Jeudi 14 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Economie

Casamance : Gardes forestières et militaires en guerre contre les trafiquants de bois

Single Post
Casamance : Gardes forestières et militaires en guerre contre les trafiquants de bois

Une réunion spéciale sur la lutte contre la coupe illicite de bois s’est tenue dans la salle de délibération de la mairie de Kolda ce jeudi 25 juin sous l’égide des ministres de l’Environnement et des forces armées.


Cette réunion s’est orientée sur la défense de l’environnement par une lutte mutuelle des forces des ministères de l’Environnement et du développement durable et celles des forces armées.


Il faut noter que dans cette partie méridionale du pays, le trafic de bois est une activité permanente et lucrative à cause de sa proximité avec les pays limitrophes notamment la Gambie et la Guinée Bissau.


Le gouverneur de Sédhiou explique également que beaucoup de gens s'adonnent à cette activité parce qu'il y a des acheteurs asiatiques qui ont des intermédiaires gambiens.


Abdoulaye Bibi Baldé , le ministre de l’Environnement et du Développement durable a soutenu que le problème est connu, il reste à le corriger. «C’est un trafic illicite interne et externe qui s’effectue le long de nos frontières et nous prendrons toutes les dispositions nécessaires, de concert avec les forces de défenses et de sécurité, pour sévir contre les trafiquants», promet-il.


«Nous comptons recruter 400 agents dont 200 dits opérationnels et dont la plupart seront affectés en Casamance pour lutter farouchement contre ce fléau», annonce-t-il.


Augustin Tine, ministre des Forces armées, abondant dans le même sens que son collègue, soutient que dans la région sud , il y a des problèmes environnementaux qui doivent être enrayés.


«A cela s’ajoute la responsabilité de tout le monde qu’il faudra assumer pour faire face à la coupe illicite de bois surtout en créant des emplois pour les jeunes, si nous voulons avoir des résultats. Et nous ne ménagerons aucun effort avec nos homologues de l’Environnement pour traquer et traduire devant les juridictions les trafiquants de bois», dit-il.


Article_similaires

11 Commentaires

  1. Auteur

    Casa Metayer

    En Juin, 2015 (19:11 PM)
    Qui n'a pas lu les livres du colonel Ndaw  :roadrunner:  :taz-smile:  :fbhang:   :jumpy2:   :looney:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">    :brawoo:   :taala_sylla:  :bip-bip: 
  2. Auteur

    Actuvert.com

    En Juin, 2015 (19:16 PM)
    www.actuvert.com le premier site d'information sur l'environnement et l'ecodevellopement au Sénégal
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2015 (19:24 PM)
    ou en est la grande muraille verte ? à niamey j'espere
    Auteur

    Avis

    En Juin, 2015 (19:35 PM)
    La coupe en elle-même n'est pas dommageable au maintien des massifs forestiers. Ce qu'il faudrait est un plan d'aménagement forestier bien élaboré, prenant en compte la possibilité forestiere et les volumes de prelevement autorisées, pour une gestion durable de la ressources.
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2015 (20:09 PM)
    Les guinéens ils viennent coupés nos bois et nous les vendent chers nous sénégalais pourquoi nous aimons pas notre pays ou bien nous ne savons ce que signifie patriotisme maintenant partout dans le monde tout les pays se defendent pour proteger leur pays sauf le Sénégal ils prefere un étranger que son parent sénégalais changez nguir yallah il est grand temps de laver vos coeur et cesser de se marabouter entre vous retourner sur le chemin de Siratoul moustakhima ragal lenn yallah senn borome wa salam
    • Auteur

      Bicheron Guinéen

      En Juin, 2015 (23:44 PM)
      ignorant qui salie les guinéen c'est par ce que la casamance ne fait pas partie du sénégal, c'est le générale sénégalais du nom de fall qui vendait le bois de la casamance.
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2015 (20:56 PM)
    Commencez d'abord par mettre les agents des eaux des et forêts dans de bonnes conditions. Donnez leur les armements adéquats pour pouvoir faire face à ce fléau.
    • Auteur

      @anonyme

      En Juin, 2015 (22:01 PM)
      il faut d'abord se demander si certains agents des e&f ne sont pas de meche avec les trafiquants de troncs d'arbres? quand on voit ce qui se passe à velingara avec un chef qui se lie d'amitie avec un maire notoirement connu pour ses accointances avec les délinquants de la foret, on peut se poser des questions. bravo tout de mêmes aux agents sérieux!
    Auteur

    Mourtalla

    En Juin, 2015 (00:04 AM)
    nous félicitons les gardes forestières l'armée et le ministre de l’environnement la MS t'encourage le ministre de la pêche doit prendre exemple chez lui et protéger notre mer en mettant des bateau de surveillance annuler certains accords de pêche qui ne nous conviennent pas ; mon conseil est de bien vérifier le bois des charbons qui n'est pas assez vérifier et le charbon est fait la plupart du temps par des étrangers qui nous détruisent nos forests ,cellule com Menuisier du Senegal vive le patriotisme économique
    Auteur

    Kassanko

    En Juin, 2015 (07:29 AM)
    @anonyme poste 5 c'est toi, en ce mois beni de ramadan qui doit te remettre en cause et filer directement dans la voie du salut , celle tracée par LUI SOUBHANAHOU Wa taalla . Quels guneens coupent le bois ? Le trafic de bois est une affaire d'une grande mafia organisée qui a reçu d'abord la benediction du MFDC donc des fils de la casamance . Cette mafia composée en grande partie par des asiatiques notamment les chinois tapis en Gambie.Il n'y a qu'une seule solution et c'est l'élaboration d'une veritable politique de la gestion forestiere. - Poste 5 ne soit pas aigris contre une communauté .Tu parles de Dieu , alors Dieu nous invite à l'unité des coeurs et de l'esprit pour faire du monde un havre de paix . Médites sur ce qui se passe presentement en Lybie , en Irack , en Syrie et ce qui s'est passé en casamance , en cote d'ivoire et surtout le conflit senegalo - mauritanien. En tant que ETRE HUMAIN ,homo sapiens, tu dois proner la paix et l'entente entre tous les peuples du monde . Que Dieu agrée notre jeùne et embaume nos coeurs de l'essence du pardon, du musc de l'acceptation de l'autre et la force morale et spirituelle de se départir de cheytane "ALLAHOUMA SALLI ALA SEYDINA MOUHAMAD WASALIM" .
    Auteur

    Boy Casa

    En Juin, 2015 (09:10 AM)
    Chers compatriotes. Tenez-le vous pour dit !!! C'est trop facile à chaque fois d'accuser les étrangers. Certes, ils sont nombreux qui s'adonnent à n'importe quel trafic illicite au Sénégal. Les Sénégalais le font aussi quelque part où ils se trouvent à travers le monde. Evitons alors de susciter une haine inutile envers les étrangers, car nous avons des frères étrangers quelque part.

    Pour notre sujet, aussi bien le MFDC et l'ARMEE NATIONALE sont concernés par ce trafic. Il suffit d'être présent à l'embarquement du bateau de la marine pour s'en rendre compte. Des officiers de l'Armée, de la Gendarmerie et même des Eaux et Forêts sont devenus des marchands de meubles, et nul n'ose piper mot... Sans compter les camions remplis de charbon de bois que traversent chaque jour la Gambie pour Dakar. Croyez-vous que cette question trouvera solution. Je n'y crois pas d'autant qu'un conflit comme le nôtre appauvrit les uns et enrichit les autres. C'est alors parti pour les lobbys... :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    Auteur

    Naana

    En Juin, 2015 (16:51 PM)
    Point de pitié pour ces délinquants!
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2015 (19:44 PM)
    jusqu'à l'an 2000 ce sont les militaires et l'administration qui pillaient la foret et se partageaient le bois de Venne et les pirogues.

    Après l'alternance les choses n'ont pas changé et finalement il ya eu le naufrage du bateau le Diola et dedans beaucoup de bois et de meubles.

    dans la caserne de la gendarmerie et celle de larmée (5eme bataillon il y avait des scieries clandos pour produire du bois transportés vers Dakar.

    Meme le bateau militaire Fouta Toro transportait du bois appartennant à des officiers militaires.

    Je me demande quand le trafic de bois va cesser mais tous ces discours sont des feu de paille.

    Seul Attika peut mettre fin a ce trafic et ils viennent de la prouver si bien.

    Ils sont finalement les meilleurs agents forrestiers.

    Tout le reste n'est que bla bla.

    Historia alma magistra.Res non verba.

    Que le Senegal arde ses paroles et la Casamance ses actes...

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email