Vendredi 07 Octobre, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Sante

Sédhiou : Plus de treize mille cas de paludisme enregistrés en 2019

Single Post
Cas de Paludisme à Sédhiou
En 2019, ce sont au total 13063 cas confirmés de paludisme qui ont été enregistrés dans les différentes structures sanitaires de la région dont 6192 à Sédhiou, 4063 à Bounkiling et 2808 à Goudomp. Ces statistiques ont été partagées hier au cours du lancement du plan d’accélération de lutte contre le paludisme. A l’occasion de ce comité régional de développement (Crd) qui a vu la participation des acteurs de la santé, des différentes partenaires ainsi que des autorités administratives et politiques, des exposés sur le paludisme chez l’enfant, chez la femme enceinte et chez l’adulte ont permis aux participants de dégager les conséquences sanitaires de cette maladie. 

« Souffrance fœtale chronique, mort fœtale in-ute?ro, menace d’accouchement prématuré, menace d’avortement, vomissements incoercibles, chez la femme enceinte et chez l’enfant. C’est pourquoi, les acteurs de la santé ont expliqué conformément aux recommandations de l’organisation pour la santé (l’Oms) que toutes les femmes enceintes reçoivent au moins trois doses curatives d’un anti paludique efficace au début du deuxième trimestre grossesse ou dès l’apparition des mouvements actifs du fœtus. 

 Mieux, le projet se donne comme objectifs d’améliorer les niveaux de couverture de l’ensemble des interventions, ainsi que le dispositif de suivi- évaluation des activités de lutte antipaludique et de rendre disponibles les intrants de lutte antipaludique à tous les niveaux et de manière permanente. D’autres objectifs sont ciblés. Il s’agit du renforcement des capacités des ressources humaines locales, de la gestion du cadre environnemental et du relèvement du niveau socio-économique. 

 Mais selon le docteur Yéri Camara, le médecin-chef de région, pour en arriver là, des défis doivent être relevés. Et de citer l’appropriation communautaire de la lutte contre le paludisme, le suivi et la coordination des interventions au niveau opérationnel, le recours précoce aux soins et la disponibilité permanente des intrants à tous les niveaux. Toujours dans son plaidoyer pour une synergie des actions, Yéri Camara souhaite le renforcement de la participation du secteur privé, la coordination et la mutualisation des ressources des différents acteurs.

affaire_de_malade

1 Commentaires

  1. Auteur

    Chaînealimentaire

    En Septembre, 2019 (14:24 PM)
    Mais que veut ce mec; il faut que les moustiques mangent eux aussi, c'est ça la chaîne alimentaire. Tu manges manges le mouton qui a mangé le mil, et le moustique te mange. Ce n'est pas compliqué à comprendre.
    Top Banner

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email