CDM 2018 – Elimination des lions : réactions hypocrites ou d’hypocrites

Blogs

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

 

\r\n\r\n

 Par Samba Diama TOP

\r\n\r\n

 

\r\n\r\n

 

\r\n\r\n

Après la défaite hier des lions, plus d’un sénégalais a réagi dans la presse. Certains félicitent et encouragent les lions, d’autres les critiquent. C’est surtout la réaction des politiciens qui semble rigolo. Ces derniers ne cessent jamais de se voiler la face.

\r\n\r\n

 

\r\n\r\n

Comment peut-on féliciter ces piètres joueurs qui n’ont jamais rien gagné pour les sénégalais. C’est toujours la même rhétorique lorsqu’ils s’adressent aux lions vaincus :

\r\n\r\n

-Vous avez fait preuve d’engagement physique incontestable, d’un mental de gagnant et d’un talent unanimement salué,

\r\n\r\n

-Vous avez permis au Sénégal d’avoir une grande visibilité dans le monde,

\r\n\r\n

-Vous nous avez honorés, vous nous avez fait vibrer,

\r\n\r\n

-Vous avez élevé si haut l’étendard et le prestige du Sénégal et de l’Afrique,

\r\n\r\n

-Vous êtes tombés les armes dans la main,

\r\n\r\n

-Vous avez été héroïques mais c’est l’arbitrage…

\r\n\r\n

Ne devrait-on pas plutôt amener ces lions-là directement à Bango ou à Khelcom ? Ils nous ont déçus et ont déçu tout un continent. Ils ne méritent ni nos impôts ni notre respect. On rassemble nos maigres ressources pour entretenir des piètres lions qui rentrent toujours bredouilles.

\r\n\r\n

 

\r\n\r\n

Le Sénégal n’avancera jamais tant qu’on ne châtie pas les nullards et accepte de récompenser ceux-là qui font des résultats positifs. Une nation ne se construit pas dans le “masla” et la torpeur de dire la vérité.

\r\n\r\n

L’hypocrisie et les hypocrites ne doivent point avoir de place dans notre cité.

\r\n\r\n

 

\r\n\r\n

Samba Diama TOP, professeur.

\r\n
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :