Réaction d'Oumar Sarr après son audition à la gendarmerie : " Une banale affaire dans laquelle je suis encore cité, à dessein "

  • Source: : Seneweb.com | Le 05 février, 2014 à 16:02:41 | Lu 13315 fois | 13 Commentaires
content_image

Réaction d'Oumar Sarr après son audition à la gendarmerie : " Une banale affaire dans laquelle je suis encore cité, à dessein "

 Âpre son audition, hier, à la gendarmerie de Colobane, Oumar Sarr, le coordonnateur du Parti démocratique sénégalais (Pds) et ci-devant ministre de l'Urbanisme et de l'Habitat sous l'ancien régime, a réagi sur sa page facebook. C'est pour tout d'abord expliquer les raisons de cette convocation, Oumar Sarr étant par ailleurs sur la liste des personnalités du régime d'Abdoulaye Wade sous le coup d'une instruction de la Cour de Répression de l'Enrichissement illicite (Crei). " J’ai été auditionné hier, le 4 février 2014, à la Section de Recherches de la Gendarmerie de Colobane comme témoin dans une affaire foncière de la SICAP survenue il y a dix ans. Cinq minutes, 2 ou 3 questions et c’est fini ", a raillé l'ancien ministre.

 Pour rappel, Oumar Sarr a été directeur général de la Société immobilière du Cap-vert (Sicap), une société nationale. Selon lui, " la société avait besoin de terrains pour développer ses projets. Dans la zone de Sangalcam, il nous fut proposé, par l’intermédiaire d’un notaire, un terrain de quelques hectares qu’on pouvait acheter à 1.500 F le mètre carré. Après aménagement, la Sicap pouvait le revendre jusqu’à 10 fois plus cher. Que du profit pour la SICAP qui pouvait en même temps satisfaire une partie de sa clientèle qui s’impatientait ". Il se trouve, toujours selon les explications d'Oumar Sarr, que certains héritiers des familles propriétaires des terrains se sont estimés lésés et ont attaqué en justice ledit notaire et la Société civile immobilière qui servait d'intermédiaire. Le notaire a bénéficié d'un non-lieu en première instance, confirmé en cassation.

 Ce qui pousse M. Sarr à s'interroger sur le retour à cette affaire : " Par quel biais revient-elle ? Je ne sais pas. Pourquoi je suis auditionné comme témoin ? Je ne saurais le dire ". Estimant qu'il a été cité dans une " banale affaire, (...) à dessein ", Oumar Sarr se propose alors d'envoyer au pouvoir actuel " la liste de (ses) " délits potentiels "". Le coup de tête qu'il avait assèné à un de ses camarades du prytanée militaire de Kadiogo à Ouagadougou, alors qu'il n'avait que 14 ou 15 ans, son statut d'enseignant à l'université Paris 12, alors qu'il continuait à percevoir sa bourse, ou le même statut à l'Institut africain d'Informatique qu'il cumulait avec son boulot de consultant, ou encore son contrat d'enseignement à l'université Cheikh Anta Diop de Dakar qu'il remplissait concomitamment avec celui de consultant à la Banque africaine de Développement (Bad), etc., tous ces " délits potentiels " sont exhumés par l'ancien ministre à l'attention du nouveau pouvoir. Décidément d'attaque, comme à l'accoutumée, Oumar Sarr, " l'ancien dirigeant de grève ", comme il le rappelle dans sa missive, lance aux tenants de l'actuel régime ce qui a tout à l'air d'un défi : " Messieurs, creusez, creusez encore, creusez toujours, vous trouverez certainement quelque chose ! ".

Auteur: SenewebNews - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (9)


Fjk En Février, 2014 (16:53 PM) 0 FansN°: 1
"La seule explication rationnelle aux désastres engendrés par ces fumiers d’hommes politiques, c’est qu’ils ont essayé de nous affranchir de toute richesse, utile et inutile pour enfin nous libérer de ce matérialisme sordide que génère le capitalisme. La pauvreté la plus totale a suivi leur passage au pouvoir."
Maïmoune En Février, 2014 (16:59 PM) 0 FansN°: 2
J'"avoue" que si le pouvoir avait un dossier compromettant contre Oumar Sarr dont on parle depuis un an, il ne chercherait pas à exhumer ce tout petit contentieux qui a été vidé depuis longtemps et le NOTAIRE a été blanchi comme le précise OUMAR SARR ! Je ne sais pour quel ancien compagnon de WADE, mais pour OUMAR, je sens, par cette affaire SICAP-HERITIERS que le pouvoir est dans les choux !
Izi En Février, 2014 (17:01 PM) 0 FansN°: 3
Quelle tête de con ce oumar sarr
Objectivement En Février, 2014 (17:04 PM) 0 FansN°: 4
Je me demande dans quel Sénégal serions-nous si Wade avait accablé de la sorte tanor et les autres dignitaires socialistes aprés leur défaite du 19 Mars 2000? Il est manifestement claire que macky Sall instrumentalise la justice pour liquider l'opposition. Seulement, ma crainte est que ces derniers ne soient poussé à bout et prendre les armes comme seule alternative à leurs liquidation programmé
Mbodji Iba En Février, 2014 (18:31 PM) 0 FansN°: 5
MACKY SALL RESTE TRANQUILLE OUMAR SARR NA JAMAIAS VOLWR OUMAR SARR A TRAVAILLER AVAANT VOUS TU PENSE QUE OUMAR A PEUR NON NON IL FAUT AUDITIONER NIASSE ET TANOR ECT LAISSER OUMAR SARR ENB PAIX ASSOCIATION DDESA SENEGALAIS DE LEXTERIDERRIERS LE MAIRWE DE DAGANA
Coubakh En Février, 2014 (18:59 PM) 0 FansN°: 6
Ecouter cher lecteur soyons sérieux , un ministre qui a son directeur de cabinet en prison , et quasi tous ses hommes de main en prison , des collègues proches comme aida ndiongue doit simplement se terre et attendre son heure . Ce OUMAR SARR et son frère CHEIKH SARR incarne le mal ,plus immoral que ces deux là tu meurs ,donc arréter cet homme ira bel et bien à reubeuss :tala-sylla: 
Babi En Février, 2014 (22:41 PM) 0 FansN°: 1
pourkoi ce mechanceter coubakh
Bistoo En Février, 2014 (22:56 PM) 0 FansN°: 2
vive le lion du walo do seene morommm
Bloggeur En Février, 2014 (19:48 PM) 0 FansN°: 7
FAITES ATTENTION A CE MONSIEUR. IL N'EST PAS NE A LA DERNIERE PLUIE. C'EST UNE BOMBE A RETARDEMENT ET LES TENANTS DU POUVOIR EN SAVENT QUELQUE CHOSE. METTEZ LE EN PRISON ET VOUS VERREZ DE VOUS MEME.
Jean En Février, 2014 (01:06 AM) 0 FansN°: 8
ARROGANT CE GARS! VOUS SEREZ TOUS EN PRISON!
Djibanca En Février, 2014 (14:15 PM) 0 FansN°: 9
Petit con tu ne comprends pas que Omar Sarr était Ministre voilà pourquoi son cas traîne pour le moment mais il finira en prison bientôt d'ailleurs à propos de omar sarr il est cité dans toutes les affaires louches du Sénégal il qui Omar Sarr ? Pourquoi il n'est pas franc et pourtant cette association cherche à revenir au pouvoir pour ne pas dire parti.Mais nous autres Sénégalais nous ne sont pas fous.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]