Vendredi 14 Juin, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Education

Pr Awa Traoré Diaw (FASEG) : À jamais la première agrégée !

Single Post
Pr Awa Traoré Diaw (FASEG) : À jamais la première agrégée !
Depuis novembre 2023, Pr Awa Traoré est la première femme agrégée des universités en économie à l’UCAD et au Sénégal. Avec cette réussite, Madame Diaw peut servir de modèle et d'inspiration pour d'autres femmes du milieu académique.

Madame Diaw, Pr Awa Traoré verra son nom à jamais inscrit dans les annales de l’histoire de la Faculté des sciences économiques et de gestion (FASEG). Elle est la première femme agrégée de cette entité de l’Université Cheikh Anta Diop et au Sénégal, suite au dernier concours du CAMES (Conseil Africain et Malgache pour l'Enseignement Supérieur) en novembre 2023 à Yaoundé au Caméroun. Désormais, il faut l’appeler : Professeure agrégée, Maître de Conférences Titulaire.

Cette prouesse, Pr Awa Traoré dit l’accueillir ‘’avec beaucoup d’humilité, un immense plaisir mais aussi une responsabilité’. « Je serai un exemple positif pour d’autres collègues chercheures mais aussi d’autres femmes qui aspirent atteindre des sommets académiques et professionnels », se félicite-t-elle. Cette dame vient de porter au sommet ce drapeau que la regrettée Feu Fatou Guèye Lefevre avait hissé déjà assez haut en tant que Première femme, Maître de Conférences Titulaire.

Major de sa promotion en DEA à l’Université Gaston Berger à l’UFR Sciences Economiques et de Gestion, Awa Traoré bénéficie d’une bourse de la coopération française pour aller faire sa thèse en cotutelle à Orléans en France. A son retour, elle a d’abord effectué des vacations dans certaines universités sénégalaises et instituts d’enseignement supérieur, des stages dans quelques sociétés et par la suite a travaillé pendant un an et demi à la DGPPE du Ministère des finances comme économiste du temps de feu Pierre Ndiaye, avant d’être recrutée à la FASEG en 2016.

Aujourd’hui, elle est la preuve que certaines barrières sont plus psychologiques que réelles. « L’excellence dans la recherche n’a pas de frontière de genre », conforte la responsable des programmes de recherches au Centre de Recherches Economiques Appliquées (CREA).

Toutefois, la nouvelle agrégée conçoit cette réussite comme le fruit d’un soutien institutionnel significatif (une commission mise en place par le rectorat pour appuyer les candidats, la FASEG, les collègues), familial et d’un mentorat. In fine, c’est le fruit d’un mariage équilibré entre le milieu professionnel et l’espace familial.

C’est pour cette raison d’ailleurs que Madame DIAW s’est trouvé une nouvelle vocation. Celle qui rêvait d’être avocate dans sa jeunesse va emprunter la robe noire pour plaider en faveur d’un environnement de travail plus flexible et plus équilibré au profit des femmes afin d’améliorer leur représentativité dans le milieu académique.

Cet engagement part de sa conviction qu’il suffit de continuer à explorer des solutions innovantes et à promouvoir des politiques qui favorisent cette flexibilité tout en garantissant l’excellence. « Dès qu’elles ont l’assurance sécuritaire concernant la famille, les enfants en particulier, elles sont plus productives et engagées dans le travail », martèle Awa Traoré. Selon elle, les exigences professionnelles peuvent souvent entrer en conflit avec nos responsabilités personnelles et familiales. Par exemple ; il est difficile d’avoir la concentration nécessaire pour écrire un article scientifique si on s’inquiète pour sa famille en particulier ses enfants.

Une fois cette équation levée, plus aucune excuse n’est acceptée. Et elle en est la preuve parfaite. En effet, elle a  passé et préparé  le concours d’agrégation avec son enfant de 7 mois.  Son parcours pour devenir agrégée en économie n'a pas été sans obstacles, mais chaque défi surmonté a renforcé sa détermination à poursuivre ses objectifs.

Comment faire pour répondre à une convocation à 6h du matin pour tirer un sujet ou être présente et motivée lors des sessions préparatoires ?

Le divorce prématuré avec l’UCAD

 Voilà des facteurs qui peuvent limiter l’engagement, mais que l’enseignante-chercheuse a pu surmonter en faisant preuve de témérité, de persévérance et de résilience. Par sa personne, elle prouve que la condition de femme, d’épouse ou de mère n’est pas toujours un obstacle à l'avancement professionnel. Il faut juste de l’engagement.

La bonne nouvelle est que Awa voit derrière elle un nombre important de femmes qui vont sans doute passer le concours du CAMES dans les sessions à venir. L’espoir d’avoir une masse critique de femmes agrégées est donc permis. Et pourquoi pas aller à l’assaut des postes de direction. Directeur, assesseur ou doyen ? Awa Traoré préfère répondre par un rire avant de lâcher : « l’engagement est là, la passion est là. On verra dans l’avenir ».

Une fois le bac en série S2 en poche, l’ancienne élève du lycée Cheikh Oumar Foutiyou Tall (ex-Faidherbe) est orientée en sciences physiques à l’UCAD. Mais Dakar, la capitale, n’a pas la téranga saint-louisienne ; et la nouvelle bachelière ne tardera pas à s’en rendre compte après quelques obstacles. « Ça risquait de freiner mon élan », confie-t-elle.

Heureusement pour Awa, elle a aussi été sélectionnée en sciences économiques à l’UGB. Au bout de 10 jours, elle plie bagages pour aller continuer ses études supérieures chez elle, sous l’hospitalité de Mame Coumba Bang. En fait, l’étudiante de la FST, partie en vacances de Noël, n’est jamais revenue.

Ce premier amour pour les sciences physiques va pourtant beaucoup servir l’étudiante en économie, puisqu’elle a toujours excellé en économétrie (calculs, estimations…).

Ce qui lui a permis non seulement de donner des cours déjà à l’UGB quand elle était en DEA, mais aussi d’être coordonnatrice en économétrie une fois à la Faseg. « Jusqu’à présent, je suis à l’aise en ce qui concerne l’analyse économétrique », avoue-t-elle.

La fibre économique

Pour qui connaît Awa, la voir aujourd’hui se spécialiser en économie ne doit pas être une surprise. A l’Université, sans être dans le besoin, Awa partait acheter des marchandises à Rosso Mauritanie qu’elle revendait à ses camarades étudiants. Ce qu’elle cherchait, c’était surtout de comprendre cette gestion de la clientèle. Aujourd’hui encore elle a des activités parallèles, notamment dans la couture, aidée en cela par son expérience dans le système financier qui lui a permis de maîtriser les rouages d’un bon investissement.

Saint-louisienne originaire de la Casamance, la petite Awa a fait ses études primaires à l’école élémentaire Saint Joseph de Cluny avant d’aller au collège Didier Marie. La collégienne ne respirait que par les notes. « J’étais toujours stressée, je faisais tout pour être parmi les meilleurs », se souvient-elle. En classe de seconde, elle s’est retrouvée au milieu des hommes dans ce qu’on appelait à l’époque la classe spéciale. Après la sélection en première, elle se retrouve en S2.

Il faut dire aussi qu’elle a bénéficié d’un bon encadrement grâce à un papa intellectuel épris de sciences et intéressé à la fois par la réussite spirituelle et temporelle de sa fille, une mère attentive et des frères et sœurs d’un appui inconditionnel. Comme c’est de coutume à Saint-Louis, la jeune fille sera envoyée au daraa avant d’aller à l’école française. Dès lors, elle ne cesse de tracer sa voie sur les chemins de l’excellence, même étant épouse et mère.


18 Commentaires

  1. Auteur

    En Mars, 2024 (17:34 PM)
    Félicitations madame diaw de la part d'un ami de ton père tra qui nous a quitté paix à son âme.  Ton père un cadre de lasecna st Louis . Nous sommes des voisins à ngalle . Très content de votre réussite. 
    Top Banner
  2. Auteur

    En Mars, 2024 (17:35 PM)
    Voilà des profils à vulgariser. Et y en beaucoup dans différents domaines.

    Ne nous mettez pas des lutteursbou danseurs ou que sais je encore.

    Créer de l' émulation chez les jeunes filles et garçons. 

     
    {comment_ads}
    Auteur

    Mamadou Lamine Kanouté

    En Mars, 2024 (18:05 PM)
    Félicitations mon professeur et je vous souhaite plein succès dans votre carrière.

    Une personne modeste,humble , serviable un modèle une référence pour la nouvelle génération 
    {comment_ads}
    Auteur

    Ucad

    En Mars, 2024 (18:20 PM)
    Voilà un exemple de réussite. Une dame très brave. Je me souviens en deuxième année elle venait avec sa grossesse jusqu'à terme à l'université. Fier de vous Pr
    {comment_ads}
    • Auteur

      Une étudiante

      En Mars, 2024 (20:09 PM)
      Félicitations Pr, une dame pédagogue. Je n'ai jamais aimé les maths mais c'est grâce à elle que j'ai pu comprendre l'économétrie. 
      Humilité totale, une référence. 
       
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    Diop

    En Mars, 2024 (18:21 PM)
    Toutes mes félicitations Awa. Je suis  fier de toi et  content de te voir à ce niveau 

    Un ancien promotionnaire  UGB/SEG

     

    1
    Top Banner
    Auteur

    En Mars, 2024 (18:25 PM)
    Vous pouvez partager un article en cliquant sur les icônes de partage en haut à droite de celui-ci. La reproduction totale ou partielle d’un article, sans l’autorisation écrite et préalable du Monde, est strictement interdite. Pour plus d’informations, consultez nos conditions générales de vente. Pour toute demande d’autorisation, contactez [email protected]. En tant qu’abonné, vous pouvez offrir jusqu’à cinq articles par mois à l’un de vos proches grâce à la fonctionnalité « Offrir un article ». https://www.lemonde.fr/afrique/article/2024/03/08/c-est-le-hasard-qui-m-a-fait-tomber-pas-la-police-en-cote-d-ivoire-un-trafic-international-de-cocaine-en-proces_6220923_3212.html

    La minuscule salle d’audience du pôle pénal économique et financier est remplie aux trois quarts par les détenus, identifiés par un numéro sur leurs chasubles orange ou vertes. Ils étaient une quinzaine, jeudi 7 mars, à avoir été sortis de la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA), sur les dix-neuf accusés : l’une d’entre eux est absente, les autres, en liberté provisoire, se tiennent au fond de la salle.

    Tous sont inculpés pour une vaste affaire de trafic international de cocaïne, sous différents motifs : trafic de stupéfiants, association de malfaiteurs, coups et blessures volontaires, fraude fiscale. Parmi eux, on trouve des Espagnols, des Italiens, des Colombiens, des hommes d’affaires libanais, des Ivoiriens, dont un élu d’un conseil régional et plusieurs hauts gradés de la police et de l’armée.



     

    Le cerveau présumé de l’affaire est un dénommé Miguel Angel Devesa Mera, un ancien policier espagnol, établi depuis 2018 à San Pedro comme patron de deux sociétés-écrans. Il s’agit de Kibor Africa et Sentinel Company, dont l’activité changeait au gré des interlocuteurs : transport, équipement sportif et même prestataire pour National Geographic. Après la saisie de plus de deux tonnes de cocaïne, d’une valeur totale estimée à 41,1 milliards de francs CFA (62,6 millions d’euros) à Abidjan et à San Pedro, en avril 2022, l’homme à la silhouette massive, aux yeux bleu glacier, a signé des aveux complets et dit avoir été envoyé en Côte d’Ivoire par des narcotrafiquants colombiens.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2024 (18:26 PM)
    La minuscule salle d’audience du pôle pénal économique et financier est remplie aux trois quarts par les détenus, identifiés par un numéro sur leurs chasubles orange ou vertes. Ils étaient une quinzaine, jeudi 7 mars, à avoir été sortis de la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA), sur les dix-neuf accusés : l’une d’entre eux est absente, les autres, en liberté provisoire, se tiennent au fond de la salle.Tous sont inculpés pour une vaste affaire de trafic international de cocaïne, sous différents motifs : trafic de stupéfiants, association de malfaiteurs, coups et blessures volontaires, fraude fiscale. Parmi eux, on trouve des Espagnols, des Italiens, des Colombiens, des hommes d’affaires libanais, des Ivoiriens, dont un élu d’un conseil régional et plusieurs hauts gradés de la police et de l’armée.Le cerveau présumé de l’affaire est un dénommé Miguel Angel Devesa Mera, un ancien policier espagnol, établi depuis 2018 à San Pedro comme patron de deux sociétés-écrans. Il s’agit de Kibor Africa et Sentinel Company, dont l’activité changeait au gré des interlocuteurs : transport, équipement sportif et même prestataire pour National Geographic. Après la saisie de plus de deux tonnes de cocaïne, d’une valeur totale estimée à 41,1 milliards de francs CFA (62,6 millions d’euros) à Abidjan et à San Pedro, en avril 2022, l’homme à la silhouette massive, aux yeux bleu glacier, a signé des aveux complets et dit avoir été envoyé en Côte d’Ivoire par des narcotrafiquants colombiens.
    {comment_ads}
    Auteur

    Un Passant

    En Mars, 2024 (18:42 PM)
    Tous mes encouragements à cette brave dame. Je ne la connais pas personnellement, mais lorsqu'elle partait à Yaoundé, j'ai partagé le même avion avec elle (et ses autres collègues) jusqu'à Lomé. Elle m'avait beaucoup marqué, tenant dans ses bras son bébé ( et de temps en temps elle se faisait suppléer par ses collègues). Je sentais en elle une vraie détermination et un très grand courage pour atteindre son objectif, à savoir décrocher le titre de Professeur.

    Bonne continuation et sois une inspiration pour beaucoup d'autres étudiants 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2024 (19:54 PM)
    ICI ORANG OUTAN

    un zoo de primitifs patriotes !!
    Top Banner
    • Auteur

      Bambouli N’a Pas De Doctorat

      En Mars, 2024 (20:40 PM)
      Ta mère n'a pas de doctorat, c'est pourquoi tu vomis du purin 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2024 (21:47 PM)
    LA PLUS GRANDE....Rose Dieng-Kuntz, En 1976, elle est la première femme africaine à intégrer l'École polytechnique née le 27 mars 1956 à Dakar et décédée le 30 juin 2008 à Nice, est une scientifique sénégalaise spécialiste en intelligence artificielle.....

    Dire que votre enkulé de gourou, limité intellectuellement et complexé, parle d'orang outan.....

     
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2024 (21:48 PM)
    20h40...golo fais une prière pour Rose Dieng Kuntz...et va masser ton enkulé de gourou !!
    {comment_ads}
    Auteur

    Waaw Gor Waye

    En Mars, 2024 (21:55 PM)
    Ap diawene nak lol! votre cousin seckene te felicite chere professeure! Masha'Allah bien des succes a vous! Le gornement allez gawlene, yombalene diawene yii ndjeugu thiep bi ndaax niou contane ci victoire bi!
    {comment_ads}
    Auteur

    Amadou

    En Mars, 2024 (22:04 PM)
    Bravo Mme, vous prouvez aux femmes Sénégalaises que les soi disantes pesanteurs sociales ne justifient pas le non accès aux sommets de la connaissance...au leadership. Vous êtes aussi une femme au foyer et votre volonté et ambition ont été déterminants dans cette ascension intellectuelle. Bonne continuation !
    Top Banner
    Auteur

    Hawa Orléan

    En Mars, 2024 (00:11 AM)
    Je prie Allah pour que cette agrégation soit le début, le commencement de tous les titres qui permettent  de designer de manière honorifique une personne.

    Tu es vraiment une fierté pour ta famille, pour le Sénégal et pour toutes les femmes africaines !

    Yow yay sounu Claudia Goldin, yaye sunu  Elinor Ostrom, yay sunu Esther Duflo!

    Ayant la chance de te connaitre, si je devais vous qualifier ce serait «âme charitable qui souhaite toujours  que le meilleur pour son prochain», à l’image de vos parents ;  

    Je suis certains que vous inspirerez pas mal de jeunes étudiantes à suivre vos pas ! 

    Je ne saurai terminer sans rendre hommage à votre cher et tendre mari d’une simplicité et d’une extrême gentillesse.

    Gatié ngalama domou ndar !
    {comment_ads}
    Auteur

    Un Inconnu

    En Mars, 2024 (10:57 AM)
    Félicitations à cette brave Dame, 

    Je ne la connais pas mais juste témoigner qu'elle est une mère poule envers ses enfants. Je la vois le plus souvent amener ses enfants à l'école et au daara de notre cité. 

    Mention spéciale à elle. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Voisin

    En Mars, 2024 (08:26 AM)
    C'est une voisine. D'ailleurs je ne savais même pas qu'elle est Professeur d'universités je pensais juste de lycée ou autre. Elle est tellement simple effacée courtoise et surtout qui s'occupe bien de ses enfants et de sa famille. Elle aide beaucoup de gens sans bruit et dans la discrétion totale. Bravo à elle. Qu Allah l'accompagne partout et dans ses projets
    {comment_ads}
    Auteur

    Khady Fofana

    En Mars, 2024 (11:51 AM)
     C’est une réalisation exceptionnelle et un moment de fierté pour vous et pour toutes les femmes qui suivront vos traces. Votre détermination, votre persévérance et votre succès sont une source d’inspiration pour nous tous. Continuez à briller et à ouvrir la voie pour d’autres femmes dans le domaine de l’agrégation.  Une femme battante ,forte  gentille,serviable ,une vraie guérrière 💪.Encore une fois, toutes mes félicitations !  Pr Awa (Macha-ALLAH témou djigue la ak Diame).

     
    Top Banner
    Auteur

    Serigne Ousmane Mbacké Ndiaye

    En Mars, 2024 (12:13 PM)
    Salam di zihaar .MachaALLAH talibé serigne touba bi .Guanawe Allah ak nianou wadiourame dou ame lou touti daffa diogue lépeume serigne touba.Sokhena Awa une femme de valeur ,battante ,gentille... niou yokou  niane .

    Pr toutes nos félicitations! 
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email