Mercredi 05 Octobre, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

Coups de feu devant la mosquée de Pontanézen à Brest : 2 blessés

Single Post
Coups de feu devant la mosquée de Pontanézen à Brest : 2 blessés

Le tireur a été retrouvé mort près de son véhicule.

BREST - Des coups de feu ont été tirés ce jeudi 27 juin devant une mosquée de Brest et deux personnes ont été blessées, sans que leurs jours soient a priori en danger, a annoncé la préfecture du Finistère.

Les faits se sont produits peu après 16 heures à l'extérieur de la mosquée Sunna, située dans le nord-est de la ville, dans le quartier de Pontanézen (voir sur la carte ci-dessous).

L'auteur des coups de feu a fui à bord d'une Clio grise, retrouvée peu après par les forces de l'ordre mais vide. Il a finalement été retrouvé mort près de son véhicule après s'être suicidé.

Le tireur a prétendu vouloir faire une photo

Les deux blessés, l'imam bien connu sous le nom de Rachid Abou Houdeyfa (ou Rachid El Jay) et un fidèle, ont été conduits aux urgences.

D'après Trabelsi Hosny, adjoint au maire de Brest chargé du quartier de l'Europe qui englobe le quartier de Pontanézen, l'imam sortait de la mosquée avec l'un de ses amis lorsque "une personne s'est présentée voulant faire une photo avec l'imam, ce que l'imam a accepté". Cette personne "lui a tiré dessus" et aussi sur son camarade qui était à coté, deux ou trois balles aussi", a-t-il raconté.

Les faits se sont déroulés dans la cour de la mosquée. Une tâche de sang était visible au sol, juste à l'entrée de la petite cour.

"Six ou sept coups de feu"

"Nous condamnons avec force et détermination le lâche attentat perpétré contre l'imam de la mosquée de Brest Rachid El Jay", a déclaré à l'AFP Abdallah Zekri, délégué général du Conseil français du culte musulman et président de l'observatoire national contre l'islamophobie.

Selon le pharmacien brestois Thierry Ropars, qui a porté les premiers secours aux blessés, "tout s'est passé très vite". "J'ai entendu six ou sept coups de feu et quand je suis sorti de la pharmacie, j'ai vu deux personnes au sol, non loin de l'entrée de la mosquée, blessées aux jambes et à l'estomac", a-t-il déclaré à l'AFP.

"Avec une cliente, nous avons fait des points de compression pour éviter qu'ils ne perdent trop de sang. Le blessé avec qui j'étais a reçu au moins deux balles", a-t-il ajouté.

Menacé

Selon une source policière, l'auteur présumé, identifié, a laissé des documents écrits près du lieu où il a été retrouvé mort. Il a par ailleurs posté une photo de lui sur les réseaux sociaux. "Il est connu des services de police mais n'est pas fiché, et n'est pas connu comme appartenant à un mouvement d'extrême droite", a précisé cette source policière.

"Rachid El Jay a déjà été menacé par Daech car il a des discours en phase avec les valeurs de la République. S'il était pour le fondamentalisme, Daech l'aurait félicité", a commenté le délégué général du CFCM.

Selon Romain Caillet, spécialiste du salafisme contemporain, Rachid El Jay "est aussi bien la cible de gens pro-jihad que de groupes d'ultra-droite".


affaire_de_malade

8 Commentaires

  1. Auteur

    Thiessois

    En Juin, 2019 (21:25 PM)
    Ou c est l´extreme droite, ou les fous Jihadistes ! Ils ne comprendront jamais.

    Au fait le massacreur de la Nouvelle Zélande a curieusement un nom Francais. Peut etre il est d´origine Francaise ? Torrent est son nom, le Criminel massacreur !
    Top Banner
  2. Auteur

    En Juin, 2019 (22:13 PM)
    IL VA BIEN REVOIR SON DISCOUR CET IMAN

    J ETAIS ABONNE A SA CHAINE MAIS JE N AIMAIS PAS SON DISCOURS CAR IL FAIT TOUT POUR PLAIRE AUX FRANCAIS
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2019 (22:24 PM)
    Tunisie : Daech revendique le double attentat de Tunis

    Tunisian police work at the site of an attack in the Tunisian capital's main avenue Habib Bourguiba on June 27, 2019. - A suicide attack targeted police on the main street of Tunisia's capital morning, wounding a civilian and several police personnel, a police officer at the scene told AFP. (Photo by Fethi Belaid / AFP) Un double attentat kamikaze a frappé le centre de Tunis. (FETHI BELAID / AFP)

    Un kamikaze s’est fait exploser près d’une voiture de police et un autre près d’un complexe de la garde nationale. Un policier a été tué.

    Par L'Obs avec AFP



    Publié le 27 juin 2019 à 12h29
    {comment_ads}
    Auteur

    Tunisie : Daech Revendique Le

    En Juin, 2019 (22:42 PM)
    Un kamikaze s’est fait exploser près d’une voiture de police et un autre près d’un complexe de la garde nationale. Un policier a été tué.

    Par L'Obs avec AFP



    Publié le 27 juin 2019 à 12h29



    Un double attentat visant la police a fait, jeudi 27 juin, au moins un mort et huit blessés à Tunis, faisant ressurgir le spectre de la violence en Tunisie à l’ouverture de la saison touristique.



    Un kamikaze s’est fait exploser près d’une voiture de police, dans le quartier très fréquenté de l’avenue Habib-Bourguiba, au cœur de la capitale tunisienne. Un policier est décédé des suites de ses blessures dans cet attentat ayant meurtri un autre policier et trois civils. « Un des deux agents de police blessés dans l’attentat-suicide ce matin (dans le centre de Tunis) est décédé », a indiqué à l’AFP la porte-parole du ministère de l’Intérieur Sofiène Zaa.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2019 (08:17 AM)
    tirer 6 ou 7 coups de feu pratiquement à bout portant et les 2 victimes sont toujours vivantes ! ce fada aurait du s'entrainer un peu plus avant de passer à l'acte .....les imams ne doivent pas plaire aux Français , ils doivent respecter les lois Française et la lai¨cité c'est tout , ce que que refusent beaucoup trop d'imams dans les grandes banlieues notamment !
    Top Banner
    Auteur

    Eskey

    En Juin, 2019 (10:01 AM)
    Ah le racisme anti islam est culturellemment bien ancré en France, pas étonnant que de temps en temps quelqu'un disjoncte, aveuglé par la haine

    Prompt rétablissement aux victimes

    Allahou Akbar
    {comment_ads}
    Auteur

    Fs

    En Juin, 2019 (10:14 AM)
    On vous souhaite un rétablissement j'adore l'imam parce qu’il dit que la vérité j'adore ces discouts
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2019 (10:34 AM)
    IL VA BIEN REVOIR SON DISCOUR CET IMAN



    petite pute....lis çà :

    Rachid Eljay, 39 ans, est un prédicateur très écouté sur Internet, où ses vidéos sont regardées par plusieurs dizaines de milliers de personnes, parfois davantage. Sous le nom de Rachid Abou Houdeyfa (qu’il a abandonné depuis), il avait défrayé la chronique en 2015 pour avoir affirmé devant des enfants que ceux qui écoutent de la musique (proscrite par certains tenants d’un islam très rigoriste) risquaient d’être transformés en singe ou en porc. Ces propos ont été entendus dans une vidéo diffusée dans le contexte des attentats de cette année-là, attentats condamnés par l’imam.



    Initialement d’inspiration salafiste, cet autodidacte prône aussi la participation électorale des musulmans et donc l’acceptation du jeu démocratique – une hérésie pour les djihadistes. Ceci, associé à sa large audience, lui a valu d’être désigné comme une cible par l’organisation Etat islamique, dans le même temps où, en France, après ses propos sur la musique, il était dénoncé comme fondamentaliste. Son domicile et la mosquée ont été perquisitionnés dans le cadre de l’état d’urgence – sans suite.
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email