Crise scolaire : la politique de repression des socialistes risque perdre le Président Macky SALL

Blogs
  • Article ajouté le : 12 Dimanche, 2016 à 23h06
  • Author: Modou FALL

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

\r\n\r\n\r\n\r\n\r\n\r\nL’Etat vient de brandir  une possibilité de radiation contre tous les enseignants récalcitrants qui campent encore sur leur position de poursuivre la rétention des notes.\r\n\r\n \r\n\r\nCette pratique socialiste de menaces, de réquisitions et répressions, n'est pas de bon goût et n'enchante pas les sénégalais.\r\n\r\nLe Président Macky SALL est en train de se laisser manipuler par les socialistes. Après 40 ans au pouvoir, ils n'ont rien réalisé. \r\n\r\nLe Ministre de l'éducation a échoué dans l'approche et la démarche pour manager la crise qui secoue le milieu scolaire.\r\n\r\nCette approche purement socialiste pour gérer les crises risque d'être fatale pour le Président Macky SALL.\r\n\r\nCe compagnonnage risque, à terme,  de ne pas être très bénéfique pour le Chef de l'état.\r\n\r\nMonsieur le Président, le seul perdant dans cette histoire risque d'être vous.\r\n\r\nVous avez le pouvoir, eux qu'est ce qu'ils ont ?\r\n\r\nIls ont un seule volonté revenir au pouvoir et par tous les moyens.\r\n\r\nEt là, Ils cherchent à déstabiliser votre politique sociale et économique.\r\n\r\nVous devez, Monsieur le président reprendre le contrôle de l'éducation nationale qui un pilier important d'un Sénégal Émergent.\r\n\r\nIl est clair qu'ils voudront avoir un maximum de députés pour les législatives de 2017.\r\n\r\nSans alliance, je ne vois pas  comment le parti de Tanor aurait un groupe parlementaire ?\r\n\r\n \r\n\r\n \r\n\r\n \r\n\r\n\r\n \r\n\r\n----------------------------------
\r\nModou FALL
\r\nDegg moo woor\r\n\r\n-----------------------------------\r\n\r\n\r\n\r\n\r\n\r\n\r\n\r\n
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :