Accord entre gouvernement et SAES sur les "questions essentielles"

  • Source: : APS | Le 15 mars, 2018 à 19:03:18 | Lu 8512 fois | 13 Commentaires
content_image

Accord entre gouvernement et SAES sur les "questions essentielles"

Le gouvernement et le Syndicat autonome de l’enseignement supérieur (SAES) ont trouvé jeudi un accord sur des questions essentielles, a annoncé le Secrétaire général du gouvernement Seydou Guèye, saluant des avancées significatives dans les négociations. 

"Les deux parties sont tombées d’accord sur la mise en place d’un comité de dialogue social du secteur qui sera chargé d’assurer la suivie et l’élaboration du chronogramme pour une bonne mise en œuvre des accords qui ont été signés", a-t-il dit à l’issue d’une séance de négociation avec le SAES sur la retraite des enseignants du supérieur.
 
Selon lui, "il s’agit notamment du relèvement de l’indice 1968 qui passe maintenant pour le traitement salarial en 1124. Ce qui était un problème pour bien traiter la situation salariale des enseignants du supérieur".
 
"Il s’agit d’une revalorisation plus qu’il y avait un indice 1968 des enseignants d’une classe exceptionnelle (...) et qui n’était pas conforme à leur niveau", a-t-il expliqué.
 
"On a procédé à un relèvement de l’indice qui a été fait sur la base de paramétrage et de simulation budgétaire au niveau de la commission technique", a dit Seydou Guèye.
 
Pour l’indemnité de logement et l’indemnité pédagogique, il sera procédé pour les enseignants logés dans une villa à une retenue de 200.000 FCFA sur le salaire et une retenue de 150.000 FCFA pour ceux qui sont logés dans un appartement.
 
"La suppression de l’écrêtement qui permet de renforcer la pension de retraite et l’intégration de l’indemnité de recherche spéciale de formation dans l’assiette de la base de la retraite des accords ont été consignés’", a-t-il dit.
 
"Nous sommes tombés d’accord sur un dispositif progressif qui permet de faire passer ce taux de retraite de 2018 à 2019 à 70%, entre 2020 et 2021 à 80% pour arriver à l’horizon 2023 à 85% du dernier salaire comme étant la pression de retraite", a-t-il ajouté, rappelant l’objectif vise à assurer une pension de retraite égale à 85% du salaire.
 
Il a par ailleurs annoncé "la mise en place d’un fonds destiné aux 150 enseignants déjà partis à la retraite et ce fonds devrait faire l’objet de mesures réglementaires, donc un décret pour l’instituer".
 
"Dans ce décret, il sera prévu le dépérissement du fonds qui devra être alimenté par l’effort des enseignants qui ont accepté de donner une heure supplémentaire et l’Etat pourra venir l’appuyer en base d’une étude", a-t-il précisé.


Auteur: Aps - APS






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (8)


Anonyme En Mars, 2018 (19:51 PM) 0 FansN°: 1
Aucun engagement ne sera respecté, c'est pour calmer les ardeurs comme ils sont déjà en campagne électorale.
Reply_author En Mars, 2018 (23:08 PM) 0 FansN°: 1
seulement des questions d'argent! rien sur l'amélioration de l'enseignernent
Anonyme En Mars, 2018 (19:51 PM) 0 FansN°: 2
Oup baxna ci lakh bou tangue. Il reste les enseignants du moyen secondaire et les médecins. Na gaaw c'est le pathio avant 2019, la chute de Macky
Anonyme En Mars, 2018 (19:51 PM) 0 FansN°: 3
Anonyme En Mars, 2018 (22:28 PM) 0 FansN°: 4
OUSMANE SONKO EST L'HOMME DE LA SITUATION POUR RELEVER CE PAYS QUE CES CORROMPUS ONT COMPLETEMENT RUINE. Y’EN A MARRE DES HERITIERS WADIENS ET SOCIALISTES. NOS CARTES D'ELECTEURS C'EST LE VRAI COMBAT QUI VAILLE . DOYEN MODY NIANG DOIT VOIR UN JOURNALISTE QUI TRADUIT SES CHRONIQUES EN WOLOF CAR TROP BENEFIQUE POUR LE SENEGALAIS LAMBDA QUI N’EST PAS INSTRUIT. ALY NGOUILLE NDIAYE DEGAGE
Anonyme En Mars, 2018 (23:03 PM) 0 FansN°: 5
C trop tard,des élèves de terminal qui n'ont fait que 2 leçons en histoire géographie et vous dites qu'il ya un accord.ne sacrifiez pas les enfants.ils n'ont pas le niveau par rapport aux autres qui sont dans le privé.ça sent l'année blanche.thiey plan Sénégal immergeant
Reply_author En Mars, 2018 (02:35 AM) 0 FansN°: 1
il s'agit de l'enseignement supérieur.
Anonyme En Mars, 2018 (08:58 AM) 0 FansN°: 6
arréter de parler sans réfléchir ici il s'agit des enseignants qui sont dans les universités avec le ministre Mari teuw niane
Anonyme La Vérité En Mars, 2018 (11:16 AM) 0 FansN°: 7
Je ne crois aucunement à ces accords. Vous savez pourquoi? Parce que nos homme politiques sont de fieffés menteurs.
Anonyme En Mars, 2018 (12:22 PM) 0 FansN°: 8
il faudra s'attendre à des revendications similaires des autres syndicats de la fonction publique qui ne se considerent pas comme moins meritants ,je constate avec desolatiion que ces enseignants ne sont mus que par leur bien etre materilel ,pas de l'avenir de l Education dans ce pays ,cet Accord meme respecté n'aura aucune consequence sur la qualité des enseignements et ne sonnera pas la fin des revendications de ces maitres du chantage permanent ,

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]