IMAM ALIOUNE BADARA NDAO, UN INNOCENT EN PRISON (Reprise)

International

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

Imam Alioune Badara NDAO n'est pas un terroriste. Il se distingue à travers son savoir. On ne connaîtrait pas au Sénégal, un musulman qui mériterait autant de respect et d'honneur. C’est une personnalité reconnaissable par sa sincérité dans la parole et sa noblesse dans l’acte. Ce fils du Sénégal, ce patriote exemplaire a choisi la sounna du Prophète (PSL) comme orientation islamique. On ne lui connait pas d’égaux dans l’art de vaincre par la parole. Un homme affable, une douceur sans pareille, sa cohérence dans la structuration du discours et sa pertinence dans les argumentaires imposent le respect. C’est un non-violent aussi bien dans ses paroles que dans ses moindres actions. Par la persuasion et la maîtrise réelle des sciences islamiques, on ne pourra pas dénombrer les gens qu’il a sauvés de l’ignorance, à qui, il a ouvert les yeux pour les mener vers une foi authentique, une soumission correcte et un perfectionnement pur. Pour des témoignages de ce genre, on en trouvera à Kaolack et ailleurs dans le reste du Sénégal et même du monde. Il est un réel régulateur social, Un technicien par la pertinence de ses analyses.

\r\n\r\n

Cependant on ne pourrait nullement comprendre les motivations qui pousseraient des gens à vouloir déshonorer et humilier un tel homme par une arrestation, sans précédent au Sénégal, dont la méthode fait mal au cœur et les raisons restent imprécises jusqu’à présent.

\r\n\r\n

Ne savent-ils pas que cet Imam qu’Allah, exalté soit-il, a été honoré par une dimension spirituelle très visible. Il ne peut, en aucun cas, être rabaissé par un quelconque stratagème que ce soit.

\r\n\r\n

Pourquoi ne l’a-t-on pas formellement convoqué comme on aurait fait avec un autre sénégalais ?

\r\n\r\n

Pourquoi n’a-t-on pas essayé d’éclairer l’opinion publique sur les raisons de son arrestation au lieu de laisser la presse tergiverser sur son cas en tombant dans l’irréel ?

\r\n\r\n

Au moins pour éclairer l’opinion publique, le Procureur de la République a fait une déclaration sur les médias par rapport à l’arrestation d’Oumar SARR, Secrétaire général adjoint du PDS.

\r\n\r\n

Par respect aux droits des personnes, Clédor SENE, soupçonné de terrorisme, est convoqué comme ça se doit à la division des investigations criminelles (DIC) pour y être entendu.

\r\n\r\n

Le cas de Monsieur Clédor SENE n'est-il pas similaire à celui de l'Imam Alioune Badara NDAO ?

\r\n\r\n

En conclusion, on peut continuer à se poser la question : pourquoi l’Imam Alioune Badara NDAO et ses codétenus, des citoyens sénégalais comme Clédor SENE et autres, soupçonnés de terrorisme, sont-ils arrêtés de cette manière scandaleuse et avilissante ?

\r\n
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :