A quoi peut bien servir un coach formateur en efficacité personnelle ?

Blogs

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

Je suis un coach formateur en efficacité personnelle, cela veut dire que j'aide les gens à avoir de l'envie et de l'audace pour structurer leur vie et la rendre plus utile à leur communauté.

\r\n\r\n

Pour donner envie aux gens, il faut les aider à comprendre le monde, à lui donner sens et à les sortir de leur zone de confort.

\r\n\r\n

Pour donner de l'audace aux gens, il faut les aider à trouver leur voie et à se choisir des projets qui leur ressemblent.

\r\n\r\n

Pour accomplir ma mission, je fais :

\r\n\r\n

1) du coaching ou de la quête de sens

\r\n\r\n

2) du conseil ou de l'explication claire et pertinente des choses

\r\n\r\n

3) des formations modulaires en développement personnel et en entrepreneuriat

\r\n\r\n

4) de l'assistance ou de la médiation dans les démarches projets

\r\n\r\n

La finalité de mon travail est de permettre aux individus d'être, donc, plus utiles, plus épanouis et, ainsi, je le crois, leur permettre de traverser la vie, ici bas, en héros et non en spectateur ou pantin.

\r\n\r\n

Dans un pays comme le Sénégal où la pauvreté est, partout présente dans nos quotidiens désenchantés, il y a, en effet, urgence pour les individus de produire leur part de legende en accroissant leur apport personnel au bien être de tous.

\r\n\r\n

Infoline : [email protected] ou télé : 00221778292147

\r\n
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :