Boghé : Responsables APE et CGE des communes de Dar El Barka, Dar El Avia, Ould Birom et Boghé en conclave [PhotoReportage]

International
  • Article ajouté il y a 17 octobre 2012
  • Author: hamady diop

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

Boghé : Responsables APE et CGE des communes de Dar El Barka, Dar El Avia, Ould Birom en conclave [PhotoReportage]\r\n\r\n\r\n \r\n\r\n\r\n \r\n\r\n \r\n\r\n\"Boghé\r\nHebdomadaire- Mauritanoix - L’hôtelEchos Touriste de Boghéa abrité du 10 au 12 décembre 2016 à une formation aux profits des responsables des bureaux des parents d’élèves et les responsables des comités de gestion de l’Education des quatre communes de la Moughataa de Boghé. 
\r\n
\r\nLa cérémonie d’ouverture a eu lieu en présence de l’IDN de Boghé Mr Ba Hamady Yero, du staff au complet de l’ONG ESD sous la présidence de Mr Alou Nango Ba, du 1er vice-président Alassane Sarre, Sy Adama,chef de Base de l’ong ESD à Basseknou, Safietou Diallo, Ramatoulaye Ba, Khadijetou kane, Abdoulaye Salif dit Yéro Ngaide, Demboly Yall, Rougui Dem et des représentants des maires des quatre communes.
\r\n
\r\nOuvrant la cérémonie, Mr Aliou Nango Ba, président de l’ong ESD (Ensemble pour la Solidarité et le Développement) et son vice-président Alassane Sarre ont à tour de rôle mis l’accent sur l’importance de cette rencontre avant de revenir sur les objectifs de la formation à savoir : l’implication des communautés dans la scolarisation, l’amélioration des conditions d’apprentissage des élèves, une éducation de qualité, la composition des comités CGE en parité et en genre souhaités, les outils de gestion du CGE, les relations entre le CGE et le bureau de l’APE, élaborer un plan d’action. 
\r\n
\r\nCes ateliers de formation, ajoutera Mr Ndongo Hamath ex IDN de Sélibaby et formateur de l’atelier : « L’enfant a droit à l’éducation et à la scolarisation. Il est important d'impliquer les communautés dans la scolarisation, de mettre les écoles sont au service des communautés, les enfants viennent pour y apprendre mais pour que l’école puisse jouer son rôle, là, il faut que l’enfant trouve dans l’école des bonnes conduites d’apprentissage. 
\r\n
\r\nLes communautés et les parents d’élèves doivent connaitre cela et être responsables de leur éducation, de leur sécurité et de leur développement. Ainsi le partenaire, l’Unicef, a mis en place des fonds d'AGR afin d'méliorer les conditions d’apprentissage. » 
\r\n
\r\nDurant deux jours, ces centaines de responsables des APE et CGE des écoles deBoghé, Dar El Barka, Ould Birom et Dar El Avia ont été formés sur les plans à élaborer qui tourneront autour de Quatre (4) axes : Ecole communautaire, Propre, Saine et Verte. 
\r\n
\r\nL’hygiène de l’école ou comment bien avoir une école propre qui sont des objectifs spécifiques et des activités dans des différentes périodes : balayage de l’école ou des salles de classes, nettoyer les latrines, sensibiliser les élèves et les parents d’élèves sur la journée de lavage des mains. Ensuite comment identifier les besoins salutaires.
\r\n
\r\nPour les objectifs spécifiques de l’école communautaire, là il s’agit de faire des réunions de sensibilisation pour une école pour tous et par tous les parents d’élèves autour de la chose publique et enfin avoir des besoins ciblés concrets. 
\r\n
\r\nL’Ecole verte, c’est planter des arbres et les entretenir et enfin pour l’école saine, il faudra des discours sur l’éducation et la santé. Rappelons que ce programme émane de l’ong ESD en partenariat avec l’UNICEF. 
\r\n
\r\nDiop Mohamedou Abou dit HBodiel (hebdomadaire- Mauritanoix)
\r\n
\r\n \r\n\r\nAvec Cridem, comme si vous y étiez...
\r\n
\r\n
\r\n
\r\n
\r\n
\r\n
\r\n
\r\n
\r\n
\r\n
\r\n
\r\n
\r\n
\r\n
\r\n \r\n \r\n\r\n \r\n\r\nLes articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité\r\n \r\n\r\n \r\n\r\n\r\n\r\n\r\nSource : Hebdomadaire- Mauritanoix (Mauritanie)\r\n\r\nCommentaires : 0\r\n\r\nLus : 421\r\n\r\n\r\n \r\n\r\n\r\nPublié par hamady bodiel du Brakna à 01:01 Liens vers cet article\r\n\r\nEnvoyer par e-mailBlogThis!Partager sur TwitterPartager sur FacebookPartager sur Pinterest\r\n\r\n\r\n \r\n\r\n\r\n\r\n
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :