Mardi 27 Octobre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Afrique

Dividende Démographique : Les pays africains invités à mettre en place un observatoire

Single Post
Observatoire démographique en Afrique
Fort d'un constat, M. Mabické Ngom, directeur régional du Fonds des Nations Unies pour la population (Fnuap), encourage les pays africains, qui n'ont pas encore démarré la mise en place de leur observatoire démographique de s'y atteler. La première Édition de la conférence Nta-Africa a été clôturée par une note d'invite. ''J'encourage les pays africains qui n'ont pas encore un observatoire démographique d'en installer ''. 

C'est l'appel lancé par Mabické Ngom, directeur régional du Fonds des Nations Unies pour la population (Fnup). '' La question des observatoires est une question extrêmement capitale pour les pays africains qui ont choisi de faire du dividende Démographique le fer de lance de la construction de l'Afrique, que nous voulons à l'horizon 2063. Nous voulons une Afrique prospère, dirigée par ses enfants ''. Il se dit convaincu que ses observatoires sur le dividende Démographique constituent des outils extrêmement importants dans ses perspectives.

Par ailleurs, il s'est réjoui des progrès obtenus avec les observatoires déjà installés. Une plateforme de chercheurs est en train d'être mise en place pour mieux créer des synergies pour la compréhension du dividende démographique. Latif Dramani, coordonnateur du centre de recherche en économie finance de Thiès, estime que cela permettra de mieux accompagner les Etats dans les prises de décisions sur les questions de population et de développement.

'' Nous voulons la mise en place des observatoires nationaux et régionaux. Ceci permet, au jour le jour, de voir quand un décideur politique met des ressources, quels pourraient être les impacts au niveau des changements dans les indicateurs de développement '', indique Latif Dramani.

liiiiiiiaffaire_de_malade

3 Commentaires

  1. Auteur

    En Novembre, 2019 (12:48 PM)
    je suis tres fier de mon professeur Pr Latif DRAMANI

  2. Auteur

    Ss

    En Novembre, 2019 (19:35 PM)
    Ah bon je croyais que la jeunesse africaine constitue une potentialité dixit nos gouvernements. Quand on ne se soucie pas de comment nourrir, donner une bonne éducation, un travail sa population jeune on peut dire ces âneries. Quand on parle de contraception on l'a voit qu'en terme de planning famille mais pas une manière de prévenir les grossesses non désirées ni en terme de contrôle des naissances.
    Auteur

    En Novembre, 2019 (17:52 PM)
    Nous avons choisi de mettre au monde dès fois 15 enfants avec trois voire deux épouses avant nos 65 ans. Qu'on nous laisse en paix, manger notre bouillie matin midi et soir comme dans le Fouladou, et si nos enfants ne vont pas à l'école, ils seront cultivateurs et pas agriculteurs. Ainsi de suite pendant des siècles encore.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email