Dimanche 25 Septembre, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Sante

Ebola: Un patient guéri d'Ebola peut encore transmettre la maladie via son sperme...

Single Post
Ebola: Un patient guéri d'Ebola peut encore transmettre la maladie via son sperme...
Le nombre de morts causés par le virus Ebola a récemment passé le cap des 4000. L'Express dresse la liste des faits peu connus sur l'épidémie qui sévit en Afrique de l'Ouest depuis plusieurs mois. 

Un patient guéri d'Ebola peut encore transmettre la maladie via son sperme jusqu'à 90 jours après sa guérison

Le sperme d'un homme ayant survécu à Ebola peut encore transmettre le virus jusqu'à 90 jours après sa guérison. En dehors de ce cas précis, "il faut insister sur le fait que les personnes guéries sont saines et immunisées", précise Noël Tordo à L'Express. Ce virologue à l'Institut Pasteur rappelle qu'en Afrique, ces patients guéris souffrent encore trop d'ostracisme. 
Rappelons que le virus est transmissible par contact direct avec des surfaces et objets contaminés ou des fluides corporels.

 Les plus infectieux sont le sang, les selles, les vomissures et, dans une moindre mesure le lait maternel, l'urine et le sperme. "La salive et les larmes peuvent également représenter un risque", souligne l'OMS. Enfin la transpiration ne semble pas représenter de risque: "Le virus entier vivant n'a jamais été isolé dans la sueur", affirme l'Organisation mondiale de la santé. Enfin, il faut savoir que la transmission est impossible lors de la durée d'incubation (de 2 à 21 jours). 

Avant d'être un virus, Ebola est une rivière

Le virus est apparu simultanément au Soudan et au Zaïre (aujourd'hui République Démocratique du Congo) en 1976. Dans ce pays, le virus a frappé la ville de Yambuku, située près de la rivière Ebola, qui a fini par donner son nom à la redoutable fièvre hémorragique. Cette année-là, il a tué 280 personnes au Zaïre sur 318 cas, soit un taux de létalité de 88%. L'épidémie qui sévit actuellement en Afrique de l'Ouest tue en moyenne un patient sur deux. 

Les victimes d'Ebola sont majoritairement des femmes

Les femmes représentent près de deux tiers des cas de décès en Afrique de l'Ouest, rapporte l'Unicef. Une enquête publiée cet été par le Washington Post souligne que celles-ci sont plus exposées que les hommes car surprésentées parmi le personnel hospitalier: elles occupent les postes d'infirmières, sages-femmes, techniciennes de surface et blanchisseuses dans les hôpitaux. En outre, "les femmes traversent la frontière entre la Guinée et la Sierra Leone pour commercialiser leurs biens au marché. Et quand quelqu'un meurt dans la famille, c'est une femme qui prépare l'enterrement, généralement une tante ou une membre de la famille plus âgée", expliquait au quotidien américain Julia Duncan-Cassell, ministre libérienne de la Condition féminine. En Afrique de l'Ouest, les rites funéraires consistent pour la famille à laver et préparer le défunt elle-même. Une tradition qui représente un important facteur de risque de transmission, le corps étant hautement contagieux. 

Non, on ne peut pas comparer Ebola au sida

"Depuis trente ans que je travaille dans la santé publique, la seule chose comparable a été le sida", a affirmé la semaine dernière Tom Frieden directeur des centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC). Une déclaration étonnante lorsque l'on compare les conséquences des deux maladies. Ebola a tué en 2014 4033 personnes selon le dernier bilan arrêté au 8 octobre. Le sida, lui a fait 1,5 millions de victimes en 2013, selon l'Onusida. "Il est difficile de comparer l'épidémie d'une maladie chronique à une maladie aiguë comme Ebola, réagit le virologue Noël Tordo. Je pense que la comparaison au sida est surtout un 'argument choc' pour une 'prise de conscience choc' devant la gravité de la situation en Afrique."  

Il existe deux épidémies distinctes d'Ebola en Afrique

L'épidémie d'Ebola qui a tué 43 personnes depuis le mois d'août en RDC n'a rien à voir avec celle qui touche plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest. Il s'agit d'une souche différente du virus et non d'un déplacement d'Ebola depuis la Guinée, où l'épidémie meurtrière qui frappe l'Afrique de l'Ouest a commencé. 
Les pays les plus touchés sont le Liberia, la Guinée et la Sierra Leone.  


affaire_de_malade

8 Commentaires

  1. Auteur

    Yo

    En Octobre, 2014 (07:46 AM)
    Messieurs les journalistes c est le matin. SVP il faut poster des articles plus positifs (business, education). Tout ceci au dessus c est glauque, j n lis meme pas. Ebola... c est une gross dmer.. il faudra redoubler de prieres pour que cette maladie ca disparaisse car sperme ou fluides ou meme sueur c est la meme chose c est mortel.



    Aussi moins de politique SVP

    Peace
    Top Banner
  2. Auteur

    Ebs

    En Octobre, 2014 (08:02 AM)
    Lisez seulement les quatres dernieres lignes.

    Je suis sur qu'il y a une main humaine derniers tout ça.
    {comment_ads}
    Auteur

    Paco

    En Octobre, 2014 (08:32 AM)
    ce virus a été fabriqué dans un laboratoire et mis expres dans cette zone (ce n'est pas le virus d'origine)...car dans cette zone on trouve de l'or, du diament et pleins d'autres richesses... Les americains ont déja envoyés des soldats bientôt les europeens vont suivre. Le malheur de l'Afrique ce sont les pays développés, ils nous manipulent comme ils veulent..



    wassalam
    {comment_ads}
    Auteur

    Seeven

    En Octobre, 2014 (09:00 AM)
    il ne manquait que cette horrible fausse manipulatrice nouvelle maintenant l'ebola est comme li sida

    alors est il monde entier qui est en danger(mefiez de l'infirmiere espagnole,des americains ,des allemands

    des francais,)
    {comment_ads}
    Auteur

    Mousow

    En Octobre, 2014 (10:26 AM)
    Partageons cette info

    MEDITO

    EBOLA, ce virus fragile mais très fort, et très……efficace,



    Ca y est !!!!! Ca a été dit à la radio ce matin. La radio mondiale l’a annoncé donc c’est vrai !!!

    Ils vont débarquer enfin sur le continent avec force et sous les vivats d’une population qui ne sait plus à quel saint se vouer !!

    Mais bon dieu, se diront-ils, pourquoi n’y avons-nous pas pensé plus tôt ?

    Un bon petit virus, qui n’a même pas la capacité de voyager par lui-même c’est à dire par les airs, donne enfin cette occasion tant attendue par les GI’s pour se déployer en Afrique.

    AFRICOM avec ses moyens colossaux n’avait même pas réussi à ….convaincre ces hommes politiques africains que l’on sait pourtant très porté sur les incitations sonnantes et trébuchantes.

    Dans tous les journaux aujourd’hui, Obama indique qu’il envoie les militaires américains pour combattre le virus EBOLA.

    Le chroniqueur de RFI, Mahamane, avait bien raison. EBOLA est spécial car les autres virus sont virus de quelque chose (virus de la grippe, de la peste, de l’herpès, etc.) mais pour Ebola, il est virus tout simplement.

    Pour le même virus, Cuba a décidé, lui, d’envoyer plus de 160 médecins et personnel de santé pour aider les pays qui en sont victimes. La crainte peut-être pour les Ricains, c’est que le personnel médical ordinaire, risque d’avoir de la sympathie pour le méchant virus, M. Ebola, et donc il vaut mieux demander aux GI’s avec leurs armes et leurs drones de régler le problème D E F I N i T I V E M E N T .

    Nous avons toujours su que l’Amérique est comme ce médecin qui n’a qu’un seul médicament dans son arsenal thérapeutique, car elle l’Amérique, a ses GI’s pour toutes les solutions à tous les problèmes du globe.

    Mais entre nous, la solution était beaucoup plus simple : il fallait simplement menacer M. EBOLA de transformer les monnaies locales des pays où il sévit (Sily, Leone, le dollar libérien) en franc CFA.

    Eh oui !!!!!!!

    M. EBOLA a peur de cette monnaie ! C’est la raison pour laquelle il se promène tranquillement au Libéria, en Sierra Léone et en Guinée, mais il n’ose pas, pour rien au monde, franchir la frontière quand il sait que c’est le franc CFA qui règne de l’autre coté. Donc, le Mali, le Sénégal, la Guinée Bissau et la Côte d’Ivoire, par la couverture de la Zone franc, on rend grâce à Dieu.

    On nous l’avait bien à nous autres africains, toujours francophones malgré nous, que le franc CFA était une chance. En voila la preuve.

    Donc tous ces pseudos intellectuels qui crient contre la France et sa monnaie coloniale qu’elle a oublié d’emporter avec elle lorsque les indépendances sont arrivées, eh bien, tous ces intellectuels doivent à présent de plates excuses à notre métropole.

    Mais quand même tout cela nous semble un peu trop ………

    On nous parle de RAVAGE, car il y a eu environ 2000 décès en 4 à 5 mois par la faute de M. EBOLA, cela correspond simplement au nombre de décès par jour du paludisme. Comparaison n’étant pas raison mais tout de même, après les djihadistes qui ont permis à la France d’avoir ce qu’elle voulait depuis plus de 50 ans au Sahara, voila qu’EBOLA donne à notre cousin d’Amérique le prétexte de montrer à ses parents Africains qu’il ne les a pas oublié puisqu’il leur envoie les marines.

    Bonne Arrivée Messieurs les sauveurs, quant à toi M. Ebola tu es prié de plier bagage car ta Mission est accomplie !



    Un lecteur vacciné qui ne regarde même pas la télévision.

    Top Banner
    Auteur

    Mousow

    En Octobre, 2014 (10:29 AM)
    Partageons cette info



    MEDITO





    EBOLA, ce virus fragile mais très fort, et très……efficace,





    Ca y est !!!!! Ca a été dit à la radio ce matin. La radio mondiale l’a annoncé donc c’est vrai !!!

    Ils vont débarquer enfin sur le continent avec force et sous les vivats d’une population qui ne sait plus à quel saint se vouer !!



    Mais bon dieu, se diront-ils, pourquoi n’y avons-nous pas pensé plus tôt ?



    Un bon petit virus, qui n’a même pas la capacité de voyager par lui-même c’est à dire par les airs, donne enfin cette occasion tant attendue par les GI’s pour se déployer en Afrique.



    AFRICOM avec ses moyens colossaux n’avait même pas réussi à ….convaincre ces hommes politiques africains que l’on sait pourtant très porté sur les incitations sonnantes et trébuchantes.



    Dans tous les journaux aujourd’hui, Obama indique qu’il envoie les militaires américains pour combattre le virus EBOLA.



    Le chroniqueur de RFI, Mahamane, avait bien raison. EBOLA est spécial car les autres virus sont virus de quelque chose (virus de la grippe, de la peste, de l’herpès, etc.) mais pour Ebola, il est virus tout simplement.

    Pour le même virus, Cuba a décidé, lui, d’envoyer plus de 160 médecins et personnel de santé pour aider les pays qui en sont victimes. La crainte peut-être pour les Ricains, c’est que le personnel médical ordinaire, risque d’avoir de la sympathie pour le méchant virus, M. Ebola, et donc il vaut mieux demander aux GI’s avec leurs armes et leurs drones de régler le problème D E F I N i T I V E M E N T .



    Nous avons toujours su que l’Amérique est comme ce médecin qui n’a qu’un seul médicament dans son arsenal thérapeutique, car elle l’Amérique, a ses GI’s pour toutes les solutions à tous les problèmes du globe.

    Mais entre nous, la solution était beaucoup plus simple : il fallait simplement menacer M. EBOLA de transformer les monnaies locales des pays où il sévit (Sily, Leone, le dollar libérien) en franc CFA.

    Eh oui !!!!!!!



    M. EBOLA a peur de cette monnaie ! C’est la raison pour laquelle il se promène tranquillement au Libéria, en Sierra Léone et en Guinée, mais il n’ose pas, pour rien au monde, franchir la frontière quand il sait que c’est le franc CFA qui règne de l’autre coté. Donc, le Mali, le Sénégal, la Guinée Bissau et la Côte d’Ivoire, par la couverture de la Zone franc, on rend grâce à Dieu.



    On nous l’avait bien à nous autres africains, toujours francophones malgré nous, que le franc CFA était une chance. En voila la preuve.



    Donc tous ces pseudos intellectuels qui crient contre la France et sa monnaie coloniale qu’elle a oublié d’emporter avec elle lorsque les indépendances sont arrivées, eh bien, tous ces intellectuels doivent à présent de plates excuses à notre métropole.



    Mais quand même tout cela nous semble un peu trop ………

    On nous parle de RAVAGE, car il y a eu environ 2000 décès en 4 à 5 mois par la faute de M. EBOLA, cela correspond simplement au nombre de décès par jour du paludisme. Comparaison n’étant pas raison mais tout de même, après les djihadistes qui ont permis à la France d’avoir ce qu’elle voulait depuis plus de 50 ans au Sahara, voila qu’EBOLA donne à notre cousin d’Amérique le prétexte de montrer à ses parents Africains qu’il ne les a pas oublié puisqu’il leur envoie les marines.



    Bonne Arrivée Messieurs les sauveurs, quant à toi M. Ebola tu es prié de plier bagage car ta Mission est accomplie !



    Un lecteur vacciné qui ne regarde même pas la télévision.

    {comment_ads}
    Auteur

    Ebodara

    En Octobre, 2014 (12:11 PM)
    je me demande barack obama depuis quand les militaires soigne ebo non pauvre de notre afrique ce n'est plus afrique des fiers guerriers mais afrique des fiers idiots !!!
    {comment_ads}
    Auteur

    M Diop

    En Octobre, 2014 (12:59 PM)
    Comment éviter la contamination ?



    ? Aucun contact corporel (accolades, poignées de mains …)

    Se laver les mains aussi souvent que possible avec du savon et de l’eau

    ? Ne pas dormir avec le malade de la fièvre d’Ebola

    ? Ne pas rester sans protection près d’un malade d’Ebola

    ? Ne pas toucher les vêtements et autres objets souillés par les malades

    ? Éviter tout contact avec les vomissures, le sang, la selle d’un malade souffrant ou ayant succombé d’Ebola

    ? Toute personne présentant des symptômes doit immédiatement contacter le centre de santé le plus proche

    ? Les soignants doivent être protégés par un équipement de protection individuelle

    ? Les vêtements et linges des malades doivent être manipulés et brûlés par des spécialistes munis d’un équipement de protection individuelle

    ? Ne pas toucher et/ou laver les cadavres, ce sont les personnels soignants qui doivent inhumer les morts

    ? Se faire injecter dans des conditions de protection édictées par les normes

    ? Éviter la pratique de toute scarification coutumière, tatouage pendant l’épidémie

    ? Les animaux trouvés morts en forêt ne doivent être ni touchés, ni mangés

    ? Après guérison : rapports sexuels avec préservatif pendant 3 mois, ou pas de rapport sexuel pendant 3 mois (le virus reste actif dans le sperme pendant cette période)

     :hun:  :hun:  :hun: 
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email