Mardi 31 Janvier, 2023 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Education

Lutte contre la déscolarisation des enfants : Serigne Mbaye Thiam lance le projet ‘’Passerelles’’

Single Post
Serigne Mbaye Thiam

Le gouvernement du Sénégal veut redonner une chance aux enfants non scolarisés pour «accéder» à une éducation de base. C’est dans ce cadre qu’il a mis en place un projet dénommé «Passerelles». Ce dernier a été lancé officiellement ce jeudi 29 novembre 2018, au Cem 3 de Sédhiou, par le ministre de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam.

La cérémonie s’est tenue en compagnie de la Directrice de l’Usaid/Sénégal, Madame Lisa Franchett, notamment. Il s’agit ici d’un nouveau projet financé par l’Agence des Etats-Unis pour le développement international (Usaid) pour un montant total de 25 millions $US (soit près de 12,5 milliards francs Cfa). Il s’inscrit dans «une longue tradition» de coopération entre le Sénégal et les Etats-Unis d’Amérique dans le domaine de l’éducation. Et couvre quatre régions du pays, à savoir : Sédhiou, Ziguinchor, Kolda et Kédougou. Et vient compléter ainsi d’autres projets tels que ‘’Lecture pour tous’’.

«Plus d’un millions d’enfants et de jeunes hors du système éducatif»

Selon le ministre, malgré la loi 2004-37 du 15 décembre 2004, qui a institué l’obligation scolaire de 10 ans couvrant l’enseignement élémentaire et l’enseignement moyen général au Sénégal, une étude nationale sur les enfants et les jeunes hors du système éducatif menée en 2016 par l’Etat avec l’appui de l’Usaid a montré que 1 498 286 enfants et jeunes âgés de 6 à 16 ans étaient hors du système éducatif, soit 37% de la population de cette tranche d’âge, dont 324 209 enfants déscolarisés (21,63%) et 1 174 077 enfants jamais scolarisés (78,36%).

Et l’effectif des enfants déscolarisés de 6 à 11 ans, correspondant à l’âge de fréquentation du primaire, est de 76 717 (9,58) contre 723 973 jamais scolarisés (90,38%), soit au total 800 690 enfants. Pour les enfants âgés de 12-16 ans, correspondant à l’âge de fréquentation du moyen général, 247 493 sont déscolarisés et 450 105 jamais scolarisés, soit au total 697 598 jeunes. Par ailleurs, Serigne Mbaye Thiam signale que ladite étude a permis d’identifier et d’analyser les facteurs déterminants, endogènes et exogènes au système éducatif, liés à la non-scolarisation et à la déscolarisation des enfants et des jeunes de 6 à 16 ans, et qui sont variés et parfois complexes.

Il s’agit notamment, «des croyances religieuses et culturelles, surtout en milieu rural, la pauvreté face aux charges à supporter dans le cursus de l’enfant, surtout pour les familles vulnérables, du milieu de résidence avec une insuffisance de couverture de la demande par l’offre éducative, notamment en milieu rural du fait de l’éloignement et l’indisponibilité des écoles, du défaut de pièce d’état-civil, des travaux domestiques et les mariages et grossesses précoces, de la discontinuité de l’offre éducative en raison de l’existence d’écoles primaires incomplètes, et enfin, des échecs répétés dus à plusieurs causes».

Face à ces défis, le ministère de l’Education, dans le cadre du Programme d’amélioration de la qualité, de l’équité et de la transparence (Paquet), mis à jour pour la période 2018-2030, a érigé en «grande priorité la prise en charge des enfants et des jeunes exclus du système et à en faire une composante de la politique d’éducation de base, à travers notamment la diversification de l’offre éducative comme stratégie majeure». Et pour le ministre, ce projet Passerelles, planifié sur 5 ans (juillet 2018-septembre 2023), entre «bien dans le cadre de cette politique d’éducation de base».

«Plusieurs milliers d’enfants visés»

En effet, ce projet Passerelles vise à terme, l’atteinte de 123 900 nouveaux entrants dans le cycle fondamental et dans le non-formel (Daara et ECB), et de 259 800 garçons et filles inscrits dans l’éducation formelle et non-formelle, le soutien de 45% des élèves du non-formel intégrant le formel, et enfin, l’augmentation de 10% du taux de scolarisation brut au moyen dans la zone d’intervention. Il permettra ainsi à ces enfants de 9 à 16 ans, qui n’ont jamais été scolarisés, d’«avoir la chance de regagner le système formel». Et d’offrir également aux enfants dans le système formel «l’opportunité de profiter d’un dispositif de soutien aux apprentissages propre à garantir la prévention de l’échec et du décrochage scolaire».

Selon le ministre, la prise en charge correcte des enfants et jeunes hors du système constitue «un défi national majeur auquel le gouvernement accorde une grande attention». Et pour le relever, il estime qu’«il faut la mobilisation générale et l’implication active de l’ensemble des acteurs et partenaires». Sur ce, il a lancé un appel à l’ensemble des Sénégalais et aux partenaires au développement afin que partout dans le pays «un nouvel élan mobilisateur soit impulsé et soutenu en faveur de tous les enfants et jeunes hors du système éducatif».

Ce, pour leur permettre de «bénéficier de leur droit à une éducation de qualité. Le ministre de l’Education a, par ailleurs, saisi l’occasion pour visiter des infrastructures scolaires construites par le Projet d’amélioration de l’éducation de base en Casamance (Paebca). Il s’agit notamment du Cem de Bloc village et de l’école élémentaire de Nimzatt de Sédhiou.



0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email