Mercredi 21 Février, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Contribution

Qu’il est si triste de les voir partir ainsi au … Nicaragua ! (Par Madiambal DIAGNE)

Single Post
Qu’il est si triste de les voir partir ainsi au … Nicaragua ! (Par Madiambal DIAGNE)
Le hall de l’aéroport international Blaise Diagne de Diass est noir de monde, ce soir du samedi 5 novembre 2023. Des centaines de jeunes gens, tous âgés entre 20 et 35 ans, sont dans de longues files d’attente, pour les formalités d’enregistrement dans le vol AT 500 de la Royal Air Maroc en partance, dans quelques heures, pour Casablanca. Le spectacle laisserait croire à ces foules observées à l’occasion de départs de grands groupes de supporters de l’Équipe nationale de Football, pour aller assister à une compétition internationale. Mais la différence est que le silence qui gagne ces lieux, pourtant bondés de monde, est surprenant, étonnant, inquiétant même. Pas un murmure, tout le monde attend tranquillement son tour, comme pris en quelque sorte par une anxiété, une angoisse ! C’est vraiment inhabituel de voir cet ordre, cette discipline chez des Sénégalais, de surcroît à l’aéroport de Dakar. Je chuchote la question à une dame au comptoir : « Qu’est-ce qui se passe ? ». Elle me répond : « Ils vont au Nicaragua ». Je me retourne, interloqué, pour mesurer l’immensité de la foule. Mon interlocutrice ajoute : « C’est comme cela depuis longtemps et tous les soirs, sur tous les vols qui vont au Maroc ou en Espagne ». Je suis interpelé par un adjudant de police, au moment où je me dirige vers le poste pour les formalités de police pour le départ. Une discussion s’engage sur ce phénomène et il m’avoue à son tour : « On ne peut compter le nombre des départs. Le pays se vide de ses jeunes ». Au niveau du filtre des bagages en cabine, les agents sortent des talismans et des bouteilles remplies d’eau bénite, des affaires de nombreux voyageurs. La consigne de ne pas emporter dans ses bagages des liquides est martelée, à tue-tête, mais rien à faire. Un jeune homme tient, comme à sa vie, à une petite bouteille. La dame, préposée à la fouille des bagages, finit par faire montre de mansuétude et lui laisse la bouteille. Elle se tourne vers moi pour me demander ma destination. Je lui réponds. « Je vais au Nicaragua ». Elle rétorque avec une certitude amusée : « Non, Monsieur Diagne, je regrette ! Ceux qui vont au Nicaragua n’ont pas de trolley, ils ont juste un sac à dos comme tout bagage ! ». 

C’est en salle d’embarquement qu’une autre voyageuse vient m’apostropher, l’air décontracté : « Je crois vous reconnaître ! », me lance-t-elle. « En êtes-vous sure Madame ? ». Elle n’est du tout décontenancée et répond : « Si, si. Je vous vois à la télé ». Je remarque son sac à dos et lui demande : « Ne me dites pas que vous aussi allez au Nicaragua ! ». Amy Sambe, c’est son nom, semble trouver ma question loufoque : « Bien sûr que je vais au Nicaragua. De toute façon, vous n’aurez plus personne pour voter en 2024 », taquine-t-elle. Je suis sidéré par son attitude faite d’une certaine nonchalance mais aussi paradoxalement, elle apparaît déterminée. Je lui dis ma tristesse de la voir ainsi que tous ces jeunes gens, partir de la sorte vers une aventure des plus incertaines. Le débat s’engage. Amy Sambe est persuadée qu’elle n’a plus rien à espérer dans ce Sénégal et qu’elle doit tenter sa chance dans un autre pays. Elle veut se convaincre que plus rien ne marche dans le pays, que le Sénégal est le pire des pays de toute la terre et il est impossible d’y réussir une vie. Je suis désappointé. J’insiste : « Pensez-vous que la situation sera meilleure là où vous compter aller et mesurez-vous les dangers et risques qui vous attendent sur votre itinéraire ? Je crois que si vous arrivez à économiser quelque six millions de francs pour vous payer ce voyage jusqu’aux États-Unis et avec autant de difficultés, c’est la bonne preuve que vous pouvez bien vous en sortir ici, chez vous ». ». Elle reste imperturbable : « L’argent est le fruit de contributions de toute ma famille. Je vais travailler et revenir dans cinq ans. Et puis la situation ne sera pas pire qu’elle ne l’est ici où on n’a même plus le droit de dire ses opinions », veut-elle croire. Je ne sais pas si c’est de la sidération ou de l’énervement mais je lui réplique : « Franchement vous cherchez à vous donner bonne conscience mais ce que vous dites ne repose sur aucune objectivité. Si votre famille s’est cotisée pour rassembler cette somme, ce n’est pas pour vous permettre d’aller vivre dans un pays où vous auriez une plus grande liberté d’opinion ! Savez-vous que sur le chemin du Nicaragua jusqu’aux États-Unis, votre destination finale, vous trouverez des milliers de personnes provenant d‘autres pays. Ce ne sont pas les Sénégalais seuls qui prennent ce chemin d’exode ». Elle a une seule et même réponse à tout : « Je sais mais la situation est devenue impossible au Sénégal. Et puis celui qui est ma raison de vivre est emprisonné. Laissez-nous partir ailleurs », dit-elle dans un rire. Elle se dit une partisane d’Ousmane Sonko, l’opposant politique emprisonné pour appels à l’insurrection et à la violence. Le discours qu’elle compte servir aux agents de la police des frontières à l’entrée sur le sol américain est déjà bien élaboré. « Quitter le pays ne permettra pas pour autant à Ousmane Sonko de sortir de prison ! ». En effet, mais elle reste ferme dans sa conviction de devoir partir. Elle part, se disant être une victime d’une persécution politique dans son pays. Je lui montre des images qui viennent de tomber sur mon téléphone, de plus de huit cents migrants dont leurs pirogues ont échoué, le jour même, sur les côtes mauritaniennes, précisément à Nouadhibou. Elle consent à dire : « Prendre les pirogues équivaut simplement à un suicide. C’est de la folie ». Elle ne réalise pas les risques qui jalonnent son propre itinéraire jusqu’à la frontière entre les États-Unis et le Mexique. Elle promet néanmoins de me donner de ses nouvelles.

Ibrahima Wagué claque tout son business pour partir lui aussi

Nous finissons d’embarquer. Un jeune est assis au siège jumeau du mien. Il se nomme Ibrahima Wagué. Il va lui aussi au Nicaragua. Il a trente-deux ans. Il s’est marié en 2021 et vient de baptiser son premier bébé. Ibrahima Wagué possède un commerce de quincaillerie qui semble bien marcher. « Je suis établi à Keur Massar. Si vous venez là-bas, la plupart des personnes qui bâtissent dans le quartier achètent du ciment et du fer au niveau de mon commerce. Ma quincaillerie est très connue. C’est Wagué Quincaillerie. Si vous venez là-bas, vous demanderez ». Néanmoins, il décide de partir à l’aventure. « J’ai payé le voyage pour mon jeune frère, Mbaye, qui est déjà à Atlanta depuis un mois ». Il montre des vidéos de son jeune frère qui se présente à son avantage au pays de l’Oncle Sam. Ibrahima regarde les vidéos, tout satisfait et envieux. Il détaille les frais du voyage : « J’ai versé quatre millions cinq cent mille francs à un démarcheur à Dakar. Il est établi vers le Port de Dakar. Il fait ce business et s’occupe de toutes les démarches (il cite le nom de la personne). Il a tout arrangé jusqu’au Nicaragua et une fois au Nicaragua, j’ai le contact d’une autre personne qui prendra le relais.  J’aurai à payer mille dollars à partir de Madrid (Espagne) pour pouvoir embarquer pour le Salvador. Les autorités de ce pays ont instauré une nouvelle taxe payable par les passagers en transit, pour financer les travaux de modernisation de leur aéroport. Je suis avec deux autres de mes amis. Nous avons acheté des billets en Classe Affaires du fait qu’il n’y a plus une place de disponible en Classe économique. Après Madrid, nous prendrons un vol de la compagnie Avianca pour Bogota (Colombie) ensuite pour San Salvador (Salvador) et un autre pour Managua (Nicaragua). C’est la compagnie Avianca qui fait tout ce trajet à partir de Madrid. C’est au Nicaragua que des passeurs nous prendront en charge pour nous conduire par bus jusqu’à Mexico City, moyennant environ deux mille dollars. La taxe à l’aéroport de Managua est de cent-soixante dollars. D’autres passeurs prendront le relais pour la somme de deux mille dollars, pour nous acheminer de Mexico jusqu’à la frontière américaine, et nous pourrons aller dans un des camps. Il existe plusieurs camps. Nous allons au Camp Reynosa. C’est mieux d’aller dans les camps où les policiers américains vous traitent bien et vous permettent, après quelques jours d’attente, de pouvoir passer et entrer dans leur pays. Par contre, les migrants qui cherchent à franchir illégalement les frontières en escaladant les murs ou barrières sont maltraités et expulsés ». En définitive, le voyage coûte la bagatelle de six millions et demi de francs Cfa sans compter les dépenses nécessaires pour la nourriture. Le voyage dure une quinzaine de jours de tribulations. Ibrahima Wagué est déterminé à aller jusqu’au bout. Quid de son florissant commerce qui lui a permis de rassembler les sommes nécessaires pour financer deux voyages, le sien et celui de son jeune frère ? « Je l’ai laissé entre les mains d’un de mes oncles ». Ironie du sort, cet oncle était émigré aux États-Unis où il a passé plus de trente ans : « Lui n’était pas parti par la voie que nous empruntons maintenant. Il avait un visa ». Qu’à cela ne tienne ! N’est-ce pas qu’après trente bonnes années, cet oncle est revenu pour ne s’occuper que du commerce que vous abandonnez ? Ibrahima Wagué n’en démord pas : « C’est vrai tout ça, qu’il n’a pas réussi là-bas mais les gens n’ont pas les mêmes chances. Je vais tenter ma chance. Faut juste prier pour nous, tonton. Ça va aller ». Honnêtement, je suis désarmé. Nous arrivons à Casablanca. Un autre compatriote, Ousseynou Fall, qui va lui aussi en France pour son travail, ne décolère pas devant cette absurdité qui fait que des jeunes personnes se lancent ainsi en masse sur le chemin du Nicaragua. Des groupes aussi nombreux de jeunes provenant de différents pays africains et d’Asie sont également en transit à l’aéroport Mouhamed V. Ils dorment à même le sol, dans les couloirs de l’aéroport, en attendant leurs vols de continuation. Visiblement, ils ont eux aussi pour destination le Nicaragua, leurs sacs à dos l’indiquent.  Seulement, Ousseynou Fall a une compassion, une grosse tristesse même, qui finit par le révolter, de voir une autre jeune dame sénégalaise, portant péniblement un bébé de moins d’un an et qui fait partie du groupe des partants pour l’aventure du Nicaragua. Mais se résigne-t-il : « Que peut-on faire. Ils sont obstinés et ne veulent rien entendre ! ». Ibrahima Wagué promet lui aussi de donner de ses nouvelles. Nos routes se séparent à Casablanca. Nous sommes tous tristes.


27 Commentaires

  1. Auteur

    Deed

    En Novembre, 2023 (15:45 PM)
    Tu devrais avoir honte d'écire ce texte: tu as une grosse part de responsabilité dans cette affaire en soutenant le régime  criminel en place qui pousse la jeunesse au déspoir et au suicide! 
  2. Auteur

    En Novembre, 2023 (15:53 PM)
    mais y'a plus rien au Sénégal

    Je suis inquiet pour l'avenir de mes enfants
    {comment_ads}
    Auteur

    En Novembre, 2023 (15:59 PM)
    Ce Mbaam Khoukh , lécheur  de bottes , interesse qui aujourd'hui?  Pas le peuple en tout cas . 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Novembre, 2023 (16:02 PM)
    Ce sont des gens comme toi, Madiambal Diagne,qui s'accapre de la terre de pauvres sénégalais qui vivent sur le dos des sénégalais ce sont toi et tes semblables qui poussent ces jeunes à partir,à quitter ce pays où ils n'ont plus aucun espoirs,un pays où tue et emprisonne sa jeunesse pour un oui ou un non,un pays où on ferme écoles et universités par peur d'un opposant.Madiambal Diagne,tu dois avoir honte de parler de ces jeunes.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2023 (16:03 PM)
    Assalamou Aleykhoum 

    Savez-vous combien ils dépensent pour arriver aux 🇺🇸? La réponse 7500000 FCFA et depuis la semaine dernière en accord avec les USA la Colombie taxe chaque personne qui foule son aéroport $1130 environ 800000 FCFA soit un total de 830000 FCFA. Avec cette somme peut-on monter une affaire au Sénégal? Bien sûr. Certains de ses aventuriers n'arrivent même pas à destination ils sont dépouillés et exécutés en cours de trajet. Ceux qui franchissent les USA sont présentés devant un juge qui les signifie qu'ils seront déportes et une date les a été donné pour leur jugement. Ils sont nourris et blanchis par de bonne volonté. Ils ont vendu leur commerce, des maisons familiales tout en pensant qu'arriver y a des arbres qui produisent le dollar et il suffit seulement de cueillir. On les a trompés et  ils deviennent des victimes car via les réseaux sociaux on les a trompés. Actuellement il est plus facile de se faire de l'argent en Afrique qu'aux USA. Parler et conseiller aux jeunes aventuriers le pays a besoin d'eux avec ses sommes d'argent, ensemble ils pourront réussir au pays.

    Good luck 
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2023 (11:34 AM)
      Les sud americains sont de vrais bandits. 
      Ils vont maintenant se faire de l'argent sur des voyageurs légaux juste parce qu'au bout de la chaine ce seront des migrants clandestins. 
      Pourquoi des taxes nouvelles dans leurs aeroports ? 
       
    {comment_ads}
    Auteur

    En Novembre, 2023 (16:10 PM)
    Je ne lis pas ce qu'écrit un asservi et un vénal délinquant foncier 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Novembre, 2023 (16:11 PM)
    Quand les jeunes n'ont plus d'espoir dans leur propre pays, ça devient grave. 

    La première responsabilité est d'abord celui du Pr Macky Sall. 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2023 (17:35 PM)
      C'est un phenomene qui date de longtemps. On attendait parler de Barca ou Barsakh deja du temps de Wade. Certes cela s'est aggrave ces derniers temps. C'est plutot l'echec cumulatif des regimes qui se sont succedes a la tete du pays depuis les independances d'une part et l'appel des sirenes de l'immigration ou on risque de ne pas trouver mieux d'autre part.
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    Mycomment

    En Novembre, 2023 (16:19 PM)
    Gobel de Macky! Pourquoi être triste des conséquences de vos propres actes et politiques? Vous êtes sans doute plein d'ignominie.

     
    {comment_ads}
    Auteur

    En Novembre, 2023 (16:21 PM)
    Le cynisme de cet individu est sidérant 😩
    Auteur

    Pito

    En Novembre, 2023 (16:28 PM)
    C'est ce qu'on appelle en Wolof le Ma rireundo. La majeure partie n'a pas un but précis à part que c'est une fenêtre d'opportunité d'aller à l'aventure. Un voisin a presque déboursé 7 millions pour faire voyager son neveu mais que ce dernier n'ayant jamais dépassé Thiès s'est retrouvé embourbé à Mexico ne comprennant pas espagnol ni anglais. L'oncle essaie depuis 2 mois de contacter un ami qui est aux Usa en Californie depuis plus de 15 ans pour que ce dernier trouve le moyen de se rendre au Mexique pour retrouver le neveu à la frontière qui serait incapable de se débrouiller tout seul 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Novembre, 2023 (16:31 PM)
    Toute honte bue.....Madiambal nous pond ce chiffon comme s'il n'était pas au courant. Vendez le pays ,toi et ton pachyderme de Président,  la jeunesse n'en a plus que faire !
    {comment_ads}
    Auteur

    Bathie

    En Novembre, 2023 (16:34 PM)
    Quel cynisme! Ce Diable entame son virage, vers de nouvelles prairies colorées et ensoleillées. Ce torchon sert de CV, ou de lettre de motivation pour un nouvel emploi. On mange à toutes les sauces ! Le Macky va bientôt fermer, et vive le prochain....et les jeunes continueront de mourir dans leseauxet les déserts et forêts, s'ils restent sans résistance! Mieux vaut affronter le dictateur!  
    {comment_ads}
    Auteur

    Jigjag

    En Novembre, 2023 (16:35 PM)
    je reaaens de l'empathie pour ces jeunes personnes qui embarquent dans une aventure suicidaire...Ici c'est tres dur....Quand tu les vois ici, dans les rues faisant du khadallou...Malheureusement ce n'est pas comme l'Europe ou vous pouvez faire de la vente a l'etallage dans les rues et n'importent ou... Je me rappelle en en 2017 quand j'ai vu ce concitoyen etaler ses produits a 14th Street, j ai regoler... Moins de 5 minutes les policiers etaient la et encore la police americaine est tres violente, pour un rien il te tire dessus et especialement quand tu as la peau noire..... Bref, Yallah na lenne Yallah yomballe senne yonne mais attendez vous au pire.....
    Auteur

    Quelle Triste Fin De Mandat !

    En Novembre, 2023 (17:43 PM)
    La pire chose qui puisse arriver à un Président est de vivre lui même ses échecs à quelques mois de la fin de son mandat. Macky est entrain de vivre ses échecs, sa gestion catastrophique du pays après ses 12 ans au pouvoir et à quelques mois de la fin de son mandat. Voir le Sénégal se vider de sa jeunesse qui doit construire l'avenir du pays est la pire des échecs.Cet échec et tout ces jeunes qui sont assassinés dans les manifestations, dans les prisons et qui sont morts en mer et dans le désert hanteront encore pour longtemps son sommeil. Quelle déchéance ! Quelle désastre ! Quelle catastrophe !
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2023 (13:27 PM)
      Est ce que cela lui fait vraiment quelque chose ? Rappelez vous de son discours lorsque les installations du BRT ont ete caillasses : " ni moi ni mes enfants ne prendront ce BRT". A ce stade de manque d`empathie et de responsabilite directe dans cette situation, c`est illusoire d`esperer quoique que ce soit de Macky Sall. 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2023 (13:33 PM)
      la majorite de ces jeunes aurait vote Sonko ou un candidat de l`opposition aux presidentielles. Donc, vous croyez que le regime en place va vraiment faire quelque chose pour stopper ce phenomene.
    {comment_ads}
    Auteur

    Sd

    En Novembre, 2023 (17:48 PM)
    Je pense que ces jeunes ont tout faux, tout comme ceux qu'ils veulent justifier leur geste par la situation du pays. Un homme ne doit pas fuir ses responsabilités pour aller perdre son honneur en tant que migrant clandestin dans un pays où vous serez traité comme moins que rien. Celui qui est en bonne santé et qui en plus peut reunir des millions pour devenir un migrant clandestin, cette personne doit plutôt créer des opportunités dans le pays, voire utiliser cet argent pour se former afin de de trouver un bon boulot. Trop facile d'accuser le gouvernement. Des dizaines de pays qui sont 10 fois moins avancés et/ou plus dur que le Sénégal n'ont pas autant de migrants clandestins que le Sénégal. Le vrai problème c'est qu'on a une jeunesse qui a perdu son âme dans des luttes politiques et qui a suivi Ousmane Sonko comme si c'était un Dieu. Cette jeunesse a mis un homme au dessus de la Nation, au dessus des lois, au dessus du vivre ensemble, cette jeunesse a perdu ses repères. Et cela Tous sont responsables, le Pouvoir, l'Opposition, les Ainés, les Chefs Réligieux, la Société Civile, TOUS RESPONSABLES, et bien entendu cette jeunesse qui préfère fuire son pays au lieu de se batrre pour s'en sortir. Depuis des années, 7 jours sur 7, 24h sur 24, on ne parle que politique au Sénégal, à la télé, à la radio, dans les journaux, dans les salons, dans la rue, etc. Plus aucune discussion mettant l'accent sur l'éducation, l'économie, l'entrepreneuriat, l'agriculture, le civisme, etc. Et voila ce que cela donne, des personnes abrutis et prises dans un piège infernal
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2023 (21:41 PM)
      Non c'est l'état sénégalais qui n'a rien fait ni pour son peuple et encore moins pour sa jeunesse. Il y'a tellement d'injustice dans notre pays ("injustice judiciaire", injustice économique, injustice sociale, injustice dans l'éducation etc) que l'état sénégalais est incapable de faire rêver sa jeunesse. 
      Il y'a pourtant 54 pays dans le continent africain et pourtant bcp de jeunes africains restent dans leur pays, y vivent et s'y réalisent mais contrairement au  le Sénégal qui fait partie des pays ou ses jeunes ne veulent plus y vivre. C'est grave ! 
      Macky a détruit le Sénégal et il faudra plusieurs années pour reconstruire le pays et redonner confiance et envie de vivre et de rester au pays aux jeunes sénégalais. 
      Macky a détruit ce que les sénégalais avaient de plus chers à savoir leurs enfants aujourd'hui obligés de quitter pére et mère pour aller risquer leur vie à plusieurs milliers de km de chez eux et malheureusement certains ne reviendront plus jamais. C'est triste ce qui arrive à nos frères, soeurs et nos enfants. 
      Macky et ses complices alternoceurs paieront très chers tous ces crimes économiques et de sang qu'ils font vivre aux sénégalais.
    {comment_ads}
    Auteur

    Sidy Bara

    En Novembre, 2023 (17:59 PM)
    si les aînés et les pères étaient bien regardants pour ces jeunes que pour eux-mêmes, peut-être qu'il y aurait moins de tristesse ...
    {comment_ads}
    Auteur

    En Novembre, 2023 (18:19 PM)
    On dirait qu'il prend note en concerçant avec ces jeunes, tellement ses comptes sont précis (en les citant d'ailleurs). J'espère qu'ils n'inventent pas quelques fois.
    Auteur

    Amsa

    En Novembre, 2023 (18:34 PM)
    Ce phenomene est devenu une realite avec et depuis le regime de l'Incapable et Incompetent Mr Macky Sall.

    Il a transforme le pays en un desespoir total, mis a genoux nos Institutions et detruit la Nation, lui Macky et son gouro.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Novembre, 2023 (18:46 PM)
    Vous n'avez rien compris, Africa is the future! il nya rien en Europe ou en Amerique. Patience jeunes, au lieu de risquer votre vie luttez dans votre pays pour que le pouvoir tombe dans les mains des gens integres. Nous qui sommes aux a l'eranger on veut faire le sens inverse, rentrer chez nous et c'est triste de voir nos jeunes africains dormir dehors dans les rues de New york comme des mendiants alors qu'on a toutes les richesses chez nous. N'est il vraiment pas plus facile de lutter ce gouvernement en place que de risquer sa vie pour arriver dans un pays ou il faut tout recommencer...
    {comment_ads}
    Auteur

    Ali

    En Novembre, 2023 (19:02 PM)
    pourquoi ces sonkoristes ne vont pas en russie mais preferent aller aux usa qui supporte macky sall.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Novembre, 2023 (20:03 PM)
    Madiambal Diagne, une vraie pourriture.
    Auteur

    Karthiak

    En Novembre, 2023 (23:01 PM)
    Merci Madiambal! Merci d'avoir donné un gros os à ronger à Toute cette meute du Pastef qui hurle et vocifére, qui est aux aguets dans les réseaux sociaux pour déverser sa bile sur ta personne, cette déferlante est la preuve que tu les empêche de dormir. D'autre part ces migrants pour la majeure partie sont sans éducation,  sans formation,  ceux là qui pour la plupart sont des enfants laissés pour compte par leurs parents. Qu'est ce qu'une jeunesse comme celle là compte t'elle aller faire dans des pays où tout est mécanisé et robotisé?
    {comment_ads}
    Auteur

    Ndiagamar

    En Novembre, 2023 (11:09 AM)
    En rèsumè , c'est l'échec de ce gouvernement !
    {comment_ads}
    Auteur

    Th

    En Novembre, 2023 (11:53 AM)
    C'est comme sa certains jeunes vont partir mais dautres vont rester dans ce pays et vous donner leur vie car par force vous allez partir et repondre de vos actes vous étes l'incarnation du Mal Madambal te un manipulateur un ingrat sa yaram dawoul bilahi ces de mensonges mais inchala en 2024 vous serez de lhistoire ancienne inchala😠
    {comment_ads}
    Auteur

    Dioulbe

    En Novembre, 2023 (13:20 PM)
    Macky est au pouvoir depuis 2000, ca fait 23 ans et il n'a AUCUNE SOLUTION a cette catastrophe humanitaire. Tout le gouvernement doit démissionner. Les sénégalais marche pour lanpalestine, c'edt bien mais qui va marcher pour nos jeunes qui meurent par centaine
    Auteur

    Edou

    En Novembre, 2023 (13:25 PM)
    Madiambal Diagne le plus grand bonimenteur du Sénégal. Voila qu il nous sort un récit loufoque avec des dialogues de sois disant migrants. Une histoire digne d um roman de Alfred Hitchcock. Il a vraiment l imagination fertile... Sacré Madiambal...
    {comment_ads}
    Auteur

    Pape Sarr

    En Novembre, 2023 (13:43 PM)
    Cet homme est repugnant.
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email