International

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.


                                     Obama Leaves Senegal Today

Le Soleil newspaper

by Badou Diakhate, Northwestern University Library

As the saying goes “All’s well that ends well.” President Obama’s trip was a successful one. We Senegalese knew it could not be otherwise, because of the underlying fabric of the Senegalese society. Senegal is, after all, the land of “Teranga,” or “hospitality.” The guest is always considered a “king” and will be treated as such, with all the honors which, respectfully, belong to him. Obama left Senegal this morning.

Limousine bringing the Obama family to the airport in Senegal.

Limousine bringing the Obama family to the airport in Senegal.

President Obama promised to strengthen the U.S.-Senegalese ties through a more dynamic cooperation. The United States will help Senegal in building its infrastructure, reviving its agriculture and solving the Casamance crisis, said Obama.

Obama family boarding Air Force One to depart Senegal.

Obama family boarding Air Force One to depart Senegal.

Senegal has come a long way in its democratic transition process but much has to be done in order to make its “democratic structures more resilient and responsive.” History has shown that the road to democracy is not linear, and when political leaders are not truly committed to invest the necessary will- power into strengthening democracy, a “reverse wave” can take effect by throwing the country back to the dark days of authoritarianism.

Photographs of Obama leaving Senegal courtesy Martin Ndaw.



Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :