Vendredi 23 Avril, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Communique

Contrat Akilee / Senelec : "Le hold - up ne passera pas !"

Single Post
Contrat Akilee / Senelec : "Le hold - up ne passera pas !"
SYNDICAT UNIQUE DES TRAVAILLEURS DE L'ÉLECTRICITÉ

CONTRAT AKILEE / SENELEC :

"LE HOLD - UP NE PASSERA PAS !"

La criminalité financière constitue de nos jours l'une des principales menaces qui pèsent sur la sécurité dans les transactions économiques et sur le système de valeurs qui sert de références à nos modèles de gouvernance d'entreprise.

Le SUTELEC, fidèle aux valeurs d'éthique et de bonne gouvernance, a toujours manifesté ses vives préoccupations par rapport au contrat signé entre Senelec et la start-up AKILEE en pleine campagne électorale.

Les inquiétudes du SUTELEC se justifient aujourd'hui par la bataille médiatique d'intoxication à coups de millions pour faire avaler cette pilule amère à l'opinion nationale au nom d'un soi-disant patriotisme économique.

De quoi AKILEE a peur au point de perdre son sang-froid ?

En effet, ce qui est convenu d'appeler "AKILEEGATE" peut être qualifié de "criminalité à col blanc" ou, pour faire poli, de "criminalité astucieuse" L'actuel DG d'AKILEE était membre du cabinet PMC en charge d'un audit à la Senelec.

Après avoir eu accès aux données confidentielles de la société dont il avait la charge de diagnostiquer les dysfonctionnements, il démissionna de son poste pour créer AKILEE SA et usant de procédés mafieux, il s'empare illicitement d'un contrat d'une bagatelle de 187 milliards sur le dos du contribuable sénégalais.

Cet acte répugnant n'est rien d'autre qu'un délit d'initié.

AKILEE est sponsorisée par des intermédiaires n'hésitant pas un seul instant à faire entrave à la réglementation pour une prise de contrôle d'un des secteurs vitaux de notre économie.

La cellule de passation des marchés en interne n'était même pas informée de cette nébuleuse. Ce contrat entre AKILEE et Senelec viole de la façon la plus honteuse la réglementation en matière de passation de marchés.

Ces professionnels de l'escroquerie n'ont pas de leçons de patriotisme à donner aux sénégalais. Ont-ils pensé aux travailleurs de SIMELEC dont l'expertise est avérée dans le montage de compteurs qui sont au chômage depuis 3 ans suite à la fermeture de leur entreprise qui était un fleuron national ?

Le SUTELEC attire l'attention de l'opinion nationale sur les menaces de ce contrat sur notre souveraineté.

Les risques sont énormes sur notre souveraineté énergétique et les répercussions sur les ménages seront désastreuses avec une inévitable hausse du prix de l'électricité qui est déjà plus que cher.

AKILEE, pour tromper l'opinion nationale, se targue d'avoir fait gagner à Senelec des milliards sur les pertes techniques et non techniques.

C'est archi faux !

Il faut préciser que les pertes techniques étaient dues essentiellement à la vétusté du réseau de transport et de distribution. D'importants investissements ont été réalisés ces dernières années et ont permis la réduction considérable de ces pertes.

Concernant les pertes non techniques ; Senelec regorge de ressources humaines compétentes capables de lutter contre la fraude si les moyens adéquats sont mis à leur disposition. Le cadre légal existe avec l'adoption du projet de loi criminalisant la fraude.

En dehors du contrat de 187 milliards dans la gestion commerciale de Senelec, AKILEE bénéficie aussi de deux autres contrats (un à la production et un autre à la distribution).

Ainsi, sur les quatre directions d'exploitation de Senelec, la start-up AKILEE est présente dans les trois.

Le SUTELEC interpelle les autorités sur une externalisation des métiers de Senelec et son impact sur les emplois. Senelec ne doit pas confier son chiffre d'affaires, son revenu à un prestataire, fut-il un ancien de EDF ou de la NASA.

Avec ce contrat qui lui confie l'exclusivité de la vente des coffrets, coupe-circuits et autres accessoires de branchements sur le territoire national, a-t-on évalué le manque à gagner des commerçants dont l'activité principale était la commercialisation de ces articles ?

Ainsi le SUTELEC :

• Met en garde sur les risques de tensions sociales qui pèsent sur la Senelec si on laisse cette forfaiture prospérer ;
• Exige des autorités étatiques la rupture purement et simplement de ce contrat et de ne céder à aucun lobby car il y va de notre souveraineté ;
• Appelle les populations en général et les usagers de l'électricité à faire face à ce hold-up ;
• Demande à tous les travailleurs, sans distinction, de rester vigilants et de se tenir prêts pour défendre leur outil de travail.

Fait à Dakar le 17 Mai 2020
Le Secrétariat Exécutif


0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email