M. Seydou Badji, porte-parole de la famille feu Omar Lamine Badji « Après l’effondrement du Pds, les commanditaires de l’assassinat d’Omar Lamine Badji sont allés se refugier dans l’Apr de Bignona ! »

  • Par : Leral | Le 07 janvier, 2013 à 07:01:34 | Lu 8544 fois | 18 Commentaires
content_image

M. Seydou Badji, porte-parole de la famille feu Omar Lamine Badji « Après l’effondrement du Pds, les commanditaires de l’assassinat d’Omar Lamine Badji sont allés se refugier dans l’Apr de Bignona ! »

Dans la nuit du 30 décembre 2006, le député libéral Oumar Lamine Badji, président du Conseil régional de Ziguinchor au moment des faits, était abattu froidement. Tel l’« oiseau » de bon augure survolant la Casamance pour prêcher la paix qu’il était, il a été atteint en plein vol. Sous d’autres cieux, un tel assassinat odieux ne serait pas resté impuni. Et pourtant, six ans après, les assassins et les commanditaires courent toujours bien que des individus aient arrêtés et placés sous mandat de dépôt. En exclusivité pour « Le Témoin », M. Seydou Badji, porte-parole de la famille et frère du défunt, crie justice et « vengeance ». Entretien…


Le Témoin : M. Badji, six après la mort de votre frère Omar Lamine Badji, la famille réclame toujours justice… Pourquoi continue-t-elle de le faire quand on sait que toutes les personnes accusées d’être mêlées de près ou de loin à cet assassinat auraient été arrêtées ? 
Seydou Badji : (Rires, plus précisément rires… macabres) Vous n’avez rien compris ! Car, les vrais assassins et commanditaires courent toujours à visage découvert puisqu’ils sont dans les hautes instances du Pds. D’autres se sont réfugiés dans l’Apr de Bignona. Seuls quelques assassins ont été arrêtés alors que Omar Lamine Badji a été assassiné par une section de « commandos » qui a été préparée et équipée par des commanditaires. Lesquels ont soigneusement mûri leur plan. J’y reviendrai… Seulement, permettez-moi de remercier toute la famille de feu Omar Lamine Badji au nom de laquelle, d’ailleurs, je m’exprime chaque mois de décembre dans les colonnes du « Témoin ». Je me souviens que la première interview réalisée (Ndlr : Le Témoin du 28 décembre 2011) a eu l’effet escompté car, de partout le monde, les internautes n’ont pas manqué d’apprécier vos questions que vous avez préparées et les réponses que nous avons apportées. Des questions et des réponses qui ont permis aux uns et aux autres de comprendre la lame de fond du dossier sous son angle politique. 
Et suite aux commentaires reçus d’anonymes ou de personnalités d’envergure, nous sommes heureux et encouragés de revenir, comme qui dirait, sur les lieux du crime. 
Cette fois-ci, vous allez donc revenir sur les lieux du crime avec de nouvelles révélations… N’est-ce pas ? 
Tout élément nouveau pouvant convaincre l’opinion ou le peuple sénégalais de nous aider à rouvrir le dossier, nous allons l’apporter, ici, dans vos colonnes. Ce bien que, pour cette année, nous préférions mettre la pédale douce. Parce que, dans ce dossier, nous avions affaire à deux interlocuteurs : l’Etat, à travers son démembrement qu’est le ministère de la Justice, émanation du pouvoir exécutif d’une part, et la justice elle-même, de l’autre. C’est ainsi que, pendant cinq ans, nous avons écrit sans cesse au président de la République d’alors, Me Abdoulaye Wade, et réclamé justice. À l’arrivée, nous n’avons reçu aucune réaction dans ce sens sauf de l’aide pour organiser trois manifestations pour le rappel à Dieu d’El Hadji Oumar Lamine Badji. Depuis lors, aucune aide ne nous est parvenue. Pis, pas la moindre action n’a été enclenchée pour montrer à l’opinion que justice serait rendue dans cette affaire. 
Donc à qui profite l’omerta ? 
Justement, c’est une très bonne question que tout le monde se pose ! D’ailleurs, c’est pour cela que nous interpellons aujourd’hui le nouveau président de la République, M. Macky Sall, pour lui demander de régler définitivement cette affaire. Parce que la justice a la possibilité d’activer la gendarmerie pour une continuation d’enquête afin d’achever ou de boucler le dossier relatif au lâche assassinat commis sur la personne de l’ancien président du Conseil Régional de Ziguinchor, EL Hadji Oumar Lamine Badji. Je profite aussi de l’occasion pour prendre l’opinion sénégalaise à témoin et lui demander de prendre date avec nous à partir de ce 30 décembre 2012 marquant le sixième anniversaire de la mort d’Oumar Lamine Badji. En venant au « Témoin », nous avions décidé de ne faire aucune révélation afin de laisser Madame le ministre de la Justice mener sérieusement le travail. Cela dit, nous ne pouvons pas, pour autant, ne pas apporter de la lumière sur la gestion du dossier pendant devant la justice depuis le lendemain de la mort de notre parent. 
Vous parlez de lumière ! Cela signifie-t-il qu’il y a toujours des zones d’ombre dans ce dossier que vous voulez éclairer ? 
Justement ! D’abord, la première partie de l’enquête confiée à la gendarmerie de Bignona n’est pas arrivée à terme… Il nous semble qu’il y avait des problèmes. Parce que le gendarme qui avait courageusement mené l’enquête avec beaucoup de professionnalisme arrêtant du coup de véritables présumés coupables a été muté ailleurs à notre grande surprise. Affecté dans le « Ndoukoumane », il a été envoyé en mission alors qu’il était sur le point d’arrêter l’un des cerveaux présumés de l’assassinat, qui était en cavale depuis le 06 février 2007 en Gambie. Et le comble dans tout cela, c’est la libération des personnes arrêtées dans cette affaire sans autre forme de procès, ce qui reste pour nous une zone d’ombre. En effet, s’il y avait un procès ouvert au public, nous aurions une petite idée de l’innocence des personnes libérées. Oumar Lamine Badji, selon les révélations faites par son fils depuis l’étranger, a parlé de menaces de mort dont son père a fait l’objet depuis qu’il occupait le fauteuil de président du Conseil régional de Ziguinchor. 
Qui étaient les personnes qui l’auraient menacé ? 
Toutes ces menaces ont été proférées par des adversaires politiques au sein de son parti, le Pds. Et de la part des animateurs de la tendance opposée à l’action d’Omar Lamine Badji. Ces menaces étaient réelles, vraies et vérifiables par de nouvelles enquêtes qui permettront de serrer l’étau autour des cagoulards que l’on pourrait démasquer parmi les nouveaux hommes forts de l’Apr et porte-étendards de la nouvelle coalition Benno Bokk Yaakar (Bby) dans le Bignona. Les auteurs et commanditaires de l’assassinat de notre parent se sont réfugiés dans l’Apr de Bignona. Des témoins formels au sein des dirigeants mêmes du Pds affirment que, lors de réunions politiques, Omar Lamine Badji était menacé de mort. Et publiquement ! À notre avis, l’enquête pourra vérifier ces allégations autour de ces responsables qui sont maintenant éparpillés entre les deux partis à savoir l’Apr et le Pds. C’est la seule voie de salut qui permettra de voir la vérité éclater un jour. 
Autres révélations que nous avons glanées au cours de ces six ans auprès de personnes neutres ou faisant partie des deux tendances, à savoir celle animée par feu Oumar et celle d’Abdoulaye Badji, il y avait des problèmes nés à la veille de la présidentielle de 2007 entre ces deux protagonistes politiques. Le premier nommé était le Secrétaire Général de la Fédération Pds de Bignona tandis le second voulait le supplanter à ce poste. Il y avait de sérieuses dissensions entre les responsables des deux tendances lors de la tournée du directeur de campagne de Me Wade en 2007. Pour cette tournée, des moyens auraient été remis au challenger d’Omar Lamine Badji. Cherchons à comprendre pourquoi ce dernier a-t-il reçu les moyens du parti pendant qu’Omar Lamine Badji devait se contenter de gérer la frustration de ses hommes jusque dans le cortège qui a conduit le directeur de campagne de Me Wade dans les rues de Bignona. Les observateurs de cette scène ont vu Oumar auprès du directeur de campagne en question. Ils l’auraient aussi entendu demander à l’homme que Wade s’était choisi pour cette campagne présidentielle de le suivre afin d’éviter le pire ce jour-là. Qui va nous dire exactement ce qui se serait passé si Omar Lamine Badji avait refusé de « courber l’échine » ce jour afin de sauver cette cohésion de façade du PDS à la veille de la présidentielle de 2007 à Bignona ? L’autre camp a alors savouré sa victoire car le sphinx s’est plié à la seule volonté du directeur de campagne de Wade de placer ses hommes à l’occasion de cette mémorable tournée de pré-campagne électorale. En fait, il y a tant d’autres révélations que « Le Témoin » ne pourrait pas toutes les sortir, faute d’espace ! Parce qu’entre autres, Me Wade avait promis une maison à la famille le jour des obsèques. Je vous révèle que la maison « si petite » est toujours en… chantier. 
Quel message allez vous lancer à l’ancien président Wade depuis sa retraite politique en France ? 
À l’occasion du sixième anniversaire de la mort d’Oumar Lamine, nous demandons à Me Abdoulaye Wade de faire revenir ses techniciens en construction de bâtiments à Sindian afin d’achever la maison qu’il avait promise à notre famille. Une maison qui a englouti plusieurs millions fcfa alors qu’elle est toujours en chantier. Certaines indiscrétions avanceraient même un montant de 100 millions fcfa. Est-ce que c’est cela le respect qu’on manifeste à une famille meurtrie ? 
Êtes-vous optimistes quant à un dénouement judiciaire de cette affaire avec l’arrivée du président Macky Sall au pouvoir ? 
En ma qualité de Coordonnateur de l’anniversaire et en tant que frère du défunt, je reste sceptique quant à la suite qui sera donnée à cette affaire. Mais nous ne voulons pas lancer ici d’ultimatum aux tenants du pouvoir exécutif et du pouvoir judiciaire pour leur demander que justice soit rendue avant décembre 2013. Seulement, les signes avant-coureurs montrent que nous prenons notre mal en patience car, depuis l’avènement de ce Benno Bokk Yaakaar, plusieurs dossiers ont été exhumés pour que justice soit rendue mais nous n’avons jamais entendu parler de l’assassinat d’Oumar Lamine Badji par les nouvelles autorités. Nous pensons que tous les hommes épris de justice, sans oublier les Ong, lutteront avec nous pour que le dossier d’Omar Lamine Badji connaisse son épilogue en cette année 2013… 
Propos recueillis par Pape Ndiaye 

« Le Témoin » N° 1109 –Hebdomadaire Sénégalais ( JANVIER 2013)


Leral


Commentaire (16)


Chomani En Janvier, 2013 (07:13 AM) 0 FansN°: 1
hey les gars, je voudrai faire un fake marriage pour avoir du papier au usa. peut il marcher ou bien je me lance sur les trucs de refugies en disant suis homosexual?? please repondez moi!
Djibidione En Janvier, 2013 (07:39 AM) 0 FansN°: 2
merci mr badji pour cette sortie.en tou ca nou continueron de pleurer cet homme si bon si courageu ki a etai elimine de maniere lache.aujourdui cela reste tjr impuni et les comenditaires couren tjr san etre inkiete.ns avon confiance en la justice de ntre pays et nou demendon a mr le president macky sall de reouvrir ce dossier.on a perdu un homme de dialogue et de paix.il allai au pronfondeur de la casamance pour parler de pai.son epee de guerre etai larme du dialogue....dayeur si nou a djibidione et dan le fogny nou continuon de soufrir c dune parti grace a sa mort.imaginer aujourdui djibidione est la seul comunaute rurale ki consome le dalasis gambien le reseau africell de la gambie a 25km de la frontiere.il nya pa une partie au senegal comme djibidione.aller sur place vou aller voir la realite des choses.apres tou sa cmt veulent il ke les gens aient le sens du patriotisme???????dan tou le fogny il nya pa une seule route goudronee....alors ke dan le nord meme un village de deu maison a lelectricite les routes goudrone leau....etc....on en a marre de cette situation.nou voulon devenir des senegalais comme tou le monde.no enfants on besoin de conetre linternet et de souvrir au monde.monsieur le president je profite de cet article pour vou lancer un enieme cri de keur kan ala situation de djibidione et du fogny dan lensemble.merci
Cqs En Janvier, 2013 (14:11 PM) 0 FansN°: 1
inko coucasamancaike commi silolasses saiti senegal. nanossasse fete airingnai, noukou boudiou sans rien debourser.
Djibidione En Janvier, 2013 (07:47 AM) 0 FansN°: 3
aujourdhui djibidione est la seule comunaute rurale ki na pa delectricite.arretez cette injustice ki frustre les gens.les gens dan cette localite non pa le sens de la manifestation et preferent mourir dan leur dignite.mais tro c tro il fau ke sa sarrete.vou les journaliste je vou invite daller sur place pour faire un roportage et vou verrai ke se ke je vou dit la est vrai.le dalasis le reseau africel pa delectricite pa de route ni rien.il ya un cantonema militaire laba et c facile dacceder. djibidione se trouve a 20km de sindian dan le departema de bignona.
Caporal Chef Diedhiou En Janvier, 2013 (08:24 AM) 0 FansN°: 4
Paix en son ame.Que Dieu l'accueille au paradis.Je suis sur

et certains que justice sera faite.Ah le regime de Ali Baba!!

Que de degats,mensonge,corruption,trahison,menace de

mort,agressions et assassinats.Apres tous ces degats,il

va se la couler douce en Europe.Un seul conseil ou rappel.

Wade a dit haut et fort que les promesses n'engagent que

ceux qui y croient.Donc ne comptez meme sur lui pour finir

la construction de la maison.Le PDS est un parti de voyous.

Avec ca,ils voulaient que Barth Dias attende qu'on le tue

d'abord pour se defendre. :sad:  :sn:  :up: 
Griot Moderne En Janvier, 2013 (09:02 AM) 0 FansN°: 5
Là ou ia famille de OUMAR BADJI PEINE à avoir un toit,la famille AIDARA Le présumé coupable est logé dans une villa de l'ASECNA A MERMOZ, CONSOMMANT EAU ET ELECTRICITE DE L'ESECNA, et entretenue par FARBA SENGHOR ET QUI ENCORE.
Marie Fall En Janvier, 2013 (09:06 AM) 0 FansN°: 6
seneweb continuez votre censure. je dirais toujours ck je pense sur la casamance et l'Etat. J'ai envoyé deux posts et vous les avez supprimés. Merci



Il y a beaucoup de non-dits dans cette affaire.
Diadiack En Janvier, 2013 (09:44 AM) 0 FansN°: 7
C'est vrai que nous allons continuer de pleurer Omar mais la vérité est que MLacky Sall qui était Directeur d'Abdoulaye Wade en 2007, est l'un des responsable de la mort d'Omar Badji au profit de challenger Abdoulaye Badji de Thionk-Essyl. C'est cela la triste réalité et c'est Macky qui a annoncé la mort d'Omar Badji à 2h du matin à Abdoulaye Badji à Dakar. Ce dernier a annoncé les siens à partir de 4h du matin. Donc, nous ne devons pas compter sur Macky car il est l'incarnateur de cette mort et je me rappelle le jour qu'il était passé à Bignona. Il y avait énormement de bruits et Macky voulait changer la direction de la fédération en remplaçant Omar Lmaine Badji par Abdoulaye Badji. Il faut oser appeler le chat par son nom. Quiconque qui était présent ce jour à Bignona, ne me démentira pas. Macky en est pour quelque chose. Omar lamine Badji, repose en paix et tu nous manques beaucoup.

Frank White En Janvier, 2013 (09:45 AM) 0 FansN°: 8
ne nous emmerdez pas soyez courageux au lieu de dire le directeur de campagne de wade dites macky sall lactuel president qui est le commanditaire de lassassinat de oumar lamine badji assassinat orchestre en son temps par abdoulaye badji conseiller special de macky a la primature

dailleurs abdoulaye wade en son temps n avait pas manque d accuser directement son directeur de campagne
Cqs En Janvier, 2013 (14:11 PM) 0 FansN°: 9
Inko coucasamancaike commi silolasses saiti senegal. Nanossasse fete airingnai, noukou boudiou sans rien debourser.
Aniné En Janvier, 2013 (14:41 PM) 0 FansN°: 10
Il faut que la lumiere soit faite et je vous exhorte à ne pas baisser les bras car beaucoup de nos compatriotes ne connaissent pas cette histoire. Son commanditaire ou assassin ne sera jamais en paix. Comme dirait l'autre, l'acte posé est révoltant et c'est ce régime PDS d'ou est né l'APR qui nous a servi le banditisme, le vol, tout ce qui est aux antipodes de la morale. Qui vivra verra
Divers En Janvier, 2013 (14:53 PM) 0 FansN°: 11
Toute de suite je vous dis que ça ne marchera pas parce-que vous êtes de la casamance et précisément vous êtes diola. Les enquêtes s'ils ne sont de la région te méprise y compris la justice. Je sais de quoi je parle.
Serer En Janvier, 2013 (15:11 PM) 0 FansN°: 12
Où Alioune Tine de la RADHO? Pourquoi ne piaille-t-il pas à propos de cette affaire?
Divers Nb En Janvier, 2013 (17:47 PM) 0 FansN°: 13
il est temps de libérer la Casamance où ces hommes politiques créent un réseau menteurs, d'assassins etc... Que l'Etat du Senegal accorde l'Indépendance de la Casamance sinon le Sénégal perd autant que la Casamance.

Seydou Badji En Mai, 2013 (19:20 PM) 0 FansN°: 14
Diadiack et Djibidione,

Mes frères,

VOUS AVEZ TOUS DEUX RAISONS. IL N'Y A PAS DE SECRET OUMAR A ETE VICTIME DES COMPAGNONS DU DIRECTEUR DE CAMPAGNE EN 2007 DE WADE. J'AI PEUR QUE CE DOSSIER SOIT DEFINITIVEMENT ENTERRE... VISE LA SUITE/ ILS N'ONT PAS INTERET QUE LA VERITE JAILLISSE... ILS SONT AU POUVOIR!

Balink En Décembre, 2014 (23:01 PM) 0 FansN°: 15
Mes frères bien que je suis loin de mon pays le Senegal ;je suis tous les mois les comentateur de cette histoire

D'assassinat ci lâche que les hinumains ont commis.

Maintenant Omar est mort rejouissaissez _vous mais un jour viendrat ou la lumière jallira:nous parent deomar nous souffrons depuis l'année de son assassinat.

Nous de la famille nous connaissons tous les commanditaires :ils subiront le même sort et même pir qu'a celui

Qu'ils sont inflige a Omar Badji.

Votre pouvoir ne tien qu'un seul fil ça ne va pas tarder:vous considérez les Casamancais comme des sauvages

'Quanda abdoulaye Badji :qu'il prepare sa tombe.

Anonyme En Avril, 2015 (12:50 PM) 0 FansN°: 16
pauvre type au lieu daccuser un homme honnete et integre en loccurence abdoulaye badji aller chercher ailleurs l'assassin de feu omar ablaye badji na jamis cache ladversite contre omar mais cetait politique et c normal comment on peut etre investi depute derriere omar lamine badji et l'assassine la logique et toute personne doter de raison sait bien que le numero deux de omar sur la deputation na pa la capcite ni le temps maitenant ce qui pensait en acusant ablaye badji en y melant le nom de macky sall il allait tomber sur les graces de wade se trompe JE LE JURE A L'EPOQUE SI VRAIMENT ABLAYE BADJI ETAIT LE COMMANDITAIRE LE PRESIDENT WADE ALLAIT L'UTILISER POUR NEUTRALISER MACKY SALL sinon si un moussa diedhiou ne et grandi a thionck et qui a ete jaloux de son ancien collaborateur et qui sont du meme quartier va raconter a la famille de oumar lamine que c badji le commanditaire parceque lui il est de niankite c leur probleme UN CONSEIL QUE JE DONNE A LA FAMILLE DE OUMAR LAMINE ABDOULAYE BADJI EST SEREIN ET NA AUCUNREMORD PARCEQUE SA CONSCIENCE EST TRANQUILLE SI VS AMENEZ LE CORAN IL VA JURER DEVANT LE CORAN et etant des diolas je vous suggere daller ds les cultes comme les bounati prier a celui qui a assassine oumar lamine meurt et si c ablaye il meurt atrocement CHERS AMIS SI VS TENEZ BIEN ALA LUMIERE PROCEDER A CELA VS VERREZ BIEN LES RESULTAT DAILLEURS MOUSA DIEDHIOU AVAIT PRONE CETTE METHODE MYTIQUE POUR TETROUVER LES ASSASSIN ET COMMANDITAIRE

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]