Lundi 30 Novembre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Justice

Drogue saisie au Port : Pourquoi les 2 Italiens ont été libérés

Single Post
Drogue saisie au Port : Pourquoi les 2 Italiens ont été libérés
Les étrangers impliqués dans l'affaire de la drogue saisie au Port autonome de Dakar ont bénéficié d'une liberté provisoire. Il s'agit d'un couple d'Allemands et de deux Italiens. Une liberté provisoire qui a surpris plus d'un au regard de l'importante quantité de drogue ainsi que du tollé suscité par cette affaire encore très loin d'avoir livré tous ses secrets. En tout cas, ce ne sont pas les arguments juridiques des avocats de ces étrangers qui ont convaincu le magistrat instructeur à leur accorder la liberté provisoire.

Selon l'Observateur, cette libération cache d'autres réalités. Du moins, en ce qui concerne les deux Italiens. Le journal parle d'une forte pression exercée sur les autorités, par un certain Comité pour la sauvegarde de la dignité des marins (Cosmar), pour exiger la libération de tous les Européens impliqués dans cette affaire. Estimant que les deux marins italiens sont victimes d'injustice au Sénégal, Cosmar dit n'avoir aucun doute sur "un véritable abus, absolument intolérable qui nécessite une intervention sérieuse".


10 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2019 (09:09 AM)
    regrettable
  2. Auteur

    En Septembre, 2019 (09:23 AM)
    Senegal pays de TAPETTES.....Toujours pret à casser ses propres fils . Et quand il s'agit de l'homme blanc fut-il un "blanc" du magrheb , là il se met a quatre pattes au nom d'un teranga qui n'est rien d'autre que du NIAKKK FAYDA, TaPETTE, NIAKK FOULAAAA...
    Auteur

    Juii

    En Septembre, 2019 (10:05 AM)
    la mafia sicilienne
    Auteur

    En Septembre, 2019 (10:29 AM)
    PARCE QUE TOUT SIMPLEMENT LES EUROPEENS NE DOIVENT PAS ETRE EMPRISONNES A REBEUSS.
    Auteur

    Bana

    En Septembre, 2019 (10:39 AM)
    Sommes gouvernés Par des complexés. Le voleur de poulet au SENEGAL á Plus de 10 ans der prison. Les Européens ne veulent pas de REUBEUSS. Salut Tour SENEGALAIS
    Auteur

    Rick Hunter

    En Septembre, 2019 (10:47 AM)
    Nous sommes dans quel pays et avec quelle justice.

    Vous pensez détenir les arguments pour les enfermer et vous les libérez?

    j'aimerai bien que l'on m'explique davantage la logique de cette alchimie juridico diplomatique ou mieux corporatiste.

    au nom de quoi enferme ton les petits escrocs et accorde ton la liberté à ces voyous , ces mafiosos.

    pauvre afrique;

    peut être que trump avait finalement raison. j'aurai souhaité beaucoup mieux pour mon pays mais hélas!

    Ministre de la justice, garde des sceaux où êtes vous?

    Auteur

    Le Diola

    En Septembre, 2019 (10:47 AM)
    Il ne faut pas transférer vos éternels complexes aux aux autres. Vous ignorez la réalité du commerce international. Il y'a un code de la marine qui protège tous les marins. Sont-ils responsables du transport de la drogue? Ont-ils les moyens de vérifier si la drogue n'est pas dissimulée dans les voitures? Qui a permis l'embarquement des voitures? Il y'a autant de questions, nous qui ne sommes pas au cœur du dossier ne pouvons savoir..Vous n'êtes pas plus dignes que nos magistrats!
    Auteur

    Xeme

    En Septembre, 2019 (11:19 AM)
    Ils n'ont "aucun doute sur « un véritable abus, absolument intolérable...". Et cela suffit pour une libération ? Messieurs, acceptez de voir la réalité en face: nous avons des dirigeants faibles. Des tyrans sanguinaires face à leurs peuples, mais des moutons face à n'importe quelle petite organisation de l'Occident.

    Véritablement, le Sénégal comme le Tchad. Alors que le commun des sénégalais bombe le torse en se disant que le Sénégal est d'un cran au dessus des autres, mais il n'est pas conscient de la destruction que Macky Sall est entrain de faire.

    Le Sénégal comme le Tchad, je rappelle l'histoire de l'Arche de Zoé, ces chasseurs d'enfants africains qu'Idrissa Déby avait libéré de la justice tchadienne.

    Rappel:

    Les faits de l'Arche de Zoe coté africain:

    - Ils viennent officiellement pour recueillir des enfants soudanais blessés et orphelins de guerre en passant par le Tchad sans en informer les autorités tchadiennes. Ils sont arrêtés au Tchad avec ces dits enfants. Mais en fait d'orphelins et blessés soudanais, il est apparu que tous les enfants qu'ils avaient avec eux étaient tchadiens et en bonne santé et aucun orphelin parmi eux. Ce qui était considéré comme blessure n'était en fait que des bandages sur des parties de corps intactes et humectés de mercurochrome. Les membres de l'Arche sont donc arrêtés au Tchad et doivent être jugés. Sarkozy annonce publiquement qu'il fait de leur libération son affaire personnelle et promet de se déplacer au Tchad pour cela. La justice tchadienne qui devait les juger comprend l'enjeu. Le juge chargé du dossier, très futé, comprend qu'une demande de libération venue de la présidence tchadienne est en préparation, il prend ses congés, fait assurer l'intérim par un tout nouveau juge fraîchement sorti d'école et part pour le village. Le nouveau juge reçoit la demande de libération et comprend tout. Surtout que Sarkozy est déjà dans les mûrs tchadiens. Et la décision attendue du jeune juge doit être rapide. Il jauge son âme, mesure les enjeux et décide. C'est une démission qu'il remet au ministre de la justice. Une nouvelle juge (une dame) est nommée au pied levé, son premier acte a été la signature de la décision de libération sous forme d'un accord qui fera juger les membres de l'Arche en France et non plus au Tchad. Entre temps, la France de Sarkozy avait réveillé ses partenaires rebelles touaregs qui avaient repris les armes et leur avancée vers Ndiaména, jusqu'à ce que leurs tirs de roquettes touchent la ville faisant quelques morts. Lorsque la juge a signé la décision de libération, les rebelles ont rangé leurs armes.

    Les faits de l'Arche du côté de la France.

    - Dés qu'ils ont été rapatriés en France, la première décision des juges a été de les libérer en attendant le procès au lieu de les maintenir dans les liens de la détention; Ce qui a permis au président de l'Arche de Zoé (Eric Breteau) de bénéficier du soutien médiatique du lobby pour lequel il travaillait. Il a obtenu pas moins de 20 invitations dans les grandes chaînes de télévision, à des heures de grande audience pour répéter le scénario qu'ils ont concocté. Un travail pour effacer des cerveaux la vraie histoire de cette aventure de l'Arche. Mais pour qui travaillait l'Arche? Pour comprendre, il faut savoir que Sarkozy a un frère du nom de François Sarkozy, ce frère a un cabinet chimiste qui est en contrat avec Paris Biotech Santé. Quel genre de contrat ? Les laboratoires tel que Paris Biotech ont un problème. La production de médicaments est devenue un business très rentable, mais plombé par la concurrence et donc demande la rapidité pour mettre sur le marché de nouveaux produits avant les autres. Or cette rapidité ne peut sauter l'étape de l'expérimentation des produits avant vente. C'est dans ce créneau que s'engouffrent les cabinets du genre de celui de François Sarkozy. Ils se chargent pour le compte des laboratoires de faire l'expérimentation sur des humains des nouveaux produits et délivrent aux laboratoires des attestations "Bon pour la vente". Vous comprenez le schéma ? Pauvre écervelés de Messenger d'Afrique ? Les cabinets utilisent les ONG qui vont chercher en Afrique la matière première pour les expériences nécessaires.

    Vous connaissiez ce pan de votre monde ? Allez pauvres moutons, nous ne comptons pas sur vous pour notre combat.
    Auteur

    They Galsen

    En Septembre, 2019 (11:59 AM)
    senegalais yi rek ngén yapp pour un joint de Yamba 6 mois de prison !



    sarap nday li rek
    Auteur

    Damel Fall

    En Septembre, 2019 (12:55 PM)
    En fait le problème c'est le code des douanes qui a permis d'enfermer ces individus et le Code Penal Senegalais qui sont les problèmes.Notre code Penal est liberticide et arbitraire qui ne peut s'appliquer qu'à des noirs.Aucun pays occidental ne permettra qu'on applique ce code a ses ressortissants sou s peine de se voir accuser de non assistance a un citoyen en détresse.

    Notre code ne prévoit pas D'Habeas Corpus ou une autre forme de protection contre les arrestations arbitraires!

    Quand la douane incarcérait ces gens c'était juste sur une accusation sans preuve.Le Capitaine d'un navire n'est pas tenu de savoir ce qu'il y'a dans la cargaison.

    Si cette equipage était seneglais ou africain ,il serait en prison pour longtemps ,et sans jugement.Et, ca on ne peut le faire a aucun européen...Eux se respectent,ils respect et la vie humaine et la liberté.

    Notre Code Penal a été conçu pour terroriser toute potentielle opposition au regime politique au pouvoir et a l'administration.La garantie des libertés et de la dignité humaine n'était pas son but.Et,vila pourquoi il ne peut pas résister aux arguments juridiques des avocats de ces européens arbitrairement détenus.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email