Démolition de 253 maisons à la Cité Gadaye : Le contrôle du site vire à une bataille rangée

  • Source: : Lequotidien | Le 04 février, 2014 à 14:02:34 | Lu 8333 fois | 4 Commentaires
content_image

Démolition de 253 maisons à la Cité Gadaye : Le contrôle du site vire à une bataille rangée

La tension est à son paroxysme à la Cité Gadaye, où 253 maisons ont été récemment détruites au bénéficie d’un promoteur immobilier. Ce dernier, qui a envoyé des agents de sécurité superviser le site, a mis de l’huile sur le feu, pour dire le moins. En effet, dès que les victimes de cette démolition ont appris la nouvelle de la présence d’agents de sécurité sur leurs sites, ils ont rappliqué sur les lieux pour en découdre avec eux. La scène s’est produite samedi dernier tôt le matin.

Les malheureux propriétaires des maisons détruites, devenus très radicaux, sont venus intimer l’ordre aux agents de sécurité de vider leur surface, objet de contentieux devant les juridictions de ce pays. Devant le refus des agents de sécurité d’obtempérer, une bagarre a alors éclaté entre les deux parties.

Selon Ousmane Thiam, Dit Oudiou, porte-parole des propriétaires des maisons détruites, cette bagarre est légitime vu la façon dont ils ont été dépouillés de leur maison, sans aucune mesure d’accompagnement. «Nous n’allons pas accepter qu’après avoir démoli plus de 253 maisons que le promoteur envoie des agents, pour sécuriser la zone. Et nous profitons de cette occasion, pour interpeller les autorités compétentes, pour leur dire de prendre au sérieux cette affaire qui est pendante devant la justice. Nous allons rencontrer le ministre de l’Urbanisme pour lui faire part de la situation», s’est-il insurgé. M. Thiam d’ajouter, devant une foule de victimes surexcitées, que le responsable de la vente des terrains aux sinistrés, impliqué au premier chef dans cette affaire, était en prison pour association de malfaiteurs et faux usage de faux. C’est tout récemment qu’il a été libéré. Ce dernier était même à la rencontre pour prêter main forte aux protestataires. «Ces terrains appartiennent à notre famille léboue. Je suis en possession du bail, qui atteste que ces maisons détruites ont été licitement vendues aux victimes. Le promoteur qui a construit la cité Gadaye 1 est de la famille Diop, qui lui avait vendu une partie du terrain. Et les 9 ha qui restent ne lui appartiennent pas. D‘ailleurs, il n’est même pas en possession d’un bail qui le prouve ni d’un acte de vente», témoigne-t-il, tout en brandissant des documents. «Si la justice n’avait pas cru en mes paroles ni aux preuves que je détenais, lors de mon jugement, c’est sûr que je ne serais pas libre aujourd’hui», a-t-il encore ajouté.
Du côté des veuves, elles étaient une cinquantaine à pleurer à chaudes larmes. L’une d’elles répondant au nom de Gana Sow, de lancer un appel au chef de l’Etat, afin qu’il puisse prendre au sérieux cette affaire, car elles se sentent humiliées. «Nos familles sont disloquées», scandaient les femmes.
Le député Bouga Zaly, qui est venu rendre visite aux victimes, a condamné cette décision de détruire les maisons, tout en assurant aux victimes leur soutien en tant que députés du Peuple.

Auteur: Abdou Latif MANSARAY - Lequotidien






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (3)


Sénégalais Purement Sénégalais En Février, 2014 (15:08 PM) 0 FansN°: 1
Franchement les lébous commencent à nous casser les couilles , ils pensent que dakar leur appartient. Momoléne fi dara , faites comme tout le monde. Moi dans mon village je suis obligé d’acheter un terrain pourtant ce village a été créer par mes arrières grand parent
Lepppone En Février, 2014 (15:16 PM) 0 FansN°: 2
c dur vraIMENT

MAIS MEFIEZ VOUS DES LEBOUS, ILS VENDENT BOUFFENT VOTRE ARGENT ET TOUT BASEE SUR DES MENSONGES



ALLEZ POURSUIVRE ET LYNCHER LE VENDEUR.



LEBOU BAAKHOUL CI DARA

Titen En Février, 2014 (19:52 PM) 0 FansN°: 3
dans un pays comme le senegal detruire des maisons de cette facon est un manque de civisme !!!! deja que nous n'arrivons meme pas a aider les sinistrès de plus l'etat se permet de detruire des bien d'autruit juste pour un litige foncier !!! et pendant ce temp la que fait le mediateur de la republique ??? non je dirais ieux que fait macky vu que s'et lui qui decide tout ??

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]