Vendredi 06 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

Un avion russe abattu par la Turquie à la frontière turco-syrienne

Single Post
Un avion russe abattu par la Turquie à la frontière turco-syrienne

Un avion de chasse a été abattu, ce mardi 24 novembre, à la frontière entre la Turquie et la Syrie. Ankara assure que l’appareil avait violé son espace aérien et qu’elle va saisir l’Otan et l’ONU. Moscou a de son côté fait savoir par la voix de son ministre de la Défense que l'avion lui appartenait et qu'il « se trouvait exclusivement dans l'espace aérien syrien ». Vladimir Poutine est ensuite à son tour monté au créneau, dénonçant un « coup de poignard dans le dos », menaçant la Turquie de « conséquences sérieuses ».


L'aviation turque a abattu ce mardi 24 novembre un avion de combat à la frontière turco-syrienne, au sud de la province d’Antioche.Cartes radar à l'appui, la Turquie lui reproche d'avoir violé son espace aérien. Des sources auprès de la présidence turque citées par l'Agence France-Presse (AFP) indiquent que l'appareil a « été abattu conformément aux règles d'engagement après avoir violé l'espace aérien turc malgré les avertissements ». L'état-major turc a confirmé que sa cible avait été mise en garde « dix fois en l'espace de cinq minutes ». Ankara a prévenu qu'elle allait saisir l'ONU et l'Otan. Cette dernière a indiqué qu'elle « suit la situation de près », « en contact avec les autorités turques ». Une « réunion extraordinaire » de l'Otan se tiendra cet après-midi « à la demande de la Turquie ».


Selon l'armée russe, il s'agirait d'un Sukhoï Su-24 lui appartenant. L'appareil « se trouvait exclusivement dans l'espace aérien syrien », indique-t-il. « Aujourd'hui, sur le territoire syrien, à cause de tirs présumés venant du sol, un avion Su-24 appartenant aux forces aériennes russes déployées en Syrie s'est écrasé », a déclaré le ministère russe de la Défense dans un communiqué.


L'un des deux pilotes aux mains de rebelles turkmènes


Les deux pilotes à son bord se seraient éjectés et auraient atterri en parachute en territoire syrien, a fait savoir Moscou. Selon notre correspondant à Istanbul, Jérôme Bastion, l'un d'eux serait entre les mains des rebelles turkmènes. Ces rebelles soutenus par Ankara sont depuis trois ou quatre jours la cible d’intenses bombardements de la part de l’armée syrienne, au point que la Turquie a demandé la réunion du Conseil de sécurité des Nations unies pour protester contre ce qu’elle considère comme une agression, qui a poussé des milliers de civils à se réfugier en territoire turc. Le porte-parole d'un groupe rebelle syrien a annoncé mardi, vidéo à l'appui, la mort du second pilote, rapporte l'agence Reuters.


L’avion a été visé sur ordre du Premier ministre turc Ahmet Davutoglu. Ce n’est pas la première fois qu'un F16 turc réplique par la manière forte à la violation présumée de son espace aérien. Dans cette région, un hélicoptère syrien avait déjà été abattu il y a deux ans et ses pilotes capturés par des rebelles turkmènes avant d'être assassinés.


« Coup de poignard dans le dos »


Les incidents de frontière entre Moscou et Ankara sont fréquents depuis le début de l'engagement militaire russe en Syrie, le 30 septembre dernier. Le 3 octobre déjà, l'aviation turque avait contraint un appareil russe à faire demi-tour alors qu'il avait pénétré son espace aérien prétextant de « mauvaises conditions météo ». Le 16 octobre, c'est un drone de fabrication russe qui avait été détruit dans le ciel turc. Il s'agit en revanche du premier avion russe touché depuis le début de l'intervention militaire de Moscou.


Mais cette fois-ci, Vladimir Poutine est vivement monté au créneau. Le président russe, qui reçoit en ce moment-même le roi de Jordanie, a dénoncé un « coup de poignard dans le dos » porté « par les complices des terroristes ». Les avions russes assure-t-il « ne menaçaient pas la Turquie ». Poutine s’étonne également que cette dernière se tourne aussitôt vers les instances de l’Otan et ne s’adresse pas à la Russie, comme si elle souhaitait qu’il y ait une opposition entre deux blocs.


Pour justifier la présence de son aviation dans cette région frontalière, il avance que d’importantes quantités de pétrole sont écoulées par les insurgés syriens via la Turquie. Poutine menace enfin la Turquie de « conséquences sérieuses ». Des mots déjà prononcés par Ankara qui avait convoqué vendredi l'ambassadeur de Russie après des bombardements russes visant, selon elle, des villages de la minorité turcophone de Syrie.


Les deux pilotes de l'avion russe seraient en vie et la Turquie essayerait actuellement de les récupérer selon un responsable turc.


Par ailleurs, le ministre des Affaires étrangères russe Sergueï Lavrov a annulé sa visite prévue mercredi à Ankara. Et Moscou déconseille aux Russes les voyages en Turquie.


Les deux pays sont opposés sur le dossier syrien. Alors que le président turc Recep Tayyip Erdogan réclame le départ de son homologue syrien Bachar el-Assad, la Russie demeure un fidèle allié du régime syrien.


Article_similaires

19 Commentaires

  1. Auteur

    Avis

    En Novembre, 2015 (18:16 PM)
    Les turques et leur alliés européens et américains supportent les terroristes de l'Etat Islamique. De plus la turquie finance l'état islamique en leur achetant le pétrole et en les armant pour anéantir la population kurde qui veut faire cessession. C'est sûr que la décision d'abattre un avion Russe qui ne représente aucun danger pour la Turquie nous dit amplement sur l'approbation ceux qui poussent la Turquie qui ne sont rien d'autre que les Occidentaux. Cependant la Russie n'est pas n'importe qui. Vous trouvez pas que la Russie veut se debarrasser des terroristes ou tout le monde occidentale crie sa désapprobation. Les masques sont tombes et cachent de plans inavoués de la part de ces occidentaux. Bashar est actuellement la seule voie de salut pour la stabilité de la Syrie. S'il par. ca sera comme l'Irak, la Lybie, l'Egypte, la Tunisie.
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2015 (22:13 PM)
      la turquie est un grand pays terroriste comme ses maîtres les wahabites et le qatar
      de toute façon putine prendra sa revanche...et au môene òu il agira c'est la panique chez les babouins-chameliers et les turques
  2. Auteur

    Cane

    En Novembre, 2015 (18:36 PM)
    SANS NATO MEME L'OMBRE DE LA TURQUIE NE PEUT S'AVENTUERER A S'ATTAQUER A LA RUSSIE, LA TURQUIE EST EN TRAIN DE JOUER UN SALE JEUX DANS LA GUERRE SYRIENNE ET COMME POUTINE EST L'UNIQUE PARMI LES GRANDES PUISSANCES QUI PEUT LUI DIRE SANS TOURNER EN ROND QU'ELLE EST L'ESCLAVE DE ISIS. elle ne devait pas etre un member de NATO et que L'UNION EUROPEENNE NE LE PERMETTE JAMAIS D'ETRE UN MEMBRE DE L'E.U. les turcs ne sont pas europeens et doivent rester avec ces freres arabes, c'est un etat provocateur et qui se cache comme un lache. si la TURQUIE devient europenne, le MAROC doit demander son adhesion car l'europe est dans le MAROC. LA TURQUIE NE VEUT PAS QUE LA RUSSIE ET LES AUTRES PUISSANCES FORMENT UN SEUL BLOC POUR ELIMINER ISIS CAR CA GATE SES PROFITS VENANT DE LA GUERRE SYRIENNE. LES SYRIENS SONT FATIGUES QUE LA TURQUIE LE SACHE. VIVE LA RUSSIE
    Auteur

    Movez Foy

    En Novembre, 2015 (18:43 PM)
    Macky si tu veux des avions de chasse, les turcs viennent de te faire la demonstration que la F16 est mieux qu'un Soukhoi.. :)
    • Auteur

      Foy D' Animal

      En Novembre, 2015 (18:56 PM)
      macky veut tout juste des avions capables de tirer en queue, une banderolle avec cet écriteau:
      votez macky, votez apr; vive l' Émergence horizon 2035!
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2015 (09:41 AM)
      en meme temps abattre un bombardier avec f16 est plus simple qu'abattre un sukhoi 30;
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (18:49 PM)


    Voici ce qu’a dit M. Poutine à l’issue de sa rencontre avec le roi de Jordanie, que je viens de vous poster en commentaire sur l’article précédent. La retranscription n’est peut-être parfaite mais elle est assez fidèle :



    « L’avion abattu était à 6000 m d’attitude et à 7 Kms [ou 1 Km, pas bien entendu], en position parallèle et non frontale, de la frontière turque. Il participait à des opérations contre des terroristes d’origine russe considérés comme faisant partie de la mouvance terroriste internationale [ce qui veut dire que la Russie ne visait pas les Turkmènes syriens comme le prétend la Turquie, voir sur l’article précédent] … Nous avions déjà démontré que le pétrole syrien volé en Syrie se dirigeait vers la Turquie à partir de cet endroit, qui profite donc de milliards de dollars… Voilà que nous sommes poignardés dans le dos parce que nous combattons le terrorisme… Daech bénéficie par conséquent de la protection de nombreux États… il devient clair pourquoi ces terroristes agissent avec une telle sauvagerie contre le monde entier…

    Nous allons analyser ce qui s’est réellement passé, cette agression aura de graves conséquences sur nos relations avec la Turquie que nous avons traitée comme un pays voisin et non seulement un pays ami, laquelle au lieu de nous prévenir a préféré s’adresser immédiatement à ses partenaires de l’OTAN, comme si nous avions abattu un avion turc ! Veulent-ils mettre l’OTAN au service de Daech ?

    Je comprends que chaque État puisse avoir ses propres intérêts; ce que nous respectons, mais nous ne tolérerons pas des actions comme celle qui s’est passée aujourd’hui ». Vois la suite au niveau de l’article précédent…

    Auteur

    An - Yme

    En Novembre, 2015 (18:59 PM)


    Le président Vladimir POUTINE, reste toujours dans les paroles justes. Il se contente de dire ce qui est, sans pratiqué le double langage.



    A chacun maintenant d’apporter les réponses. Comment un membre de l’OTAN qui prétend combattre DAESH peut-il s’en prendre à une puissance qui au même titre combat DAESH.

    Quelle position va prendre le président Hollande qui espérait favoriser une grande coalition avec la Russie et les USA?



    Les projets de l’OTAN d’intervention en accord avec les russes est sérieusement compromis. La Turquie risque de se faire remonter les bretelles, car l’OTAN-US voulait être dans le camp des vainqueurs pour tenter d’imposer un nouveau gouvernement syrien, voir une partition. Les accords sont compromis et la Russie continuera seule la destruction de DAESH. Les russes ont les mains libres, désormais, pour interdire le survol de la Syrie par des membres de l’Otan, sauf peut-être la France (sous réserve) qui semble engagée réellement dans la lutte contre Daesh.



    Les prochaines interventions nécessiteront des accords et des engagements précis pays par pays pour combattre aux côtés de la Russie, qui seront justifiés pour éviter toute trahison comme celle de la Turquie.



    Si les USA veulent être dans le camp des vainqueurs ils n’ont pas d’autre choix que de condamner fermement l’attitude turque.
    Auteur

    Je Crois

    En Novembre, 2015 (19:01 PM)


    Mais je crois que l’engagement de l’armée française, considérée par la Russie comme une alliée, obligera la France à prendre une position pus claire, si la Russie exige que la sécurité de ses pilotes soit assurée tout comme celle des pilotes français. La Russie peut très bien déclarée comme potentiellement dangereuse pour ses pilotes l’intervention d’autres partenaires compte tenu du fait qu’un pays de l’OTAN a abattu un de ses appareils.



    La France membre de l’OTAN peut être considérée comme dangereuse au même titre que la Turquie membre également de l’OTAN. En mettant tous les pays de l’OTAN dans le même panier, la France sera obligée de concilier son intervention pour offrir une garantie désormais légitime pour sécuriser l’armée russe et de se distinguer clairement de l’OTAN. Ce qui reviendra indirectement de demander à la France de condamner la Turquie. A défaut la France sera supposée en accord avec la Turquie, donc potentiellement dangereuse et soumise à des conditions de présence strictes de la part de la Russie.



    La question est: êtes-vous comme les turcs capables de descendre un avion russe? L’absence de réponse sera considérée comme une affirmative. Si la réponse est: non nous ne ferons pas comme les turcs, c’est une condamnation de la Turquie. Si la réponse est de dire la Turquie n’a fait que défendre son espace aérien, cela aussi sera considéré comme un danger potentiel pour les russes.



    En gros la position russe sera de dire l’OTAN descend nos avions sous des motifs fallacieux, désormais tout avion de l’OTAN est un ennemi potentiel, et s’expose à une riposte russe après demande d’explication et sommations en cas de présence non acceptée préalablement dans le ciel syrien. Nous ne souhaitons que être alliés dans la lutte contre DAESH, mais nous ne sommes pas disposés à nous laisser abattre par un avion de l’OTAN. Faites nous connaître vos intentions si nous sommes constamment accusés à tort de violer l’espace aérien de l’OTAN. Sinon vous êtes une menace pour nous et nous avons le droit de nous défendre de menaces que nous ne souhaitons pas.



    Mais ceci n’est qu’une possibilité de riposte russe. C’est celle à laquelle je pense.



    Idem pour les autres intervenants?
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (19:40 PM)
    la troisième guerre mondiale a commencé.
    Auteur

    Mossi

    En Novembre, 2015 (20:15 PM)
    les masquent tombent la turquie est du coté de daesh et les americains et leurs alliés aussi

    seule la verité triomphera
    Auteur

    Shan Djyt

    En Novembre, 2015 (20:24 PM)
    L'état voyou turc paye le baril du pétrole brut (volé) à 30 dollar au lieu de 45 sur le marché, la Russie est un "danger" nécessaire de la stabilite mondiale.
    Auteur

    Kookoo

    En Novembre, 2015 (21:11 PM)
    Erdogan le Hitler du bosphore
    Auteur

    Kookoo

    En Novembre, 2015 (21:11 PM)
    Erdogan le Hitler du bosphore
    Auteur

    Kookoo

    En Novembre, 2015 (21:11 PM)
    Erdogan le Hitler du bosphore

    Auteur

    Kookoo

    En Novembre, 2015 (21:11 PM)
    Erdogan le Hitler du bosphore

    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (22:16 PM)
     :emoshoot:  :fbhang:  la turquie ne restera jamais tranquille tant que la russie ne lui a pas donné une leçon magistrale..eux les wahabo-sioniste et le qatar parrains des terroristes dans le monde entier.....la russie les attend au coin
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (22:24 PM)
    Oh OH ! Attention. Les choses peuvent se compliquer d´une facon diabolique. Ce coin est trop compliqué pour un pays comme le Senegal pour s´en meler. Contentons nous à gerer notre quotidien sur le plateau des vaches, c´est largement suffisant comme devoir.
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (00:33 AM)
    En verite c'est l'otan qui a abattu l'avion russe au nom de la turquie.

    A partir de la turquie, les pays de l'otan ou leurs compagnies petrolieres sont les clients des mercenaires brigands de l'isis.

    Dans la tete des chefs de l'otan ,la vie c'est un jungle ou le plus fort a tous les droits sur les faibles.

    S'accaparer des resources minieres des pays faibles est un droit chez ces voyous qui sponsorent les mercenaires d'isis. L'islam n'a absolument rien a voir avec cette barbarie des pays dits civilised ou puissants avec leurs acteurs holliwoodiens djikhadistes. :bindeu: 
    Auteur

    Yolom Guègno

    En Novembre, 2015 (00:44 AM)
    Le dèbut de la 3eme guerre mondial :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang: 
    Auteur

    Anonyme Le Crack

    En Novembre, 2015 (16:55 PM)
    la coopération internationale obeit à des règles (intêrets ) .les états n'ont pas d'amis mais des intêrets. quel sont les inrêrets du sénégal dans ce désordre ordoné?remontons un peu dans l'histoire des nations , et vyons comment les occidentaux et les russes ont dominé le monde depuis seulement tois décénies et analusons les conséquences .celui qui ne pose pas des questions ne comprendra rien du tout.qui a intêret dans une telle situation? qui? qui? qui?

    ARRETER DE CONDAMNER AVEUGLEMENT UNE PERSONNE SANS ANALYSE OBJECTIVE.
    Auteur

    Anonyme Alou

    En Décembre, 2015 (23:53 PM)
    vous navez compri de ce k vous dite les russes ce comporte com des briguan en violan lespace arienne de la turkie a mainte reprise la turkie nest pas lukraine ki ci frote ci pik ils non cas le faire encor ha ha

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

15 Latest News 01
Dtn : Mayacine Mar Viré
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email