Saccages de Touba : Assane Mbacké, Cheikh Doli et Bara Doli repassent à la police

  • Source: : Seneweb.com | Le 08 août, 2017 à 08:08:09 | Lu 2360 fois | 4 Commentaires
content_image

Saccages de Touba : Assane Mbacké, Cheikh Doli et Bara Doli repassent à la police

L’affaire du saccage de bureaux de vote à Touba, le jour des législatives, dimanche 30 juillet, pourrait connaître un nouveau développement ce mardi.

Et pour cause, Serigne Assane Mbacké, Cheikh Bara Doli Mbacké et Cheikh Abdou Bara Doli Mbacké, accusés d'être derrière les jeunes qui ont détruit du matériel électoral dans la ville sainte le jour du scrutin, seront au commissariat de police de Touba ce matin pour une confrontation.

Le trio avait été arrêté au lendemain du vote avant d’être libéré. Hier, lundi 7 août, il a été convoqué à la police pour répondre aux questions des enquêteurs. Les mis en cause auraient été dénoncés hier par un «témoin», qui se serait présenté à la police pour les désigner comme les commanditaires des actes de vandalisme perpétrés au centre Baye Lahat, le plus grand de Touba.

Serigne Assane Mbacké, Cheikh Bara Doli Mbacké et Cheikh Abdou Bara Doli Mbacké réfutent les accusations.

 

 


Auteur: Source : Les Échos - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (3)


Anonyme En Août, 2017 (09:42 AM) 0 FansN°: 1


Oui Monsieur le Président ! Il est temps de sauver les meubles à Kaolack commune.

Nous avons certes gagné les élections dans la commune de Kaolack, mais notre campagne a été, osons le dire, très difficile.

Partout où nous sommes passés, les kaolackois nous ont manifesté leur mécontentement et leur volonté de sanctionner une gestion « calamiteuse » de la municipalité.

Dans nos visites de proximités, les kaolackois ont relevé, dans une constance inquiétante, l’incompétence et l’inaptitude de la mairesse à gérer la commune qui croule sous le poids de l’obscurité, des ordures, des épaves, des animaux en errance perpétuelle, des eaux usées entre autres eaux stagnantes.

Le sentiment le mieux partagé à Kaolack est que l’équipe Municipale dirigée par Madame Mariama SARR n'a aucune créativité aucune initiative et doit être dégagée sinon il s'agit de non-assistance à personne en danger.

En conséquence, pour ces élections législatives Monsieur le Président, vous pouviez avoir plus mais vous avez misé sur un cheval boiteux comme tête de liste. Heureusement qu'il y'a eu l’implication des autres leaders de l'APR et de Benno dont Madame Aminata Toure.

Si aujourd’hui, le score de Benno Bokk Yaakaar a doublé dans la commune de Kaolack par rapport aux locales de 2014, nous devons cette performance à ces leaders venus prêter main-forte à une équipe en décrépitude politique.

Pour cela nous remercions les kaolackoises et kaolackois pour avoir compris qu'il n’était pas question d’une Mairesse incompétente mais qu’il s’agissait plutôt de donner une majorité à l'assemblée nationale au Président Macky SALL.

Avec tous ces éléments d’appréciation, nous pensons, Monsieur le Président, qu’il est temps de remettre les pendules à l’heure en réglant définitivement le cas Mariama SARR qui sape le moral des troupes et gangrène sévèrement le rayonnement de BBY dans la commune de Kaolack.

En perspective de la présidentielle de 2019, aucune anomalie ne doit être négligée parce qu’un 2nd tour nous serait fatal.

C’est pourquoi, nous suggérons au Président Macky SALL de répondre favorable au cri du cœur des kaolackois. Nous demandons au Président de la République de mettre d'urgence la commune de Kaolack sous délégation spéciale afin d’éviter à Benno Bokk Yaakaar tout vote sanction en 2019.

Monsieur le Président, juste vous rappeler, pour terminer, qu’il est bon d’avoir des amis en politique mais comme disait l’autre : « en politique, les amis sont souvent plus encombrants que les adversaires ».



Reply_author En Août, 2017 (12:52 PM) 0 FansN°: 1
c'est ça une ville sainte?!!! mon vieux!!!!
Malaw Dioum En Août, 2017 (13:00 PM) 0 FansN°: 2
Ne pas les sanctionner c'est promouvoir le règne de l’impunité. Ce sont des sénéggalais comme tout le monde . Ce n'est parcequ'on est petit fils d'un tél qu'on se permet de faire ce qu'on veut.
Anonyme En Août, 2017 (18:33 PM) 0 FansN°: 3
A la TELE c'est encore plus clair: vous ne verrez aucun bulletin de vote de la Coalition gagnante de Mankoo Wattu Sénégal de Abdoulaye Wade ! A ce stade du processus, le Préfet aurait oublié ces bulletins à la ....... Préfecture ! Est-ce l'explication de la RAGE des militants... de BBY qui voulaient ainsi mouiller ceux de la coalition de Wade !

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]