Mercredi 13 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

États-Unis : le chômage au plus bas depuis 50 ans

Single Post
États-Unis : le chômage au plus bas depuis 50 ans

Le taux de chômage s’est durablement installé sous la barre des 4% depuis le début de l’année aux États-Unis. Il a même reculé à 3,5% en septembre, au plus bas depuis un demi-siècle. Donald Trump jubile

Les créations d’emplois aux États-Unis sont restées solides en septembre (136 000)  et le taux de chômage est tombé à son plus bas niveau depuis décembre 1969, à 3,5%.  Une conjonction qui fait dire à certains économistes que la première économie du monde se trouve dans la "zone Boucle d’or", ni trop chaude ni trop froide et que les craintes d’une récession à court terme étaient infondées.

Donald Trump ne s’y est pas trompé et a immédiatement cherché à tirer un avantage politique de la bonne nouvelle sur le thème: pourquoi destituer un président qui fait si bien??  Wall Street a ouvert en hausse et le dollar s’est renforcé après la publication de ce rapport sur l’emploi.

Sous la barre des 4% depuis le début de l’année

De fait, le taux de chômage s’est durablement installé sous la barre des 4% cette année. Et nombre d’Américains, qui n’étaient tout simplement plus dans les statistiques parce que découragés de trouver un travail après la crise financière, sont revenus ces derniers mois sur le marché de l’emploi.

Depuis le début de l’année, la croissance des créations d’emplois a toutefois ralenti: la moyenne des nouvelles embauches sur trois mois est passée de 223.000 en 2018 à 157.000 en septembre.

Ce rapport de septembre était très attendu car il s’agit du dernier avant la réunion de la Banque centrale américaine des 29 et 30 octobre qui doit décider d’abaisser ou de laisser inchangés les taux d’intérêt.

Ralentissement de la croissance

Wall Street s’attend à une nouvelle baisse des taux, pour la troisième fois cette année, en raison du ralentissement économique: la croissance s’est établie à 2% au deuxième trimestre après 3,1% au premier. Et les économistes projettent un nouvel essoufflement au troisième trimestre dont la première estimation de croissance doit être publiée à la fin du mois. 

Alors que la guerre commerciale menée par l’administration Trump contre la Chine commence en effet à affecter l’économie américaine, le maintien d’un marché de l’emploi solide permet d’immuniser en partie l’activité contre un retournement de la conjoncture.   

Article_similaires

6 Commentaires

  1. Auteur

    Quantbusiness

    En Octobre, 2019 (03:08 AM)
    C'est un chiffre mediocre car il est inferieur a la moyenne mensuelle des creations qui tourne autour d'une foruchette de 160K et 180K. En sus ce chiffre integre une variation a la hausse d'au moins 40K comme effets saisonniers. Oui le taux de chomage est le plus faible depuis 50 ans a cause d"un phenomene que cette anlyse ne capture pas a savoire la baisse continue du taux de participation des menages americains. L'activite economique est au ralenti avec une industrie en recession d'apres les derniers chiffres de l'indice de la production industrielle ISM/PMI-a 47 bien inferieur a 50. Alors que ce meme indice au niveau des services est de 52 en baisse par rapport a une moyenne mensuelle de 56.Meme si les services constituent 85% de l'activite economique. Ces chiffres justifient la majorite des revisions a la baisse des estimations de croissance du PIB au troisieme trimestre.
  2. Auteur

    En Octobre, 2019 (18:30 PM)
    Dieureudieuf Obama!

    Ligueyou Trump 2021
    Auteur

    En Octobre, 2019 (11:03 AM)
    Analyse d'un nevertrumper gauchiste
    Auteur

    En Octobre, 2019 (11:09 AM)
    Pour diriger un pays, j’ai une nette préférence pour les incompétents imbéciles et malpolis qui réussissent avec brio, que pour les brillants intellectuels formatés comme Macron, qui ratent à peu près tout ce qu’ils touchent. Je vous demande pardon, président Macron, pour mon impertinence.
    Auteur

    En Octobre, 2019 (16:53 PM)
    Le yamba a créé coup d emplois er bcoup de revenus pour les EU
    Auteur

    Quantbusiness

    En Octobre, 2019 (18:52 PM)
    Je ne suis pas du tout de guauche et la politique ne m'interesse pas. Il existe beaucoup de mythes a propos des statisques de l'emplois et il faut savoire les identifier.Je vous propose de lire un article ecrit par Chuck Jones publie sur Forbes Magazine qui est un journal de droite. Le titre s'intitule :Trump Is Falling Almost 1 Million Jobs Short Vs. Obama. Mieux, Obama a herite d'une recession economique quant il est arrive au pouvoir et ce n'est pas le cas de Trump.Pire Trump s'est lance dans une politique de stimulation fiscale qui ne se justifiait pas du tout.A mon avis il existe trop de signaux visibles sur les risques d'une recession ou d'une periode de turbulencede l'economie americaine. Il suffit de suivre les performances des nouvelles entreprises qui viennent d'integrer la bourse a traves des IPO initial public offering comme Lyft, Uber, Slack,Cloudera, peleton...etc. Le deficit budgetaire pour les onze premiers mois de l'exercice ficale 2019 s'eleve a $1,067 trillion. Les previsions de baisse des profits de la majorite des entreprises qui forment le S&P 500. La liste est tres longue.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email