Jeudi 23 Janvier, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Couple

Sexualité : Finie...l'ignorance! Retrouvez les 5 meilleures positions au lit (illustrations et conseils)

Single Post
Sexualité : Finie...l'ignorance! Retrouvez les 5 meilleures positions au lit (illustrations et conseils)

Faire l’amour, c’est bien, pimenter ses rapports sexuels, c’est encore mieux. Retrouvez grâce à notre Kamasutra illustré, nos conseils et nos avis sur de nombreuses positions érotiques.

Dos au mur

Image aléatoire 

 Le principe

 

La femme est debout, le dos appuyé contre un mur. L’homme, face à elle, la soulève par les cuisses et la place à hauteur de son bassin. La femme accroche ses bras autour du cou ou des épaules de son amant et s’y tient fermement.

 

Le plus

Cette position est traditionnellement celle du « vite fait bien fait ». Parce que -sauf exception Hulkienne- l’homme ne peut pas soulever des dizaines de kilos indéfiniment et surtout…parce que c’est parfois bien plus excitant de sauter les préliminaires. Une position idéale quand on ne se trouve pas dans un lieu adéquat à la sensualité et qu’une envie pressante nous incite à choisir un ascenseur, des toilettes, un escalier… L’homme baisse à peine son pantalon, la femme écarte les cuisses et devant tant d’érotisme, on se retrouve vite dos au mur.

 

 

Les moins

Pour pratiquer le dos au mur mieux vaut disposer d’un homme fort et être habillée d’une jupe, pour plus de précipitation. Deux caractéristiques qui ne sont pas toujours réunies.

 

L’union de la pieuvre

Image aléatoire 

 Le principe

 

L’homme est assis, en appui sur mains, les jambes à moitié dépliées et légèrement écartées. La femme vient s’accroupir sur lui et se laisse –doucement !-tomber en arrière, se rattrapant sur les mains, qu’elle place en arrière. Elle déplie alors ses jambes et pose chacun d’elle sur l’épaule correspondante du partenaire. On appelle cette position « Union de la pieuvre », parce que les jambes de la femme enserrent presque le cou de l’homme, telles les tentacules du mollusque.

 

 

Les plus

La femme contrôle tout, l’homme ne peut qu’observer sa partenaire, qui aimera cette position parce qu’elle stimule particulièrement le point G. Un face à face chargé d’érotisme, qui permet de jouir les yeux dans les yeux.

 

 

Les moins

Cette position laisse peu de marge de manœuvre, chacun des partenaires étant en appui sur ses mains. L’union de la pieuvre requiert par ailleurs une grande confiance en soi et en son corps, que l’on expose à la vue de son amoureux. La position ne met pas vraiment le corps en valeur, créant parfois un pli au niveau du ventre. Mais un partenaire aimant et compréhensif suffit parfois à pallier le problème.

 
La chevauchée arrière

Image aléatoire 

 Le principe

 

La chevauchée arrière est une variante de la levrette, dans laquelle la femme est au-dessus de l’homme. Celui-ci, allongé sur le dos, écarte légèrement les jambes. La femme vient alors s’asseoir sur son bassin –comme dans la position d’Andromaque- mais, cette fois, en lui tournant le dos. Elle avance alors son torse en direction des pieds de son partenaire et s’appuie sur ses mains, qu’elle place en avant, de chaque côté des jambes de son amant.

 

Les plus

C’est la femme qui mène la cadence et les mouvements. En appui sur ses mains, elle peut décider d’effectuer des rotations ou des va-et-vient. Elle peut également décider de la profondeur de la pénétration et frustrer Monsieur pour qu’il lui réclame d’aller plus loin. Le partenaire n’est pas en reste, puisqu’il a une vue imprenable sur les fesses de son amante et sur les va-et-vient qu’elle effectue (et quand on sait à quel point les hommes sont visuels, ce détail prend toute son importance).

 

 

Les moins

La chevauchée arrière peut rapidement être fatigante pour la femme, qui ressent parfois des douleurs aux jambes. Pour se reposer, elle peut alterner en s’accroupissant sur son partenaire. Cette position, parce qu’elle offre totalement l’intimité de la partenaire aux yeux de l’homme ne peut être choisie que par des femmes -très- à l’aise avec leur corps.

 

La levrette

Image aléatoire 

Le 69



Faire l’amour, c’est bien, pimenter ses rapports sexuels, c’est encore mieux. Retrouvez grâce à notre Kamasutra illustré, nos conseils et nos avis sur de nombreuses positions érotiques.

Dos au mur

Le principe

 

La femme est debout, le dos appuyé contre un mur. L’homme, face à elle, la soulève par les cuisses et la place à hauteur de son bassin. La femme accroche ses bras autour du cou ou des épaules de son amant et s’y tient fermement.

 

Le plus

Cette position est traditionnellement celle du « vite fait bien fait ». Parce que -sauf exception Hulkienne- l’homme ne peut pas soulever des dizaines de kilos indéfiniment et surtout…parce que c’est parfois bien plus excitant de sauter les préliminaires. Une position idéale quand on ne se trouve pas dans un lieu adéquat à la sensualité et qu’une envie pressante nous incite à choisir un ascenseur, des toilettes, un escalier… L’homme baisse à peine son pantalon, la femme écarte les cuisses et devant tant d’érotisme, on se retrouve vite dos au mur.

 

 

Les moins

Pour pratiquer le dos au mur mieux vaut disposer d’un homme fort et être habillée d’une jupe, pour plus de précipitation. Deux caractéristiques qui ne sont pas toujours réunies.

 

L’union de la pieuvre

Le principe

 

L’homme est assis, en appui sur mains, les jambes à moitié dépliées et légèrement écartées. La femme vient s’accroupir sur lui et se laisse –doucement !-tomber en arrière, se rattrapant sur les mains, qu’elle place en arrière. Elle déplie alors ses jambes et pose chacun d’elle sur l’épaule correspondante du partenaire. On appelle cette position « Union de la pieuvre », parce que les jambes de la femme enserrent presque le cou de l’homme, telles les tentacules du mollusque.

 

 

Les plus

La femme contrôle tout, l’homme ne peut qu’observer sa partenaire, qui aimera cette position parce qu’elle stimule particulièrement le point G. Un face à face chargé d’érotisme, qui permet de jouir les yeux dans les yeux.

 

 

Les moins

Cette position laisse peu de marge de manœuvre, chacun des partenaires étant en appui sur ses mains. L’union de la pieuvre requiert par ailleurs une grande confiance en soi et en son corps, que l’on expose à la vue de son amoureux. La position ne met pas vraiment le corps en valeur, créant parfois un pli au niveau du ventre. Mais un partenaire aimant et compréhensif suffit parfois à pallier le problème.

 
La chevauchée arrière

Le principe

 

La chevauchée arrière est une variante de la levrette, dans laquelle la femme est au-dessus de l’homme. Celui-ci, allongé sur le dos, écarte légèrement les jambes. La femme vient alors s’asseoir sur son bassin –comme dans la position d’Andromaque- mais, cette fois, en lui tournant le dos. Elle avance alors son torse en direction des pieds de son partenaire et s’appuie sur ses mains, qu’elle place en avant, de chaque côté des jambes de son amant.

 

Les plus

C’est la femme qui mène la cadence et les mouvements. En appui sur ses mains, elle peut décider d’effectuer des rotations ou des va-et-vient. Elle peut également décider de la profondeur de la pénétration et frustrer Monsieur pour qu’il lui réclame d’aller plus loin. Le partenaire n’est pas en reste, puisqu’il a une vue imprenable sur les fesses de son amante et sur les va-et-vient qu’elle effectue (et quand on sait à quel point les hommes sont visuels, ce détail prend toute son importance).

 

 

Les moins

La chevauchée arrière peut rapidement être fatigante pour la femme, qui ressent parfois des douleurs aux jambes. Pour se reposer, elle peut alterner en s’accroupissant sur son partenaire. Cette position, parce qu’elle offre totalement l’intimité de la partenaire aux yeux de l’homme ne peut être choisie que par des femmes -très- à l’aise avec leur corps.

 

La levrette

Le principe

 

La femme est à quatre pattes. L’homme, à genoux, vient se placer derrière elle, en la tenant par la taille, les hanches ou les fesses. Anecdote amusante, pour une « levrette authentique », la femme ne doit pas être en appui sur ses mains, mais sur les avant-bras. Le nom de la position vient en effet du lévrier, chien dont la particularité est d’avoir les pattes de devant plus courtes que celles de derrière. La femme doit donc avoir la tête plus basse que la croupe.

 

 

Les plus

Une position très animale, qui permet de se laisser aller. La femme garde un certain contrôle en mouvant son bassin à loisir (de haut en bas, en cercle, d’avant en arrière…) et peut inciter Monsieur à ralentir ou accélérer. Les plus timides apprécieront le fait que leur partenaire ne voit pas leur visage : elles pourront plus facilement exprimer leur plaisir. Et la levrette, malgré son côté bestial, permet quelques écarts de tendresse, lorsque l’homme vient allonger son torse sur le dos de sa compagne, pour se rapprocher d’elle.

 

 

 

Les moins

Les défauts de la levrette sont les mêmes que ses qualités. Elle ne laisse pas bien place au romantisme et cause souvent des douleurs aux femmes car la pénétration est très profonde, du fait de l’inclinaison du bassin. On choisira donc un partenaire respectueux et attentif.

 

L’union de l’éléphant

Le principe

 

La femme est allongée sur le ventre, les jambes légèrement écartées. L’homme s’allonge sur elle, faisant passer ses jambes à l’extérieur de celles de sa partenaire et prenant appui sur ses avant-bras. La femme peut décider à loisir de croiser les jambes, pour une pénétration plus serrée ou de les laisser telles qu’elles.

 

 

Les plus

L’union de l’éléphant ne demande pas beaucoup d’effort, à l’homme comme à la femme. Des mouvements avec peu d’amplitudes suffisent à donner du plaisir aux deux amants et Madame verra son point G idéalement stimulé. Puisque elle ressemble à une levrette allongée, l’union de l’éléphant possède le même avantage que celle-ci : le visage de la femme n’est pas visible. Parfait pour les timides. Toutefois, la position permet un plus grand contact entre les partenaires, qui peuvent même s’embrasser.

 

 

Les moins

Si l’homme ne prend pas garde à bien prendre appui sur ses bras, la femme peut rapidement se sentir étouffée. Pour éviter cela, il vaut mieux, également, ne pas placer d’oreiller sous son visage, même si cela part d’une belle intention.

 

La posture de l’enclume (ou bilboquet)

Le principe

 

La position de base est celle du missionnaire. Seulement, la femme –au lieu de placer ses jambes de part et d’autres du corps de son partenaire- vient placer ses pieds sur le torse de son amant, l’empêchant ainsi de s’allonger sur elle. Celle-ci serre bien les cuisses et peut alors croiser les jambes, si elle le désire.

 

 

Les plus

La pénétration est très profonde, voire maximale, en raison de l’angle du bassin de la femme. Des sensations inédites qu’il faudra toutefois pratiquer avec douceur pour éviter toute douleur.

 

 

Les moins

Là encore, si la pénétration profonde est un atout majeur, elle a aussi l’inconvénient de nécessiter une bonne préparation. De longs préliminaires sont obligatoires pour pratiquer le bilboquet, ce qui empêche tout coup de folie.

 

L’union du papillon

Le principe

 

La position de base est celle de l’Andromaque : l’homme est allongé sur le dos, la femme est assise sur lui. A l’exception près que Madame vient poser ses pieds sous les épaules de son partenaire, offrant toute son anatomie au regard de Monsieur. La femme s’appuie alors sur ses bras, en arrière. La particularité de cette position est que les mouvements se font circulaires. On oublie les va-et-vient pour un temps et on effectue des petites rotations, pour découvrir des sensations inédites.

 

 

Les plus

Le fait d’être appuyé sur les bras permet de mieux contrôler ses mouvements. Alors, on ne joue pas la bonne élève en effectuant uniquement des mouvements circulaires, mais on alterne avec des va-et-vient, en changeant d’angle et de rapidité. De quoi s’envoler.

 

 

 

Les moins

L’appui sur les bras empêche, en revanche, toute utilisation des mains pour l’autre ou pour soi. Impossible de butiner quelques caresses.

 

La brouette

Le principe

 

La femme commence par s’agenouiller, puis se recroqueville, posant son visage sur ses genoux. Elle croise alors les bras devant elle, y fait reposer sa tête et laisse faire son amant. Celui-ci vient attraper les chevilles de sa dame et lui soulève les jambes (toujours repliées sous le buste), pour placer le sexe de son amante sur son bassin.

 

 

Les plus

Idéale quand on aime se faire dominer, la brouette donne tout le contrôle au mâle. Il dispose à loisir du corps de la femme, choisissant le rythme et la profondeur de la pénétration (en général très importante, comme c’est le cas pour la levrette). La brouette a en sus le mérite d’être peu commune. Idéale pour épater un homme.

 

 

Les moins

La brouette requiert des talents évidents pour l’endurance ainsi qu’une grande souplesse. Les deux partenaires ont chacun un effort à faire et certaines femmes n’apprécieront pas ce lâcher prise où elles laissent tout le contrôle à leur homme.

 

Le collier de Vénus

Le principe

 

La femme, le dos allongé sur une table, en appui sur les avant-bras, laisse ses jambes dans le vide. Jambe que le partenaire s’empresse de placer de chaque côté de son cou. La femme enroule alors ses chevilles autour de celui-ci et s’accroche. L’homme la tire alors un peu en avant pour que les fesses de sa dame se retrouvent dans le vide. Cette position est ainsi nommée parce que la femme forme un collier autour du cou de Monsieur.

 

 

Les plus

Une position très érotique dans laquelle les deux partenaires peuvent se voir mais pas se toucher. On échange des regards remplis de plaisir et l’acte se fait sauvage. La pénétration est profonde et puissante.

 

 

Les moins

Les plus complexées ne pourront pas pratiquer le collier de Vénus, leur ventre et leurs seins se trouvant affaissés, à cause de la position allongée. Mais un rapport yeux dans les yeux fera vite oublier à Monsieur ce détail peu savoureux.

 

Le singe

Le principe

 

Monsieur est sur le dos, les jambes pliées au niveau de sa poitrine. Madame s’assied en toute délicatesse sur les fesses de l’homme. Elle prend les poignets de son partenaire pour plus de stabilité. Et décide du rythme de pénétration.

 

 

Les plus

Dans cette position, la pénétration est profonde et complète. Le plaisir est optimal.

 

 

Les moins

Pas de bisous, peu de caresses… les corps sont peu en contact. L’homme peut un peu toucher sa partenaire, mais le centre d’intérêt du singe n’est qu’au niveau de la pénétration.

 

L’enclume

Le principe

 

Madame place ses chevilles au niveau des épaules de Monsieur. Ainsi, la pénétration se fera avec liberté et aisance. L’homme aura l’impression de contrôler tout à fait ce corps à corps.

 

 

Les plus

La femme se laisse guider, portée par le rythme de Monsieur. Elle n’a qu’une chose dont elle doit se soucier : son plaisir.

 

 

Les moins

Monsieur doit veiller à rester bien sur ses bras, car s’il se laisse tomber sur Madame, elle risque d’avoir du mal à respirer sous le poids de son partenaire ! Une position jouissive… si elle est faite avec douceur.

 

L’Emeu

Le principe

 

Adeptes de la levrette cette position est faite pour vous ! En effet, elle est une déclinaison de cette position mais l’homme et la femme sont debout, idéalement appuyés contre un meuble ou un mur.

 

 

Les plus

De très agréables sensations, surtout si Madame se cambre en arrière pour plus d’aisance dans les mouvements de Monsieur. Une position idéale pour une relation à la va vite, où l’on dispose de peu d’espace. Adeptes du grand air, l’émeu est idéal pour un câlin dehors !

 

 

Les moins

Attention à une trop grande différence de taille entre Monsieur et Madame. L’homme devra en cas de trop grand écart plier les genoux, et se fatiguera plus vite. Pour les caresses Monsieur est bien placé, pour les bisous en revanche, c’est moins pratique.

 

Le Tigre

Le principe

 

Voici un missionnaire plus pimenté, où l’homme, grâce aux jambes relevées de Madame sur les épaules de Monsieur, pourra donner des coups de reins plus profonds.

 

 

Les plus

Position facile et confortable, on retrouve un peu de classique, tout en restant farouche. Le tigre, une figure pour rugir de plaisir !

 

 

Les moins

Les jambes de Madame se dressent donc entre le corps de Monsieur. Pas idéal donc pour le contact peau à peau. Attention aussi à la condition physique de Monsieur : ses bras doivent forcer pour ne pas s’écraser sur sa compagne, mieux vaut tester ce tigre avec un partenaire aux bras assez musclés !

 

 

L'Andromaque

Le principe

 

L’homme s’allonge sur le dos. La femme vient le chevaucher et se place face à lui. Elle effectue alors des mouvements de va-et-vient (de haut en bas et de bas en haut) ou circulaires (la pénétration est alors maximum). Si Madame fatigue, Monsieur peut prendre le relais en bougeant son bassin et en tenant celui de sa compagne, pour qu’elle ne soit pas déséquilibrée.

 

Les plus

La femme a le contrôle de la situation. Elle peut choisir le rythme et les mouvements qui la feront le plus facilement monter au septième ciel. Contrôlant également le plaisir de son homme, elle pourra le frustrer à loisir ou lui accorder la délivrance, se pencher sur lui pour l’embrasser ou, au contraire, rester distante et dominatrice. Parfait pour celles qui n’ont pas froid aux yeux. Une position qui ravira, en sus, celles qui n’aiment pas leurs fesses. L’Andromaque plaira également à celles qui aiment se masturber pendant l’amour : les mains libres, elles pourront connaître les plaisirs d’Onan sans perdre l’équilibre..

 

 

Les moins

L’Andromaque est, par essence, déconseillée aux pudiques et à celles qui n’ont pas confiance en leurs capacités sexuelles. Complexées par vos seins ? Passez votre chemin. Votre homme les verra s’agiter, se lever, puis retomber et n’aura cesse de les toucher. Les plus timides garderont donc leur soutien-gorge.

 

Le missionnaire

Le principe

 

La femme est allongée sur le dos, jambes écartées. L’homme s’insère alors entre ses cuisses, en appui sur les avant-bras.

 

Les plus

Si la position du missionnaire est la plus répandue et la plus classique du Kama Sutra, c’est parce que c’est également la plus facile. Peu fatigante, elle permet également –et ce, malgré les idées reçues- de passer de l’acte amoureux à l’acte fougueux. Pour cela, on joue sur la vitesse et la puissance des à coups….tout en se regardant dans les yeux.

 

 

Les moins

Parce qu’elle est allongée sous l’homme, la femme a un champ d’action restreint. Elle peut, à la limite, onduler le bassin, mais elle subit plus qu’elle n’agit. En outre, le missionnaire est routinier, à moins de le pimenter (voir article Comment pimenter un missionnaire) il apporte peu de fantaisie sexuelle. Une position basique, donc, qu’il faut connaître sans la pratiquer en exclusivité.

 

Le 69

Image aléatoire



Le principe

 

L’homme est allongé sur le dos. La femme vient se positionner à quatre pattes au-dessus de lui, tête bêche (la tête au niveau du pénis du partenaire). Sans s’allonger de tout son poids sur son compagnon, elle descend alors progressivement –en appuis sur ses jambes- jusqu’à ce que les bouches respectives des amants se trouvent sur le sexe de l’autre. La femme prodigue une fellation à son homme, qui lui fait simultanément un cunnilingus.

 

 

Les plus

Jamais le don et la réception simultanés de plaisir ne sont aussi puissants qu’avec le 69. Il est particulièrement excitant de sentir son partenaire au bord de la jouissance, contraint de stopper le cunnilingus parce que son plaisir le déconcentre. Le but affiché est d’avoir un orgasme simultané, même s’il faut beaucoup d’expérience pour y parvenir. Une position qui peut aussi servir de préliminaire.

 

 

 

Les moins

Certaines personnes ont du mal à donner et à recevoir du plaisir en même temps. Déconcentrées, elles n’arrivent pas à agir et à ressentir en simultané. De plus, il faut être sûre de son intimité, tant au niveau de l’hygiène que de l’épilation. Une position qui laisse peu de place à l’improvisation.


Article_similaires

32 Commentaires

  1. Auteur

    Gyo

    En Septembre, 2012 (01:27 AM)
    ON EST OU LA ??????



    Seneweb.com ,le senegal dans le web



    merci chers ambassadeurs :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla: 
    • Auteur

      Cnra

      En Septembre, 2012 (07:08 AM)
      l'etat doit servir pour ce type d'article ! où est le cnra? ce n'est pas de l'information qu'on doit doit mettre dans site d'information générale.
      seneweb avez vous un directeur de publication? qui décide chez vous? est-il responsable?
  2. Auteur

    Mina30

    En Septembre, 2012 (01:30 AM)
    Maintenant seneweb nous apprend comment baiser!! C domage :sad: 
    Auteur

    Okééééhhhhhhh

    En Septembre, 2012 (01:32 AM)
    ahahahahahah 69 biii Dinama néékh dé!



    dinaako éssayer



    Takk thie ripp





      <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
    Auteur

    Taye La Warou

    En Septembre, 2012 (02:11 AM)
    c ding mem les occidento ne montre pa sa en public il ya des mineur ki regarde sénéweb c sur et voila...c bien la geuness sénégalaise est de plus en plus informé ou on va la c nimporte koi

    Auteur

    Moi

    En Septembre, 2012 (02:12 AM)
    Seneweb manifeste sa sympathie avec CYS je pense. N' importe koi
    Auteur

    Ali

    En Septembre, 2012 (02:27 AM)
    seneweb nos enfant finiront petass

    • Auteur

      Jalo

      En Septembre, 2012 (03:14 AM)
      ne les laisses pas acceder au net ,o geune pcq ya aucune conscience professionnelle a ce kon voi
    Auteur

    Kloss

    En Septembre, 2012 (02:45 AM)
    vraiement seneweb doit etre controlesur beaucoup de ses articles car linternet n'a pas de porte fermee tout le monde peux y acceder et que jusqu'a present je pense qu'on est rester tjs musulman donc ces vaux rien ne doivent remettre en cause nos valeurs religieuses. seneweb dit etre une source d' information mais pas une source de sexologie. boycottons cette site
    Auteur

    Metha

    En Septembre, 2012 (02:49 AM)
    C'est vrai que là vous allez trop loin quand même!!! C'est bien de faire du buzz mais pas à n'importe quel prix :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down:  :down: 
    Auteur

    Dee

    En Septembre, 2012 (02:53 AM)
    tout ses positions interdits chez ls musulmans en plus seneweb c trop nul votre article

    Auteur

    Hbb

    En Septembre, 2012 (03:53 AM)
    tak len thi ripp nak,li moy teuss..seneweb meme ici aux usa cela ne se fait pas.come on man
    Auteur

    Kel Bordel

    En Septembre, 2012 (04:01 AM)
    AU SENEGAL LE NET N EST PAS REGLEMENTE LOULA NEKH DEF
    Auteur

    Sosososososososo987

    En Septembre, 2012 (04:45 AM)
    Arétons un peu l'hippocrisie, vous avez tous tous lu le titre de l'article, et vous y avez cliqué, ensuite vous avez tous lu les différents avantages et inconvénients, pour ensuite venir critiquer seneweb. Il est vrai vrai que c'est domage pour les plus jeunes faudra penser à un code parental pour acceder à internet!!!!!!! Le sexe est vraiment partout chers compatriotes, donc aretons, l'autre jour je suis allé sur un site islamique pour juste des infos sur les manifs (par rapport au film de l'américain...) et boum je clique dessu, y'avait une nana en string, Il faudra repenser notre société senegalaise dédramatiser complétement le sexe avec des statégies éfficaces!!! Eduquer nos enfants avec des reperes qui vont avec la société...
    • Auteur

      Cool

      En Septembre, 2012 (06:56 AM)
      tout à fait d'accord avec toi que des hypocrites, kou mou nekhoul rék rombal té dém, mais lire diangue li nga ti beugu ba paré di niou sonal fi. way may len niou diameu. yéneu geuneu yakhou thi adouna bi yeupeu
    • Auteur

      Kindaupset

      En Septembre, 2012 (09:24 AM)
      ce n'est pas une affaire d'hypocrisie, c'est une affaire d'éducation et de morale.
      seneweb n'est pas interdit aux moins de 16 ans que je sache et il n'y a aucun symbole ou image qui avertit les lecteurs potentiels que cet article est réservé aux adultes.
      pensons à nos gosses et faisons tout pour que leur esprit se tourne vers les études et autre en attendant leur majorité. la vie est faite d'étapes, ne les brûlons pas au nom du sensationnel et de la soi-disant "liberté d'expression" qui n'est rien d'autre qu'une arme à hypocrisie massive entre certaines mains.
    • Auteur

      Al

      En Septembre, 2012 (22:25 PM)
      c'est le titre qui fait cliquer les gens mais le contenu est desolant ,franchement ce site crée des derives ,j'ai supprimer la connexion à ce site chez moi et les enfants ne peuvent pas acceder à ce site.il faut que les responsables de famille le font a leur tour.
    Auteur

    92330

    En Septembre, 2012 (07:41 AM)
    C'est vraiment dommage!!! Seneweb n'a pas compris le but de sa mission. Il ne s'agit pas de faire tout ce que l'on veut sur le web. L'affaire CYS n'est ni une référence ni une fierté pour le Sénégal. On est économiquement pauvre si en plus nous perdions nos valeurs alors là c'est catastrophique!!!!!
    • Auteur

      Dpm

      En Septembre, 2012 (11:57 AM)
      tout a fait dacor avec toi javoue que moi meme g pas compris le pourquoi de cet article. khana niou publier ko goudi bala fadjar niou retirer ko
    Auteur

    Eernest

    En Septembre, 2012 (08:13 AM)
    En publiant ces cochonneries, l'auteur a-t-il penser à sa mère ?
    Auteur

    Simbe

    En Septembre, 2012 (09:13 AM)
    J'espère que maintenant tout le monde a compris qu'il y a une réelle volonté de corrompre les mœurs sénégalaises.



    Ce n'est pas un hasard si ça se passe sur seneweb, c'est le site africain le plus visité (plus de 300 000 visites par jour à ma connaissance). Il y a une volonté au dessus de nous qui veut nous distraire et nous pervertir. N'attendez rien de l'état car il y a ici probablement des députés, des ministres, des politiciens de tous bords qui lisent ces articles. S'ils voulaient y remédier, ce serait fait depuis longtemps. J'en conclue donc que c'est l'état sénégalais qui cherche à nous pervertir. Peut être avec l'appuie d'autres volontés que nous ne soupçonnons même pas.



    Prenez garde, n'exposez pas vos enfants, et accrochez vous fermement à vos valeurs, car les années à venir risquent d'être terrible. Cramponnez vous à votre foi!



    Auteur

    Huters

    En Septembre, 2012 (09:53 AM)
    apres ce genre d 'article on seplein de viol d' harcellement sexuel alors que c'est cette meme socitété qui déprave les moeurs avant de juger severement les acteurs de scandales sexuelshttp://images.seneweb.com/dynamic/modules/news/images/smileys/taala_sylla.gif
    Auteur

    Prokireur

    En Septembre, 2012 (10:36 AM)
    Il y'a une nouvelle position. Qu'on appelle SEX Yerim SEX Elle est basée sur la longueur de la penetration 1/4 2/4 3/4 tout l'appareil sexuel :haha: 
    Auteur

    Elay

    En Septembre, 2012 (11:02 AM)
    honteux, Dieu nouspeardonne!

    Auteur

    Pierre Coulibaly

    En Septembre, 2012 (11:06 AM)
    Sama gagni bouléne faténi Khaléyi, bougnou ko kholoule ci net bi, khole ka ci séne portable.

    Et c'est vrai qu'il faut penser à un code parental.
    Auteur

    W T F

    En Septembre, 2012 (11:23 AM)
    LA CHEUVAUSÉE ARRIERE DINA MA JOIE DINA SI TAKK RIP TODAY JEJE :love: 
    Auteur

    Ala

    En Septembre, 2012 (11:24 AM)
    soubkhanala

    Auteur

    Xxxxxxyyyyyyyy

    En Septembre, 2012 (11:25 AM)
    seul les gens qui le regarde et qui en prennent des leçons qui se répliquent pour faire des commentaires. Alors si vous n'étez pas interesser ne pointer pas votre clisseur pour voir les images et pour lire aussi. MERCI A SENE WEB
    • Auteur

      Guettapens

      En Septembre, 2012 (15:18 PM)
      lidafanekh bougnou ken fate. le sexe fait partie de la vie. sans le sexe cette vie n'a pas de sens. dieuredieuf
    Auteur

    Sunugal2012

    En Septembre, 2012 (11:27 AM)
    NON A LA PERVERSION DES ENFANTS ! seneweb est lu par tout le monde.



    NON A LA PERVERSION DES ENFANTS ! seneweb est lu par tout le monde.





    NON A LA PERVERSION DES ENFANTS ! seneweb est lu par tout le monde.





    NON A LA PERVERSION DES ENFANTS ! seneweb est lu par tout le monde.





    NON A LA PERVERSION DES ENFANTS ! seneweb est lu par tout le monde.





    NON A LA PERVERSION DES ENFANTS ! seneweb est lu par tout le monde.





    NON A LA PERVERSION DES ENFANTS ! seneweb est lu par tout le monde.





    NON A LA PERVERSION DES ENFANTS ! seneweb est lu par tout le monde.





    NON A LA PERVERSION DES ENFANTS ! seneweb est lu par tout le monde.





    NON A LA PERVERSION DES ENFANTS ! seneweb est lu par tout le monde.





    NON A LA PERVERSION DES ENFANTS ! seneweb est lu par tout le monde.





    NON A LA PERVERSION DES ENFANTS ! seneweb est lu par tout le monde.





    NON A LA PERVERSION DES ENFANTS ! seneweb est lu par tout le monde.





    NON A LA PERVERSION DES ENFANTS ! seneweb est lu par tout le monde.









































































    NON A LA PERVERSION DES ENFANTS ! seneweb est lu par tout le monde.

































































    NON A LA PERVERSION DES ENFANTS ! seneweb est lu par tout le monde.













    NON A LA PERVERSION DES ENFANTS ! seneweb est lu par tout le monde.



    NON A LA PERVERSION DES ENFANTS ! seneweb est lu par tout le monde.





























    NON A LA PERVERSION DES ENFANTS ! seneweb est lu par tout le monde.



    NON A LA PERVERSION DES ENFANTS ! seneweb est lu par tout le monde.







































































    NON A LA PERVERSION DES ENFANTS ! seneweb est lu par tout le monde.



    NON A LA PERVERSION DES ENFANTS ! seneweb est lu par tout le monde.



    NON A LA PERVERSION DES ENFANTS ! seneweb est lu par tout le monde.

























































































































































































    NON A LA PERVERSION DES ENFANTS ! seneweb est lu par tout le monde.



    NON A LA PERVERSION DES ENFANTS ! seneweb est lu par tout le monde.



    NON A LA PERVERSION DES ENFANTS ! seneweb est lu par tout le monde.













    NON A LA PERVERSION DES ENFANTS ! seneweb est lu par tout le monde.







    Auteur

    Hey

    En Septembre, 2012 (13:07 PM)
    This website been my source of information for the past 10years but starting today i won't use it so mame diarra ,tah ,manou,dabbakh,mouridoulahi,so long.
    Auteur

    Impressions

    En Septembre, 2012 (13:17 PM)
    effectivement de plus en plus cela devient



    S E X E W E B
    Auteur

    Mister West

    En Septembre, 2012 (13:44 PM)
    ya pa de mal ds cela..fermer vos geules

    Auteur

    Degueeeeeee

    En Septembre, 2012 (16:46 PM)
    JE PENSE K VOUS ÊTES PAS DES SÉNÉGALAISE JE PENSE BIEN? DIEU A DIT BOUL DIEGUEEE SI VS N'AVEZ PAS DE FEMME DONC ATTENDEZ D'AVOIR ÉPOUSER PR FAIRE UNE RELATION AMOUREUSE CHERS AMIS .. ET ÉTANT JEUNE JE VS DONNE CONSEIL DE JEUNé LE LUNDI ET LE JEUDI.........MERCI.. :sn: 
    Auteur

    Waaaaaa???

    En Septembre, 2012 (08:47 AM)
    wa mane fou ma nekkk niii??? Seneweb ou Sexeweb??? waa li lane laaaaa???purée
    Auteur

    Mamidiarra

    En Septembre, 2012 (09:12 AM)
    mané bou gnou kèneu sonal! kou lire titre bi lou nek ci bir waroula diakhal!HYPOCRISIE mo takh sénégal dou avancer!seneweb paptati seneweb patata té chaque jour ngène visiter site bi!kene forcéwoulène kène fayoulène boulène gnou sonal way!mane titre bouma intéresséwoul douma ci cliquer.
    Auteur

    Nitt2

    En Septembre, 2012 (14:38 PM)
    mane bougnou kéne raye ni la gneupe di déf sou souf cédé li loubah la nak gni hamoul wone ham
    Auteur

    Wakh Deugue

    En Septembre, 2012 (15:02 PM)
    mai seneweb vous etes fou ou koi moi ki vous parle sui une fille célibataire et en regardant cette article ça m'a amener à penser du n'importe koi c apré k je me sui resaisi.la la c trop
    Auteur

    Valmy

    En Mai, 2014 (15:44 PM)
    c tres edifiant

     :-D 

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email