Samedi 17 Août, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Élène Tine : "Pourquoi j'ai choisi Idrissa Seck"

Single Post
Élène Tine : "Pourquoi j'ai choisi Idrissa Seck"

Idrissa Seck étant "le seul rescapé de la coalition Manko Taxawu Senegaal après le filtre du parrainage", la présidente du Mouvement pour un Sénégal d'éthique et de travail (Mset) trouve normal de le soutenir.

Élène Tine évoque aussi, selon L'As, l'expérience dans la gestion des affaires de l'État, depuis au moins une trentaine d'années, de l'ancien Premier ministre de Me Abdoulaye Wade et ex-maire de Thiès.


Article_similaires

26 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (10:34 AM)
    Quelle expérience justement!!!!!!
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2019 (10:48 AM)
      hélène tine une grande dame qui depuis sa sortie de l'afp fait malheureusement des choix irrationnels. je voyais beaucoup de gens avec idy mais pas vous parce que je vous ai toujours prise pour une femme de conviction attachée à la gestion irréprochable des deniers publics.

      apporter votre caution au protocole de rebeuss que vous avez publiquement dénoncé, au "partage de butin" et à la querelle de "grands bandits", je trouve ça dommage.
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2019 (10:49 AM)
      quand c'est vers idy ce n'est pas de la transhumance? idy a sa presse. heureusement qu'il n'a que ça et quelle presse!!!!!
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2019 (10:51 AM)
      idy qui n'a pas été capable de se faire élire député à thiès il y a quelques mois.

      idy incapable de passer les parrainages et a dû s'y reprendre à 2 fois.

      idy dou dem fèn dou am dara.

      les sondages les plus optimistes le situent entre 3% et 8%. retenez bien ce chiffre.
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2019 (10:53 AM)
      mais seneweb pourquoi vous ne montrez pas les marrées humaines qui accueillent macky sall et ces meetings de bby que l'on avait plus vus depuis le ps et le pds de la très grande époque?
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2019 (10:57 AM)
      je pense que issa sall et me madické niang vont devancer idrissa seck.

      rien qu'à touba, madické va faire entre 100 000 voix et 150 000 voix soit 30% à 50% du total des voix de la coalition taxawu sénégal des dernières législatives.

      issa sall auara au minimum 5 à 6% de vote des dahira moustarchidine qui l'accueillent à chaque étape de sa campagne. ce qui pose un problème laïc et républicain.
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2019 (14:19 PM)
      juste idy a beaucoup d'expériences:
      -ministre sous abdou diouf
      -deux fois directeur de campagne de wade
      -ministre d'état, directeur de cabinet de wade
      -premier ministre de wade
      -deux fois maire de thiès
      -actuellement président du conseil départemental de thiès
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2019 (15:14 PM)
      déjà sous abdou diouf comme ministre du commerce, il trafiquait des licences d'importations de véhicules.

      sous wade mom réécoutez le cd des grands bandits et relisez les minutes publiées par idy lui-même du protocole de rebeuss.
  2. Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (10:37 AM)
    Parce que Sonko ne récompense personne pour un soutien, si vous ne cherchez pas de postes alors soutenez le, car vous le faites pour le Sénégal et pour le Sénégal uniquement.

    Auteur

    Sénégalais

    En Février, 2019 (10:37 AM)
    Ils sont tous des vautours. Ils ont tous fuis Ousmane Sonko car ils ne pourront pas voler avec Sonko. Le bas peuple, soyez avec Sonko.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (10:40 AM)


    Les membres de la coalition Idy 2019 doivent faire attention à Idrissa seck et se souvenir de l'élection presidentielle de 2000.

    C'est lui ki était derrière l'expulsion de Moustapha Niasse , de Mame Madior Boye et aussi de l'emprisonnement de Mbaye Diouf pour pouvoir être leader à Thies.

    Workate leu
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (10:41 AM)
    vers là ou on pense qie l'herbe sera plus verte !
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (10:42 AM)
    Trop léger,madame.Manko Takhawou Sénégal n'était qu'une alliance de circonstance.De quelle expérience parlez vous pour justifier votre choix?A quoi à servi cette expérience dans la bonne gouvernance?Idy,c'est la perpétuation du système libéral.Or le pays a besoin de changements en profondeur.Il a besoin d'un patriote courageux pour nous arracher des mains des esclavagistes occidentaux.

    Idy,comme Macky pensera à lui même d'abord avant de penser au Sénégal.

    Vous décevez donc car on vous connaissait plus patriote,plus proche des masses.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (10:47 AM)
    Qui connait l'état plus que Niasse,Tanor et Macky?Ou cette "connaissance" a-t-elle mené le Sénégal?Il nous faut des hommes nouveax....
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (10:48 AM)
    Je pense humblement que ce qui desservira le plus SONKO, c'est l'impertinence, le manque d'humilité, l'arrogance, et parfois la vulgarité de ses souteneurs !!! Vous pensez être des saints, des patriotes, les meilleurs que notre terre sénégalaise ait porté !!! Vous vous trouvez beaux, seuls capables de redresser le Sénégal....J'espère juste que le Ousmane SONKO que j'ai connu n'est pas devenu comme vous !!! Ce serait dommage pour la personne !!! Ousmane SONKO doit tout au Sénégal et je ne crois pas que l'inverse soit vrai !!! Le Sénégal continuera d'exister aprés Ousmane SONKO !!! Il a des ambitions pour le Sénégal, c'est légitime de sa part !!! Les autres sénégalais ( pas seulement les candidats) en ont également !!! Arretez de penser que la terre sénégalaise ne tourne que pour vous, par vous et avec vous !!! Qu'aprés vous, et sans vous, c'est le NEANT !!!
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (10:55 AM)
    poste 9 , vous etes non seulement pertinent mais vous etes aussi sage et sense ;, vous n etes pas de ces gens qui aiment le hasard et l inconnu
    Auteur

    Weur Ndombo

    En Février, 2019 (10:57 AM)
    ne vous trompez pas d'objectif: " Éliminer MACKY "

    Votons Tous Contre Macky

    Votons Tous Contre Macky

    Votons Tous Contre Macky

    inchalla sera 3ème derriere IDY et SONKO

     :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (11:05 AM)
    weur ndombo doit etre de ces senegalais qui refichissent pas par la tete mais par le coeur et des gens comme vous passent toute leur vie a faire des regrets
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (11:06 AM)
    expérience sathieu rék !! :emoshoot: 
    Auteur

    Ndiaye

    En Février, 2019 (11:13 AM)
    ARETER ARETER de nous parler d experience cela nous empecher de se developer depuis 60ans ces des personnes qui ne pense qu a la fin de leur vie profiter pour mieux vivre avec leur famille ces des politiciens professionelles que ALAH nous protege
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (11:19 AM)
    Programme d’Idrissa SECK

    AXE 1 : GOUVERNANCE

    I. UN SÉNÉGAL JUSTE

    1. INSTITUTIONS

    2. JUSTICE

    3. ADMINISTRATION PUBLIQUE

    4. FINANCES PUBLIQUES

    5. COMPÉTITIONS ÉLECTORALES

    -------///----

    1. Institutions

    Réformer, Stabiliser, Optimiser !

    « Le président de la République n’a ni ascendant, ni descendant.

    C’est une créature constitutionnelle à incarnation humaine variable »



    L’avenir du Sénégal repose sur des institutions fortes pouvant garantir le principe de la République du Sénégal qui est : gouvernement du peuple par le peuple et pour le peuple. Toutes mes préoccupations consistent à redonner à nos institutions leur caractère d’antan afin qu’elles regagnent l’estime et la confiance des sénégalais.



    Nos lois et institutions comportent des insuffisances et limites qui ne sont destinées qu’à maintenir la prédominance du pouvoir exécutif. Très peu de contre-pouvoirs existent face aux abus du pouvoir exécutif et très peu de dispositions existent aussi pour permettre d’assurer l’autonomie des institutions de régulation. Cela facilite de graves dérives comme la non-transparence, la corruption, le manque d’éthique professionnelle dans les prestations de services publics notamment. Les propositions ci-dessous rencontreront certainement l’assentiment de beaucoup de sénégalais tant elles vont combler les vides cités plus haut.



    Tous les observateurs de la scène politique sénégalaise, nationaux ou étrangers, s’accordent sur un fait : l’Etat de droit, proclamé et consacré par la constitution sénégalaise, vit ses moments les plus sombres. Cette situation appelle avec insistance et urgence la mise en œuvre de réformes profondes s’articulant autour des axes suivants.

    LA CONSTITUTION

    • Apporter à la Constitution les modifications inspirées de l’Avant-projet de Constitution proposée par la CNRI.

    • Sacraliser la Constitution et ne la rendre modifiable que par voie référendaire. La modification apportée à la Constitution en 2018 au système de parrainage des candidats sera supprimée.

    LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE

    • Il ne peut pas être Chef de Parti

    • À la fin de son mandat, un membre de sa famille (conjoint, ascendant, descendant et collatéral au premier degré) ne peut lui succéder directement. Il doit être âgé au moins de 35 ans et au plus de 70 à l’entrée dans sa fonction lors du premier mandat.

    • Les fonds politiques mis à la disposition du Président de la République pour usage sans justification sont supprimés. Des fonds spéciaux exclusivement destinés à des questions de sécurité nationale ou de défense sont gérés dans le cadre d’une procédure spéciale: la décision de paiement ou règlement est prise par le Président de la République; le contrôle du respect de l’objet conforme est assuré à postériori par la Cour des Comptes.

    LE PREMIER MINISTRE ET LE GOUVERNEMENT

    • La qualité de membre du Gouvernement est incompatible avec un mandat parlementaire et toute activité professionnelle publique ou privée rémunérée. Elle est également incompatible avec la fonction de Président de Conseil de collectivité locale.

    • Le nombre des membres du Gouvernement est fixé à vingt-cinq (25) Ministres au

    • maximum. Les conseillers du Président de la République ne peuvent porter le titre de

    Ministre et leur nombre, qui sera limité au minimum nécessaire, est fixée par la loi. Le nombre de membres du Cabinet du Premier Ministre et des Ministres, qui sera limité au minimum nécessaire, est également fixé par la loi.

    LES MINISTRES

    • Avant leur nomination, les Ministres nommés aux départements des Affaires étrangères, des Finances, de l’Intérieur, des Forces Armées, de la Justice et des Mines et Ressources naturelles font l’objet d’une enquête approfondie de moralité et sont auditionnés par une Commission parlementaire.

    L’ASSEMBLÉE NATIONALE

    • Les députés sont élus au suffrage universel direct par circonscription électorale (un député et son suppléant par circonscription).

    • Elle est monocamérale (chambre unique). Le Mandat des députés est de 5 ans. Le nombre de députés est de cent cinquante (150). Le Président de l’Assemblée nationale et le questeur sont soumis à la Déclaration de patrimoine et à la Déclaration d’intérêt. Un député ne peut cumuler plus de deux mandats électifs et ne peut avoir plus de trois mandats parlementaires successifs.

    • Le nombre de Vice-présidents ne peut excéder cinq (5), celui de secrétaires élus, quatre (4) et celui de questeurs, deux (2). Un des postes de Vice-président, au moins, est réservé à l’Opposition parlementaire. Les postes de Questeur et de Président de la Commission de contrôle et de comptabilité sont obligatoirement répartis entre la majorité et l’opposition parlementaires. Il en est de même des fonctions de Président et de rapporteur de la commission des finances.

    • Une Commission Mines et énergies sera créée.

    • Le Statut de l’Opposition sera défini par un dispositif légal, ainsi que la réforme et le financement des partis politiques.

    LE CONSEIL ECONOMIQUE SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL

    ET LE HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES

    • Le Conseil Economique Social et environnemental et Haut Conseil des Collectivités Territoriales seront supprimés.

    • Des Conseils Economiques Sociaux et Environnementaux seront créés à l’échelle des Territoires

    • Le mode de rémunération des conseillers prendra la forme d’indemnités de session.



    HAUTE AUTORITÉ DE LA DÉMOCRATIE (HAD)

    • Créer une Haute Autorité de la Démocratie, organe indépendant chargé d’assurer la régulation du champ politique y compris le fonctionnement des partis politiques, préparer, conduire et organiser les scrutins électoraux et référendaires.

    • Elle assure le contrôle de la régularité du fonctionnement et du financement des partis politiques, la vérification du financement des campagnes électorales.

    • Elle organise aussi la tenue de concertations régulières entre les acteurs du jeu politique.

    HAUTE AUTORITÉ DES MÉDIAS (HAM)

    • Créer une Haute Autorité des Médias, organe indépendant chargé de la régulation du secteur, de garantir l’accès équitable au service public.

    • Elle donne son approbation pour la nomination des dirigeants des médias du service public;

    • Elle garantit à tous les citoyens un accès à l’information et au service public.

    LES CORPS DE CONTRÔLE

    • La Cour des Comptes est l’institution supérieure de contrôle des finances publiques. Elle définit les normes, outils et procédures relatifs au système de vérification et de contrôle de l’Etat et des Collectivités publiques;

    • La Vérification Générale d’Etat (VGE), autorité administrative indépendante, hérite des compétences de l’Inspection Générale d’Etat.

    • Elle serait chargée de contrôler, dans tous les services publics de l’Etat, l’observation des lois qui en régissent le fonctionnement administratif, financier et comptable.

    • Le Président de la République et le Président de l’Assemblée Nationale peuvent intervenir dans la détermination des missions de contrôle de la VGE. Elle est dirigée par un Vérificateur Général choisi parmi les Inspecteurs généraux d’Etat pour un mandat unique de 5 ans. Elle peut s’autosaisir. La VGE peut saisir directement les juridictions compétentes.

    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (11:21 AM)
    avec ta grande gueule, on dirait une experte en fellation .....choisis qui tu veux, c'est pas notre problème...les politiciens des voyous et les politiciennes souvent des putes ....tous pareils
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (11:33 AM)
    Une coalition de vautours wolofs, celle formée autour de Idrissa SECK, le plus grand déliquant de l'histoire politique du Sénégal.
    Auteur

    Weur Ndombo

    En Février, 2019 (11:41 AM)
    un Peulpe un But " DEGAGER MACKY"



    Votons trous contre Macky



    il sera en 3ème position inchalla



     :sunugaal:   :sunugaal:   :sunugaal:   :sunugaal:   :sunugaal:   :sunugaal:   :sunugaal: 



     :emoshoot:   :emoshoot:   :emoshoot:   :emoshoot:   :emoshoot:   :emoshoot:   :emoshoot: 

    Repondre | +0 -0 | Perma
    Auteur

    Citoyenne

    En Février, 2019 (11:43 AM)
    Les Sonko boys calmez vous un peu et arretez d'attaquer tous ceux qui ne soutiennent pas votre leader! Si c'était une histoire de poste, Hélène Tine serait avec Macky.

    Cherchez d'autres arguments pour justifier pourquoi Sonko ne fédère pas aujourd'hui.

    Merci Hélène Tine pour votre constance avec vos idées.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (11:51 AM)
    Transhumance ou pas.

    Auteur

    Merci Hélène

    En Février, 2019 (11:52 AM)
    Macky a fini de démontrer qu'il ne sait pas comment développer le Sénégal, ce n'est pas une histoire de routes et de ponts. Tout le monde est capable d'ouvrir les portes du Sénégal à des investisseurs étrangers, capitalistes, qui ne demandent que cela, se sucrer sur le dos des sénégalais pendant les 5 prochaines décennies !



    Nous attendons d'un président une politique efficace et juste sur la SANTE et l'EDUCATION, et dans ces domaines, Macky a lamentablement échoué.

    Les sénégalais sont trop fatigués, combien de jeunes mal formés et qui chôment?

    Si Idy promet de nous aider sur ça, pourquoi pas?

    Sonko ne parle que de milliards et de scandales, Sonko est trop vindicatif, Sonko n'est pas rassurant sur la pratique religieuse !

    Et puis chacun est libre
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (11:54 AM)
    Idy veut supprimer les conseils departementaux et revenir aux conseil regionaux. supprimer aussi la communisation intégrale et revenir aux conseil rural. un drole de programme, s'il faut revenir à 7 ans en arriere, et remplacer la decentralisation à la mise par une concentration regionale.
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2019 (13:18 PM)
      eh oui il ne faut pas avoir peur de revenir sur quelque chose qui n'est bon. on sait tous que l'acte 3 de la décentralisation est une mauvaise avancée !
    Auteur

    Kakatar*1

    En Février, 2019 (11:57 AM)
    Merci Madame Élène Tine  :up: 

    Donc c´est fini. Le combat devient inégal: il n´y aura pas de second Tour.

    La coalition IDY2019  :up: 

    avec toutes ces Têtes (IDY, Pape Diop, Hadjibou Soumaré, Abdoul Mbaye. Mamadou lamine Diallo, Mamadou Diop Decroix, Dr. Lamine Bâ, Cheick Bamba Dieye, Capitaine Dieye, Hélène Tine, Bougane Gueye Dany,...........++++++) Kou lime dioume

    Remportera les élections Présidentielles sénégalaises au premier Tour.

    IDY 2019 : 51%

    SONKO :25%

    Macky : 20%

    Madické: 2%

    ISSA.SALL:2%



    Résultats de l´Institut International de Sondage (du 6.2.2019)

    sur un échantillon de 4321 votants répartis dans 14 Régions du Sénégal

    et de la Diaspora.

     :sunugaal:   :sunugaal: 
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (13:26 PM)
    Hélène TINE est au moins logique avec elle-même. Elle était dans la même coalition avec Idy aux législatives dernières donc c'est normale qu'ils se retrouvent encore dans le même camp aux présidentielles. En tout cas, il faut élire tout le monde sauf Macky SALL. Sinon c'est le début vers un troisième mandat autrement dit 17 ans le pouvoir. A bon entendeur, salut!

    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (15:32 PM)
    sama probleme moye niome kholouniou programe nafi macki diogue molene niore aiye vrè meconten :emoshoot: 
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (15:40 PM)
    Macky a prouve de quoi il est capable un bon president gagneras toujour un 2nd mandat.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (20:08 PM)
    parce que Sonko est clair, il veut aider le Sénégal, donc pas de part du gateau, il y aura une vingtaine de ministres (pas 81 comme avec Macky Sall), tous fuient vers Idrissa Seck, tous sont pour la continuation du système qui freine le développement du pays depuis près de 60 ans et le Sénégal tient son messie, le peuple se tourne de plus en plus vers ce sauveur qui va chasser les bandits de grands chemins de notre pays pour de bon.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR