Samedi 18 Mai, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Contribution

Amadou BA, pilier de la stratégie d’émergence économique du Sénégal (Par Dr Thierno Thioune)

Single Post
Amadou BA, pilier de la stratégie d’émergence économique du Sénégal (Par Dr Thierno Thioune)
Amadou Ba, candidat de la majorité Benno Bokk Yakaar (BBY) aux élections présidentielles du 24 mars 2024 au Sénégal, possède de véritables atouts qui lui confèrent un avantage notable dans la course à la magistrature suprême.
 
Parmi ces avantages figurent une expérience gouvernementale diversifiée, un leadership naturel, de solides relations internationales, une image de rassembleur, un programme politique novateur, inclusif et transformateur intitulé « En paix, vers la Prospérité Partagée », ainsi qu'une grande capacité de mobilisation.

Amadou Ba dispose d’une combinaison unique de compétences et d'expérience pour diriger le pays vers une prospérité partagée.

Fort d’une solide carrière professionnelle dans l'administration fiscale sénégalaise depuis 1988, Amadou Ba y a occupé divers postes de responsabilité auréolé d’une nomination en novembre 2006 comme Directeur Général des Impôts et des Domaines. Ainsi, il institua un nouveau Code Général des Impôts, entré en vigueur en janvier 2013. 

Avec une expérience gouvernementale diversifiée, Amadou Ba a occupé plusieurs postes ministériels clés, dont Ministre de l'Économie, des Finances et du Plan, Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l'Extérieur et Premier ministre. Grâce à cette expérience, il a acquis une expertise et une culture approfondies des sphères économiques, financiers, sociaux et diplomatiques, ce qui lui permet de mieux appréhender les enjeux nationaux et internationaux auxquels le Sénégal est confronté et de proposer des solutions adaptées.

Ancien ministre des Finances, des Affaires étrangères et Premier ministre, Amadou Ba a conduit la mise en œuvre réussie du Plan Sénégal Emergent (PSE) qui a valu au Sénégal une croissance économique régulière, stable et inclusive ; avec comme finalité de transformer structurellement l'économie sénégalaise grâce à des investissements massifs dans les infrastructures, l'agriculture, l'industrie, l'énergie et les services sociaux de base.

En septembre 2013, lorsqu'il devient donc Ministre de l'Économie, des Finances et du Plan, une des principales missions réussie est d’avoir permis à assurer une stabilité macroéconomique du pays, ce qu'il a accompli en maintenant un bas niveau d'inflation et un faible déficit budgétaire. 

Il est l’artisan clé du Plan Sénégal Émergent (PSE), conformément aux orientations du Président Macky Sall, conçu pour répondre à plusieurs défis économiques et sociaux auxquels le Sénégal était confronté, notamment un taux de croissance économique relativement faible, un taux de chômage élevé, des inégalités sociales et une vulnérabilité face aux chocs économiques externes. La vision du plan est de faire du Sénégal un pays émergent d'ici 2035, en doublant son taux de croissance économique, en diversifiant l'économie et en renforçant la solidarité au sein de la société.

Sous sa direction, des réformes majeures ont été mises en œuvre dans ce sens pour améliorer l'environnement des affaires, ce qui a entraîné une hausse significative de l'attrait du Sénégal pour les investissements directs étrangers. De même, en raison de ces mesures, le Sénégal a pu accéder facilement aux marchés internationaux de capitaux, permettant ainsi au gouvernement de lever des fonds pour financer ses programmes de développement. Pendant son mandat de ministre des Finances, l'agence de notation financière Moody's a amélioré la note de crédit souverain du Sénégal de B1 positive à BA3, tandis que la Banque mondiale a noté une augmentation de la capacité de l'administration fiscale à percevoir des recettes. Pour ces contributions remarquables, Amadou Ba a reçu le Prix du Meilleur Ministre des Finances d'Afrique de l'année 2017.

Aussi, avec ses  compétences solides en leadership et en gestion, Amadou Ba est reconnu pour sa capacité à motiver et à encadrer les équipes, à prendre des décisions éclairées et à conduire efficacement le pays vers l’émergence et cela dès 2030. Ces compétences, très rare, sont essentielles pour assurer une gouvernance efficiente et un développement durable du Sénégal « En Paix, vers une Prospérité Partagée ».

Avec une forte expérience en tant que Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l'Extérieur entre juillet 2019 et novembre 2020 et son réseau de contacts dans le monde diplomatique, Amadou Ba a établi des relations solides avec les partenaires internationaux du Sénégal. Durant cette période, où il a dirigé la diplomatie sénégalaise, il a continuellement promu les intérêts économiques du Sénégal en établissant des partenariats commerciaux lucratifs avec d'autres pays et en attirant des investisseurs étrangers. Il a également travaillé à renforcer les relations extérieures du Sénégal avec d'autres pays africains et à promouvoir la paix et la sécurité régionales. Ces connections sont forts utiles pour attirer des investissements directs étrangers, renforcer la coopération bilatérale et multilatérale, et promouvoir les intérêts du Sénégal sur la scène internationale. De ce point de vue, malgré les chocs externes tels que la COVID-19 et la guerre en Ukraine, ses efforts dans la mise en œuvre du PSE de 2014 à 2023, associée aux mesures d'intervention adoptées par l’approvisionnement correct du pays en vaccin, ont donné des résultats positifs notamment une croissance économique qui est restée robuste et résiliente tout au long de la période de crise, tirée par des investissements importants et des réformes structurelles.

Nommé Premier ministre en septembre 2022, Amadou Ba a continué de jouer un rôle crucial dans la gestion des affaires économiques et diplomatiques du Sénégal. Malgré les défis posés par la pandémie de COVID-19 et la guerre russo-ukrainienne, il a œuvré à contribuer à maintenir une croissance économique positive, grâce à la mise en œuvre rapide de plans de relance budgétaires et monétaires pour soutenir les ménages et les entreprises, tout en accentuant les investissements publics. Bien que ces progrès aient été accomplis, des défis subsistent dans certains domaines clés : emploi des jeunes, réduction des inégalités et extension de la protection sociale. La poursuite des réformes permettra de consolider la marche vers l'émergence économique du Sénégal, en accordant une attention particulière à l'amélioration de la compétitivité et de la résilience de l'économie, au développement d'un capital humain de qualité, au renforcement de la résilience aux catastrophes, à l'amélioration de la gouvernance, à la modernisation de l'administration publique et à l'assurance d'un financement adéquat de l'économie.

En réponse à ces défis auxquels le Sénégal reste confronté, Amadou BA a conçu un programme novateur et inclusif « En paix, vers la Prospérité Partagée », axé sur les priorités nationales et les aspirations populaires. Il constitue un engagement décisif aux yeux des électeurs eu égards aux thématiques essentielles abordées telles que l'emploi des jeunes (avec 1 000 000 d’emplois de jeunes sur le quinquennat), l'éducation, la santé, l'agriculture et l'environnement, l’accès universel à l’eau et à l’électricité d’ici à 2026. 

Afin de concrétiser cette ambition, le PAP 3 du PSE, socle du programme économique du candidat Amadou Ba, a été adopté. Il comprend une série de réformes visant à stimuler la croissance économique, à améliorer le commerce international, à renforcer le secteur de la santé, à lutter contre la corruption, à développer l'industrie et à mettre en place des programmes de protection sociale. Pour financer ces réformes, Amadou Ba envisage d'optimiser les ressources publiques, de diversifier les instruments de financement innovants et d'explorer de nouveaux mécanismes et dispositifs.

Pour son premier quinquennat, Amadou Ba ambitionne à stimuler l'investissement privé, à diversifier les moteurs de croissance et à assurer la résilience des communautés. Il mettra l’accent sur les femmes, les jeunes, les émigrés, les organisations religieuses et traditionnelles, le secteur privé, en vue du développement économique et social du Sénégal.

Alors que le Sénégal fait face à des menaces complexes, notamment le terrorisme et le potentiel d'instabilité liée aux ressources pétrolières et gazières, l'engagement de Amadou Ba en faveur de la stabilité politique, de la bonne gouvernance, de la consolidation démocratique et de la justice sociale revêt une importance primordiale. 

Soucieux des nombreux acquis du Sénégal notamment la stabilité politique et sociale, la couverture numérique du territoire, la gouvernance et la démocratie à préserver, Amadou Ba cultive une image de modéré et de rassembleur, capable de transcender les divisions politiques et ethniques. Son attitude conciliante et son discours axé sur le consensus et le dialogue, favorisant un climat politique apaisé, contribuent à rassurer les électeurs particulièrement et plus généralement le pays dans son ensemble qui fait face à des menaces (Djihadistes, Terroristes, de convoitises externes des ressources pétrolières et gazières et de convoitises internes pouvant déboucher sur un syndrome hollandais de gestion des ressources pétrolières et gazières...). 

En outre, Amadou Ba dispose d'un charisme et d'une capacité de mobilisation qui lui sont propres. Il a constamment démontré sa proximité avec les populations en assistant et en écoutant les préoccupations des citoyens. Cette approche lui permet de maintenir le lien avec les électeurs, d'accroître sa popularité, de mobiliser et de renforcer les adhésions en sa faveur comme en témoigne la marée humaine déferlante lors de ses passages dans les différentes régions du Sénégal pendant cette campagne électorale.

En somme, la carrière impressionnante de Amadou Ba en tant que leader témoigne de son engagement envers le développement économique et social du pays. Fort d'une riche expérience professionnelle et d'un parcours politique solide, Amadou Ba a largement contribué à l'amélioration des performances de l'économie sénégalaise au cours de la période 2013-2023. Sa vision et son leadership ont été essentiels à la mise en œuvre de politiques économiques et financières efficaces, à la promotion de la diplomatie économique et au renforcement des relations extérieures du Sénégal. 

Nul doute que les compétences et l'expérience de Amadou Ba sont indispensables pour garantir la poursuite de la trajectoire ascendante du pays vers l'émergence économique, et cela dès 2030. Fort de tous ces atouts, Amadou est bien placé pour rassembler largement au-delà de son camp politique et d’obtenir une victoire écrasante dès le premier tour de la présidentielle.

• Thierno THIOUNE est Maître de Conférences Titulaire à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD).  Il est l’actuel Directeur du Centre de Recherches Economiques Appliquées (CREA). Par ailleurs, il est membre du Comité d’orientation de l’Observatoire de la qualité des services financiers (OQSF) et membre du Conseil scientifique de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE) du ministère des finances et du Budget. Egalement, il est membre de l’équipe scientifique du Centre d'analyse et de prospective sur les Afriques (Cap-Afriques) de l’université d’Alberta au Canada et membre de l’Association Internationale des Economistes de Langue Franc?aise. Aussi, il est reviewer à African development Review  (ADREV) de la Banque Africaine de Développement (BAD). Dans ses activités de recherches, Il a bénéficié du financement du Gouvernement Français dans le cadre de sa thèse de doctorat entre l’Université de Montpellier 1 et l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Aussi, il a obtenu de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) et du Gouvernement Roumain le financement « Eugen Ionescu » avec séjour doctoral à l’Université « Dunarea De Jos » de Galati en Roumanie. Le CODESRIA l’a également primé dans le cadre de son programme de subvention de Thèse. Il a enfin bénéficié d’un financement PostDoct du Gouvernement Français à SciencesPo Paris. 



11 Commentaires

  1. Auteur

    Relève

    En Mars, 2024 (20:01 PM)
    Toute la coalition Gueum Sa Bopp derrière le leader Bougane . Appel à l'union des forces dans cette Opposition . Pour ensemble éradiquer ce Système politique pourri et ce régime marionnette qui le prône .
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2024 (21:09 PM)
      Amadou Ba est le Macron du Senegal. Il est le candidats des riches etrangers qui veulent vivre de l'exploitation des pauvres Senegalais. 
       
      Coombien de fois il a été épinglé par des rapports des inspecteurs qui l'accusent d'excuses fiscales à des multinationales. 
       
      On aime les riches mais pas ceux qui se sont faits sur le dos des pauvres senegalais. Il n'osera jamais repondre au challenge de Diomaye de publier son patrimoine.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2024 (04:37 AM)
      Comment AL CAPONE qu'on connait comme un gars rompu aux MALFAISANT peut être un pilier de stabilité 
    {comment_ads}
  2. Auteur

    Ndiogou

    En Mars, 2024 (20:20 PM)
    Pendant tout le temps qu'il est au pouvoir, il n'a pas pu régler les problèmes suivants : chômage et employabilité des jeunes, émigration clandestine, corruption endémique, détournements de deniers publics ( voir les rapports des corps de contrôle qui gisent sous le coude de son patron), impunite, inondations, conflits fonciers, déficit criard de l'eau potable en milieu rural, abris provisoires dans des milliers d'écoles, enfants de la rue livrés à la mendicité, coupe de bois, vol de bétail, raréfaction du poisson du fait de la surpêche industrielle, cherté de la vie, déficit d'assainissement et d'électricité dans la plupart des  localités du pays, incivisme, insalubrité de nos villes et campagnes, etc.

    Et vous nous parlez d'un bon profil !
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2024 (20:21 PM)
    Moi je dirai pilier des détournements de deniers publics, on lui collera le fisc aux fesses.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2024 (20:26 PM)
    Thierno Thioune tu fais partie des soit disant intellectuels alimentaires et malhonetes

    L'emergence se mesure par le niveau de vie des populations 

    Ton soit disant emergence a pour resultat sous le guide de Amadou Ba premier ministre

    75 % des senegalais vivent sous le seuil de la pauvrete 

    25 000 jeunes senegalais gisent au fond de l'ocean en voulant fuir la misere la repression qui sevissent au Senegal entre 2021 et 2024

    83% des jeunes en age de travailler sont au chomage

    Le monde rural est dans un desaroi 

    Plus de 1000 milliards des fonds covid detournes par les gens du regime dont la majorite des personnes inculpees constituent le directoire de campagne de Amadou Ba

    L'inflation au Senegal en 2024 est de 147% les soins de sante sont inaccessibles 

    La liste n'est pas exhaustive alors THioune ou  se trouve l'emergence dont tu nous chantes ?
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2024 (20:27 PM)
    On nous bassine de nominations comme s'il était le plus méritant alors que c'est le président qui l'a nommé de son propre gré. Il pouvait nommer d'autres. Tout ce qu'il devenu c'est grace à la simple volonté ou décision du président. Et c'est valable pour tous les autres. Donc aucun mérite particulier surtout dans l'administration sénégalaise
    Top Banner
    Auteur

    En Mars, 2024 (20:56 PM)
    Bilay boufi sénégalais fallé un guiénén détourneur de milliards il va vendre le sénégal. Thioune ex mon prof faseg Je ne savais pas que tu étais parmi les plus malhonétes sois disants intélléctuels que des vendus, idiot
    {comment_ads}
    Auteur

    Max

    En Mars, 2024 (20:56 PM)
    Il nous promet un million d'emplois. Il oublie que sa majesté Macky Premier nous avait aussi promis 500 milles emplois durant son premier mandat. Échec total. Une fois réélu il a eu l'outrecuidance de nous promettre un million d'emplois sans un meeting dans la banlieue (tapez svp sur le net pour vérifier). Ce régime est incompétent. Vivement qu'il débarrasse le plancher.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2024 (21:22 PM)
      Il nous prend pour des cons en tant que premier ministre et ministre des finances il n'a pas cree un seul emploi 
    {comment_ads}
    Auteur

    Hmmm

    En Mars, 2024 (21:19 PM)
    Thioune un brillant économiste et un collègue raffiné....

    Jay z
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2024 (21:44 PM)
    Ah oui...Amadou Ba est brillant avec 14 milles millards de dettes et 50 milliards d'exenorations sux etrangers, il es vraiment un bon gestionnaire. 
    Top Banner
    Auteur

    Vive Le Senegal

    En Mars, 2024 (23:02 PM)
    Je dis et je répète un individu qui n'a jamais dirigé 10 personnes dans le privé ou dans le public ne peut diriger un EtatTu n'as pas le temps pour apprendre et aucun conseiller ne peut faire ton travail à ta place

    le sang froid, le leadership, la mentalité gagnant ne s'acquiert pas en une année. faisons le choix de la raison et les autres auront le temps d' apprendre et de revenir plus fort. Sans nommer personne, tous les lecteurs peuvent identifier ceux qui sont visés par mes propos.sans haine envers personne et charité pour tous.
    {comment_ads}
    Auteur

    Sene Emmanuel

    En Mars, 2024 (23:18 PM)
    Le candidat Amadou Ba incarne le leadership dont le Sénégal a besoin dans ce contexte pour la stabilité et la prospérité. Il est absurde d'avoir cet homme avec tout son vécu et expérience et le comparer à un stagiaire. Mon cher professeur Thioune vous avez dit ce que beaucoup de cadres de votre rang n'osent pas dire. Mais l'histoire retiendra quand des imposteurs ont voulu tourner notre pays dans la tourmente vous avez assumé votre posture républicaine et d'intellectuelle en bandoulière et prendre votre courage en deux main pour défendre l'état en bravant insultes et mensonges.
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email