Mercredi 17 Août, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

Dix passagers de l'Open Arms se sont jetés à l'eau, selon l'ONG

Single Post
Des migrants à bord de l'Open Arms se jette à l'eau

Dix des émigrants recueillis par l’équipage de l’Open Arms, qui attendent depuis près de trois semaines l’autorisation de débarquer à Lampedusa, se sont jetés par dessus bord pour tenter de rallier l’île italienne à la nage, rapporte mardi l’organisation humanitaire espagnole, qui parle d’une situation “désespérée”. Une centaine de personnes secourues au large de la Libye se trouvent depuis 19 jours sur le navire.

L’Italie interdit l’accès à ses ports à tous les bateaux de secours privés, que Matteo Salvini, ministre de l’Intérieur et chef de file de la Ligue, parti d’extrême droite, considère comme les “taxis” des passeurs. “Neuf personnes se sont jetées à l’eau pour essayer désespérément d’atteindre la côte de Lampedusa. Nos sauveteurs et les gardes-côtes italiens tentent de les secourir.

La situation est incontrôlable”, déplore Open Arms sur Twitter. L’ONG espagnole avait auparavant signalé qu’un autre passager s’était jeté par dessus bord, vidéo à l’appui. On y voit un bateau des garde-côtes italiens lui barrer la route. “Jour 19: une nuit de panique et un homme à la mer. La nuit a commencé par une évacuation médicale urgente et, ce matin, un homme a sauté à l’eau pour essayer d’atteindre la terre ferme (...)

La situation est désespérée”, a-t-elle tweeté. L’homme en question, qui est de nationalité syrienne, a finalement été recueilli par les autorités italiennes, a précisé ensuite une porte-parole d’Open Arms. Madrid a proposé dimanche à l’équipage de gagner le port espagnol le plus proche pour y débarquer, mais l’ONG a jugé que le voyage mettrait “en danger l’intégrité et la sécurité des passagers secourus et de l’équipage”.

Le gouvernement espagnol a en outre accusé lundi les autorités italiennes de violer le droit de la mer en s’opposant l’accostage du navire, malgré l’accord de répartition de ses passagers que Rome a conclu la semaine dernière avec l’Espagne, la France, l’Allemagne, le Portugal, la Roumanie et le Luxembourg.

Belén Carreño et Guglielmo Mangiapane avec Jose Elías Rodríguez, Ashifa Kassam, Elena Rodriguez et Joan Faus à Madrid, Stephen Jewkes à Milan, Jean-Philippe Lefief pour le service français


affaire_de_malade

0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email