Dimanche 26 Mai, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Diplomatie

[Focus] Paris-Dakar : Quelle relation après l’élection de Bassirou Diomaye Faye ?

Single Post
[Focus] Paris-Dakar : Quelle relation après l’élection de Bassirou Diomaye Faye ?
Avec l'arrivée du nouveau président sénégalais Bassirou Diomaye Faye, la France est sous pression pour rééquilibrer sa relation avec le Sénégal et se prémunir ainsi d'une rupture déjà consacrée au Mali, au Burkina et au Niger.

Le vainqueur de la présidentielle s'est montré rassurant lundi soir en affirmant que son pays resterait "l'allié sûr et fiable" de tous les partenaires étrangers, à la condition néanmoins que ceux-ci s'engagent "dans une coopération vertueuse, respectueuse et mutuellement productive".

A Paris, cette première prise de parole est jugée encourageante alors qu'Emmanuel Macron ne cesse de répéter qu'il souhaite refonder la relation de la France avec ses partenaires d'Afrique, en promettant d'être à l'écoute de leurs souhaits et de leurs besoins.

Lundi soir, le président français a adressé tous ses voeux de réussite au nouveau chef d'Etat et s'est réjoui de travailler avec lui.

"Cela fait plusieurs années que le président Macron parle de rééquilibrer la relation de la France avec les pays d'Afrique mais la bonne formule n'a pas encore été trouvée", constate néanmoins Sidy Cissokho, chercheur au CNRS.

"Jusqu'à présent, la France n'a pas été la hauteur des enjeux", estime-t-il.

Au Sénégal, l'ancienne puissance coloniale n'a d'ailleurs pas échappé ces dernières années aux critiques parfois acerbes, y compris de la part du principal opposant Ousmane Sonko, celui-là même qui avait désigné Bassirou Diomaye Faye comme suppléant.

Signe de la volonté de prendre ses distances avec la France, en 2022, des artères de Ziguinchor, ville du sud du pays, portant des noms de personnalités françaises, dont une célèbre "rue du général De Gaulle", ont été rebaptisées en mémoire des "tirailleurs africains" et d'autres célébrités locales.

"Nous n'avons rien contre la France ou contre une quelconque puissance étrangère", assure aujourd'hui Alioune Sall, député des Sénégalais de l'étranger, membre du Pastef, le parti de Sonko, qui a été dissous en juillet 2023.

"Par contre, on a toujours dit et répété qu'en se réclamant d'un parti souverainiste, on défendait d'abord les intérêts sénégalais", a-t-il ajouté, en rappelant que les jeunes sont massivement touchés par le chômage, que l'analphabétisme est très répandu et que la pauvreté frappe au moins un Sénégalais sur trois.

Quid de la base militaire? 

L'une des priorités du nouveau président et son futur gouvernement sera ainsi de renégocier les contrats des mines et des hydrocarbures, dont le début de l'exploitation est prévue cette année, afin que les richesses soient redistribuées de manière plus équitable.

Rééquilibrer ne signifie pas pour autant rompre, insiste-t-il. "Quand bien même il y aurait une volonté de rompre les relations avec la France, ce serait tout bonnement impossible", opine-t-il.

La France est le premier investisseur au Sénégal et son premier partenaire commercial.

Les deux pays partagent surtout une langue commune et "un lien séculaire", ajoute Alioune Sall.

L'universitaire Sidy Cissokho note en outre que les cadres du Pastef sont "des personnes +internationalisées+, dont une partie de leur famille peut parfois se trouver en France, certains ont fait leurs études en France".

Pour autant, le chercheur n'exclut pas "des actes symboliques qui servent à illustrer la rupture car ils ont fait campagne sur ce thème-là et ils doivent montrer à leur électorat qu'ils sont dans cette posture".

Les yeux sont en particulier rivés sur le devenir de la base militaire française de Dakar et la décision de sortir ou non du Franc CFA.

A Paris, on assure que toutes les propositions et initiatives seront étudiées. Toutes les options sont sur la table, y compris la fermeture de la base, actuellement occupée par 350 militaires qui assurent la formation des soldats des pays de la région.

S'agissant du Franc CFA, la France semble plus que jamais ouverte à une grande réforme.

Dans un entretien au Monde publiée le 20 mars, soit quelques jours avant l'élection, Bassirou Diomaye Faye avait évoqué non pas une réforme mais une sortie du Franc CFA en utilisant le cadre de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) ou l'Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa).




9 Commentaires

  1. Auteur

    En Mars, 2024 (11:38 AM)
    frnce degage on n'en veut plus. Le colon on peit las lui faire confiance il attendra toujours le bon moment pr faire de l'ingerence et nous coloniser à nouveau. Il faut faire de l'autoconsommation et independant à tous les niveaux. Batissons le senegal comme à reussir à le faire la chine en peu de temps. Il faut s'imposer sur la scène internationale et se faire respecter. Fi partemariwt solide win-win leniou oute. le monde appartient aux chinois et russe regsrdons de ce côté, les qataris et autres et karim wade est un atout dans ce sens et peut beaucoup apporter. Il faut que diomaye s'entoure de winners de visionnsire des perlrs brutes non corruptibles tout ke contraire de Macky et son lamentablr gouvernement. Il faut nettoyer l'asselmblée nationale des énergumèbrs qui y siège pr lrs prestiges. Ya beaucoup de boulots. Diomaye ya beaucoup de talents au senegal et dans la diaspora il faut creer des opportunités, je ne parle pas de finwncements et ramener des invesrisseurs dans notre pays...qui ont fui avec Macky.Mais commence par degager niome bolloré, total energies et autress...pour des entreprises detenus par senegalais.
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2024 (12:23 PM)
      Macron devrait venir au sénégal lors de la prestation de serment de Bassirou, cette venue aurait beaucoup d'impact sur les relations futures (synonyme de considération)
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2024 (12:46 PM)
      12: 23 c'est vous croyez dans vos petites têtes que le Sénégal représente quelque chose pour la France. Bon DIEU, toute l'Afrique compte pour moins de 6% du commerce de la France, ne parlons pas du Sénégal qui ne figure même pas parmi les 100 premiers partenaires commerciaux de la France. 
    {comment_ads}
  2. Auteur

    Zam Zam

    En Mars, 2024 (11:42 AM)
    Le colon n'est prêt à rien du tout. Tous ses complots contre les patriotes ont foiré. Le colon vous sourit mais y a pas plus sai sai.

    Je vous avertis.

    Le colon nous mettra les bâtons dans les roues pour la sortie du CFA et le départ de ses troupes. 

    Préparez vous !!!
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2024 (12:40 PM)
      Nos relations seront
      GAGNANTS GAGNANTS et non 
      GAGNANTS-PERDANTS Comme ce fut depuis la nuit des temps. On en a Assez.
      Nous voulons notre propre devises et surtout plus de compte opérationnel
       
    {comment_ads}
    Auteur

    Eman Usa

    En Mars, 2024 (11:56 AM)
    En matiere de politique never say never on s est battu bec et ongle pour soutenir le pastef certains y ont laisser leur vie des milliers de prisionniers

    Si il n y a pas d investigations contre tous ou de pres on precipite ce pays au bord du gouffre alors pastef sera qu il n y aura plus de pardon

    Fermeture des frontieres

    invesrtiguer les scandals qui sont deja a l ofnac des gens comme farba guom les faires construire des hopitaux de niveau 5 dans chaque region plus salaires des employes

    Aliou sall avec petro tim

    Les FDS on a des videos de ceux qui ont commis des bavures casser la vitre de la voiture de PROS

    Mame mbaye niang et consort

    regocier les contrats gazier et miniers 

    La sortie tres vite du franc CFA le remplacer par L AFRO 

    la fermeture des 350 militaires de la base a Dakar 

    Long term instaurer le wolof comme langue officielle avec les autre langues nationale

    Re construire le chemin de fer Dakar Tamba Bamako fera moins de camions sur nos routes nationale

    Instaurer la discipline et le patriotism

    L emigration a regulariser avec titre de sejour 

    Etudier le problem Guinneen et Lybannais car on ne peut etre des citoyens au liban meme avec acte de naissance

    Instaurer la proprete et le reboisement 

    Avoir un train moderne qui sillonnera tout le Senegal 

    Merci

     
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2024 (12:43 PM)
    PROS avait promis que sa 1ère sortie après la présidentielle de 2024 serait à Bamako. J'espère qu'il ne va pas nous trahir en faisant comme Diouf Wade et Macky qui ont couru voir le colon !!!
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2024 (13:02 PM)
    Nous ne voulons pas d'une réforme du cfa mais sortir du franc cfa que Paris avec la complicité de ses laquais africains veut pérenniser sous l'appelation eco et qui ne permet aucune industrialisation de l'Afrique francophone. La conquête de notre souveraineté monétaire est capitale car la seule stabilité que le franc cfa garantit aux pays qui l'utilisent sont la mauvaise gouvernance la pauvreté et la corruption. 

    Nous voulons le démantèlement des bases militaires françaises qui sous le couvert d'accords de défense bidons ne servent qu'à permettre le pillage de nos ressources, l'entraînement de terroristes, l'entretien de rébellions et le maintien de dictateurs à la tête de nos états. 

    Nous refusons que Paris usurpe la voix de l'Afrique à l'ONU et qu'il soit à la base de toutes les résolutions concernant notre continent. 

    Les pays d'Asie ont appris à commencer avec les investissements directs alors nous on nous soûl avec l'aide publique au développement. Cela doit changer, cela va changer et nous veillerons à cette évolution. 
    Top Banner
    Auteur

    En Mars, 2024 (13:33 PM)
    Cette histoire de base française, ce n'est important. Je pense que c'est à la France de voir son opportunité de la garder ici ou pas. Les USA ont des bases militaires dans beaucoup de pays dans le monde et en Europe surtout. Ce qui importe pour le Sénégal c'est de développer une grande coopération avec la France gagnant. La France peut beaucoup nous apporter présentement. On doit être intelligent. Ensuite il faut faire venir Total pour exploiter rapidement un gisement gazier. Le Sénégal en a besoin.  On ne peut pas garder ces blocs pour le Futur car les énergies renouvelables vont venir remplacer les produits pétroliers. 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2024 (14:06 PM)
      Les colons n'ont pas les moyens de faire une coopération gagnant gagnant mais plutôt de l'exploitation 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2024 (14:27 PM)
    Je pense que nous devons d'abord gérer les priorités surtout sociales et économiques au lieu de détails pour bleuffer les sénégalais 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2024 (16:21 PM)
    Eric Zemmour condamné en appel pour avoir qualifié le prénom d’Hapsatou Sy d’« insulte à la France »

    Les propos incriminés avaient été prononcés en 2018 lors de l’enregistrement de l’émission « Les Terriens du dimanche », diffusée sur C8.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2024 (17:34 PM)
    Nous ne voulons plus de la France, ni de ses militaires sur notre sol, ni de son cfa . Nous vous avons élus pour un autre systéme

     

     

     

     
    Top Banner

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email