Mously Diaw, meilleure élève des premières du concours général : Une tête bien faite passionnée de sport

  • Source: : Le Soleil | Le 01 août, 2014 à 17:08:15 | Lu 22377 fois | 36 Commentaires
content_image

Mously Diaw, meilleure élève des premières du concours général : Une tête bien faite passionnée de sport

Lauréate du Concours général avec deux distinctions qui font d’elle la meilleure élève des classes de Première, Mously Dior Diaw est de nature timide et réservée. Loin de l’ébranler, ce titre honorifique est une source de motivation pour cette adolescente de 16 ans.

Mously Dior Diaw est visiblement timide. Ce trait de caractère semble lui coller à la peau. Malgré nos multiples tentatives de l’extirper de son cocon par des questions taquines, elle ne s’en départit pas. Le regard fixé au sol, elle écoute les questions, lève les yeux et suspend son regard au coin d’un plafond. Quelques instants de silence. Puis elle livre la réponse avec un flegme qui reflète sa sincérité. Ce tempérament, même sa maman ne se l’explique pas. « Depuis sa tendre enfance, elle a toujours été comme ça. Timide ou réservée, je ne peux même pas la qualifier. En tout cas, elle est calme de nature. D’ailleurs, je pense qu’elle fait beaucoup d’efforts pour parler », confie Mme Diaw.

 La tête sur les épaules

Le surlendemain de la cérémonie de remise des prix du Concours général. On retrouve la meilleure élève des classes de Première chez-elle, à Grand Yoff. Mously Dior Diaw nous accueille à la porte. L’habillement est à l’image de la personne : simple. Haut de couleur rose sur un jean bleu, mèche en queue de cheval. C’est tout. De près, elle est plus grande que l’image qu’elle avait renvoyée lors de la remise des prix au Grand théâtre.

A l’intérieur de ce grand immeuble cossu règne un calme olympien. Les premiers signes de vie se trouvent au premier palier où, dans le salon, la maîtresse de maison et les autres membres de la famille sont devant le petit écran. Malgré l’exposition médiatique et les nombreux appels et sms de félicitations qu’elle a reçus, la meilleure élève des classes de Première de cette année ne perd pas le nord. Mously a les pieds sur terre et la tête sur les épaules. Pour elle, il n’y a pas de quoi avoir la grosse tête, elle a d’autres défis à relever. « Cela n’a pas été facile d’avoir été au devant de la scène, mais je ne vais pas dormir sur mes lauriers, parce que je sais que d’autres défis m’attendent », dit-elle d’une voix résolue. Sa maman renchérit : « On prend ce qui lui arrive avec sérénité, parce que comme elle l’a si bien dit, il y a beaucoup de choses qui l’attendent. Après cela, il faut tourner la page et regarder devant, car il y a le baccalauréat l’année prochaine ».

Pourtant, à la place de Mously, certains auraient pu être gagnés par la suffisance et de la vanité. Car elle a non seulement décroché deux distinctions (1er prix en Histoire et 1er accessit en Anglais), mais aussi eu l’honneur d’avoir posé le premier acte qui a lancé le début de la cérémonie de remise des prix du Concours général 2014 : celui de remettre les écharpes d’honneur au chef de l’Etat et à la marraine de l’édition, Marie Thérèse Basse.

Un an auparavant, c’est une autre lauréate, Sokhna Diarra Mbacké du lycée Thierno Seydou Nourou Tall, qui avait eu cet honneur et cela avait marqué Mously. « A l’époque, quand j’ai vu cette fille remettre l’écharpe au président de la République, j’étais remplie d’admiration. Etre à sa place un an plus tard, c’est un honneur. Et voir tous ces lauréats comblés a été une source de motivation pour moi. Je voulais avoir les mêmes distinctions qu’eux », dit-elle.

S’il y a une personne que les résultats de Mously ne surprend guère, c’est bien sa maman, même si elle s’attendait à ce que sa famille rafle la mise dans les matières scientifiques, plutôt que celles littéraires. Il faut le souligner, pour une élève de S1 dont les matières dominantes sont les mathématiques et les sciences physiques, Mously excelle dans les disciplines littéraires, qui lui ont d’ailleurs valu des lauriers. Mais cette fille âgée d’un plus de 16 ans ne privilégie pas une discipline au détriment d’une autre. Pour elle, « il ne faut négliger aucune matière à l’école ».

 14,95, sa plus faible moyenne

Même en éducation physique et sportive, Mously est une très bonne élève. D’ailleurs, sa maman n’était pas contente lorsqu’elle n’a pas voulu participer aux épreuves sportives du Concours général et pour cause : « depuis la classe de 6ème, elle est toujours première de sa classe dans cette matière », confie Mme Diaw. En plus d’avoir une tête bien faite, cette fille est une passionnée de sport, surtout de karaté et de taekwondo. Née le 7 janvier 1998 à Dieuppeul-Derklé, Mously Dior Diaw a fait ses premiers pas à l’école la Maison des anges de Sicap Amitié 2. Toujours parmi les deux premiers de la classe, elle a été confrontée au collège, selon ses propres dires, à une concurrence assez rude. Il ne pouvait pas en être autrement lorsque l’on fréquente un établissement d’excellence comme la Maison d’éducation Mariama Bâ de Gorée. Sa plus faible moyenne est 14,95/20, mais elle ne s’en satisfait pas pour autant. A partir de la classe de 4ème, elle décide de redoubler d’effort, car ayant pris conscience qu’elle ne devait pas « se laisser faire ». Le résultat est là.

Elle ne fréquente pas les boîtes de nuit. L’éducation stricte qu’elle a reçue de ses parents l’en empêche. Mously « ne voit pas une autre occupation autre que les études ». Ses amies, ce sont ses camarades de classe. Même pas un pot pour fêter le titre de meilleur élève des classes de Première ? « Il ne sert à rien de le fêter en grandes pompes. Elle a la chance de vivre dans de bonnes conditions. Elle est bien encadrée. Il y a une bonne ambiance familiale et si elle veut aller voir ses copines, on l’autorise. Seulement, on ne veut pas trop de fréquentation », souligne sa maman.

Le chemin menant vers une classe préparatoire, en vue d’intégrer une école d’ingénierie, est balisé. Entre ses bons résultats à l’école et le bon encadrement familial nul ne doute qu’elle a toutes les cartes en main pour devenir ingénieur en électronique, son vœu le plus cher.

Elhadji Ibrahima THIAM


Auteur: lesoleil - Le Soleil






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (23)


Machaallah En Août, 2014 (17:17 PM) 0 FansN°: 1
Bonne change pour le reste et que Dieu te protege du mauvais œil et de la langue amine. :love:   :sn: 
Mbourou En Août, 2014 (08:41 AM) 0 FansN°: 1
16 ans et on parle de boite de nuit ?
sénégal la yakou wala journalise bi mouy déconné ?

bon courage et bonne chance... conseil tant que tu peux rester au sénégal fais le ...
j'ai connu une laureate du concours général partie, très tôt en france ... dépaysement sans doute, elle a eu du mal a valider son deug !!!
Xelcom7 En Août, 2014 (17:20 PM) 0 FansN°: 2
Félicitations mlle Diaw

Tu fais la fierté de tous les Diawénes du monde. Que Dieu te préserve et te montre la bonne voie où que tu sois

Un Diaw content de toi
Aziz Sow En Août, 2014 (17:26 PM) 0 FansN°: 3
IL NE SERT A RIEN DE PRIMER CES MEILLEURS ELEVES CAR APRES LE BAC, ILS VONT TOUJS PARTIR EN EUROPE OU AMERIQUE POUR FINIR LEUR VIE LABAS ET DONC UNE PERTE INCOMMENSURABLE POUR LE SENEGAL QUI A INVESTIT DANS LEURS ETUDES ET QUI LEURS A OCTROYE UN PRIX DEXCELLENCE ET PARFOIS MËME UNE BOURSE.

NON AU LAUREAT DU CONCOURS GENERAL.

CEST UNE MASCARADE QUI NE SERT ¨PAS AU SENEGAL
Yeet En Août, 2014 (18:28 PM) 0 FansN°: 4
@ Aziz!!! Deet waay Aziz!!!! Et pourtant tu as raison!!! Nous sommes trop de tetes bien faites aux USA!!!! et je m'imagine que c'est la meme chose en Europe!!!! Mais il ya aussi trop de chomeurs intellectuels au pays!!!

Donc avec ta permission,, on peut continuer a participer au developpement des USA!!!! Vive le  :sn:  :sn:  :sn:  quand meme.

Sorry for the naked reality
Felicitations... En Août, 2014 (18:49 PM) 0 FansN°: 5
Je te souhaite encore beaucoup de reussite..

Ma fille a 14 ans et va dans une ecole privee ici a New Jersey.. cette annee elle prend des cours preparatoires... honor roll et college prep..mais dama kayy lakha... je ne dirai jamais son nom.. jai peur.. pour Mously je dis felicitations et bonne continuation..Niit dey kham loumou beug si Aduna..
Jd En Août, 2014 (20:30 PM) 0 FansN°: 1
il n'y a pas de cracks. ce sont les parents qui veulent en profiter pour maquiller leurs propres réputations.

de toute façon la plupart de pseudos crack finit aux mains de firmes contrôlées par des fonds de pensions dont ils ignorent les membres. bref: ils ne nous seront d'aucune utilité.
Brava! En Août, 2014 (18:56 PM) 0 FansN°: 6
waw waw, nii la rek!  <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">   :sn: 
Maïmoune En Août, 2014 (19:10 PM) 0 FansN°: 7
Comment peut-on évaluer le niveau de cette élève avec le programme Sénégalais ? Tout le monde sait que notre programme n'est pas du niveau international, par conséquent ceux et celles qu'on nous présentent comme étant les meilleurs élèves devraient passer le BAC Français comme quelques élèves des Maristes et de Mermoz-Lycée !
Osez En Août, 2014 (20:05 PM) 0 FansN°: 1
@maimoune
s'il te plait , peux tu arrêter de nous bassiner avec ton bac français à la con !
cette fille est une scientifique , même si elle est douée en littérature .
maimoun , il faut qu'on te rappelle que les sciences surtout les sciences dures ,elles sont universelles indépendamment de la langue . sais -tu que dans les universités françaises , il y'a des filières comme les mathématiques et l'informatiques , il y'a plus d’étudiants arabes que de français de souche , en électroniques et automatiques en france dans ces mêmes universités françaises , il y'a plus d'étudiants noirs qui viennent d’afrique , avec leur bac africain que d’étudiants français de souche .d'ailleurs ces professeurs d'université françaises n’arrêtent pas de leur répéter à ces tète aux cheveux crépus et autres arabes que : " vous etes l'avenir de la france " . dites " maimoun" pourquoi ces professeurs ne comptent pas sur leurs étudiants aux cheveux blonds qui ont décroché le bac français comme tu dis , pour relever les défis de demain dont la france et l'europe en général sont confrontés ?

maimoun , espérons que tu trouveras l'erreur !
Maïmoune En Août, 2014 (09:44 AM) 0 FansN°: 1
continuez à vous caresser le nombril en vous disant que nous sommes les meilleurs ! tout le monde sait que le niveau des élèves du sénégal, de la 6è à l'université est très bas, sauf vous! je sais ce que je dis : " en 2000, je suis rentrée au sénégal, munie des épreuves de maths - physiques des épreuves du bac de france que j'ai données à des bacheliers sénégalais de la série scientifiques, et figurez vous, aucun des dix que j'avais sélectionnés n'a pu avoir la moyenne, certains ne savaient même pas par quel bout passer ! nous sommes les meilleurs, et ma fille qui est venue en france à 11 ans a toujours été parmi les meilleures après deux ans d'adaptation et elle est devenue ingénieur ! je ne parle pas de race ni d'origine, je parle de l'éducation au sénégal et du niveau des programmes !
Djaambar En Août, 2014 (19:29 PM) 0 FansN°: 1
bonjour/bonsoir, j'espère que vous vous rendez compte du caractère insensé de ce que vous êtes entrain de dire: comment avez vous fait pour réunir des bacheliers scientifiques pour leur faire passer une épreuve de bac français?? (entre autres propos illogiques)

figurez-vous que certaines notions vu en terminale s1 (coniques par exemple) ont été éliminé du programme des classes préparatoires ( filière post-bac très sélective et dite d'excellence) . donc mlle/mme abstenez vous de critiquer notre système ou de le comparer à quelque autre que ce soit car les bacheliers sénégalais all around the world ne sont jamais parmi les derniers et le plus souvent sont parmi les meilleurs.
certes le smoyens financiers nous manque mais je préfère de loin la culture de l'excellence que d'avoir une tonne de bacheliers dont le niveau laisse à désirer. cessons de baigner dans la suffisance: allez en chine, au japon par exemple là où l'echec ( scolaire ou pas) est une véritable honte alors que chez nous on a souvent tendance à se suffir du peu que nous avons

aide toi et le ciel t'aidera

p.s.: mon prof de physique de cette année ( en france bien sûr) prenait toujours en exemple le programme sénégalais lorsqu'il critiquait le bac français et soulignait la baisse de niveau dans son pays.
Mariab En Août, 2014 (19:21 PM) 0 FansN°: 8
Salam que le Bon Dieu T Assiste tout le long de ta vie Amin du courage. Juste un conseil n oublie jamais ton education religieuse surtout qui sera ton soutien pour toujours et ta nation . ci kaw sa kanam.

Volai414 En Août, 2014 (19:40 PM) 0 FansN°: 9
ET SI ON CHANGEAIT DE METHODE ?

Quand on a des élèves (des enfants) brillants et travailleurs, c’est bien de leur envoyer des signes de fierté de temps en temps. C’est aussi très important de les protéger en ne les exposant pas trop sur le devant de la scène. La méthode utilisée, qui consiste à les exposer sur le net, ne me sied guère car dangereuse à mon goût. Quand tout le monde vous considère comme un crack imbattable, vous pouvez devenir vulnérable et ne pas savoir supporter une situation de non réussite même passagère. Nos enfants sont-ils armés pour cela ? Je n’en suis pas certain, par expérience. Il serait peut-être plus utile et surtout plus intelligent de célébrer de tels enfants dans la discrétion des salons feutrés et leur donner ce qu’ils méritent sans que leurs noms ne soient pendus à la bouche de tout le monde. Cela ne leur enlèvera aucun mérite. Seulement voilà: le Sénégalais semble avoir horreur de la discrétion.

Fbf En Août, 2014 (06:55 AM) 0 FansN°: 1
@volai414 bilaaaay yalla la wakhlo lingua wakh.

j'étais une éléve trés brillante aussi, et tout le monde me voyait comme tel. une fois en france ,j'ai eu un échec que je n'ai pas pu surmonter sur le coup.j'ai failli me suicider. je préférais mourir que de passer de l'autre côté de la barriére.

cette médiatisation est une pression inimaginable pour ces enfants. j'ai eu la chance de pouvoir me relever,d'intégrer une grande école aprés,et de travailler dans une multinationale en france.

tout ceci n'est que souvenir maintenant,mais je voulais juste confirmer tes dires. evitons de mettre indirectement la pression sur les gens.

le surdoué au sénégal peut venir en france et perdre ses moyens,pareillement l'éléve moyen au sénégal peut avoir un grand déclic une fois en france.

wa salam
Marketing Scolaire En Août, 2014 (20:28 PM) 0 FansN°: 10
c'est bien. ce serait chouette que j'ai un enfant comme ça.



mais cette couverture médiatique devient de plus en plus une sorte de marketing qui veut contraster avec ceux que l'on pointe du doigt quand vient l'heure d'évoquer les travers de la société sénégalaise. le fameux système LMD.



cette fille a ce niveau aujourd'hui...elle est quelque part très précoce. c'est bien. mais c'est rare et anormal.



que dire de l'enfant qui l'atteindra un jour? n'est-il pas aussi méritant, de se rattraper, se construire un intellectualisme? quid de l'analphabète qui veut sortir de cet état quelque part au fond du Sénégal?



tous les petits sont doté qu même QI, seulement, ils le démontrent différemment. certains sont forts aux maths, d'autres en langues, d'autres aux foot, d'autres ailleurs...



voila une faille de l'école et la société sénégalaise en général. elles délaissent facilement la majorité de ses enfants pour partir à la rencontre d'une excellence de facette, d'artifice, de concours...une sorte de mirage :down: 
Diop En Août, 2014 (21:43 PM) 0 FansN°: 11
Est-ce la fille du dr Gorgui Diaw car ce dernier avait une sœur qui se nommait Dior Diaw
Excellence En Août, 2014 (21:52 PM) 0 FansN°: 12
félicitation Mously

tu fais la fierté de toute une banlieue, de l'école publique sénégalaise mais aussi des filles bonne continuation Mously et que Dieu vous préserve  :sn: 
Fiere D'etre Une Femme En Août, 2014 (22:06 PM) 0 FansN°: 13
fiere, fiere de toi :up:  :up:  :up: 

bravo a toutes les filles battantes
Ok En Août, 2014 (22:40 PM) 0 FansN°: 14
Seul le travail paye bravo jeune fille. Maintiens le cap et ton avenir sera radieux.  <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">   :sn: 
Gueum Sa Boop En Août, 2014 (23:11 PM) 0 FansN°: 15
Machalah boulénko thiatou.Yala nako yala are wassalam
Gueyemam En Août, 2014 (01:41 AM) 0 FansN°: 16
Diawene beuga thiep mana lek. Toutes mes felicitations. Wagnil thiep bou bari nak. Conseil de ton oncle Gueyene
Oui En Août, 2014 (02:32 AM) 0 FansN°: 17
Cest bien du courage ....karim wade t'encourage
Good Job En Août, 2014 (03:35 AM) 0 FansN°: 18
Merci Diaw fara madiaw khor
Omar En Août, 2014 (06:26 AM) 0 FansN°: 19
C bien vraiment.... mais il faut protéger ces enfants... les exposer comme ça c pas bon....thiatt dafa gaaw ...
Ibaa En Août, 2014 (06:37 AM) 0 FansN°: 20
Ça c clair.il est encore tôt d'exposer ces gosses.. NIT dou trophée. laissez la dans son coin poursuivre tranquillement son chemin...
Maïmoune En Août, 2014 (09:47 AM) 0 FansN°: 21
Que sont devenues les deux cents meilleurs élèves du Sénégal ces vingt dernières années ? Qu'ont-ils apporté au Sénégal d'extraordinaire ? Sans eux que serait le Sénégal ? J'aimerais bien qu'il ait une émissions intitulée " : Meilleurs élèves du Sénégal, que sont-ils devenus vingt ans après "!
Abdel Kader Diarra Dit Kader En Août, 2014 (11:20 AM) 0 FansN°: 22
Tous mes encouragements ma nièce. Que Dieu te protége.



Tonton Kader
Maïmoune En Août, 2014 (19:58 PM) 0 FansN°: 23
ERRATUM : Que sont devenus _ une émission ...

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]