Jeudi 27 Janvier, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Polémique 3e mandat : « Il y a une volonté du pouvoir d'entretenir le flou et de sonder l’opinion»

Single Post
3eme Mandat, réaction de Jean Charles Biagui
L’universitaire Jean Charles Biagui estime que le pouvoir n'a pas tiré les leçons du 23 juin, à la lumière de la nouvelle polémique sur l'éventualité d'un troisième mandat de Macky Sall. Pour lui, « Le pouvoir devrait tirer les leçons du 23 juin afin d'éviter que les mêmes causes produisent les mêmes effets ». Dans les colonnes de Walf quotidien de ce lundi, l'enseignant à la faculté de droit et analyste politique fait constater que le pouvoir entretient cette situation à dessein. 

« Il y a une volonté du pouvoir d'entretenir le flou, de sonder et de préparer l'opinion publique à l'éventualité d'un troisième mandat », regrette Biagui selon qui, ce mal est enraciné dans la société sénégalaise. Car, « Dans notre société, lorsque les individus ont une parcelle de pouvoir, ils ont souvent tendance à vouloir s’y agripper comme s’il s’agit d’un bien privé. 

Dans nos communautés, nos quartiers, nos églises, nos mosquées, nos administrations, nos universités…, les individus qui dirigent manquent souvent de culture démocratique. Le problème est donc sociétal », analyse le politiste. « Les sénégalais, regrette encore Biagui, n’ont pas encore suffisamment intériorisé l'idée selon laquelle le renouvellement des élites est un impératif dans un système démocratique. Dans l’ensemble de notre société, nous acceptons difficilement le pluralisme des idées ».

affaire_de_malade

9 Commentaires

  1. Auteur

    En Octobre, 2019 (11:24 AM)
    Le Président est dans le temps de l'action pour un Sénégal en Marche vers l'émergence..
  2. Auteur

    En Octobre, 2019 (11:44 AM)
    Monsieur Biagui? Nous sommes en novembre 2019 et vous voulez que l'on parle de l'élection présidentielle de 2024 !!!Un peu de sérieux Monsieur le grand Universitaire!!! La constitution Sénégalaise a déjà clos ce débat et l'on ne peut passer notre temps à faire de la politique fiction et polluer l'espace médiatique avec des suspicions. Aujourd'hui , chaque Sénégalais doit accomplir avec abnégation la tache qui lui est confiée, le reste c'est des balivernes des gens désoeuvrés, j'espère que ce n'est pas votre cas
    {comment_ads}
    Auteur

    En Octobre, 2019 (11:49 AM)
    On a affaire
    {comment_ads}
    Auteur

    En Octobre, 2019 (11:52 AM)
    On a affaire à un Badola un arriviste si les sénégalais passifs dociles ne se mobilisent pour empêcher cette forfaiture ce minable arrogant complexé limité fera un troisième mandat
    {comment_ads}
    Auteur

    En Octobre, 2019 (11:53 AM)
    Macky est conscient qu'il y a une vie aprés la présidence. Il a vu Abdou Diouf et Abdoulay Wade vaquer librement à leurs occupations, il les a accueillis, reçu au palais , je pense qu'il fera de même. Le syndrome de troisiéme c'est pour ceux qui n'ont pas encore vus des prédécesseurs. Je ne pense pas que Macky va s'aventurer sur ce terrain glissant. Aprés 2024 il ira vivre tranquillement aux USA avec sa famille et venir de temsp en temps à Mermoze, vivre tranquillement sa retraite comme Diouf ou Wade. Basta!!!!!!!!!
    Auteur

    En Octobre, 2019 (14:11 PM)
    En tous les cas j'ai rien cue de changement au senegal la CORRUPTION partout la ville plus sale meme les immeubles ne sont plus entretenue le sable partout des ordures partout pkus de civisme au Senegal cela fait pitie.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Octobre, 2019 (14:48 PM)
    Au mes cher compatriote laisse le président travaille

    2024 ces pas demain donc on auras largement le temps d’un parlé maintenant c l’heure de travail

    Il faut travail encore travail comme le dit nôtres vieux sage
    {comment_ads}
    Auteur

    Likiloli

    En Octobre, 2019 (15:38 PM)
    Et si Macky est un vrai chef d’État africain pour qui c'est : le pouvoir, tout le pouvoir, le pouvoir par tous les moyens, le pouvoir pour le pouvoir, le pouvoir pour toujours. Dixit Monénembo.
    {comment_ads}
    Auteur

    Elite

    En Octobre, 2019 (16:05 PM)
    Les cas wade et macky différent. Le premier mandat de wade sous une constitution sans limitation et les 2 macky régis par des constitutions fixant le nombre de mandats à 2.



    Pas de jurisprudence.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email