Dimanche 18 Août, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Wade à Rebeuss : Les familles des détenus en pâtissent

Single Post
Wade à Rebeuss : Les familles des détenus en pâtissent


Abdoulaye Wade a rencontré son fils, Karim, mardi dernier. Mais les visites de l’ancien chef de l’Etat à la maison d’arrêt de Rebeuss ont un réel impact sur le quotidien des visiteurs des détenus parqués à l’extérieur.

Devant la porte de la maison d’arrêt de Rebeuss, mardi dernier, une dizaine de personnes attendent la visite au parloir avec impatience. Certains tiennent à bout de bras des sachets bourrés d’aliments. Il est 14 heures passées. Parents et amis de détenus s’approchent de la porte de la prison, où un gendarme les accueille. «Aujourd’hui, il n’y a pas de visite l’après-midi», informe le pandore. Et il fallait bien se ranger à cet avis. 


En effet, Me Abdoulaye Wade est attendu aux alentours de 17h pour une visite à Karim Wade. Il franchit la grande porte de la maison d’arrêt trois semaines après le verdict du procès de son fils condamné à 6 ans de prison ferme et à une amende de 138 milliards de F Cfa par la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei). Une  visite bien encadrée par les forces de sécurité informées de la présence de l’ancien chef de l’Etat. Rien n’a filtré de cette rencontre qui s’est déroulée dans un endroit isolé, selon un des avocats de Wade-fils, qui ajoute que «Karim Wade est resté fort et serein comme depuis le début de sa détention». Me Wade était accompagné de Me Madické Niang.


Ces familles de prisonniers disent n’avoir pas été informés. Sur place, l’incompréhension est le sentiment qui prédomine. On se pose des questions. «Je ne connais pas les raisons. Nous sommes le mardi et normalement les visites devraient se poursuivre dans l’après-midi. Je ne comprends rien», s’étonne ce père de famille dont le fils est incarcéré à Rebeuss. Pour ce papa venu de loin, les cinq minutes de face-à-face avec son fils sont sacrées. Les familles des détenus venus après 14 heures n’ont pas pu voir leurs proches. Après une heure d’attente, ils sont sommés de quitter les alentours de la prison. 


Ils s’en plaignent d’ailleurs. «On nous dit qu’il n’y a pas de visites l’après-midi. Les visites ont été interrompues, parce que Abdoulaye Wade doit venir. Et voilà, nous allons rester sans nouvelles de nos proches et jusqu’à quand», s’interroge Justin Manga. Il tempête : «Nous ne pouvons pas continuer ainsi. Nous sommes pris en otage comme nos parents détenus ici. La visite de Abdoulaye Wade n’a rien à voir avec notre devoir de rendre visite à un parent.»


Comme bon nombre de parents de détenus, la vie de M. Manga est, depuis des mois, rythmée par de brèves rencontres avec son ami. Mais, la galère quotidienne de ce proche de détenu s’accentue quand Abdoulaye Wade est annoncé à la maison d’arrêt, en visite au détenu le plus célèbre de la prison. 


Du côté de l’administration pénitentiaire, les motifs invoqués sont d’ordre sécuritaire. «Si Me Abdoulaye Wade est annoncé sur les lieux, des mesures de sécurité sont prises. Deux heures avant son arrivée, l’accès est interdit à toute personne étrangère aux services. Même ses gardes restent à l’extérieur», nous apprend un garde pénitentiaire. 

Article_similaires

9 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2015 (16:58 PM)
    Dans un pays démocratique, le père serait responsable des détournements de son fils qu'il a organisé, et pourrait donc séjourner en prison en famille!!! Quelle impunité pour le père!!!! C'est honteux... Quel affront de démocratie pour les autres détenus aussi....
  2. Auteur

    Mansa Wali Diom Ak Diomb 2015

    En Avril, 2015 (17:02 PM)
     :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  OUI MAIS NOUS AVONS ENVIE DE DIRE TOUT DE SUITE QUE HEUREUSEMENT POUR LE PERE WADE SON FILS KARIM WADE EST UN FILS A PAPA PAS COMME LES AUTRES ET POUR LEQUEL NOUS PRIONS DIEU POUR UNE SORTIE HONORABLE DE PRISON  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2015 (17:17 PM)
    Il faut blamer le zèle des gardes plus que Wade.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2015 (17:18 PM)
    Et après ? En quoi est-ce la faute de wade ? C'est le régime qui a peur de lui et qui se sent obligé de prendre des mesures draconiennes par rapport à tout ce qui le concerne. Il faudrait demander au régime d'être moins paranoïaque. Il y en a marre du « wade bashing ».
    Auteur

    Kooccbaarma

    En Avril, 2015 (17:46 PM)
    Bon voici le resume ceux qui ont vole des poules ou des moutons n ont pas droit a la visite mais ceux qui ont vole des millliards oui ....nmoralite : la prochaine fois volez des milliards et vous aurez droit a un proces de deux ans d une cellule de luxe et des visites regulieres .....que de contractions dans mon cher pays
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2015 (18:28 PM)
    C'est cela Ablaye Wade; partout ou il passé il laisse la merde et seme le bordel et le malhuer; Dieu ne rendrait pas un plus grand service au Senegal que de nous debarasser et d'ensevelir sous terre ce vieillard de Malheur. Bientot inchalla et ce sera la plus grande fete que le Senegal celebrera.  :nohope: 
    Auteur

    Anonymeba Poulo

    En Avril, 2015 (19:02 PM)
    Bonjour a tout le monde je salue la personne de la reponse numero 6 et lui de preter attention a ce qu'il dit il ne faut jamais souhaiter la mort d'une personne quelque soit ta haine ou tes problemes avec lui ce n'est pas bon Merci c'etait un conseil d'ami.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2015 (12:30 PM)
    Pourquoi wade na pas tendu visite a Justin mangua
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2015 (15:21 PM)
    C'est vraiment malhonnette comme article, le journalisme est une profession de veritee qui en Afrique n'est pas respecter. Il est facile de voire que cette article a un but malsain.

    L'article dit qu'il a franchit les portes 3 semaines apres le verdict.

    Les journalistes ont leurs parts dans les problemes qui existent aujordhui au Senegal.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR