Visite de Mme Wade aux lions: "Soyez sages!" dixit la maitresse blanche aux petits negres

Blogs
  • Article ajouté le : 20 Vendredi, 2012 à 02h11
  • Author: Cheikh Dia

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

Mais pourquoi le spectacle affligeant que s'est offert la premiere dame du pays au cote des lions me hante t-il? pourquoi ces deux mots, au semblant si innoncents, "soyez sages", qu'elle a prononce me transpercent ils l'ame comme un coutelas bien aiguise? et enfin pourquoi l'attitude et des officiels et des joueurs tout sourire et meme applaudissant me renvoit a l'image respectivement des "oncle Toms" et des "house negroes", negres de maisons (qui aiment et protegent le maitre blanc).

Les annonces de service publique comme la lutte contre le Sida, l'eradication de la pauvrete et pousser les jeunes a rester a l'ecole, a pratiquer un sport, a ne pas utiliser de la drogue et a mener une vie active et saine sont parties integrantes de la vie d'un athlete de haut niveau. Parcequ'ils sont des modeles pour une jeunesse fortement impressionable qui  les ecoute et qui veut les emuler. Donc que madame Viviane Wade veuille attirer l'attention des jeunes, des moins jeunes et de toute la population en general sur l'epidemie du Sida est plus que louable parceque le fleau qu'est ce virus a cause et continue de causer des ravages partout a travers le monde et surtout en Afrique noire donc aussi au Senegal en particulier.

Je ne dis pas que Mme Wade, une femme blanche qui est mariee au president Wade, un noir, est raciste pour avoir tenu ces propos car je ne suis pas de ceux qui s'empressent a coller l'etiquette de raciste a une personne qui ne l'est pas car etre raciste presuppose une premeditation. Le racisme veut dire qu'il y a distinction de classe et que le raciste croit a la superiorite ou inferiorite de classes differentes.  Mais c'est une verite simple et fondamentale dans la societe senegalaise a forte majorite noire que quand la premiere dame du Senegal, qui est blanche intime a une equipe de joueurs de football et des officiels qui les accompagnent et qui sont tous des noirs, de s'abstenir de relations sexuelles durant la coupe d'Afrique pour se proteger du virus du Sida en leur disant " Soyez sages,"  le facteur racial ou  meme raciste ne peut etre ignorer. Tout ce que je sais et ce dont je suis absolument sur est que Mme Wade est entrain de perpetuer le mythe de la sexualite du noir en general et de l'athlete noir en particulier et elle est entrain de renforcer le prejudice et le stereotype de la promiscuite de l'homme noir meme si certains de ces joueurs sont maries. Ce qui est d'autant plus choquant est le fait que Mme Viviane Wade n'en est pas son premier coup d'essai puisqu'elle avait tenu les memes propos a l'encontre des soldats, des peres de famille  qui s'appretaient a aller en mission en leur demandant d'etre sages, de s;abstenir ou au cas echeant de se munir de preservatifs.

Le plus ecoeurant dans cette comedie noire, dans cette farce de mauvais gout est l'attidude des officiels et joueurs senegalais, du ministre des sports en passant par le president de la federation, du staff technique et medical au joueurs. Leur attitude passive, leurs sourires et applaudissements quand ils sont insultes sans s'en rendre compte ou bien en etant indifferent me rappelle les "house negroes", les "oncle toms" qui se comportent de maniere servile et docile devant la maitresse blanche et s'ils ont le meme comportement a Bata, on ne passera pas le premier tour de la coupe d'Afrique car etre athlete ne rime pas avec etre sans cervelle. Et etre ministre et vouloir conserver son poste ne signifie pas bafouer sa dignite et courber l'echine.  

Apres le president Wade et ses constitutionaliste-mercenaires blancs venu d'ailleurs lors de son fameux seminaire sur la recevabilite de sa candidature pour essayer sans aucun succes de prouver la superiorite intellectuelle de l'homme blanc sur l'homme noir senegalais. c'est au tour de sa femme, Mme Viviane Wade de perpetuer et de renforcer le mythe, le prejudice et stereotype de l'homme noir, de sa virilite sexualle et de sa promiscuite. N'avait on pas dit que le sida etait ne en Afrique a cause de la promiscuite qui y regne?

Les apologistes des Wade diront que nous lui faisons encore et toujours un mauvais proces et que c'est pas du racisme. Soit admettons que c'est pas du racisme, mais la question qui s'impose est pourquoi tant de mepris de la part de gens a qui on a tout donne?    

 Qu'est il entrain de se passer dans notre cher Senegal n'est plus une question mais plutot une declaration.

Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :