Samedi 22 Juin, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Education

Interdiction du voile : Rencontre ministère-Jeanne d'Arc ce lundi

Single Post
Interdiction du voile : Rencontre ministère-Jeanne d'Arc ce lundi
Le ministre de l'Éducation nationale rencontre, aujourd'hui, la direction de l'Institution Sainte Jeanne d'Arc, informe Les Échos. Mamadou Talla aura une séance d'explication avec l'Isja qui a interdit le port du voile dans ses locaux. Des filles voilées ont été renvoyées lors la rentrée scolaire prévue ce mois septembre.

Pour rappel, le ministère de l'Éducation nationale avait désapprouvé cette décision de l'Isja l'année dernière, invoquant la Constitution et la loi d'orientation 91-22 du 30 janvier 1991. Déjà une plainte est annoncée par les parents d'élèves contre l'Institution Sainte Jeanne d'Arc.


22 Commentaires

  1. Auteur

    En Septembre, 2019 (07:41 AM)
    Bof, wakhtane c'est tjrs bien mais sur ce coup j'estime que c un signe de faiblesse. A la limite le ministre devait leur envoyer une note de rappel pour l'application stricte de la réglementation et mettre les IA ou IEF sur le.coup, sils s'entêtent il prend les mesures conservatoires qu'il faut
    Top Banner
  2. Auteur

    En Septembre, 2019 (08:11 AM)
    À y regarder de près, cette affaire ne relève pas du ministère de l’éducation nationale.

    Ce n’est pas une affaire de voile et encore moins d’éducation . C’est une affaire de souveraineté et notamment vis à vis de la France.

    Et le garant et de cette souveraineté d’après notre constitution est le président de la république.



    Il devait se saisir de cette question et réaffirmer haut et fort la caractère inaliénable et non négociable de notre souveraineté.
    {comment_ads}
    Auteur

    It

    En Septembre, 2019 (08:17 AM)
    Le comble avec nos autorités est qu'elles attendent toujours qu'une situation prenne des proportions inquiétantes alors que Gouverner c'est prévoir. L'Institution Jeanne D'Arc avait déclaré avant les vacances sa volonté de ne plus recevoir les eleves voilées. Pourquoi en son temps l'Etat n 'a pas anticipé sur les evenements pour eviter certaines confusions
    {comment_ads}
    Auteur

    En Septembre, 2019 (08:26 AM)
    il faut fermer l'école pour anticonstitutionnalisme , c'est aussi simple que çà.

    Toutefois, il faut avoir le courage de prendre cette responsabilité.

    Ne serait-ce que pour un mois, histoire de remettre les pendules à l'heure.

    C'est comme Guigon, leurs mesures discriminatoires ne reposent sur aucune base légale, juste du mépris pour la confession de ces pharmaciens licenciés.

    La justice doit sévir avec une forte amende et la réintégration forcée des deux agents.

    Laïcité = anti- Islam ou quoi? mais fluette!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Brama

    En Septembre, 2019 (08:38 AM)
    J'AI CRU COMPRENDRE QUE LES PARENTS ONT PORTE PLAINTE CONTER L'ETABLISSEMENT POURQUOI NE PAS LAISSER LA JUSTICE FAIRE SON TRAVAIL? POURQUOI EN FAIRE TOUTE UNE SAUCE?
    Top Banner
    Auteur

    En Septembre, 2019 (08:57 AM)
    IL NOUS FAUT UN ETAT FORT,MAIS AVEC LE PRÉFET DE LA FRANCE AU SÉNÉGAL MACKY SALL,LA FRANCE NOUS IMPOSE SES LOIS
    {comment_ads}
    Auteur

    Macky Korr Marieme Faye

    En Septembre, 2019 (08:59 AM)
    E pluribus unum.



    La tolérance est dans l'ADN des Sénégalais. Tolerance is in our DNA. Cette affaire connue sous le nom de "affaire Jeanne d'arc " est un test, une épreuve que nous allons passer avec brio, avec transcendance. Pour que toutes les communautés sénégalaises continuent de vivre en harmonie.



    Lux mea lex est le sigle bien connu de l'université de Dakar, ce temple du savoir, du savoir-faire et du savoir être.



    L'école, l'éducation devrait nous renforcer et nous donner le sens d'appartenir avant tout à une nation avant d'appartenir à une ethnie, une religion, une région ou à un village



    Pour que vivent le Senegal Un et Indivisible.



    {comment_ads}
    Auteur

    Fall Birahim

    En Septembre, 2019 (09:00 AM)
    La main invisible derrière l’interdiction du voile au lycée Jeanne d’Arc de Dakar.



    Si la France n’avait interdit le port du voile en 2004 dans ses écoles élémentaires et secondaires, l’idée d’interdire le voile à l’école n’aurait pas effleuré la direction de l’ISJA.

    La directrice de cette école est un pur produit du système éducatif français. Elle a été directrice d’école en France avant d’occuper le même poste à l’ISJA. Elle a vécu l’interdiction du voile en France et sans doute elle en en était fervente défenseur. Que son nom de famille ne trompe pas. Par ces actes elle est plus proche d’une intégriste laïcard que d’une musulmane non pratiquante.

    Mais le problème, ce n’est pas cette dame qui se moque de tout un pays et de ses institutions. Notre problème est la faiblesse de notre état. C’est une gifle qu’elle a donnée au ministre de l’éducation nationale Mamadou Talla, ni moins ni plus, ce qu’elle n’aurait jamais fait en France.

    Durant les vacances scolaires, le ministre s’est prononcé sur l’interdiction du voile à l’école en appelant au respect de notre constitution. Des intégristes de gauche, des intégristes laïcards et quelques irréfléchis ont défié le ministre et l’inspecteur académique de Dakar. Ils ont gagné, peu importe la suite de cette affaire.

    C’est une humiliation pour le ministre de l’éducation. Il ne lui reste que la démission pour sauver son honneur.

    La question qui se pose aujourd’hui est pour pourquoi cette tiédeur de Mamadou Talla. Aurait-il reçu l’ordre de ne pas contrarier les plans de cette école ? Pourquoi le silence de la présidence ? Y aurait-il des mains invisibles qui ont travaillé l’oreille du président pendant que les sénégalais s’amusent ?

    Aucun règlement ne peut être au-dessus de notre constitution, Monsieur le président vous êtes le garant de notre constitution, vous ne devez pas laisser piétiner notre constitution au risque de créer un précédent dangereux. Ce n’est pas un problème religieux, c’est un problème de droit.

    {comment_ads}
    Auteur

    Dre

    En Septembre, 2019 (09:21 AM)
    VOS GRANDES GUEULES



    Ou était l'Etat quand la communauté Tidjiane avait interdit la construction d'une église à Tivaoune une ville administrative.



    Vous avez la manie de détourner les choses d'ailleurs c'est normal quand l'éducation fait défaut à 95 / de la population
    Top Banner
    Auteur

    En Septembre, 2019 (09:35 AM)
    On n'a pas entendu SONKO , MAMADOU LAMINE DIALLO, THIERNO alassane sall et Abdoul Mbaye sur cette affaire. Il faut dire que eux seules les ressources minérales et pétrolières les intéressent. Cette affaire, ils ma laissent à leurs menus fretins et à Seneweb.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Septembre, 2019 (09:55 AM)
    les sénégalais sont hypocrites cette école est une école française donc régit par la loi française et en plus si l'école tient c'est grâce à l'église catholique et aux donateurs catholiques . C'est aux parents d' élèves de se conformer aux au règlement intérieur de l'école et c'est tout : Est ce que y'a des des filles au prytanées militaires qui portent le voile à la place de leurs chapeaux associé à leur uniforme ? Rép: Non
    {comment_ads}
    Auteur

    They Senegal

    En Septembre, 2019 (10:06 AM)
    n crie voile ! voile !



    depuis le voile est entré au senegal? A ce que je sache c'est vers les années 95. alors que l'islam est entré au senegal depuis le 12 e siecle donc vous voulez dire qu'avant il n' y avait pas de musulmanes,



    Dans la culture senegalaise toutes les femmes portent des foulards quelque soit la religion et c'est pieux.



    Vous etes plus musulmans que cheikh amadou bamba, el Malick sy, limamoulaye,...



    Non arretez ! Je suis dans un pays arabe mais toutes les putes sont voilées. Ici les filles portent le voile à partir de 15 ans et mtn les arabes commencent meme à enlever cette punition de voile.



    Mtn quand tu veux prier Dieu ou entrer dans une mosquee on porte le voile,
    {comment_ads}
    Auteur

    En Septembre, 2019 (10:15 AM)
    Prenez conscience que ces chrétiens, juifs et aliénés ne vous aiment pas et ne vous aimeront jamais tant que vous êtes pratiquants de votre religion . Sinon que vous soyez des croyants hybrides qui ignorent la haine qui se trouvent dans le coeur de ces gens là .
    Top Banner
    Auteur

    Kady Sow

    En Septembre, 2019 (10:15 AM)
    Moi je suis musulmane mais je dis à mes parents de faire doucement car nous avons étudié dans ces écoles sans problèmes comme l'a dit un iman construisez des écoles à la hauteur des autres pourquoi voulez vous que vos enfants aillent nécessairement à Ste Jeanne d'Arc ou les enfants se refusent de se serrer la main de s'asseoir à côté de l'autre j'ai remarqué que les chrétiens ne font pas de polémiques quand ils s 'agissent de nous. Dans les écoles où le port de voile est exigé est ce qu'ils effectent le port de la voile concentrons nous sur la bonne éducation les enfants au lieu de faire des débats sans fondement. Djam Djam
    {comment_ads}
    Auteur

    Je N Aime Pas Les Chiites & Sa

    En Septembre, 2019 (10:16 AM)
    Est ce que chez le ministre, ses filles se voilent quand elles vont à l'école ????

    Est ce que pour le sénégalais lambda, musulman, tidiane, mouride, layène etc; leurs filles se voilent quand elles vont à l'école ????

    Non! SEULE POUR UNE MINORITE DE LA POPULATION SENEGALAISE, LEURS FILLES SE VOILENT POUR ALLER A L ECOLE, ET CE SONT LES SENEGALO-LYBANO-SENEGALAIS CHIITES ET LES IBADOUS RAHMANES !!!!!! A L ECOLE CHIITE PRES DE L ANCIENNE GARE ROUTIERE POMPIER LES FILLES SONT OBLIGATOIREMENT VOILEES QUAND ELLES Y VONT ! MEME TUNIQUE, MEME FOULARD VERT !!!! ET POURQUOI L ECOLE JA NE POURRAIT ELLE PAS INTERDIRE LES ATTITUDES DISCRIMINANTES ENTRE LES ELEVES AU SEIN DE SON ETABLISSEMENT PRIVEE ?????



    LEMINISTRE N A RIEN A FOUTRE DANS CETTE HISTOIRE CONCERNANT LES ENFANTS DES CLASSES AISEES DE DAKAR (aucun fils d'ouvrier ou de paysan au de marchand ambulant ou d'instituteur, professeur etc ne peut se payer le luxe de payer les frais de scolarité aussi dispendieux à JA !) CONCERNANT DISAIS JE CES ELEVES EN MAJORITE SENEGALO LIBANAISES CHIITES ET D ENFANTS DE RICHES ET L INSTITUTION JA !!!! CES ENFANTS SENEGALO LIBANAIS N IRONT JAMAIS DANS NOS ECOLES A BLAISE DIAGNE, FAIDHERBE, LIMAMOU LAYE, CAR LEURS PARENTS NE VEULENT PAS QU ILE SE MELANGENT AVEC LES POPULATIONS SENEGAISES NOIRES CRASSEUSES ET PAUVRES ! ALORS POURQUOI DEVRAIT ON PRENDRE EN CHARGE LEURS PROBLEMES !!!! MEMES NOS MOSQUEES NE SONT PAS FREQUENTEES PAR LES SENEGALO LIBANAIS CHIITES ; ILS ONT LEUR PROPRE MOSQUEE A LA RUE DENAIN !!!



    S ILS SE SENTENT OFFENSES ILS N ONT QU A ALLER DEPOSER LEURS PLAINTES AU NIVEAU DU PROCUREUR !!!!



    JE N AIME PAS LES CHIITES ET LES SALAFISTES !!!! PARTOUT DANS LE MONDE CE SONT EUX QUI FOUTENT LE BORDEL §



    LEUR COMBAT N EST PAS LE MIEN !
    {comment_ads}
    Auteur

    Lumiere

    En Septembre, 2019 (10:54 AM)
    DE XAVIER DIATTA ANCIEN PARENT D’ÉLÈVE à Yavuz Selim



    Je me serais bien gardé de donner un avis sur la question, car après mon post sur les assertions récurrentes de certains leaders d’opinion sur la représentativité de la communauté catholique au sein de la population sénégalaise, j’ai eu des retours à faire pâlir un moine en pleine méditation. Mais tant pis ; c’est dans la contradiction qu'éclot la construction.

    Permettez-moi chers amis, de vous raconter une anecdote :

    Entre 2005 et 2009, j’avais ma fille inscrite à Yavuz Sélim. Elle faisait partie des rares enfants catholiques dans cette école. Pendant 4 années, ses vacances scolaires étaient décalées par rapport à celles des autres élèves du Sénégal : 2 jours à Noel, rien à Pâques par contre 2 semaines à la Korité et 2 autres à la Tabaski. Elle avait même cours le vendredi saint, le lundi de Pâques, le lundi de Pentecôte.

    Quand j’ai interpellé la Direction de l’établissement, il m’a été opposé des dispositions statutaires et réglementaires de l’établissement. Au sein de l’association des parents d’élèves, j’avais été mis en minorité pour ma demande de « conformisation »[1] de l’établissement au calendrier officiel de l’État du Sénégal.

    Comme je suis têtu, j’avais voulu interpeller par écrit Monsieur le Ministre de tutelle avec ampliation Monsieur l’ambassadeur de Turquie à Dakar, mais mon épouse a refréné mes ardeurs en me disant ceci :

    « Xavier, je n’approuve pas ta démarche. Admettons que tu réussisses à faire ployer l’administration, que retiendra ta fille ? Nous l’avons inscrite dans un établissement dont les fondements éducatifs sont basés sur le modèle des valeurs islamiques, en toute connaissance de cause. Notre fille doit apprendre à se conformer au modèle qui lui est imposé où proposé. Où sont passées les valeurs du vivre ensemble que tu prônes ?

    Si même on lui imposerait le voile, je le lui ferais porter contre vents et marées. Même si elle devrait aller à l’école le jour de Pâques, je l’y conduirais moi-même. Nous avons choisi pour elle, car c’est notre rôle. Nous l’avons fait en toute connaissance de cause. Alors, assumons !!. Je ne te laisserai pas polluer cette enfant.

    Si tu veux mener une bataille inter religieuse, épargne ta fille. Elle ne doit pas servir d’alibi.

    Par contre, le jour où tu voudras que nous la retirions de là, parce que le modèle ne te séduit plus, nous pourrons en discuter librement.

    Mais pour le moment enseignons à notre enfant les vraies valeurs de la vie en communauté»

    Avec le recul, j’ai trouvé que mon épouse avait entièrement raison et j’ai laissé ma fille poursuivre son cursus au sein de l’établissement, en participant même aux cours sur l’Islam. Ce qu’elle y a gagné me rend fier aujourd’hui. Elle est devenue plus catholique que jamais.

    Cette leçon n’a pas seulement éduqué ma fille. Moi aussi, j’ai tiré des enseignements de sagesse. L’actuel déchaînement de toute la presse sénégalaise pour ce non événement alors que les véritables enjeux et ses corollaires éducatifs sont ailleurs….me rend triste.

    Voir des professionnels de la communication passer à côté de ce que je trouve d’essentiel, pour ne s’occuper que d’un épiphénomène, me désole et me rend nerveux.

    Pendant que les 99/ 100 des élèves du Sénégal sont encore en vacances, l’à peine, un centième restant commence une nouvelle année studieuse avec un programme propre sans que les hectolitres de larmes de la multitude[2] qui a échoué en Juillet dernier ne nous interpellent …

    Et les parents de ceux[3] qui vont ravir tous les prix du Concours général 2020, voudraient enfermer tout le peuple sénégalais dans une préoccupation qui n'est pas la sienne.

    Tous ces énarques de l’éducation, y compris nos brillants imams, qui s’en donnent passionnément avec des théories aussi fallacieuses qu’inopportunes me font peur. En lieu et place d’une véritable introspection pour faire avancer notre système éducatif, à l’image de ces bonnes écoles comme Jean d’Arc, on nous plonge dans une querelle de borne fontaine.

    Nous sommes à un mois de la rentrée scolaire officielle, préoccupons-nous plutôt de l’aventure annoncée de la suppression du CFEE. Une mutation qui transformerait le cycle primaire en une méga garderie d’enfants et d’adolescents, auxquels, aucune évaluation sérieuse, parait-il, ne viendrait sanctionner 9 années d’apprentissage (maternelle comprise) …..

    De plus, Yavuz Sélim, Jeanne d’Arc, Mariama Niasse et autres, c’est une affaire de « bourgeoise bourguignonne » sénégalaise. Laissons ces aristocrates régler leurs problèmes entre eux. En hommes cultivés, Ils finissent toujours par s’entendre.

    Refusons d’être enfermé dans ces petites considérations « mystico-magico-religieuses » dont les pourfendeurs n’y croient même pas…

    Que ces gamines soient en cheveux naturels, en crânes rasés ou en foulards, apprenons-les, plutôt, à s’adapter aux différents contextes et vicissitudes de la vie. Que nous, parents, nous nous fassions violence pour laisser nos enfants apprendre à se conformer aux règles et dogmes de la vie, car il y en aura toujours des règlements intérieurs ou extérieurs, partout où ils iront.
    {comment_ads}
    Auteur

    Sow

    En Septembre, 2019 (11:01 AM)
    quelque soit le statut de l'école elle n'est pas publique c'est une école privée

    certains n'aiment porter des tenues donc on doit les accepter parce que c'est cher

    pourquoi reprocher à cette école d'avoir un règlement intérieur comme les autres

    le constitution donne droit à l'établissement de fixer un règlement intérieur pour lui permettre de fonctionner

    normalement

    toute chose qui peut créer peut y être ajoutée

    Elle respecte la constitution

    Dans certaines zones du Sénégal on ne veut pas de l'école publique

    dans ce cadre c'est l'indiscipline je viens je change votre fonctionnement

    et pourquoi ce n'est pas un problème de majorité ni de minorité



    si tu n'es pas d'avec l'école cherche une autre et c'est paix

    Top Banner
    Auteur

    En Septembre, 2019 (11:03 AM)
    Le voile obligatoire pour les filles obligatoire mon œil. Ma maman ne connaissait pas le voile, ma grand mère non plus, j’ai pas été éduquée avec le voile, mes tantes mes sœurs et toute ma famille n’ont jamais connu le voile alors que nous sommes musulmanes depuis des générations, à la limite je m’en fiche. Ah si je m’en fiche. Suis musulmane sénégalaise et je porte pas le voile. Point. Y’en a marre de ce diktat. Personne ne me le fera porter. Traitez moi d’ignorante je m’en fiche. Allah est juste.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Septembre, 2019 (11:47 AM)
    Je me demande est-ce nest la découverte du pétrole que ces français veulent nous déstabiliser pour mieux nous exploiter . Réveillez vous les sénégalais . Le Centrafrique nest pas loin de nous .
    {comment_ads}
    Auteur

    En Septembre, 2019 (11:50 AM)
    Depuis le port du voile est problème dans notre pays . C'est du mensonge ça . Que cette école cesse ses activités . Nous n'avons pas besoin d'elle .
    {comment_ads}
    Auteur

    En Septembre, 2019 (12:27 PM)
    Il faut savoir que tout musulman n'est pas forcement croyant ,c'est pourquoi Allah s'adresse souvent aux croyant dans le coran car seul ceux qui croient fermement a ce qui a été révélé le mettrons en partique
    Top Banner
    Auteur

    Sennegalaise

    En Septembre, 2019 (13:34 PM)
    Répéter le meme message plusieurs fois en MAJUSCULES n'en fera pas une Vérité.

    Allez vous renseigner sur la définition de l'école confessionnelle au lieu de vous laisser entrainer par vos émotions.
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email