Mercredi 28 Septembre, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Chronique

Les chances de Macky Sall en 2024 (Par Madiambal Diagne)

Single Post
Les chances de Macky Sall en 2024 (Par Madiambal Diagne)
La configuration de l’Assemblée nationale, issue des élections législatives du 31 juillet 2022, est inédite au Sénégal. Le pays est en passe d’être gouverné avec une majorité relative de 82 députés pour la majorité sortante Benno bokk yaakaar (Bby), 56 députés pour la Coalition Yewwi askan wi (Yaw), 24 députés pour la Coalition Wallu Senegaal et un député pour chacune de trois autres listes électorales. Cette situation va induire un jeu d’alliances et de contre-alliances en fonction des enjeux ponctuels, mais rien ne dit que des discussions, tractations et autres négociations ne permettront pas au Président Macky Sall d’aboutir à conforter sa majorité par le truchement d’un ralliement organique d’autres députés. On voit déjà s’annoncer le même phénomène qui avait conduit en janvier 2022, de nouveaux maires de l’opposition à se mettre à rallier le camp du pouvoir.

Il n’en demeure pas moins que cette nouvelle législature va indubitablement consacrer la fin d’un hégémonisme parlementaire qui consistait à donner au pouvoir en place une majorité mécanique lui permettant de faire passer, sans coup férir, tout texte de loi jusqu’aux réformes constitutionnelles. Aussi, le contrôle parlementaire de l’action du gouvernement devrait ainsi être amélioré. C’est dire qu’à l’aune du processus continu de renforcement des institutions et de l’équilibre des pouvoirs, le Sénégal aura fait un grand pas en avant.

Comment l’opposition a-t-elle pu réaliser sa prouesse ?
Les électeurs sénégalais ont voté avec une logique mathématique stupéfiante entre les deux scrutins de janvier 2022 (élections municipales et départementales) et de juillet 2022 (élections législatives). L’opposition a obtenu pratiquement les mêmes scores dans les mêmes localités, en restant sur sa posture de remise en cause du régime avec la même rhétorique et les mêmes méthodes. Les dynamiques qui s’étaient dessinées aux élections locales sont restées constantes, d’autant que le Président Macky Sall s’était jusqu’ici gardé de chercher à changer la donne pour tenir compte du coup de semonce des élections locales (voir notre chronique du 1 août 2022 : «Une si courte majorité pour Macky Sall»). On a pu noter aux élections législatives, une amplification de certaines victoires de l’opposition non pas parce que les électeurs se sont davantage mobilisés contre la majorité sortante, mais parce que l’opposition a su trouver des accords politiques pour unir les forces entre les deux grandes coalitions Yaw et Wallu Senegaal. Le système électoral, avec un prépondérant scrutin majoritaire à un tour unique, l’y aura aidé. Le gouvernement, du fait d’une certaine naïveté politique ou une frilosité à engager une confrontation de plus avec l’opposition, a aussi laissé faire cette alliance, bancale du point de vue de la loi électorale. L’inter-coalition entre ces deux entités de l’opposition n’est pas autorisée par la loi et de surcroît, la formule a été mise en place après les délais légaux de dépôt des listes de candidatures. Le manque de vigilance ou l’imprévoyance ont aussi permis à l’opposition de gagner 10 députés cadeaux sur le quota des députés élus par la diaspora. Il faudrait habiter sur une autre planète que la Terre pour ne pas savoir que le vote des Sénégalais de la diaspora allait profiter inexorablement à l’opposition. Le Président Macky Sall s’est-il laissé abuser par les liesses et messes de foules de compatriotes rassemblées à coup de perdiem à son hôtel lors de ses déplacements à l’étranger ? En tout cas, il avait toute la latitude, à la faveur de la nouvelle répartition des sièges de députés, de prendre en compte certaines disparités entre les circonscriptions électorales, de diminuer le quota des députés de la diaspora pour les affecter à d’autres départements où peut-être il aurait eu plus de chance ou d’atouts pour les rafler. Le vote de la diaspora, avec moins de 55 mille voix, a permis d’élire 15 députés (moins de 10 mille voix pour élire un député) alors que le quotient national pour faire élire un député sur la liste proportionnelle est de l’ordre de 56 mille voix. Dans ces colonnes, nous avions alerté sur un tel anachronisme dans une chronique en date du 22 février 2022 intitulée : «Réduire le nombre des députés de la diaspora.» Des responsables de l’Alliance pour la République (Apr), qui se voyaient déjà dans le costume de député de la diaspora, n’avaient pas manqué de s’en prendre avec véhémence à notre analyse. Au demeurant, Bby, comme lors des élections du 23 janvier 2022, a, une fois de plus, été perdue par ses divisions. Déjà on peut se demander si véritablement Mme Aminata Touré, qui dirigeait la liste, avait bénéficié d’un soutien massif et sincère de ses camarades de coalition. Les démons des rivalités et guerres fratricides ont funestement agi de manière sournoise. Les mêmes querelles d’ego et de leadership, qui avaient conduit à des listes parallèles aux élections municipales, se sont muées en vote-sanction dans de nombreuses localités comme Dakar, Louga, Rufisque, Saint-Louis, Mbour, Ziguinchor, Kolda, Tivaouane, Kébémer, Thiès, etc. Bby a aussi perdu dans certaines circonscriptions du fait de l’arrogance de ses responsables locaux.
C’est par exemple le cas à Sedhiou, où le ministre Abdoulaye Diop a eu l’outrecuidance de dire qu’il aura le vote de sa ville dans sa poche, aussi longtemps qu’il aura son argent ; ou qui a provoqué l’ire des populations du Balantacounda, notamment de Simbandi Balante, en snobant avec arrogance les chefs religieux du patelin. Nous alertions en vain, le 3 février 2020, dans un texte titré : «Tout droit dans le mur en klaxonnant», que «l’humilité manque aux hommes et femmes du gouvernement. L’ivresse du pouvoir fait son lit et une certaine arrogance s’étale sous nos yeux et… le minimum attendu des élites au pouvoir est une marque d’attention». Un autre facteur notoire qui a favorisé les bons suffrages de l’opposition dans certaines villes dites religieuses, tiendrait pour beaucoup à des querelles internes au sein des familles religieuses régnantes. Il apparaît que dans un contexte où tous les membres éminents d’une famille religieuse veulent devenir «calife à la place du calife», toute empathie manifestée par le calife à l’endroit du chef de l’Etat provoque un effet contraire ou même une défiance de la part des autres. Finalement, le soutien affiché ou supposé d’un guide religieux se révèle contre-productif !

Les objectifs ratés de l’opposition
L’opposition avait annoncé deux objectifs : celui d’imposer la cohabitation au Président Macky Sall et celui de faire des élections législatives une sorte de référendum sur une éventuelle candidature du Président Macky Sall à l’élection présidentielle de 2024. Elle a manifestement manqué ses paris. Le Président Macky Sall a les coudées franches pour former un gouvernement. Mais des responsables de l’opposition veulent encore croire que le vote du 31 juillet 2022 traduirait indubitablement un barrage à une éventuelle nouvelle candidature de Macky Sall à la Présidentielle. En démocratie, chacun est libre de ses opinions, mais franchement c’est se mentir à soi-même que de chercher à interpréter le vote des électeurs de la sorte. Qui plus est, les scores réalisés par l’opposition, pour bons qu’ils puissent être, ne traduisent pas un raz-de-marée, encore que plus de 54% des électeurs ne se sont pas sentis concernés par le scrutin, pour s’être abstenus. On peut augurer que si les électeurs abstentionnistes souscrivaient à l’idée du barrage à une éventuelle candidature, ils ne se feraient pas prier pour se mobiliser et aller aux urnes. Macky Sall avait été élu en 2019 au premier tour de scrutin avec 58,26% des voix, avec un taux de participation de 66,27%. Idrissa Seck, arrivé deuxième à cette élection et qui a rejoint le camp du Président Sall, avait obtenu 20,52% des voix. C’est dire que la question de la candidature de Macky Sall en 2024 reste ouverte, d’autant que sa légalité ne semble plus faire l’objet d’un débat sérieux.

Hypothèse numéro 1 : Macky Sall candidat en 2024
On ne peut que faire dans la conjecture. Le Président Macky Sall n’a pas encore fait savoir qu’il songe à se déclarer candidat pour l’élection de 2024. Aussi, on ne saurait préjuger de la décision que le Conseil constitutionnel, seul organe habilité à déclarer la recevabilité des candidatures, donnerait le cas échéant. Mais il reste qu’une candidature de Macky Sall pourrait avoir de bonnes chances de succès. On peut considérer que l’actuelle opposition a fini de faire le plein de ses voix, qui restent constantes entre janvier 2022 et juillet 2022, dans la fourchette d’1,5 million d’électeurs. Quels chamboulements politiques ou graves échecs de Macky Sall pourraient booster un tel électorat ? Depuis 2007, pour gagner une Présidentielle, il faudrait au moins plus de 2 millions d’électeurs. Le Président Macky Sall avait rempilé en 2019 avec quelque 2 555 426 électeurs.
On ne saurait lire dans une boule de cristal seulement, encore une fois, on peut relever que la grande majorité des électeurs qui s’étaient abstenus, dans les mêmes proportions en janvier 2022 et juillet 2022, ne pourraient être des voix farouchement hostiles à Macky Sall. Sans doute que parmi ces abstentionnistes, il en existe de nombreux qui ne voudraient pas lui donner un blanc-seing parce que rendus timorés par une perception négative de l’action gouvernementale mais, à l’opposé, ne se trouveraient point rassurés par les leaders qui se présentent comme une alternative. Quelle offre politique et quelle approche nouvelles le Président Sall pourra-t-il mettre en œuvre pour séduire ou décider une bonne partie de cette importante réserve ou stock de voix électorales, à continuer à lui faire confiance comme en 2019 ? Il lui appartiendrait de déterminer sa marge de manœuvre en tenant compte des insatisfactions quant à son casting gouvernemental et la perception de sa gouvernance. Le Président Sall a un bilan des réalisations qui plaide pour lui. Son opposition a occulté un tel débat qui ne l’arrangeait guère. Tout autant, elle ne présente aucune offre programmatique ou de gouvernance, sinon que de prôner le «dégagisme» aveugle et de crier, sans jamais en rapporter une preuve, à d’éternels complots et prévarications des ressources publiques. Il restera toujours au Président Sall à faire reluire son image sur les principes de bonne gouvernance, d’égalité des citoyens devant la loi et d’autorité vis-à-vis de ses collaborateurs qui ne sont pas toujours des modèles de probité, de compétence et d’humilité. La tâche ne devrait pas être ardue d’autant qu’on ne trouverait pas «plus propre» dans le camp de l’opposition. La gestion des collectivités locales gagnées par les opposants en janvier 2022 révèle de graves carences et tenez-vous bien, des scandales fonciers et des détournements d’aides sociales décriés par les populations. Ça promet alors ! Il y a aussi une grande soif ou envie d’autorité pour faire respecter l’ordre et la loi par les citoyens. N’importe quel quidam se permet de menacer, terroriser ses concitoyens, défier la loi et d’insulter et de chahuter à tous vents les institutions publiques, les autorités religieuses et morales. On peut défier impunément son monde et saccager tranquillement les biens publics et insulter ou agresser physiquement son voisin. La masse silencieuse de citoyens abhorre ce laisser-aller ou ce laxisme qui se développe sous nos yeux. On se surprend à être nostalgique de Léopold Sédar Senghor, qui disait «avoir une main de fer dans un gant de velours». Qu’il inspire ! C’est donc l’heure pour Macky Sall d’abattre sa carte s’il veut être candidat. Ce serait le moyen de savoir avec qui il pourrait tenter le challenge et qui aurait-il face à lui.

Hypothèse 2 : Macky Sall ne se présente pas en 2024
Par contre, si le Président Sall se mettait à déclarer hic et nunc qu’il ne serait pas candidat en 2024, il saborderait le reste de son mandat en se transformant en véritable «canard boiteux». Il ne pourrait plus faire preuve de la moindre autorité et ses collaborateurs et partisans se mettraient alors à préparer leur avenir sans lui. Il s’y ajoute que son désistement provoquera fatalement un foisonnement de candidatures provenant du même camp de Bby, avec des candidats désignés par chacune des composantes de la coalition, encore qu’au sein de l’Apr, la plupart des responsables politiques pensent à être candidat à chaque fois qu’ils font leurs ablutions pour chacune des cinq prières rituelles musulmanes de la journée. Une multitude de candidatures au sein du même bord politique aura pour conséquence de saucissonner leur électorat au risque de ne pas trouver un porte-étendard à un éventuel second tour d’une Présidentielle. De brillants esprits songeraient à une tropicalisation du schéma russe «Poutine-Medvedev». Cette formule apparaît comme un pis-aller, car ce «Medvedev» compterait principalement sur le soutien de «Macky-Poutine» pour se faire élire. Alors pourquoi Macky Sall ne se ferait-il pas élire lui-même directement car on n’est mieux servi que par soi-même ?


91 Commentaires

  1. Auteur

    Cayorman

    En Août, 2022 (10:08 AM)
    Pathetique....
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2022 (10:21 AM)
      Si Macky ne débarasse pas de ces charognars qui l'entourent, il sera déloger et pendu par les couilles dans l'espace public. 
      Tu ne peux pas forcer et avancer à contre vent de la volonté du peuple !
      Qui le tente en prendra ces risques et périls.
    {comment_ads} {comment_ads} Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2022 (10:46 AM)
      Macky à tout intérêt à fermer les portes du palais aux hommes d'affaires opportinistes comme Madiambal qui le poussent vers la candidature en 2024 juste pour préserver leurs intérêt. S'il continue d'écouter des individus comme Madiambal, cela voudra dire qu'il n'aura tiré aucune leçon du scrutin du 31 juillet. Les message est clair mais Madiambal tenté le broille. Dommage pour le président Sall, s'il sortait par la petite porte vers laquelle Madiambal est en train de le pousser. 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2022 (11:09 AM)
      au lieu de le conseiller de rassembler tout le monde et de terminer en beauté en commencant des a present une transition avec le leader de lopposition ces termites vont lui fourrer des idees a la con ce qui va l'enfoncer encore plus
    {comment_ads}
    • Auteur

      Poseidon

      En Août, 2022 (11:18 AM)
      On ne comprend pas pourquoi il prend seneweb comme un mur des lamentablements depuis l'élection. 
      A noter, que de cette élection on retient OK pour yewwi et KO pour benno!
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2022 (12:00 PM)
      CE MADIAMBAL EST TRES DANGEREUX POUR LA TABILITÉ NATIONALE, SI ON NE L'ARRETE PAS IL RISQUE DE BRÛLER LE SÉNÉGAL
    {comment_ads} {comment_ads} {comment_ads} {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2022 (12:50 PM)
      Analyse biaisée et volontairement tendancieuse du fait de l'absence de données fondamentales  telles que l'abstention notée lors des dernières élections et la frange de la jeunesse qui, pour la première fois, va pouvoir participer au vote en 2024. Il aurait été plus responsable  d'intégrer ces inconnues avant de simuler une conclusion acceptable. 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Le Senegal De Demain

      En Août, 2022 (13:04 PM)
      Analayse pertinente au début mais la conclusion est tres mal faite. L'abtention de plus de 40% veut tout simplement dire que nous ne voulons pas de la politique actuelle nous voulons une autre offre saine basée sur la franchise le don de soi la verité et le retablissement de la justice et le retour de nos valeurs djiom ngor foule fayda .Les sénégalais sont devenus exigents il suffit d'avoir cette nouvelle offre pour mettre tous ces politiciens qui ne sont là que pour s'enrichir à la poubelle
    {comment_ads} {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2022 (13:33 PM)
      Cet individu qui voit macky "matin midi et soir" et "quand il le souhaite" est le plus grand ennemi de macky sall.
      Il ne la lâchera pas tant que macky ne se sera pas retrouvé au fond du gouffre.
      Oser dire que l'opposition a fait son plein de voix dans un scrutin avec un fort taux d'abstention et où les ténors n'étaient pas candidats, et, en plus, un scrutin gagné par l'opposition en termes de nombres de voix, c'est prendre macky sall pour un demeuré.
      Si l'opposition a fait son plein de voix, et macky? Macky n'aurait pas, lui, fait son plein de voix, lui qui a perdu avec des candidtats titulaires? Si c'était une élection présidentielle, macky serait battu avec le nombre de voix qu'a actuellement l'opposition.
      Il poussera macky jusqu'au fond du gouffren, ce madiambal!
    {comment_ads}
    • Auteur

      Jammrock

      En Août, 2022 (13:42 PM)
      Ma ndiambalé, continue à dormir. Le reveil sera brutal. Tu justifiera tes hectares de terre
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_authorchaque Firawna à S

      En Août, 2022 (11:02 AM)
      "Chaque Firawna à son Haman"
      Ces deux personnages-là n'ont pas vécu à la même époque, mais plusieurs siècles les sépare, plusieurs générations, des centaines de siècles.
      khomo lène ba paré beugueu rèy lamign, thieuy.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_authorchaque Firawna à S

      En Août, 2022 (11:09 AM)
      Les votes aux législatives ne sont pas les mêmes qu'aux présidentielles.
      Plusieurs ne votent pas aux législatives, et la manière voter aux législatives est différente parce qu'il n'y a pas uen seule personne à élire. Issa Sall en a fait les frais : il croyait que sa percée aux législatives signifiait palais présidentiel.
      Macky Sall est le favori des présidentiels s'il se présente car il est toujours en tête, sans compter ceux qui s'abtiennent aux législatives, et sans compter le fait qu'il n'y a rien en face de lui, aucun opposant à la hauteur, aucun opposant qui a la confiance des sénégalais dans leur majorité. Ils doivent même tous se regrouper pour avoir ici 50 sièges, là 20 sièges, et là 1 siège. Aucun d'eux n'acceptera que l'autre devienne président et pas lui, car ils sont tous avides de pouvoir, ils sont jaloux les uns des autres, et ils ne savent pas "njabooter" des gens et les souder comme Macky l'a fait avec sa coalition. 
      L'opposition a le coeur plus étroit que Macky, ils se méfient tous les uns des autres, et Sonko est celui qui détruit l'opposition par l'intérieur en jetant du feu et du piment, c'est là toute leur faiblesse.
    {comment_ads}
  2. Auteur

    Wareg

    En Août, 2022 (10:19 AM)
    à vomir ! 

     
    {comment_ads}
    Auteur

    Seckarou

    En Août, 2022 (10:21 AM)
    Qu'est ce qu'il dit ce connard?

    Macki ne Sera pas candidate. Il a fini ses 2 mandatory

     

     
    {comment_ads}
    Auteur

    En Août, 2022 (10:22 AM)
    Sans commentaire 
    {comment_ads}
    Auteur

    Thier

    En Août, 2022 (10:28 AM)
    Si si. Il faut que le Président Sall se présente en 2024 pour que le sieur Diagne puisse continuer à bénéficier de privilèges princiers ... Ndeyssan. 
    Top Banner
    Auteur

    Truth

    En Août, 2022 (10:30 AM)
    Ca sent le caniveau
    {comment_ads}
    Auteur

    En Août, 2022 (10:35 AM)
    C'est bien ...vive Macky 2024...
    {comment_ads}
    Auteur

    Nando

    En Août, 2022 (10:35 AM)
    Toujours à caresser sur le sens du poil pour obtenir les faveurs du Maquis. Mais sois sûr que ton gars de prési est fini. Le reste n'est que formalités. Et si j'ai quelque-chose à lui conseiller, c'est de ne pas tenter le diable!
    {comment_ads}
    Auteur

    Quelle Logorrhée !

    En Août, 2022 (10:36 AM)
    Stop à cette incontinence pestilentielle incontestablement fatale à qui s'en imprégne. 
    Top Banner
    Auteur

    En Août, 2022 (10:36 AM)
    Plus égocentrique que ce type n'existe pas. Il pousse Macky à se présenter pour préserver ses bien mal acquis.

    Tant que ma n'y n'est pas tué et son cadavre traîné dans les rues de Dakar il ne s'arrêtera pas. 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Août, 2022 (10:37 AM)
    Le pire des vermines qui entoure macky raison pour laquelle les sénégalais ne votent plus pour lui. 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2022 (12:44 PM)
      Nous les peuls voteront toujours pour Macky et il gagnera car nous sommes majoritaires au Sénégal 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_authlamine

      En Août, 2022 (13:29 PM)
      Hamman !!!Vous avez vraiment trouvé le terme juste. J'ai envie de vous décerner et prix Nobel de la pertinence! Hamman, c'est dommage que certains incultes ne comprendront jamais ce qualificatif.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Août, 2022 (10:39 AM)
    Si on suit Madiable chaque président qui est à son dernier mandat est un canard boiteux et ce qui l'entourent chercheraient à se trouver un chemin alternatif que de travailler pour le peuple ? Quel raisonnement d'un canard boiteux comme Madiable ! Dans ce cas il doit s'éterniser au pouvoir '

     

    MADIABLE QUI ES TU VRAIMENT ? 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2022 (11:11 AM)
      pourtant , il a parfaitement raison Madiambal! En effet , la limitation a pour inconvénient principal que les rivalités dans le camp présidentiel freine toute activité . 
      Pourquoi au Sénégal , on ne peut pas lire une analyse en faisant abstraction de son auteur . Pour ma part, je trouve que Madiambal est l'un des rares journlistes qui restent au Sénégal et je suis certain qu'il est lu par tous les politiciens sérieux qui se soucient de leur avenir.
      Pour ce qui est du troisème mandat de macky, je demande à tous ceux qui n'ont pas d'oeillères , d'aller lire le cas de Jacques Chirac qui était dans la meme configuration que Macky pour avoir réduit le mandat présidentiel à 5 ans et limité le nombre de mandats à deux consécutifs . Après 12 ans , à la fin de son deuxième mandat, Chirac avait bel et bien droit à un troisième mandat et aucun constitutionnaliste français n'a constesté . 
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    En Août, 2022 (10:40 AM)
    le mieux m diagne c'est d'avoir l'honnéteté intellectuelle de dire que vos pronostics sont se révélés faux. vous avez sous estimés l'opposition en général le petit inspecteur en particulier. aujourd'hui malgré les nombreux mics macs opérés au nord c'est difficilement que bby va espérer tenir d'ici 2024 à l'AN. il est impossible dans ce pays de gouverner sans majorité dans les grandes villes. macky sait très bien que son magistère vit ses derniers mois. 

    vous vous étes faits les thuriféraires d'un homme en qui vous méme n'avez jamais cru. macky est le president le plus esseulé de l'histoire politique du sénégal. d'ici peu vous tous allez prendre vos distances par rapport à lui et le laisser seul dans sa tour d'ivoire. 
    Top Banner
    Auteur

    En Août, 2022 (10:40 AM)
    Le mot qui vient à la fin de ce texte c'est DÉCHÉANCE. Pour l'auteur (j'étais un client assuducet de la première heure du Quotidien), mais surtout pour le Président si tant est vrai qu'il le conseille (il a dit qu'il se voit quand lui ou le Président le souhait) 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Août, 2022 (10:41 AM)
    Pape djibril fall pour connaître ton avenir   t'as qu'a regardé ce diambal et Abdou latif coulibaly

    Djoutou naniou ba toune rek moléne dessé
    {comment_ads}
    Auteur

    Malle Ndiaye

    En Août, 2022 (10:41 AM)
    En realite les madiambal youssou ndour farba ngom veulent pousser macky a une 3ieme candidature pour proteger leurs avantages indus et se proteger meme de ma prison.

    Si macky tente une 3ieme candidature il risque de sortir par un trou de souris.

    Conseil à macky: n ecoute pas ces charognards qui vous entourent ils feront comme les charognards qui etaient avec ablaye wade.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Août, 2022 (10:42 AM)
    Toune qui leur servent de bouche pour péter leur venins
    Top Banner
    Auteur

    Lams

    En Août, 2022 (10:44 AM)
    Madiambal est trés malhonéte dans ses analyses.Il compare le quotient du scrution proportionnel et le scrution majoritaire pour parler de la diaspora.Il n'a qu'a regarder des départements comme kédougou,bounkiling et autres il n'a pas pas fallu 10mille électeurs pour élire des députés.Un comparaison doit se baser sur des évidences et sur une meme base.Vous trompez le président et il va droit au mur s'il écoute des charognards et vautours comme vous.Je suis persudé qu'au Sénégal seul Mariéme et Amadou SALL aiment le président.Les autres ne suivent que leurs intérets bassement matériels.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Août, 2022 (10:46 AM)
    Madiambal est entrain de rater ce qu'il n'aurait jamais dû rater cad se taire .il n'a plus ni la posture , ni la lucidité d'un raisonnement objectif parce qu'il est manifestement partisan. Et quand on est partisan on est plus raisonnable . Cela veut dire donc que son analyse n'est pas digne de considération ou d'une quelconque appréciation . En réalité il n'analyse rien du tout . Il dit juste ce qu'il souhaite . Mais dire que l'opposition a fini de faire son plein est la plus idiote dès affirmation . Dans le camps propre du président madiambal devrait comprendre que il y'a légion de gens qui ne veulent pas de cette forfaiture de troisième candidature sans compter les sénégalais dans leur très forte majorité . . Les circonstances imposent à madiambal de faire profil bas ( s'il était lucide ) mais là, tel un cheval emballé il fait course à la mort . Dieu nous mène à 2024 et on verra . 
    {comment_ads}
    Auteur

    Citoyens

    En Août, 2022 (10:48 AM)
    Macky n'a le droit de faire moins que Rayla ODINGA et Saourou SENE.
    {comment_ads}
    Auteur

    Diop Diop

    En Août, 2022 (10:50 AM)
    Nul ne peut faire plus de deux mandats consécutifs . Cet article 27 reste intouchable quoi qu'il advienne donc par où passer pour faire un 3eme ? En plus les 7 sages sont élus pour 6 ans non renouvelable et impossible de les virer en cours de mandat . Donc s'ils veulent la liberté rien ne les empêche de l'avoir . Quand à madiambal, il raconte n'importe quoi parce que ça l'arrange pas que macky saute .
    Top Banner
    Auteur

    Jules De Toulouse

    En Août, 2022 (10:51 AM)
    Si Macky Sall veut brûler le pays, alors qu'il se déclare candidat en 2024. On un peut pas être l'artisan de la nouvelle constitution qui stipule, je cite: "NUL NE PEUT FAIRE PLUS DE 2 MANDATS CONSECUTIFS" et vouloir se présenter, nonobstant tout ce qu'il a dit et écrit sur ce sujet? Madiambal tu es voyou, quelqu'un qui ne pense qu'à ses propres intérêts. Tes écrits et ton comportement l'ont prouvé. Nous savons tous que tu veux continuer à bénéficier des largesses du président Macky Sall, autrement tu ne l'aurais pas encourager à cette entreprise "machiavesliste" du troisième mandat car le peuple de l'acceptera. Je demande par conséquent aux marabouts, qui sont les garants de notre cohésion sociale, de lui parler avant qu'il ne soit trop tard. Mais quoiqu'il en soit, nous attendons avec la plus grande fermeté qu'il se prononce sur cette question. Il avait dit qu'il se prononcerait là-dessus après ces élections législatives où il a été battu à plat de couture car jamais dans l'histoire politique de notre pays, un président en exercice n'a perdu la majorité absolue à l'assemblée nationale. Celà doit lui servir de leçon puisque c'est un signale fort que les Sénégalais viennent de lui lancer, eu égard à l'idée d'un 3ème mandat qu'il mijote depuis longtemps. A bon entendeur salut.
    {comment_ads}
    Auteur

    Citoyen

    En Août, 2022 (10:51 AM)
    Salam, Si l'opposition crie sur tous les toi qu'elle est majoritaire et à imposer la cohabitation à Macky, personne ne peut voler des élections au sénégal celle des législatives est une illustration, selon l'oppsotion Macky est vomi au sénégal. Dans ces conditions à mon avis inutile de polémiquer si jamais il se représente en 2024 il sera battu dans la quasi totalité des bureaux de vote. En plus comme l'opposition est sure de sa victoire, qu'elle protège le pays qu'elle est appelée de construire à partir de Mars 2024. Pourquoi insulter, menacer un candidat dont on est sûr de battre. Walla??? Amna kouy nakhaté dé? 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2022 (11:00 AM)
      A mon avis un petit nombre de personne avec un plan de dénigrement à tout prix se positionne derniere leur clavier pour devier l'opinion. Si tous les partis de ce pays aborderont dans le même style comment sera le pays en 2024? Oui pour un débat d'idée, oui pour un dialogue constructif, si nous continuons à recevoir des insultes gratuites et des mensonges crées de toutes pièces nous risquons d'avoir des insulteurs et menteurs à des postes de responsabilité et TOUT PAYS S'effondre. Respectons nous
    {comment_ads}
    Auteur

    Damion

    En Août, 2022 (10:54 AM)
    Finalement je trouve que ce bon homme n'est pas si idiot qu'on le pense. C'est vrai que son physique et sa communication orale fait croire qu'il est xomplétement timbré. 

    Je pense juste que c'est un grand oooortuniste, charognard, sans dignité, un naafekh en clair.

    C'est ces genres de personnes autour du président qui fotn que j'ai souvent pitié de Macky. Comment on peut bien gouverner quand t'as ÇÀ comme conseiller et "ami". 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Août, 2022 (10:55 AM)
    Ce gars n'a absolument rien compris en disant que l'inter coalition devait être interdite,en réalité il n'y pas eu ça au vrai sens du mot.C'était jute une consigne de vote donné par  YEWI en faveur du PDS dans certains départements et vice-versa.A Guediawaye wallu a eu des milliers de voix là où elle devrait voté YEWI et dans plusieurs autres département,s'il y avait une vraie inter coalition BBY n'aurait pas un seul député partout la somme des voix obtenues par YEWI et wallu dépasse celle de BBY.C'est comme si tu nous disait que Djamil n'avait pas a demandé de voter pour Macky chacun est libre de donner une consigne de vote à ses électeurs ce gars est toujours traumatisé par la défaite de son ami 
    Top Banner
    Auteur

    Senegal

    En Août, 2022 (10:55 AM)
    Madiambal ya gnakk diom, billahi ya gnakk diom. Macky gnou yenou ko bathi kaw door ci souf ngané danou woul. En plus tout le monde sait que 95% des abstentionnistes (y compris moi) sont contre le pouvoir, Macky Sall a épuisé son electorat, ce qui lui reste c'est essayer de voler dans le nord. Si Macky se présente en 2024 il n'aura mm pas 30%.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Août, 2022 (10:56 AM)
    C'est plutôt une chronique propagandiste pour montrer les atouts de Macky, pour 2024. Rien d'objectif !
    {comment_ads}
    Auteur

    Dama-diomy

    En Août, 2022 (10:56 AM)
    Meme le  Defunt Max  Magamou Mbaye n'est  jamais descendu aussi bas . En lisant  le  texte  je  suis  littéralement  sidéré,  comment un "journaliste" peut  se permettre tant  de  désinvolture  tout  simplement  pour assouvir un besoin  vachement  materiel. Ce mec  est entrain de pousser  Macky au suicide , à une  aventure à l'issue  tellement certaine (humiliation) et à une sortie  dessastreuse qui ne  fait  aucun doute parceque pour lui il faut un régime qui ferme les yeux sur ses magouilles.

    Mais   grand Mandian ,Macky  n'est  pas  eternel  revien  sur terre. 

    Saches  une fois pour  toute que le  peuple  est souverain  et  ton champion est un homme qui  appartient  désormais  au  passé. 

     
    {comment_ads}
    Auteur

    Abdou Sall

    En Août, 2022 (10:57 AM)
    Vive le sursaut après la douche froide et la raclé des législatives 
    Top Banner
    Auteur

    En Août, 2022 (10:58 AM)
    A fucking bitch... mbaam xuux
    {comment_ads}
    Auteur

    En Août, 2022 (11:05 AM)
    ...........les chances de mourir oui , s'il s'entête.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Août, 2022 (11:09 AM)
    Le combat c'est pas au niveau de l'assemblée national, seul une révolution peut dégager macky

    Allez vous faire foutre pdf tas et pd

    Nos leader nos heros se sont les leaders de Yewwi askan wi

    Qui ont donné un souffle d'espoir au peuple sénégalais 

    Le combat continue jusqu'à la magistrature suprême des héros députés du peuple 

    En ce tournant,   seuls les putes et putains se renchérissent
    {comment_ads}
    Auteur

    Fall Le Peulh

    En Août, 2022 (11:12 AM)
    Si vous besoin d'un idot pour votre sall boulot,n'hésitez et n'oubliez pas M madiambal  digne.
    Top Banner
    Auteur

    Madiambal

    En Août, 2022 (11:14 AM)
    Pyromane avec grand P. Ces soit disant partisans de macky sont en train de lui creuser sa tombe.... Me président soit s'en méfier. A bon entendeur, salut....
    {comment_ads}
    Auteur

    Wakhe_deugueu

    En Août, 2022 (11:15 AM)
    Faut comprendre Diambal kat; limou am si Macky moussoukou am te doukou am apres; lolou la titt.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Août, 2022 (11:15 AM)
    Un esprit brilliant. CA c'est du journalisme. CA reconforte quon a encore qql bons intellos. Bravo
    {comment_ads}
    Auteur

    En Août, 2022 (11:16 AM)
    Pyromane 
    Top Banner
    Auteur

    Abou Mbaye

    En Août, 2022 (11:16 AM)
    Je me demande de quelle lecture socio-politique se prévaut Mr Diagne pour à la limite contraindre le président Sall à un illégitime troixiéme mandat.

    Faut être intéllectuellement et inintelligemment  sourd, muet et aveugle pour cautionner la perspective d'une nouvelle magistrature pour Macky.

    Je pensais naivement que Madiambal au vu de son passé de journaliste avait suffisament de connaissances des réalités pourtant pas trés complexes des comportements politiques du sénégalais lamda.

    Hé bien que nenni! 

    Je vous le garantis Mr Diagne vous êtes en train de pousser votre mentor dans un gouffre sans fond.

    Heureusement (je suis naif) , le président Sall saura lire et décrypter l'histoire récente  de son prédécesseur.

    Oui le sénégalais abhorre vigoureusement la violation de la parole donnée. De surcroît pour macky, se présenter pour un nouveau mandat plongerait le pays dans des vagues de violences sans limites.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Août, 2022 (11:20 AM)
    Macky va se débarrasser de toi en premier d'après des sources très sûres.
    {comment_ads}
    Auteur

    Pathétique

    En Août, 2022 (11:25 AM)
    Quand un ancien greffier se prend pour un brillant analyste; quand un ancien repris de justice (eh oui il en est un...) donne quasi quotidiennement des leçons de vertus dans les colonnes de son journal, cela annonce la mort du journalisme au Sénégal. Dans un pays normal, cet individu qui s'est fait l'ami du prince pour s'enrichir indument, n'aurait jamais eu voix au chapitre. Pour une fois, je suis d'accord avec Yakham Mbaye qui avait publiquement dit être incapable de terminer un papier écrit par ce monsieur dont il a dénoncé la tortuosité. Moi j'ai terminé la lecture et j'en ressens un dégoût et une envie de vomir. Pathétique.
    {comment_ads}
    Auteur

    Deed

    En Août, 2022 (11:25 AM)
    Tout ça juste pour continuer à sucer le sang des pauvre goorgorlou?

    Ce monsieur est un salété publique à se débarrasser: il veut allumer notre beau pays pour ses intérets personnels! 
    Top Banner
    Auteur

    En Août, 2022 (11:27 AM)
    Toujour rêveur avec de gros mensonges ! Ce type ne se rend pas compte qu'il n'a jamais convaincu les sénégalais plus intelligents que lui. 2024, il ne sait rien de ce qui se passera. Toujours il raconte des balivernes. ENCORE UN GROS MENSONGE DE PLUS ! 
    {comment_ads}
    Auteur

    La Vérité

    En Août, 2022 (11:29 AM)
    Wakhofi dara lou gnou khamoul. T'as été surpris car prédisant 1 majorité absolue avant les élections. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Nianthio

    En Août, 2022 (11:39 AM)
    thiey madambal aka meuna new
    {comment_ads}
    Auteur

    Pr

    En Août, 2022 (11:41 AM)
    A-T-IL LA CARTE DE MEMBRE DE L'APR? mon cher la prochaine fois il faut analyser objectivement et dans le cas contraire, signer Mandiabal membre de Benno.
    Top Banner
    Auteur

    En Août, 2022 (11:41 AM)
    il faut répertorier tous les pontes qui soutiennent un troisième mandat pour macky et leur faire la fête demain .
    {comment_ads}
    Auteur

    En Août, 2022 (11:44 AM)
    quel con, c est fini pour maky , dioulli toubab

    tu rendras compte avec nos impots qui t entretiennent
    {comment_ads}
    Auteur

    Madiambal

    En Août, 2022 (11:44 AM)
    Je commence à faire mes valises  😎
    {comment_ads}
    Auteur

    Encore Le Pyromane

    En Août, 2022 (11:48 AM)
    Le titre m'a fait gerber et je n'ai même pas eu envie de lire les charabia de ce pyromane, mais qui joue avec le feu risque de se brûler les doigts.

    Macky Sall a été doublement averti d'abord avec les locales et ensuite avec les législatives qu'il a encore volé comme à la Présidentielle. Alors s'il essaye de forcer, on le trouvera au Palais et il se passera ce qui se passera.

    Les sénégalais sont très calmes, pacifiques et sans problèmes mais quand on les provoque, ils savent se défendre et ils sont incontrôlables d'autant plus que bcp d'entre nous ont une DENT contre MACKY, donc l'envie de l'étriper et de régler nos comptes avec lui - pour tout le mal, tous les mensonges, toute la corruption, la dilapidation de nos richesses, toutes les vies brisées, toutes catastrophes et la "mairde" dans laquelle il a mis le pays qu'il nous a causé - est trop intense dans nos coeur et esprit.

    D'ailleurs, les sénégalais en veulent tellement à Macky qu'on en est arrivé à ce que bcp d'entre eux  souhaitent qu'il dise qu'il sera candidat en 2024 pour avoir le prétexte d'aller le dégager du Palais et lui régler ses comptes. Ce serait donc dommage pour ces gens là qu'il dise qu'il ne sera pas candidat en 2024 car cela veut dire qu'ils ne pourront pas s'attaquer à lui.

    Alors Mr "MaDiakhassé" Diagne, faites gaffes car vous risquez d'être parmi les victimes colétarales de cette colére du peuple.

    1 averti en vaut 2

     
    Top Banner
    Auteur

    Boytown

    En Août, 2022 (11:48 AM)
     

    L'une des pires personnes qui vont perdre Macky Sall, c'est toi Madiambal Diagne. Là, tu sens que le vent change de direction, tu essaies de quitter le navire. Tu lui as tellement léché les bottes qu'il en a perdu le sens des réalités. Tu as été le meilleur agent marketing d'Ousmane Sonko. Plus tu le dénigres, mieux il est aimé par les sénégalais. La jeunesse sénégalaise. Madiambal, en fin calculateur, sait pertinemment que la fin est proche pour son "bienfaiteur" Macky Sall et il essaie de trouver une sortie honorable. Tu es le symbole vivant de la traitrise et de la lâcheté Madiambal.  Sale mythomane carbonisé ! Même ton nom est dégoûtant ! 
    {comment_ads}
    Auteur

    Oumar

    En Août, 2022 (11:49 AM)
    Je suis sûr qu'aucun lecteur n'a pu terminer ce ''nombrilisme ambiant''!

     
    {comment_ads}
    Auteur

    David

    En Août, 2022 (11:52 AM)
    VOILÀ UN VERITABLE PYROMANE CET ENERGUMENE QUI COMME A L'ACCOUTUMEE CHAQUE LUNDI IL POND HONTEUSEMENT UN TORCHON POUR MIEUX FERRER L'IDIOT MACKY SALL.. INCAPABLE, OU OMISSION VOLONTAIRE  DE VOIR ET DIRE LA VERITE AU PAUVRE, POLTRON, VOLEUR, RECELEUR, COMPLOTEUR, DICTATEUR ET TYRAN MACKY SALL QUE SON POUVOIR S'EFFONDRE A GRAND PAS SOUS SES REGARDS IMPUISSANTS.. GASSI, GASSI MACKY SE CONJUGUE AU PASSÈ, TOUT TENTATIVE CONTRAIRE A LA LOGIQUE DU THE FINISH LE CONDUIT AVEC PITIÈ AU SORT DE YAYA DIAMMEH... 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Août, 2022 (11:52 AM)
    Madambal gueumeul Yallah. Régime bii jexal na, finis tes 20 millions mensuels et autres privilèges indus. 
    Top Banner
    Auteur

    En Août, 2022 (11:56 AM)
    L"incarnation de la mauvaise foi. Macky Sall serait-il la seule personne compétente au sénégal pour pretendre à faire un  troisiéme mandat ? Serait-il plus compétent que Obama qui a fait deux mandats? Serait-il plus competent que Abdoulaye Wade? Est-il plus competent que Nelson Mandela ? J'ai soutenu macky sall en 2012 mais tous ceux qui chantent la petite chanson du troisiéme mandat le font que pour garder leurs priviléges crypto personnels. Le peuple senegalais est profondément democratique et est en avance sur les hommes politiques pouvoir et opposition confondus. Le senegal n'est pas le cameroun ou le Gabon. Ces elections ont été un avertissement s'il s'entete à se presenter il va sortir par la petite porte 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Août, 2022 (11:58 AM)
    Madiambal, 17 morts déjà ! Ça ne te fait rien? Khana amoulo mbokke wala xarit ou alors simplement une bonne épouse ? T'es tu une seule fois demandé comment te regardent tes enfants, tes neveux et voisins? N'as tu pas vu que nos cimetières sont remplies de gens comme Djily Mbaye et Ndiouga Kébé (Paix à leur âme ! )
    {comment_ads}
    Auteur

    Mamad

    En Août, 2022 (11:58 AM)
    Pire que Goebbels. Le gros problème viendra de son propre camp. Il ne peut plus tenir Amadou Ba, Aly Nguouille Ndiaye et Mimi Touré comme avant. Non seulement ils seront députés par force car ils n'ont pas de suppléants mais s'ils quittent Macky perd sa semblante majorité. A force de comploter on finit par se faire prendre à son propre jeu. Terminus tout le monde descend c'est fini l'opposition n'a même pas besoin de lever le petit doigt
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2022 (12:37 PM)
      À une différence. Gobels , Goring et Himmler ont eu la dignité de se suicider . Madiambal qui  " voit le Président quand il veut et quand le Président le veut  " n'en aura pas le courage .  Il cherchera d'autres prairies plus vertes . Broute !  Broute  Madiambal demain il fera jour 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Août, 2022 (12:03 PM)
    Il est déjà un " canard boiteux " en n'ayant pas la majorité pour gouverner le reste de son mandat.. Ceux qui le rejoindront pour combler son déficit, le feront chanter. Est réduit qui croyait réduire l'opposition a sa plus juste expression.
    Top Banner
    Auteur

    Bb

    En Août, 2022 (12:10 PM)
    ce poltron est un poison pour le president si macky ne parvient pas à discerner lces mecs tempis pour lui

     

     
    {comment_ads}
    Auteur

    Dd

    En Août, 2022 (12:11 PM)
    Quelle analyse tordue!
    {comment_ads}
    Auteur

    En Août, 2022 (12:15 PM)
    Le nombre de députés de la diaspora doit être réduit. 7 députés de la diaspora suffisent : 3 pour l'Afrique, 2 pour l'Europe, 1 pour l'Amérique et 1 pour l'Asie.

    C'est ici au Sénégal que ça se passe, pas à l'étranger.

    Les résultats des élections locales puis des élections législatives montrent que le président Macky SALL ne doit pas se présenter pour un 3ème mandat en 2024.

    Ceci indépendamment de l'art. 27 de la Constitution. 

    Macky SALL doit quitter le pouvoir en 2024. Son bilan lui permettra de revenir en 2029.
    {comment_ads}
    Auteur

    Zeum

    En Août, 2022 (12:19 PM)
    MACKY n' a aucue chance  pour meme participer aux elections de 2024, il a fait 2 mandats,

    Et nul ne peut exercer plus de 2 manadats successives. il peut quitter et revenir en 2029 car les autres ne feront pas en 5 ans mieux que lui, c'est aussi simple que ca, que de nous divertir.. 

     
    Top Banner
    Auteur

    Contributions

    En Août, 2022 (12:19 PM)
    Analyses d'un journaliste marqué, qui arpente les allées du Palais et de la maison de Macky SALL à Mermoz, pour continuer de profiter des largesses indues du président. 

    Malheureusement,  la réalité sur le terrain est tout autre. Dans ce texte insipide, partisan et truffé d'arguties, l'analyse pêche dans son manque d'objectivité et d'impartialité. En aucun moment on ne fait allusion à une vision pour sortir le Sénégal de la pauvreté et de la mal-gouvernance. Toujours des calculs de politiciens encagoulés, qui souhaitent la pérennité d'un régime pour continuer de bénéficier de privilèges et de prébendes indues sur le dos des pauvres Sénégalais.

    Il sait très bien que les premiers insulteurs de nos autorités religieuses et morales sont ceux qui nous gouvernent aujourd'hui. Qu'et-ce que And Jëf MRDN, LM-MPT, PIT n'ont pas sorti comme insanités à l'égard de la religion et de now Illustre Guides religieux dans les années 80? Ceux qui insultent aujourd'hui sont leurs fils et leurs neveux qu'ils ont nourris à la sève satanique des idéologies marxiste-léninistes ou maoïstes très en Vogue dans le milieu scolaire et universitaire de l'époque. 

    Dans sa 1ère hypothèse, il se demande qui fera face à Macky SALL s'il tente un 3e mandat en 2024? La réponse est toute simple : un peuple sénégalais déterminé, qui déteste les politiciens menteurs qui ne respectent pas leurs paroles et qui n'accepte pas de 3ème mandat. 

    Dans sa 2ème hypothèse, son analyse est tronquée et trop simpliste voire escamotée. C'est comme si seuls BBY et l'APR sont en mesure de proposer des candidats. Où est l'Opposition et la Société Civile ?

    En vérité, ce sont des gens comme Madiambal qui vont perdre Macky SALL s'il n'y prend garde. Pour continuer de bénéficier des privilèges du régime,  ils sont prêts à sortir toute sorte de théories et de plans machiavéliques. Mais le jour où le pays va s'embraser, Macky ne les verra jamais sur le terrain. Ils vont détaler comme des poltrons pour aller se terrer comme des rats de caniveaux dans des hôtels ou tenter de quitter le pays. 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Août, 2022 (12:24 PM)
    Voilà pourquoi Macky commence à perdre le contrôle du pays. Un cercle d'opportunistes gravitant autour du palais lui fait croire qu'il peut tenter un troisième mandat et le gagner. Ce que le pays n'a pas donné à  Wade il ne le donnera pas à  Macky. A bon entendeur salut
    {comment_ads}
    Auteur

    Brahim

    En Août, 2022 (12:28 PM)
    MR SATAN

    S'IL TE PLAIT TOUT CE QUI NOUS INTERESSE POUR LE MOMENT C'EST L'HIVERNAGE AVEC SES INONDATIONS ET LA SOUFFRANCE DES FAMILLES. 

    C'EST LE SOUCIS DU SENEGALAIS LAMDA.

    YAW YA TAL ELECTION 2024
    {comment_ads}
    Auteur

    En Août, 2022 (12:33 PM)
    Ton papa aussi sera pendu par les couilles. 

    Vive Macky Sall pour 2024.
    Top Banner
    Auteur

    Nkhson

    En Août, 2022 (12:41 PM)
    Encore Madiable dans ses œuvres sombres, pour opérer à plus de manœuvres sataniques. La production de contrevérités visant à manipuler l'opinion demeure son terreau fertile. Son analyse de résultats des législatives dépourvue d'impartialité, en dit long sur sa tortuosité d'esprit. Cependant il peut user de toute sorte d'artifices, il n'en demeure pas moins que son mentor a été désavoué par moins de 54 p 100 des électeurs sénégalais. En terme claire c'est une cuisante défaite pour le Macky, mais aussi surtout historique pour le pays. La seule vraie explication est que les sénégalais pour la majeur partie ne sont plus en odeur de sainteté avec un régime qui se détourne de ses préoccupations, ses priorités. Ils sont allergiques à l'idée de devoir supporter d'avantage un tel régime au-delà de 2024. Donc vouloir donner une chance aussi minime à Djimbori de rempiler en 2024, c'est vouloir déstabiliser le pays. Des pervers tels que Madiable sont prêts à tout pour préserver leurs interets nombriliques, une fortune illicite obtenue sur le dos du peuple. La vérité est entrain de vous rattraper, quoi que vous fassiez, Djimbori quittera le pouvoir et vous rendrez compte de tous vos crimes et forfaitures. Préparez donc à faire face à vos responsabilités, il n'y aura plus de dérobade possible. Madiable tu peux toujours rêver, cela ne coute rien, par contre il faudrait bien expliquer comment est-ce que tu es devenu si riche en si peu de temps? 
    {comment_ads}
    Auteur

    Analyse_wnulle_et_mediocre

    En Août, 2022 (12:48 PM)
    Ce Madiambal est nul comme analyste politique. Il parle comme si à l'APR, à Reewmi, au PS, à l'AFP ou à BBY personne n'a une ambition présidentielle. Qu'est-ce que Macky peut imposer aujourd'hui à Mimi TOURE, Amadou BA, Aly Ngouye NDIAYE, Oumar YOUM, etc. qui ont aujourd'hui une légitimité populaire issue des urnes. Ils ne sont pas nommés mais élus par le peuple Sénégalais. Pensez vous qu'ils vont continuer à accepter que Macky les utilise comme des mouchoirs de toilette pour les jeter après à la poubelle de l'histoire politique de notre pays pour redorer un parcours politique en déclin?

    En ce moment, ce sont eux qui ont les cartes en main. Ce sont eux  les Maîtres du jeu à BBY. Macky SALL est obligé de montrer profil bas devant ces mastodontes de l'APR pour les 18 mois qui lui reste encore à la tête de ce pays. Ils n'accepteront plus d'être humiliés comme ce fut le cas après les Présidentielles de 2019.

    Ils ont une bonne occasion de montrer à Macky qu'ils sont aussi capables que lui, sinon mieux que lui pour diriger ce pays. Ils ont une chance inouïe d'imposer à Macky la redistribution des cartes et dimposer le tempo de ce qui reste encore du 2nd et derrier mandat de Macky.

    A bon entendeur salut !
    {comment_ads}
    Auteur

    Pouta

    En Août, 2022 (12:52 PM)
    une analyse basée sur des faits non encore établis !!!

    Ce torchon ne pouvait-il attendre que les résultats soient définitifs ?

    Le chapitre sur les prétendus "objectifs ratés de l'opposition" c'est de la pure masturbation !
    {comment_ads}
    Auteur

    Fodé

    En Août, 2022 (12:53 PM)
    Ballon de sonde !

    Ce charbon humain et pion du Gros perd son temps.

    Ces laudateurs sont ceux qui avaient poussé Wade à faire un forcing jusqu'à ce que morts de citoyens s en suivent.

    Il est temps de respecter les Sénégalais et de dire à ce Gros incompétent et son troupeau de prédateurs de se préparer à dégager pour ensuite répondre aux crimes commis.
    Top Banner
    Auteur

    Honte

    En Août, 2022 (12:53 PM)
    Les amis en parlant de ce type, ne prononcaient pas son nom de famille svp, il a le même que ma famille. limitez vous à son prénom qui donne d'ailleurs plusieurs déclinaisons possibles pour le qualifier. J'ai déjà entendu des déclinaisons assez pertinentes. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Pathetiksen

    En Août, 2022 (12:57 PM)
    Tegardez moi ce faux q. Il parle tjrs de 3e mandat mais gnii gnooy taal denegal. Son arrogance n a d'egal que son gnaaway. Kommm pouppp
    {comment_ads}
    Auteur

    En Août, 2022 (12:58 PM)
    Cet article perfide est une inctation a macky de forcer une troisième candidature car son auteur est dans l'impossibilité d'envisager une fin de règne de bby qui risque de le plonger dans une vie mouvementée loin de la paisibilité opulente  que lui assurent les faveurs dont il beneficie de ce régime agonisant
    {comment_ads}
    Auteur

    Patriote

    En Août, 2022 (13:00 PM)
    Cette analyse est tout à fait partisane et incomplète.  Quand vous dites que l'opposition a fait le plein  vous omettez malicieusement les électeurs qui ont voté beno  pour les législatives et qui sont foncièrement contre le 3eme mandat. Vous oubliez également les sénégalais qui n'ont pas participé à ces joutes électorales et qui vons assaillir les bureaux de vote pour empêcher un 3eme mandat. Par conséquent je pense votre mentor est suffisamment intelligent pour s'éviter une humiliation après 2 mandats. Et il y a pourtant jurisprudence avec le cas de Abdoulaye Wade qui au demeurant n'est pas moins méritant que votre Macky.

    Vive le Sénégal 
    Top Banner
    Auteur

    Réclame

    En Août, 2022 (13:04 PM)
    Ici le Sénégal pas de 3ème mandat. Alerte danger!
    {comment_ads}
    Auteur

    En Août, 2022 (13:17 PM)
    Madiambal diagne, Ismaila Madior Fall : chaque époque a ses traitres
    {comment_ads}
    Auteur

    Birima

    En Août, 2022 (13:18 PM)
    Le doulnaliste et ses mensonges

    Un pauvre journaleux sentant sa fin proche fit appeler ses enfants et leur tint ce tissu de propos haineux, mensongers... 
    {comment_ads}
    Auteur

    Résumé

    En Août, 2022 (13:25 PM)
    Si on enlève toutes les tournures insérées pour donner l'impression d'une analyse objective à celui qui veut tenter le prince :

    Président tu es toujours populaire et tu as droit à tes illimix (1ere partie) il faut juste communiquer et bien gouverner en 16 mois, chasser quelques éléments et surtout durcir la répression (2eme partie). Tu peux renoncer à ton droit à un autre mandat mais tu seras réduit à un lion édenté au milieu de la jungle (3eme partie). 

    Le reste c saupoudrage pour faire passer la pilule.
    Top Banner
    Auteur

    Texan

    En Août, 2022 (13:37 PM)
    A chaque fois que je lisse ce zoumoutakai, je regrette de ne pas disposer d'un paka bougniew pour kharafaal lako à nouveau.
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    En Août, 2022 (13:43 PM)
    mACKY n'a plus le choix il doit se representer e 2024
    {comment_ads}
    Auteur

    En Août, 2022 (13:44 PM)
    Ceux qui aiment Macky Sall devraient lui conseiller de se méfier  comme de la peste de ce Madiable Diagne sinon il le mene directement a l abattoir.Ce madiable veut mettre le pays dans le chaos pour ses seuls intertes.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Août, 2022 (13:50 PM)
    La vraie question est a qui Monsieur s'addresse: au big boss (pas sur qu'il ait le temps et meme l'envie d'ecouter messire), a lui meme (certainement parce qu'il sait que le petit ou les "petits" seront tres durs sur les deals, mais surtt a ce gros lobby d'industriels (ceux qui jubilent quand il agresse Abdul Mbaye). Il veut les rassurer.

    Les jeunes senegalais ont dit non au 3eme mandat. Ils ont aussi dit on veut developper et construire notre avenir et ce pays. Assez de dilapider les ressources et de voir les compagnies etrangeres surtt frenchies se faire des dents en or.

    Alors, au messager et aux recipiendaires si vs n' avez pas compris ca, vs allez droit dans le mur.

    Cette nouvelle generation de politiciens ainsi que les 70 a 75% de jeunes senegalais sont determines a changer en bien ce pays.
    Top Banner
    Auteur

    En Août, 2022 (13:51 PM)
    Des conseillers comme lui ont perdu Macky Sall. Pour sauvegarder leurs intérêts, ils lui font croire qu'il est l'unique solution à la situation. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Vraiment

    En Août, 2022 (13:51 PM)
    Ki vrai domérame leu. Il est pire que Yakham. Extrement nuisible.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Août, 2022 (13:57 PM)
    Aucune chance, plutot des risques de troubles, comme en 2011.

    Juste une chronique de propagande pour le 3ème mandat.

    Le PR doit se mefier des éléments du 1er cercle qui l'entoure, ILs seront les premiers a lui tourner le dos, quand ça va sentir le roussi. Lucidité!!!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Dembus

    En Août, 2022 (14:06 PM)
    "...la question de la candidature de Macky Sall en 2024 reste ouverte, d’autant que sa légalité ne semble plus faire l’objet d’un débat sérieux."

    Cette phrase, qui veut que la "candidature" de Joufflu-Ventru-Fessu pour un troisième mandat soit acceptée comme un fait accompli, traduit toute la traîtrise, la fourberie intellectuelle et la nonchalance morale de Madiambal. 

    Monsieur Diagne, que Macky cède à vos appels!  C'est à ce moment que le débat se fera. Ce débat sera trés "sérieux", mais il ne sera pas très "civilisé". Ñu sèet liy toy, fann lëy joggeh!

     
    Top Banner
    Auteur

    En Août, 2022 (14:19 PM)
    Insultez le autant que vous voudrez, vous n'arriverez qu'à une chose monter que vous n'avez point d'arguments à lui opposer. 

    Même si on est pas d'accord avec lui, il est bon de lire ces chroniques pour connaître le fond de sa pensée avant de le critiquer mais on en voit certains qui se défendent de le lire et veulent se mettre à critiquer. Ca s'appelle de la malhonnêteté.
    {comment_ads}
    Auteur

    Babacar

    En Août, 2022 (21:35 PM)
    Bonsoir Madiambal. Tous mes respects. J'ai fini de lire avec interet ton texte, mais je ne suis pas du tout d'accord avec vous. Il faut faire une lecture approfondie de la débacle de BBY entre les mois de Janvier et Juillet 2022 pour comprendre que le peuple a tourné le dos au BBY, mais si encore le Président garde une certaine sympathie auprés de la grande masse. 

    Voyez les choses en face et dites la réalité au Président. Votre texte est tout faux de la situation actuelle et de l'esprit de changement voulu par les Sénégalais. Vous accusez des membres du BBY de leur arrogance, de leur distance avec la population, mais toi là quelle est ta part de responsabilité dans la chute du BBY et du Président SALL? 

    Tu écris des billets et contributions qui énervent la population. Cela me pousse à vomir d'avantage le BBY, alors que je fus membre actif de l'APR en 2012. Il faut etre myope pour ne pas voir ce changement voulu par les Sénégalais.

    Madiambal. Quel don as -tu pour prédire de la malgouvernace des nouveaux maires élus de l'oppossion? Est-ce que vous préparez des combines pour les enfermer tous et dire qu'ils sont incapables?  Ainsi laisser le chemin libre à Macky et dire qu'il est le SEUL à pouvoir gouverner le Sénégal. Arretez de nous insulter. 

    Le SENEGAL nous appartient tous. Alors ; il est du choix de chaque citoyen désireux de présider aux destinées du PAYS de se présenter à l'élection présidentielle de 2024. Macky a eu la chance de gouverner ce pays, alors mon cher respectons le contenu de notre constitution. SALUT

     
    {comment_ads}
    Auteur

    Ibra Gueye

    En Août, 2022 (14:53 PM)
    c'est triste!!
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    Iba

    En Août, 2022 (16:48 PM)
    j ai essayé de lire Madiambal . je m'attendais vraiment à une analyse mais je vois bien qu'il parle comme quelqu'un  qui n'arrive pas à digérer le score de l'opposition .
    Top Banner
    Auteur

    Badou

    En Août, 2022 (12:26 PM)
    des fois tes parents t'éduquent de sorte que tu es incapable de sortir de gros mots de ta bouche mais pour cegenre de chnoque de MadiaMbal, on singerait bien Assane Diouf douggou ndeye si thiayya bayam, kholaaal esprit you putréfié yi comment un in tellectuel peut en être capable, tu es dégoutant tu es à vomir, gueuno khadjjj deh; pfffff 
    {comment_ads}
    Auteur

    Aziz

    En Août, 2022 (23:11 PM)
    Les tricheries de Macky Sall vers un 3ème mandat sont bien visibles. Pour vérifier combien Macky Sall, son secrétariat Général du Gouvernement et son Gouvernement sont des tricheurs, des manipulateurs et des malhonnêtes, allez dans le site web du Gouvernement ! Cherchez le fichier « la Constitution du Sénégal », ouvrez-le et lisez l’article 27 sur la durée des mandats et le nombre de mandats autorisés au Président de la République ! Voyez comment ils ont mis entre  »  » l’alinéa 1 sur la durée des mandats et le nombre de mandats du Président de la République ! Alors qu’il s’agit de deux alinéas qui n’ont aucun lien juridique ! C’est pour semer la confusion ! Faire croire que le Président a droit à deux mandats de cinq mandats et pas plus ! Oust ! le premier mandat de 7 ans pour lequel il a prêté serment devant le Conseil Constitutionnel comme pour celui en cours ! Pour les idiots, ou ceux qui font semblant de l’être, le premier mandat est à mettre en « pertes et profits » de la République du Sénégal ! Et que l’histoire du Sénégal doit ignorer pour les beaux yeux des faux rédacteurs de la Constitution ! Il faut que les sénégalais dénoncent cette forme de rédaction de l’article 27 de notre loi fondamentale ! Que les juristes se lèvent et les pointent du doigt ! C’est une forfaiture ignoble de Macky Sall et ses Tailleurs constitutionnalistes et Rédacteurs en herbe ! Voilà pour quoi certaines disent que le régime de Macky Sall est un régime de manipulations, de mensonges et de tricheries !
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email