Lundi 26 Août, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Contribution

La ville de Dakar deviendrait-elle hostile aux piétons ? Cri de cœur des usagers (Par Cécile Thiakane)

Single Post
La ville de Dakar deviendrait-elle hostile aux piétons ? Cri de cœur des usagers (Par Cécile Thiakane)

Être piétons à Dakar, un danger de tout instant…

J'ai tenté récemment l'expérience "piétonne" dans les artères du centre-ville de Dakar et aussi dans d'autres situées dans la banlieue. Ce fut infernal !!! Une gymnastique perpétuelle pour se faufiler entre les voitures, les marchands ambulants, les étales sur les trottoirs, les animaux en pleine ville…Un seul objectif éviter de se faire écraser et survivre à ce capharnaüm.

J'ai lancé un cri de cœur dans une publication à ce sujet sur les réseaux sociaux. En quelques heures, nombreux sont ceux qui nous ont partagé leur expérience et vécu au quotidien. En voilà quelques verbatims des commentaires des internautes.

"On dirait que la chaussée est faite pour les piétons et le trottoir pour les voitures… n'importe quoi dans ce pays… Tu as parfaitement raison. Notre sécurité est en jeu"

"Franchement tu oses le dire, nous les dakarois, on est très fatigué voir même angoissé par ces phénomènes. Un ami m'a dit il va vendre sa maison et retourner en France car Dakar ne fait plus rêver et n'est ni agréable à vivre à cause de l'encombrement et salubrité"

"Nous sommes obligés de partager la chaussée avec les automobilistes, vu que les trottoirs sont envahis par des voitures stationnées, des marchands ambulants et d'autres occupations anarchiques…"

"Eyyyy wayyyy Cécile khana wa keur massar ngua. Ce qui se passe ici n'existe nulle part ailleurs je le jure. Matin, midi c'est infernal et le soir c'est mortel sans exagérer. La station de Keur Massar et ses alentours est un bordel excuses moi du terme utilisé mais y'a que comme ça que je peux le qualifier. Des étalages de tout genre (poissons, légumes, friperies, bazars pour ne citer que ceux-là).  À tout moment de la journée et surtout sur les trottoirs, des voitures, des charrettes des motards qui manquent de justesse de heurter les piétons. Sans parler de la cacophonie des audios et des micros des animateurs qui sont plus fatigants même que les voitures. Keur Massar est le summum des désordres"

"Eh oui, c'est comme si vous avez entendu mon cri de cœur. Nous piétons qui allons au travail en empruntant l'axe Rond Point 6 jusqu'à la route de Rufisque, en passant par le Pont de Hann vers le service de visite technique pour les automobiles sous sommes plus que fatigués. On se faufile entre les voitures. Les automobilistes ne nous laissent même pas passer. Avec les travaux du TER à hauteur de la gendarmerie de Hann c'est la croix et la bannière. Ndeysanne au secours way"

La quasi inexistence de feux tricolores ou de de passages piétons exposent les piétons au risque d'accidents quand il leur faut traverser la chaussée ! En effet aux heures de pointe sur certains axes, on assiste à des situations anarchiques quand il n'y a pas un agent de police pour organiser la circulation. Dans cette jungle, règne la loi du plus fort. Les piétons sont les plus lésés et les accidents sont monnaie courante.

"Vous avez vu l'avenue Cheikh Anta Diop devant l'université ? Man fofou mom pour moi c'est le summum ! Un jour on descendait de garde avec une copine on a quitté Fann pour entrer à l'UCAD mais ils ont tellement occupé le trottoir qu'on a dû marcher sur la chaussée et malheureusement un car Ndiaga Ndiaye a heurté ma copine et ces mêmes vendeurs étaient là à nous regarder et à commenter ça s'est passé en 2010, et 9ans après c'est la même scène sur ce lieu rien ne change au contraire"

Je n'ose même pas imaginer l'enfer que vivent les personnes en situation d'handicap (mal-voyant, personnes à mobilité réduite…) et qui sont piétons à Dakar ! Cette ville n'est pas faite pour eux. Cette ville n'est pas pensée pour eux. Ils sont les grands oubliés de l'aménagement de Dakar. Une situation d'urgence à améliorer, pour assurer leur sécurité et maximiser leur confort pendant leur "expérience piéton" dans l'agglomération Dakaroise.

En plus de tous ces dangers, nous sommes impactés négativement par la pollution due à la fumée, chargée de micro particules extrêmement dangereuses pour les poumons qui émanent des pots d'échappement des vieilles carcasses de voitures roulant encore dans Dakar. On se demande d'ailleurs comment celles-ci obtiennent l'autorisation de circuler à l'issue de leur contrôle technique. Plus préoccupant encore, certaines roulent de surcroit avec du mauvais carburant. A titre d'exemple : la zone de Point E, lieu de concentration dense d'activités -bureaux, banques, restaurants, universités, cliniques- offre un spectacle désolant surtout en heure de pointe. Difficile de respirer dans une telle atmosphère et pourtant nous n'avons pas d'autres alternatives ! Sachant que cette pollution a un fort impact sur notre environnement, le problème de santé publique semble être saillant. Il se manifeste déjà avec l'augmentation de certaines pathologies.

Dans une ville comme Dakar où la population ne cesse de croître avec une part grandissante minée par le chômage et la précarité, nombreux sont, ceux qui s'improvisent revendeurs à la sauvette. Ils viennent grandir les rangs des ambulants déjà trop nombreux.

L'émergence n'est pas seulement des beaux bâtiments ou de nouvelles infrastructures modernes. La vie d'une cité s'organise ! Nous avons le devoir et l'obligation d'organiser la nôtre. Un de nos chantiers prioritaires informer, sensibiliser et conscientiser les populations sur les variables de la conscience citoyenne et du civisme. Nous gagnerions à faire de la citoyenneté un moteur de l'émergence, d'où l'urgence de l'instaurer dès le jeune âge et de la fertiliser chez toutes les franges de la population. Avec le boum démographique que connaitrons dans 20 ans, nous devrons faire face à de nombreux défis et enjeux économiques, sociaux et environnementaux de taille. La pollution de nos villes augmentera considérablement. Il y a urgence à penser les plans d'urbanisation de nos nouveaux pôles urbains dans une vision holistique en y intégrant davantage des concepts de smart city ou sensitive city pour un essor économique concomitant au bien-être des populations.

"Il faut oser le dire : ils ont "villagisé" (excusez-moi du terme) Dakar. C'est tout sauf une ville ! Entre les vaches qui errent jusqu'au centre-ville, les charrettes, les gargotes sur les trottoirs, les marchands ambulants et ceux qui occupent les trottoirs et espaces publics, les garages mécaniques en plein air à tous les coins, etc… qu'on ne me dise pas que Dakar est une ville. Pas étonnant quand on a 80% de ceux qui y vivent sont analphabètes et n'ont aucune culture de la vie citadine. Hélas, il y'a du travail à faire".

Nous, piétons à Dakar, exigeons de l‘organisation pour nous assurer de la sécurité.

Nous voulons pouvoir marcher dans notre belle ville et dans sa banlieue sans avoir peur de nous faire écraser ou avoir à nous soucier des autres dangers dus à des trottoirs encombrés, des bouches d'égout béates ou des gravas abandonnées anarchiquement sur les trottoirs.

Chères autorités étatiques, chers maires des différentes communes de la région dakaroise, chères autres autorités en situation de faire quelque chose…

Rendez-nous nos trottoirs

Rendez-nous nos feux tricolores

Rendez-nous nos passages piétons

Marcher c'est bon pour la santé, nous voulons préserver la nôtre !!!

#Smartcity, #Urbanisation, #Planificationurbaine, #ODD11, #BienÊtre

 

 

Cécile Thiakane

Expert en ODD11

[email protected]

Article_similaires

19 Commentaires

  1. Auteur

    Moi

    En Mai, 2019 (11:57 AM)
    Très beau plaidoyer! Malheureusement, cela n'est pas du tout la préoccupation des sénégalais, alors que nos politiques ne se soucient nullement du bien-être de la population. Bon courage dans le combat!
  2. Auteur

    Walaye

    En Mai, 2019 (11:58 AM)
    Il faudra inévitablement envisager des jours de circulation pour certains véhicules et d'arrêt pour d'autres , c'est simple , l'espace se rétrécit, les infrastructures augmentent , les véhicules augmentent , les populations augmentent
    Auteur

    En Mai, 2019 (12:05 PM)
    DAKAR EST UNE VILLE INVIVABLE.

    MACKY SALL A ANNONCÉ DES MESURES MAIS JE CROIS QUE RIEN NE SERA FAIT

    QUE DU BLA BLA
    Auteur

    Papa Mbaye

    En Mai, 2019 (12:09 PM)
    Il faut aussi blâmer les maires qui commercialisent les trottoirs et 50 cm de la chaussée des 2 cotés pour en faire des parkings payants.

    Ça c’est le premier problème de ce pays. Le piéton n’a plus de trottoirs pour marcher

    Viens s’ajouter à cela l’anarchie des marchands ambulants.

    Il faut que les trottoirs soient rendus aux piétons par les mairies qui les exploitent irrégulièrement.
    Auteur

    En Mai, 2019 (12:19 PM)
    Dakar est la capitale d'un pays pauvre.les autres capitales de pays pauvres ne sont pas differentes.seul le developpement economique peut changer le visage d'un pays.on reve d'avoir des villes propres,pas encombree avec des fleurs partout.aucun pays n'y est arrive a un seul jour.oslo,geneve,tokyo ou paris n'etaient pas toujours comme ca.nous senegalais,on reve de vivre de riches dans un pays pauvre,nous sommes comme ce pere de famille qui promet a son fils une belle villa avec jardin et qui n'a meme pas une decente case.il ne faut se leurrer,nous sommes encore comme ca.les choses changeront inchallah
    • Auteur

      Cauchemar2

      En Mai, 2019 (14:02 PM)
      raisonnement bidon. pourquoi kigali, accra, bujumbura et j'en passe ne sont pas sales? meme abidjan aussi n'est pas sale et bordelique comme ca. ce qui se passe a dakar est vraiment pire que ce que j'ai vu dans beaucoup de pays pauvres. lagos daal la dakar tanne, et meme, centre ville de lagos (victoria island, etc), il n'y pas autant de bordel.
      nous les expats qui pensaient rentrer, on reflechit a 2 fois de nos jours. moi je me dis la meilleure option c'est de laisser dakar aux kaw-kaw et trouver une maison sur la cote, n'importe ou sauf dakar. quand je vois ceux qui se tuent pour avoir un terrain ou une maison a 100 millions plus a dakar, parfois jusqu'a 500millions, je me dis quelle stupidite. vivre dans un palace avec autant de bordel autour de toi, sans compter la pollution, etc.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2019 (14:20 PM)
      je suis de ceux qui pensent que la volonté peut faire avancer les choses aussi bien, peut etre même mieux que les moyens.
      le laisser aller aujourd'hui est première tare. nous sommes résignés dans la médiocrité. il y a des efforts de fait mais pas encore suffisant. nos ville gagneraient en cohérence avec une meilleure organisation.
      moi je dis toujours qu'il faut arrêter ce modèle occidental, celui de l'urbanisation à outrance. il nous faut dynamiser nos zones rurales, elles peuvent sauver nos villes.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2019 (14:51 PM)
      le cap vert et le ruanda sont ils des pays riches?
      je ne le pense pas.
      et pourtant....
    Auteur

    Ethno

    En Mai, 2019 (12:25 PM)
    Le village a rendu visite à la ville!

    C est tout simple.

    Les conséquences d une mauvaise planification cependant!
    Auteur

    En Mai, 2019 (12:34 PM)
    Le prochain “centre commercial” est en train de se faire. Ce sont les environs du nouveau pont du prolongement de la VDN. Ils s’installent petit à petit, et personne ne dit rien. Quand ils auront fini de foutre la merde, alors les « autorités » se réveilleront pour tenter l’impossible ; les déloger. Quel pays ! Rien que de la rhétorique stérile, aucune action concrète. A quoi servent donc tous ces ministres et directeurs généraux budgétivores qu’on nomme si solennellement au conseil des ministres. Du folklore. Vive Kagamé
    Auteur

    En Mai, 2019 (12:42 PM)
    cecile thiakane,es tu senegalaise pour juger notre ville?
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2019 (12:52 PM)
      elle a le droit comme moi de dire que ta ville est une poubelle. vous aimez la saleté et ça se voit ! gros dégueulasse va.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2019 (14:24 PM)
      ou je suis sénégalaise, sérère et dakaroise ayant vécu à keur massar, guédiawaye. j'observe beaucoup la société et j'essaie toujours d'analyser mon environnement, les fait sociauxet je suis une activiste pour une préservation de l'environnement et un cadre de vie agréable pour tous aussi bien dans les beau quartiers que dans les quartier populaires.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2019 (15:41 PM)
      ah cecile méré naka sax ! loy tontou wé genrou dof yi dila ladj ndakh senegalaise nga!?
      fais ton travail , avances et n'ecoutes pas ces farceurs way
    • Auteur

      En Mai, 2019 (19:15 PM)
      cecile, votre texte est truffé de condescendances. moi qui vis en europe, je ne vois pas de différence entre votre attitude envers ces "envahisseurs/encombrants" et celle des fachos européens qui nous (vous et moi) traitent "d'envahisseurs/d'encombrants". cette logique qui vous a fait quitter votre pays pour l'europe (mieux gagner votre vie), c'est cette même logique qui les concentre dans notre capitale. la différence est vous n'êtes pas dans les même disposition (défaut d'éducation, d'instruction et de formation).
      si vous voulez changer les choses (principe sur lequel je suis totalement d'accord), commencez à parler des gens/aux gens avec respect. cette situation est la resultante de plusieurs années d'échec politique, mais aussi d'une nocive résignation d'un peuple dépourvu du sens collectif. . .
    Auteur

    Citoyen

    En Mai, 2019 (12:47 PM)
    mane dei souma aksei colobane damay yakar que si film la nek trop de voiture, fumée, deux roues yi di feulé founé, des étales partou les gens se bousculent so moytowoul niou craché leu si say tank wala sa yeré yi (aah thiiamm) ba parei indiscipliné . vraimen on souffre

    Auteur

    Pat

    En Mai, 2019 (12:54 PM)
    c,est vrai qu,a chaque fois que je rentre a dakar c,est de pire en pire,peut être qu,ils ne se rendent pas compte

    il faut vraiment faire qlq chose. pour moi la pollution est la plus grave,tous ces gens qui passe toute la journée sur les trottoirs.ça devient urgent
    Auteur

    En Mai, 2019 (13:37 PM)
    Moi, mon business, c'est louer des pousse pousse que je fais tirer par de solides guinéens dans les rues de dakar, très rentable. vous êtes dans les TIC avec vos leçons de morale moi je suis dans les pousse pousse pour émerger
    Auteur

    Wha Paris

    En Mai, 2019 (13:48 PM)
    Moi ce qui m'a énervé le plus sans parler et évidemment des trottoirs occupés par du n'importe quoi c'est les ronds points les véhicules stationnent sur les ronds points et personnes ne dit mot j'ai vu au monument de l'indépendance à colobane une voiture garée là où on met la tribune du 4 Avril une voiture à VENDRE s'il vous plait sous les yeux les yeux des policiers "qui courent Derriére 1000frs et 2000frs".

    Chaque fois que je suis au Sénégal je reviens en France très écœurés par tout ce que je vois à Dakar, personne ne pipe un mot des gens comme Ablaye Mactar Diop Boy Dakar devrait pouvoir se faire entendre Grand Sérigne de Dakar. Nous qui avons connu Dakar au temps de Ponty, Lamine Gueye Albert Sarraut etc ....on était trés fiers Ne compter surtout pas sur Mackhy Sall il n'a pas le courage de changer les choses comme Abdou Diouf et Ablaye qui a mis le bourdelle je suis très fâché. j'ai décidé de rester à Paris.
    • Auteur

      Braise

      En Mai, 2019 (16:10 PM)
      bien reflechir avant de faire les malettes pour ndoumÉlane....´c´est un pays ou l´autorite n´existe que de nom
    Auteur

    Duck

    En Mai, 2019 (14:57 PM)
    Mais je doute fort de l'amélioration des conditions de vie ; étant donné que l’incivisme est devenu monnaie courante dans notre société et surtout que nos dirigeants alimentaires n'ont même pas les couilles de changer les choses.
    Auteur

    Dakar Capitale =poubelle

    En Mai, 2019 (15:29 PM)
    Mes cheres amis vos commentaires ne servent a rien nos dirigeants vont rien faire a part de dire encombrement o dechets .il n'existe plus de capital ds ce pays ce la jungle chacun fait ce que bon lui semble ce l'anarchie totale on na jamais vu au monde ou les restos se trouve en plein trottoir des vêtements dans les toits de voitures vendeur de cafe d'eau quincaillerie vendeuse de salade est tout ce que vous imaginer se trouve dans les rues de dakar alors plus besoins de faire les courses dans les magasins les supermarchés les centres commerciaux ce tres facile allez voir votre menuisier est faites comme tout les ambulants vous n'aurez pas a payer de loye ni d'impots ni du courant voila l'emmergeance d'un pays ce la honte pour le senegal ou les ambulants règne leur loi .adieu dakar
    Auteur

    Ex Goor

    En Mai, 2019 (15:54 PM)
    Toutes ces personnes qui encombrent les trottoirs sont des sénégalais. L'administration est gérée par des sénégalais. Si le désordre est dans l ADN du sénégalais ou de la majeure partie des sénégalais, que voulons nous? Si le gouvernement emploie la force, des comités pour visiter Touba Tivaouane ... vont se former pour tordre la main du gouvernement. Ce phénomène est plus profond qu'il ne semble. Tout est lié ou presque. Les chauffeurs font la pagaille. La corruption galopante. Même notre langage est un peu corrompu. Vous savez le " NOUYO MOURITE, LE NDIÉGOU GOURO, LE MOTHIAT" Ç a c'est nous et entre nous. Je crois qu'il faut toucher la poche du sénégalais pour le remettre à l'ordre. Le " MASLA" ne sert à rien. Il faut aussi frapper. Le sénégalais est tellement habitué à la paix et la la liberté qu'il ne sait plus que faire.
    Auteur

    Dakar El Dorado

    En Mai, 2019 (15:55 PM)
    Ca me fait exactement 5ans que je ne suis pas venu a dakar. Mon dieu je nai pas reconnu le centre de Dakar petersen sandaga les tables les cantines on ne peut plus marcher a pied ils n'ont pas laisser un trottoir ces ambulants la plus belle jai vu a petersen ils onts construits un jet-d'eau au milieu de toute cet anarchie vraiment je pense que ces gens onts sandagaliser tout le pays chapeau alors a l'etat est a nos dirigeants qui ne font rien pour sauver leur ville qui bientôt un volcan de poubelle va s'abattre sur tout ses habitants .
    Auteur

    En Mai, 2019 (16:34 PM)
    C'est une grosse poubelle cette capitale, un vrai foutoir
    Auteur

    En Mai, 2019 (16:35 PM)
    dakar et la presqu ile du cap vert c est combien en % de la surface totale du pays et % de la population ? TOUT LE CONSTAT EST LÀ IL FAUT VIDER DAKAR DE SA POPULATION et AMELIORER L ATTRACTIVITÉ DES CAPITALES RÉGIONALES 'IL faut mettre un frein à ce centralisme administratif et aussi PROPOSER UNE POLITIQUE DE L EMPLOI DIGNE DE CE NOM afin d ERADIQUER CET EXODE RURAL ET URBAIN VERS DKR
    Auteur

    En Mai, 2019 (19:39 PM)
    Eyewaye wakhetiko Cécile. Ils ont carrément villagisé Dakar. Entre l'insalubrité & la pollution, il y a de quoi fuir le pays... Lo si guiss? Crises d'asthme & problèmes gastriques matin midi soir...

    Vivement que l'état fasse son travail & que les citoyens prennent conscience de la gravité de la situation.

    Sonenéniou!!!

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR