Lundi 17 Juin, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Immigration

Décès du cinéaste Mahama Johnson Traoré, membre fondateur du Fespaco

Single Post
Décès du cinéaste Mahama Johnson Traoré, membre fondateur du Fespaco
Le réalisateur, scénariste et producteur sénégalais Mahama Johnson Traoré, membre fondateur du Festival panafricain du cinéma de Ouagadougou (Fespaco), est décédé lundi matin à Paris (France) à l’âge de 68 ans, a appris l’Agence de Presse sénégalaise de auprès de sa famille. Né en 1942 à Dakar, Traoré a fait ses études au Conservatoire libre du cinéma français.

Il a réalisé plusieurs longs métrages, des films sociaux et politiques dans lesquels il veut amener le public à prendre conscience des problèmes de développement du continent. Parmi ses films, il y a ‘’Diankha-bi’’ (1968 – grand prix du Festival de Dinar), ‘’Diègue-Bi’’ (1970), ‘’Lambaay’’ (1972), ‘’Reou-taax’’ (1972), ‘’Garga Mbossé’’ (1975), ‘’Njangaan’’ (1975), ‘’Sarax si’’ (1983). Mahama Johnson Traoré est était présent en 1969 dans la capitale Burkina Faso au lancement de la Semaine du cinéma devenue Fespaco.

 Lors de la 21-ème édition de cette manifestation février-mars 2009), il avait été au rang de Chevalier de l’Ordre des arts, des lettres et de la communication du Burkina Faso. Le cinéaste sénégalais Mahama Johnson Traoré avait lancé au cours de cette même édition du Fespaco le premier numéro du magazine culturel ‘’Cahiers d’Afrique’’ consacré aux différentes expressions artistiques sur le continent et à la réflexion sur la culture comme levier de développement.

 Jusqu’à son décès, Traoré travaillait à la réalisation à la réalisation de son projet de long métrage ’’Nder ou les flammes de l’honneur’’ pour lequel il a bénéficié d’un soutien du ministère algérien de la Culture. En novembre dernier, alors en phase de recherches documentaires pour écrire la scénario, il avait dit à l’APS qu’il s’agit d’un film sur l’histoire des femmes de Nder, dans l’ancien royaume du Waalo, en mars 1820. ‘’Cela concerne la résistance, le refus de la fatalité.

Ces femmes ont préféré la mort à la honte’’, avait-il indiqué. Jeudi dernier, le réalisateur avait dit au cours d’une conversation téléphonique avec l’APS qu’il s’était rendu récemment à Dagana (nord) pour des repérages concernant le projet de film ‘’Nder en flammes’’. Consultant en cinéma, Mahama Johnson Traoré avait été sollicité pour ce volet lors de la deuxième édition du Festival culturel panafricain d’Alger (PANAF, juillet 2009). A cette occasion, il a été membre du jury d’une commission d’aide à la coproduction qui a soutenu huit projets de film du continent, dont deux sénégalais.


0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email