du passe avec les sociales et le PAS-plan d'ajustement structurel du FMI.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (11:40 AM)
    Un autre petit prétentieux.... qui veut une buzzzz.
    {comment_ads}
    Auteur

    Claire

    En Novembre, 2018 (11:52 AM)
    M. Sow,



    Le cours d'économie ne nous intéresse pas. La réalité est là elle est palpable. Promener-vous un peu vers les hopitaux DANTEC ou PRINCIPALE vous la verrez de plus près.



    Rouler en range, rolex au poignet et tenir des propos pareils franchement c'est misérable de votre part. Bq Mondiale - FMI toutes ces conneries la nous retarde et ne nous profite pas au vrai sens du terme.



    Je vous pensais un peu plus intégrè que cela !



    Anyways je ne défends pas SONKO mais le bilan catastrophique du Président SALL est la. Tous les sénégalais sentent la décadence (sauf vous les affaires marchent bien pour SF CAPITAL Masha Allah pour vous).



    Les inégalités sont aujourd'hui encore plus d'actualité, la misère est ravageuse, les problèmes d'éducation et de santé sont cruciaux. Le sénégalais moyen ne peut s'assurer trois repas par jour!! et la propreté .... Mon Dieu quelle CATATROPHE. Ca c'est palpable ON N'A RIEN A FAIRE DES CHIFFRES QU'ON NOUS SERT.



    Rien que ca ... il y a mieux a faire que de rénover un building administratif ou de faire un TER qui ne servira pas à grand chose.



    Votre contribution est médiocre !!!



    Next please ..
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (12:04 PM)
    Sow Poulho Diéry, vas traire ta vieille vache ailleurs.



    Les nôtres sont bien gardées, nourries, soignées. Elles produisent un lait succulent.



    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (12:22 PM)
    Moustapha SOW...LA FERME !

    On est tous SONKO.... :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (13:28 PM)
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (14:10 PM)
    no 71 je m indigne juste sur les insolents ,quelque soit leur bord ,mais j ai envie de dire que maky sall n est pas le president d une partie de senegalais qu on le veuille ou non , qu on le reconnaisse ou pas , pour des raisons politiciennes ou autres ,il est le president de tous les senegalais hommes femmes et jeune .C est ca la realite, tout le reste c est de la pratique partisane
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (14:50 PM)
    Il faut juste arrêter cette mascarade qui consiste à faire croire aux Sénégalais que notre pays est sur la voie de l'émergence avec des chiffres et taux de croissance qui ne reflètent nullement la vérité. Si tous les Sénégalais de la diaspora arrêtaient d'envoyer de l'argent à leurs familles au Sénégal, le pays serait plongé dans la plus grande misère ( plus d'un milliard - officiellement) sans le côté officieux des transactions ! Si ce monsieur cherche à plaire au pouvoir en place, il fait office de débile malhonnête aux yeux de ceux qui ont lu son article.
    Auteur

    Zinoviev

    En Novembre, 2018 (14:58 PM)
    MERCI M. SOW POUR LA PERTINENCE DE LA DEMONSTRATION !

    CA M'ÉCOEURE D'ENTENDRE CE SONKO QUI N'A QU'UNE MINCE EXPERIENCE DE 15 DE " TECHNICIEN DU CODE GENERAL DES IMPOTS" PARLER DE TOUT ET DE RIEN ALORS QUE LUI MEME SAIT QU'IL LUI SUFFIT D'ALLER DANS N'IMPORTE QUEL BUREAU DE LA RUE CALMETTE ( MIN. FIN.) POUR AVOIR LES BONS CHIFFRES ET LA BONNE VERSION SUR L'ECONOMIE SENEGALAISE !

    IL FAIT HONTE A SON CORPS PETRI DE CADRES COMPETENTS QUI ONT AJOUTÉ A LEUR COURS DE CGI , QUI UN DOCTORAT, QUI UN MASTERE SPECIALISÉ ETC...

    QUAND ON EST INTELLO. ON DOIT AVOIR " PEUR " DE PARLER HORS DE SON CHAMP D'EXPERTISE . MAIS LUI CE QUI L'INTERESSE C'EST LA PUB ET LE BUZZ POUR PLAISIR A LA MEUTE D'AIGRIS QUI L'APPLAUDISSENT .

    JE LUI SOUHAITE D'ARRETER D'UTILISER LA DOCUMENTATION DES SERVICES FISCAUX POUR FAIRE " DES AFFAIRES" - IL SE BRULERA SEC UN DE CES 4 MATINS !

    POUR CE QUI EST DU MODELE ÉCONOMIQUE , IL NE SAURAIT JAMAIS EN DIRE PLUS , MAIS NE TROUVER QUE , C'EST KAGAMÉ COMME "SA SOLUTION", C'EST UN PEU TROP ENFANTIN ! UN PAYS C'EST PLUS COMPLEXE QUE LE "ONE MAN SHOW" D'UN HOMME FUT IL GENERAL GUERILLERO !



    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (18:06 PM)
    Vous evitez de denoncer la corruption qui tient ce pays dans la pauvrete, la misere mais vous nous emmerder avec vos pretecieux complex d intellect de merde.

    On est fatiguer de la malhonnete des - so call - intellectuels

    CAN YOU PLEASE SHUT - UP
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (19:09 PM)
    Un autre lèche-cul en quête de sa pitance. Plus on avance vers les élections plus on verra ce genre "d'intellectuels" très affamés sortir des bois pour demander leur part du butin que Macky compte utiliser pour l'achat de conscience. Il n'y pas pire monsieur Sow qu'un soi-disant intello affamé. C'est juste dégoûtant.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (20:08 PM)
    Sow dit que :'D’ailleurs, il est important de noter que la Banque Mondiale considère le sectaire secondaire (à travers l’industrialisation) comme étant le secteur le plus performant pour les années à venir." Mais un vrai patriote n'a que foutre des considerations de la banque mondiale qui n'est la que pour s'enrichir. Si vous etiez patriote vous verrez ce qu'il y a a voir!

    Quand on decide de se presenter pour diriger un pays c'est pour servir ce pays. C'est un choix et personne n'est force de le faire. Donc du moment ou quelqu'un choisi de le faire il doit travailler pour realiser, AVEC l'ARGENT DU PEUPLE, les infrastructures et autres services pour le BIEN ETRE DE TOUS. Il ne faut en aucun cas se glorifier pour les actions positives, c'est normal, c'est la fonction qui l'exige. Par contre il faut s'attarder sur toutes les malversations et mauvaises gestions et detournements car toutes ces negatives actions relevent du VOL pur et simple, dans la mesure que c'est l;argent de la tontine populaire qui est volee.

    Un banquier va t-il se glorifier d'avoir bien fait son travail? Et s'il vole l'argent de la banque, que lui arrivera t-il? Les malhonnetes resteront toujours malhonnetes!!
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (20:17 PM)
    C'est ce genre de type qu'il faut scotché la bouche et le foutre en prison.
    {comment_ads}
    Auteur

    Gg

    En Novembre, 2018 (20:23 PM)
    je n'ai pas tout lu: j'ai arrêté dès que j'ai vu 238ème pays! Numbers don't lie, but those using them are!

    {comment_ads}
    Auteur

    Anonymeniang

    En Novembre, 2018 (20:39 PM)
    vous ete un imbecile
    {comment_ads}
    Auteur

    Elzo

    En Novembre, 2018 (21:03 PM)
    Bien dit tu as parfaitement raison .
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (22:47 PM)
    Mr, Sow, J'habite la virginie, Je serai content si tu postais ton numero de telephone et on allais discuter. Tu sais quand on a pour verite le mensonge, tout en voulant semer l'obscurite sur le people, on obscurcit son ame et il devient tres difficil de s'en sortir. Quand on seme le vent, on recolte la tempete. Il y a des hommes qui ont vendu leur ame au diable a cause de l'argent. Mais la verite, c'est que l'argent ne peut pas solve everything. Et un jour c'est a chacun d3 justifier sa conscience ou son inocence.
    {comment_ads}
    Auteur

    Ba

    En Novembre, 2018 (01:14 AM)
    I know you very well boy sow (tu es Apr) apres usa,cadana ,shut your mouth anyway u surprise me seriously don't sacrifice your life Macky va partir bientôt( is your friend from Koalack same school same table remember)

    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (07:10 AM)
    Sonko , tu ne connais rien en économie, sa diague sorè woul.

    Ton diplôme de l’ENA , tous les jeunes de 23 ans l’ont .

    Arrête de dénigrer ton pays et de semer la confusion.

    On est des boys Town ,

    Stop pretending.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (11:18 AM)
    Le tissu industriel sénégalais souffre et cela vous ne pouvez guère le nier vous parlez de NMA



    sans savoir de quoi ça retourne NMA pastami est en train de couler à cause des importations



    alors je trouve que c'est vous qui manquez de patriotisme lorsque vous débitez de telles



    insanités
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (11:56 AM)
    Ki foumou todje?
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (12:50 PM)
    Sonko est un nullard qui passe tout son temps à mentir pour créér le buzz autour de lui. La désillusion est proche pour lui
    {comment_ads}
    Auteur

    Commissaire

    En Novembre, 2018 (12:59 PM)
    Mr le banquier gardien des fonds secrets du Makysard sachez tout simplement après votre théorie politico économique que le Pays est Sans Solution Encore (p s e) malgré le Plan Senegal Endettement (p s e).
    {comment_ads}
    Auteur

    Commissaire

    En Novembre, 2018 (12:59 PM)
    Mr le banquier gardien des fonds secrets du Makysard sachez tout simplement après votre théorie politico économique que le Pays est Sans Solution Encore (p s e) malgré le Plan Senegal Endettement (p s e).
    Auteur

    Commissaire

    En Novembre, 2018 (12:59 PM)
    Mr le banquier gardien des fonds secrets du Makysard sachez tout simplement après votre théorie politico économique que le Pays est Sans Solution Encore (p s e) malgré le Plan Senegal Endettement (p s e).
    {comment_ads}
    Auteur

    Reponse

    En Novembre, 2018 (14:51 PM)
    Suite Réponse,



    Les entreprises que vous citez dans le secteur industriel existent bien avant 2012. Dans ce domaine, c’est la construction et la petite industrie (transformation et conservation de viande et de poisson, travail de grains et fabrication de produits alimentaires), qui tirent le secteur. Ils sont essentiellement entre les mains des étrangers.



    Vous dites « Le Sénégal est passé de 127ème pays le plus pauvre à 238ème en 2012, puis à partir de cette date, il y a eu un saut car en 2018 le Sénégal occupe la 162ème place. Le taux de pauvreté a donc bel et bien diminué au Sénégal ». Je ne sais pas d’où est ce que vous sortez vos chiffres, mais dans le rapport IDH de 2018 le Sénégal est 164ième sur 189 et non 162ième (cf. http://hdr.undp.org/sites/default/files/2018_human_development_statistical_update.pdf). En 2012, le Sénégal était 154ième sur 186 (Rapport IDH 2013).
    {comment_ads}
    Auteur

    Reponse

    En Novembre, 2018 (14:57 PM)
    Suite Réponse



    Les entreprises que vous citez dans le secteur industriel existent bien avant 2012. Dans ce domaine, c’est la construction et la petite industrie (transformation et conservation de viande et de poisson, travail de grains et fabrication de produits alimentaires), qui tirent le secteur. Ils sont essentiellement entre les mains des étrangers.



    Vous dites le Sénégal est passé de 127ime pays le plus pauvre à 238ime en 2012, puis à partir de cette date il y a eu un saut car en 2018 le Sénégal occupe la 162ème place. Le taux de pauvreté a donc bel et bien diminué au Sénégal ». Je ne sais pas d’où est ce que vous sortez vos chiffres, mais dans le rapport IDH de 2018 le Sénégal est 164ième sur 189 et non 162ième (cf. Rapport IDH 2018). En 2012, le Sénégal était 154ième sur 186 (Rapport IDH 2012).



    Pour la pauvreté, le chiffre que vous avez avancé est déjà significatif (47%). L’efficacité des filets sociaux se mesure par une évolution à la baisse de la pauvreté. Il n’y pas d’autre indicateur de mesure. Or le pays fait partie des 25 pays les pays les pauvres au monde. Ajouté à cela, le mal-être des sénégalais, vous comprendrez que votre argument n’est pas fondé.



    Sur la dette, le dernier avis du FMI est largement révélateur.



    Il est regrettable que les populations laborieuses de ce pays continuent à payer un lourd tribut à la compromission de leurs élites. Nous espérons par la grâce de Dieu, que cette situation connaitra un début d’infléchissement en 2019, avec le candidat Sonko.

    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (15:22 PM)
    Purée ce gars il est malade. Faire 1 contribution, payer seneweb pour qu'elle figure dans son interface pendant 1 long moment, traîner dans les restos, compter le nombre de vues et de commentaires...

    Voilà une méthode pour se faire recruter par le camp du pouvoir...

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email