Dimanche 18 Août, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Pr Mamadou Diouf : «La situation post-électorale n’est pas dangereuse»

Single Post
Pr Mamadou Diouf : «La situation post-électorale n’est pas dangereuse»

Le professeur d’histoire à l'Université de Columbia aux Etats-Unis Mamadou Diouf considère que la situation post électorale du Sénégal «n’est pas pour le moment dangereuse». Selon lui, l’élection présidentielle du 24 février dernier s’est «bien déroulée malgré quelques problèmes».  

«Malgré tous les problèmes et, surtout, malgré les incidents sanglants qu’il y a eu au début de la campagne électorale, le scrutin s’est bien déroulé. Et les gens sont allés voter en nombre assez important parce qu’on parle de 66% de taux de participation, souligne Pr Diouf, qui était l'invité d'Objection (Sud Fm), ce dimanche. Je pense aussi que malgré les dérapages qu’il y a eu après le vote, c’est-à-dire quand le Premier ministre et certains candidats de l’opposition qui ont commencé à proclamer les résultats. Je pense que l’intervention du Magistrat chargé de les proclamer a été de bonne augure, en disant aux gens d’attendre et que le travail est en train d’être fait.»

 

Cependant, le professeur d'histoire considère illogique l'attitude de l'opposition, qui s'est gardée de déposer un recours malgré qu'elle conteste les résultats provisoires de la présidentielle du 24 février. «La loi veut que si ont conteste les résultats d’une élection, qu’on fasse un recours», rappelle Mamadou Diouf.

 

Les quatre candidats de l'opposition ont rejeté les résultats (provisoires) de la présidentielle. Cependant, ils n'entendent pas déposer un recours. 


Article_similaires

16 Commentaires

  1. Auteur

    En Mars, 2019 (20:55 PM)
    Macky a gagne c'est fini nous avons un job a faire c'est d'evite Karim wade 2024 un conseil d'un connaisseure.
  2. Auteur

    En Mars, 2019 (20:58 PM)
    Bien dit professeur les bodio bodio mbeuleeeee
    Auteur

    En Mars, 2019 (20:58 PM)
    Bien dit professeur les bodio bodio mbeuleeeee
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2019 (21:03 PM)
    nafekh rekk michelin sathie la
    Auteur

    En Mars, 2019 (21:06 PM)
    Voila l"homme qui disait qu"apres Diouf un non wolof ne pourrait devenir president au Senegal. Nous avons aujourdhui un peul et ca ne fait que commencer.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2019 (22:01 PM)
      en fait, les propos de ce monsieur étaient mal fondés et tendaient surtout à une stigmatisation des wolofs. abdou diouf n'était pas wolof, sengjor non plus! qu'est ce qui lui a donc fait dire une telle bêtise? pourquoi abdoulaye wade, wolof, s'est opposé pendant 26 ans avant de devenir président? pourquoi les wolofs ont préféré soutenir senghor plutôt que lamine gueye? le fait est que ce monsieur, comme beaucoup d'autres, confondent l'hégémonie de la langue wolof avec l'hégémonie de l'ethnie wolof.
      la langue wolof a été naturellement adoptée comme langue véhiculaire du sénégal. elle n'a été imposée à personne. ce sont les autres qui sont venus habiter en masse dans des terroirs habités par les wolofs (dakar, thies, st louis, louga, diourbel etc.). certains, jaloux de cet état de fait, se sont livrés à une diabolisation de l'ethnie wolof, en la présentant comme hégémonique , ce qui est tout à fait faux et absurde.
      les sénégalais ont adopté la langue wolofs comme véhiculaire avant même la naissance de senghor.
      ce monsieur diouf avec son ouvrage "le modèle islamowolof" a beaucoup contribué à la division de la nation sénégal qui commence à prendre forme.
    • Auteur

      Imhotep

      En Mars, 2019 (02:34 AM)
      c’est des faux historiens qui ne racontent que des histoires. on leur apprend des fosses histoire écrites dans dans les livres par ceux qui ont l’ofjec de leur leurrer sciemment lool
    • Auteur

      Vérification

      En Mars, 2019 (03:11 AM)
      wolof ? ils sont qui? metisee entre serere et soninke avant l'islamisation

      lebou? ils sont qui? metisee entre wolof et serere

      wolof: le walo, le kayor, le djolof et le baol

      la france avec faidherbe: walo constitution 1859 et 1871 premier constitution du senegal etait en francais et wolof

      le quatre communes: goree, ndar saint louis, dakar et rufisque: les premiers habitants sont les lebu du walo
      (les metises parlaient wolof et francais)

      le sine et saloum est serere; il y avait une confederation entre wolof-serere

      toucouleur est metisee? oui population métissée d'origines extrêmement variées


      les denianké (ou denyanké, ou deniankobé) sont une dynastie peul et malinké, qui régna au fouta-toro. les fulbe denianke ou deniankoobe, sous la direction de tengella et de koli, vont envahir toute la sénégambie.


      les diallube regroupent entre autres les familles: diallo, dia, dial, diaw, diakité, diagayété (variante de diakité), kane, dicko, ka.

      les autres branches de peuls:

      les ourourbés avec les familles: bâ, mbacké (variante de bâ), sall, balde, deme.

      les ferroobé regroupe les familles: sow, sidibé, diack. (pour cheikh anta diop, les sow est leurs variantes, n'étaient pas des peuls a l'origine, mais un peuple du lac tchad, les sow, qui ont intégrer l'ethnie peulh).

      les nduyebé: barry, sangaré (variante sankara, sankare, shagari).

      les diawambé sont les: bocoum, daff, niane, ndjim (ces derniers ne sont pas considéré comme des peuls pures, mais des peuls mélangés avec d'autres ethnies, en particuliers soninkés). ils sont donc plus proches des toucouleurs (sy, ly, tall, hane, wane, lo, ect).

      firdu (ceux du fouladou, sud du sénégal): diamanka, sabaly, boiro, kondé, mbalo, seydi.

      le pays toucouleur comprend la plus grande partie du fouta sénégalais, le toro (pays de dimar, sélobé, alaïabé, wadabé) le bosséa i irnangué, founangué, (irnangue, founangue, horgo), le guennar et le danga, la confederation des irlabé, le lao.

      les torodo dirigé par suleyman baal dans le fouta-toro, bastion du régime denyanke

      http://senegalfouta.canalblog.com/archives/2011/05/28/21251148.html

      les esclaves toucouleur qui répondent aux patronymes de keyta, kulibali, taraore, etc., sont de provenance malinke-bambara. quand ils sont de souche peul-toucouleur, baa, dembele, ja, jallo, soh, etc., constituent couramment leurs clans patronymiques. les esclaves d'origine maure harattin (hardaane) sont faal, hameyti, jaabi, jaany, sy, etc., et les originaires de l'ethnie wolof, joop, njaay, loom, etc., les sarakolle kamara, kebbe, ou tunkara.

      les guerres saintes d'el haaj umar taal furent, pour les esclaves originaires du fuuta-tooro, de véritables hécatombes à ségou, nioro, kayes, dinguiraye, etc. mais, les guerres créèrent également le courant inverse, c'est-à-dire qu'elles drainaient vers le fouta maints esclaves d'origines diverses : bambara, malinke, sarakolle, voire wolof.
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2019 (22:16 PM)
    "N'est pas encore dangereuse...",peut être. C’est parce que les Sénégalais ne croyaient pas Macky capable de comportements aussi bas pour forcer à continuer de les diriger contre leur gré.Ils sont groggy en ce moment.On vient d'avoir la certitude qu'il ne partira-malheureusement pour le Sénégal-que sous l'effet de la force.Immanquablement le réveil surviendra.Quand?

    Mais çà se sent qu'ils réagiront à la plus petite étincelle,car ce moment si calme ressemble aux instants d'accalmie qui précédent aux tempêtes.
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2019 (22:16 PM)
    "N'est pas encore dangereuse...",peut être. C’est parce que les Sénégalais ne croyaient pas Macky capable de comportements aussi bas pour forcer à continuer de les diriger contre leur gré.Ils sont groggy en ce moment.On vient d'avoir la certitude qu'il ne partira-malheureusement pour le Sénégal-que sous l'effet de la force.Immanquablement le réveil surviendra.Quand?

    Mais çà se sent qu'ils réagiront à la plus petite étincelle,car ce moment si calme ressemble aux instants d'accalmie qui précédent aux tempêtes.
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2019 (22:16 PM)
    "N'est pas encore dangereuse...",peut être. C’est parce que les Sénégalais ne croyaient pas Macky capable de comportements aussi bas pour forcer à continuer de les diriger contre leur gré.Ils sont groggy en ce moment.On vient d'avoir la certitude qu'il ne partira-malheureusement pour le Sénégal-que sous l'effet de la force.Immanquablement le réveil surviendra.Quand?

    Mais çà se sent qu'ils réagiront à la plus petite étincelle,car ce moment si calme ressemble aux instants d'accalmie qui précédent aux tempêtes.
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2019 (22:16 PM)
    "N'est pas encore dangereuse...",peut être. C’est parce que les Sénégalais ne croyaient pas Macky capable de comportements aussi bas pour forcer à continuer de les diriger contre leur gré.Ils sont groggy en ce moment.On vient d'avoir la certitude qu'il ne partira-malheureusement pour le Sénégal-que sous l'effet de la force.Immanquablement le réveil surviendra.Quand?

    Mais çà se sent qu'ils réagiront à la plus petite étincelle,car ce moment si calme ressemble aux instants d'accalmie qui précédent aux tempêtes.
    Auteur

    En Mars, 2019 (22:25 PM)
    Il a raison; mais ces soit disant intellectuels qui se pensent plus intelligents que tout le monde en faisant des déclarations évidentes me font rire; c'est comme ce hurluberlu de Alioune Tine qui recommande à Macky de renouer le dialogue avec l'opposition. Comme s'il avait besoin de tes conseils à la noix. Arriviste va
    Auteur

    Sow

    En Mars, 2019 (22:28 PM)
    L OPOSITION NE DEPOSE PAS DE RECOUR PARSQUE SA NE SERT A RIEN IL Y A PAS DE JUSTICE AU SENEGAL ONT CONNAIT DEJA LA REPONSE DU CONSEIL CONSTITUTIONNEL TOUTE EST A REFAIRE ET A REPARER AU SENEGAL ONT A TOUT ABIMER CEST TRISTE PRIONS Q ALAH NOUS EPARGNE DE TOUT CE QUI EST MAL INCHA ALAH
    Auteur

    En Mars, 2019 (22:42 PM)
    Un véritable intellectuel ce Monsieur. A Chaque fois que je l’écoute, il est cohérent dans son discours. Toute la différence avec ces intellectuels de plateaux radio ou Tv. Il n’a pas usurpé ses titres et sa fonction
    Auteur

    En Mars, 2019 (22:58 PM)
    Depuis que le Sénégal existe, aucun président réelu n'a été félicité par ses adversaire. ça montre le manque de fair play de nos opposants
    Auteur

    En Mars, 2019 (01:23 AM)
    C'est des mauvais perdant.
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2019 (05:34 AM)
    Victoire sans gloire. Vive le Peuple qui a gagné cette élection en montrant aux yeux du monde qu'au Sénégal qu'il y'a un Hold-up électoral. Et il y'a un président qui est illégitime
    Auteur

    En Mars, 2019 (07:14 AM)
    ce type se distingue par sa haine de wade et des wolofs, un ethniciste dangereux qui a été mon prof d histoire des USA à UCAD

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR