Samedi 16 Janvier, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Chronique

[Audio] Non, pas ça ! (Par Mamadou Ibra Kane)

Single Post
[Audio] Non, pas ça ! (Par Mamadou Ibra Kane)
La Guinée nous parle. Le pays vote dimanche. Les Guinéens retiennent leur souffle et, les Africains avec eux, appréhendent ce qui pourrait advenir au soir d'un scrutin crispant. Sans doute l'élection la plus incertaine de l'histoire de ce charmant peuple qui sait dire non. Cette nation, arc-en-ciel certes, plurielle et complexe à la fois, n'en vit pas moins en harmonie. Une image admirable et enviable que les hommes politiques s'emploient à écorner à des fins électoralistes. Guinéens de l'intérieur et de l'extérieur, le Monde entier vous regarde…

Le Sénégal risque-t-il de perdre le sourire ? Son sourire, si singulier ? Ce sourire de téranga qui fut sa force, son charme. Atout décisif dans le choix de la destination Sénégal. Le sourire au parent, à l'ami, au voisin, à l'étranger. Le sourire à l'adversaire. Et même à l'ennemi. En vérité, un sourire empreint de sincérité. Les crispations identitaires, les fâcheries et les bouderies commencent toujours par l'absence de sourire. Alors que le sourire désarme.

Attention au danger qui guette. Parce que l'atmosphère devient lourde du fait de certains clivages de radicalité qui pointent. Les signaux, en tous cas, clignotent. Le glaive à la place des fleurs ? Dans un pays qui a toujours fait le choix des urnes, le "coupe-coupe" n'a pas voix au chapitre. Entre carte d'électeur et coupe-coupe la rime est introuvable. Les propos du député Aliou Dembourou Sow sont graves. Si on n'y prend garde, ils peuvent porter atteinte à la cohésion nationale et à la paix sociale. Nous sommes en République, donc nous sommes républicains. Tout propos ou comportement de nature à mettre en péril notre volonté du vivre-ensemble doit être banni.

La leçon d'humilité, mieux la leçon de vie ne nous vient-elle pas de L'aventure ambiguë ? "Ce jour-là, Thierno l'avait encore battu. Cependant, Samba Diallo savait son verset. Seulement sa langue lui avait fourché." Cette scène d'ouverture du best-seller de Cheikh Hamidou Kane, traduit dans une dizaine de langues à travers le monde, est transposable à plusieurs situations. Acceptez donc Monsieur le député, que votre langue vous a trahi et tirez-en les conséquences.

L'écart de langage qui n'engage que le parlementaire est d'une gravité extrême. Les esprits lucides l'ont compris. Ils l'ont déjà dit sans ambages. Personne ne gagne dans les histoires d'hostilité. Au contraire, c'est tout le monde qui perd pour peu qu'on soit responsable. Une question majeure interpelle néanmoins notre société toute entière. Dans quelle mesure peut-on revendiquer une identité sans stigmatiser et discriminer une autre identité ? A force de fouetter les bas instincts, on instaure un communautarisme dangereux pour la Nation qui se veut une et indivisible. Cultivons davantage notre Sénégalité, notre Africanité et notre Universalité.

Jamais l'armée sénégalaise ne s'est dissociée de la nation qui l'enveloppe. Si elle venait à être chahutée, la nation n'en serait que plus fragilisée. Qui y a intérêt ? L'appétit foncier gagne toutes les couches sociales et n'épargne pas les militaires. L'émotion s'est emparée de l'affaire des maisons de Terme Sud occupées par d'anciens soldats. Moment choisi par général Mamadou Mansour Seck pour lancer un appel à la raison. "Il ne faut pas qu'on politise cette affaire", avertit l'ancien chef d'état-major général des Armées. Rompez !


18 Commentaires

  1. Auteur

    Balayez Maison Et Cored

    En Octobre, 2020 (08:10 AM)
    Toujours en manque d'inspiration Ibra. On attendait que vous preniez " le sabre " pour cogner dur sur dounbourou Sow....mais deux lignes. Guinée oui, mais balayons la cour Senegal. Et les journalistes se devraient d'être plus " engagés " dans des dérives venant de Politiciens irresponsables criminellement.
  2. Auteur

    Mouss

    En Octobre, 2020 (08:11 AM)
    une belle plume MASHALLAH
    Auteur

    Barro Mamadou

    En Octobre, 2020 (08:18 AM)
    Comme d habitude ,on a plaisir a lire tes contributions instructives et constructives.vous avez dit l essentiel.je me permets de vous suggerer de completer(quand les esprits se seront calmes) sur les reactions qui trahissent un fond de pensee condamnable.il s agit de l ethnicisme invoqué par certains.

    Que je sache aliou sow n a pas demandé aux peuls de tuer les autres ethnies et d epargner les peuls.il vise tous ceux qui sont contre le troisieme mandat (dont plusieurs peuls).

    Si un wolof avait tenu le meme discours que lui ,on l aurait condamné a juste titre mais personne n aurait parlé d ethnicisme.

    Pourquoi des qu un peul parle on voit son ethnie?

    Qui a commencé a les indexer en tenant une comptabilite des ba ,ka,sow nommes a des postes de responsabiltes?combien de senegalais portent ces patronymes sans parler un traitre mot peul et ont des mamans sereres wolof diolas?

    Ce debat merite d etre abordé sans passion et en gardant le sens de la mesure et de la raison qui ont nourri notre nation donc notre etre ensemble.

    Je sais que son choix de souhaiter voir abdoulaye daouda succeder a macky peut etre suspect d ethnicisme.mais son choix.qu il l impose par une carte d electeur oû est le probleme.aurait on traité un wolof thiessois d ethniciste s il souhaitait voir idy remplacer macky?faut mettre balle a terre et se respecter mutuellement sans afficher un complexe de superiorite sur les autres ethnies qui auraient seules le virus ethnique dans les veines.

    Seydi kane

    ?
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2020 (08:26 AM)
      association des poulars en ligne. dounbourou devrait être à côté d'autres pauvres hères en prison. y compris à la de la très pauvre rangou, emprisonnée pour ses jupes courtes , rince l'oeil hypocrite gratuit.
    Auteur

    En Octobre, 2020 (08:31 AM)
    Monsieur je suis peul hors du Sénégal il m est jamais venu venu une fois dans ma tête ce problème d ethnie ce monsieur n a pas sa place au Sénégal ne défendez pas l indéfendable c est le mot coupe coupe qui n a pas sa place ici macky doit virer ce monsieur de toutes les instances républicaine.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2020 (09:13 AM)
      diekhna tak.
      et que le procureur s'auto-saisisse.
      mais les masla là moy indi anarchie
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2020 (12:54 PM)
      coupe coupe, forcing pour le 3e mandat et transmettre le pouvoir à abdoulaye daouda diallo pour être complet.
      les 3 éléments du dérapage.
      le sénégal dans sa diversité est fort donc aucune tolérance pour une quelconque forme d'ethnocentrisme. encore moins de la part d'un député du peuple.
    Auteur

    Depression

    En Octobre, 2020 (08:35 AM)
    Un peul fait une gaffe un autre peul rectifie et plouf un autre peul nous pond un commentaire ethniciste.Que vous êtes depressifs.Merde East.
    Auteur

    En Octobre, 2020 (08:53 AM)
    Mamadou Ibra, je me rappelle de ta virulence contre Wade lorsqu'il avait taxé Macky Sall de deum.

    C'est trop mou la, tellement hypocrite le mec
    Auteur

    Takal Sa Mask

    En Octobre, 2020 (09:01 AM)
    bonne chronique M I K

    Le chien aboie la caravane passe

    Reste la à vous divertir avec des propos qui ma fois ne concerne que la personne qui les a pondu

    somme nous entrain de passer à coté de l'essentiel dans ce cher Sénégal ???

    ressaisissez vous et au job !!!

    ROMPER !!!!!!!!!
    Auteur

    Le Cas De Ce Député.

    En Octobre, 2020 (09:08 AM)
    Je vous ai connu beaucoup plus virulent Monsieur Kane.

    Là vous soufflez le chaud et le froid et on sent que vous marchez sur des œufs.

    A juste titre?
    Auteur

    En Octobre, 2020 (09:11 AM)
    Quand un con dit des choses dangereuses il faut le stopper net et l'emmener en justice

    Quelle langue lui a fourché ?

    Mamoudou, il faut pas caresser l'affaire là.

    Des gens comme ce député expriment leurs profondes convictions et défient tout le monde, parce qu'il savent que c'est l'impunité qui règne dans ce pays.

    Ou sont les politiciens de son parti ou les opposants pour demander qu'on lui retire son immunité, pour qu'il fasse face à la justice ?

    Au fait, il est où Sonko sur ce sujet ?







    Auteur

    Paco Diaz

    En Octobre, 2020 (09:19 AM)
    Tes propos sont très aériens genre je ne veux froisser personne. Un vrai journaliste doit dénoncer les dérives du pouvoir que de l'opposition.

    Tu es partisan pour avoir cette posture. Notre presse meurt à peu feu à cause de ces journalistes alimentaires.

    A bas l'éthnicisme



    Auteur

    Adviser 2

    En Octobre, 2020 (10:38 AM)
    Les gens qui sont toujours la à critiquer Mamoudou et à jouir chaque vendredi devant ses chroniques je vous plains. Si je n'aime pas ta ligne éditoriale je ne t'écoute pas et le tour est joué mais faut pas jouer à la jalousie infantile d'un môme de 72 mois. Yo Guéno ayné renma
    Auteur

    En Octobre, 2020 (10:42 AM)
    Bravo dieu a donné naissance un fils et une étoile au Sénégal. Merci, Seydi Ba.
    Auteur

    Chérif Le Sénégalo-guinéen

    En Octobre, 2020 (10:43 AM)
    Vu du Sénégal avec des articles partisans (pro-cellou) de Seneweb on a l'impression que la Guinée va brûler...Pas du tout mon cher Ibra.. Et pour cause, les Malinkés sont très disciplinés et la culture malinké est très proche de celle des diolas, je dirais des casaçais...Les sossés ou nianthios sénégalais sont les descendants des lieutenants de Soundiata Keïta qui fondèrent jadis le royaume du Gabou....Les malinkés s'ils deviennent violents c'est pour riposter à la provocation comme ce fut le cas en Côte d'ivoire, au Li béria, en Sierre Léone et récemment au Mali...

    La discipline chez les malinkés fait d'eux des militaires avant même d'être engagé comme militaire voilà pourquoi 80% de l'armée guinéenne est composée de malinké et c'est pareil partout.. Sénégal, mali, guinée et côte d'ivoire, le malinké s'oriente vers l'armée.

    Par contre le peulh fait le commerce, l'armée ne lui va pas car sa culture est basée sur le raffinement, la subtilité, l'érédution...c'est pas mal tout ça! Son seul défaut, il parle beaucoup mes parents wolofs disnt daniouye mbew mais doniou maté....ils aiment menacer en parlant de machette, de coupe coupe ou de Korté mais ne vont pas au delà....Bref dimanche les guinéens voteront dans le calme....et Cellou contestera les résultats pour garder sa place de leader de l'ethnie peulh...
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2020 (13:26 PM)
      tu as oublié le ngabou comme tu dis a été défait par les peulhs. donc revois ta copie mon chèr.
    Auteur

    Mandela

    En Octobre, 2020 (11:38 AM)
    Le coupe-coupe, chez le nomade, (serere, mandingue, ...ou autre), procède de sa culture qui englobe...jusqu'à ses attitudes économiques.

    Où prendre l'instrument nécessaire à faire manger son troupeau, lorsqu' arrivent les mois de mai, juin...?

    Monter aux arbres, abattre les pâturages "aériens" s'imposent alors à tout berger, qui, donc en a toujours sur lui...pour tuer 1 serpent...ouvrir une pastèque...

    C'est comme le "tengade".., ou la gourde, ou les chaussures...et que sais-je encore...(son " sandwich).

    Je sais que les machettes du Rwanda, il a fallu les commander... Avec 1 couteau, vs pouvez aussi faire des dégâts... C'est une question d'intention.

    Laissez mes machube tranquilles...je crois qu'il a compris.
    Auteur

    En Octobre, 2020 (13:35 PM)
    Toujours à ôté de la plaque, ce MIK.
    Auteur

    En Octobre, 2020 (13:43 PM)
    Sortez vos machettes et tuez lous les senegalais
    Auteur

    En Octobre, 2020 (15:34 PM)
    Mr Kane vous ne condamnez pas fermement les propos de Dounguourou sow,..........

    A favoriser les presque analphabètes à des postes de responsabilité,voilà ce qui arrive !
    Auteur

    Amanga Badiane

    En Octobre, 2020 (10:41 AM)
    Et si on se souvenait des semaines de la jeunesse organisées par le Président SENGHOR ? j'étais jeune mais j'ai le souvenir des sept régions du Sénégal qui communiaient au stade Demba Diop avec toute la culture sénégalaise. C'était vraiment beau. Magnifique et sublime. Aujourd'hui, et c'est un constat triste et regrettable, le pays glisse doucement vers des lendemains douloureux.

    En effet, les propos tenus par le député Aliou Sow sont d'une gravité tels que la réaction des autorités exécutives, législatives et judiciaires aurait due être brutale et instantanée, sachant qu'une nation ne se désintègre que par un long processus méthodiquement posé. Alors, il ne suffira qu'un élément catalyseur anodin pour que le tout vole en éclats.

    Ce député est certes un analphabète. Mais il n'est ni fou, ni idiot. Il sait ce qu'il dit et ce qu'il fait. Cependant, s'il sait qu'il ne peut rien faire à lui seul, la bonne question est : qui est derrière et pour quel objectif ?

    Le constat est que l'homme est vraiment sûr de lui dans la mesure où il a persisté. Les réactions ? Quelques communiqués désinvoltes ne prenant même pas la peine de condamner.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email