Dimanche 20 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Justice

Dernière minute : Aida Ndiongue convoquée par les gendarmes enquêteurs de Colobane

Single Post
Dernière minute : Aida Ndiongue convoquée par les gendarmes enquêteurs de Colobane

Au moment où nous mettons en ligne ce papier, Aida Ndiongue est convoquée à la Brigade de gendarmerie de recherche de Colobane.

L’ex-sénatrice avait été mêlée dans l’achat des produits phytosanitaires. Mais, elle n'avait pas été inquiétée après son face à face avec le doyen des juges. Doit-elle craindre maintenant qu’elle est à nouveau devant les gendarmes de la section des recherches de Colobane ? Nous y reviendrons... 


Article_similaires

15 Commentaires

  1. Auteur

    Boy Pikine

    En Décembre, 2013 (19:41 PM)
    mer thiagga prison ngaye dem de yena dane foe alalou rew mi .yenn nieupe la macky di teuthie ,cest le mareme faye diabarou macky kouka nekhoule rek dem kasso.
  2. Auteur

    Lou Wor Té Wor

    En Décembre, 2013 (19:47 PM)
    Akh! kou kkhamoul khamoul ki dou meusseu teud une nuit en prison . Mom akh aida mbodj ...a suivre nak
    Auteur

    Aida Ndiongue

    En Décembre, 2013 (19:51 PM)
    " J'irai en prison, mais....avec mes cremes de beaute."
    Auteur

    Bravo Zuma Le Digne

    En Décembre, 2013 (19:54 PM)
    « Nous ne laisserons pas Gbagbo en prison. C’est une Valeur africaine inestimable ». Cette déclaration a été faite par le président sud-africain, Jacob Zuma
    Auteur

    Diya

    En Décembre, 2013 (19:55 PM)
    S il vous plait arreter d insulter. Akk bakhoul

    Auteur

    Zorro19

    En Décembre, 2013 (20:04 PM)
    boy poulo ak boy pikine khana ndawsi séne yaye ladone andal di tiagatou;mome bossam bakhna ndakh amnassi dara;wanté yéne séne ndéyeyi ay tiaga 500f naniou wone
    Auteur

    Le Noir Aime Pa Lire

    En Décembre, 2013 (20:10 PM)
    l’Afrique du Sud qui dit avoir une dette morale vis-à-vis de l’ancien président ivoirien, fait corps pour obtenir sa libération de la Cour pénale internationale (CPI), où il est injustement détenu depuis deux ans. A l’étape sud-africaine de cette tournée du président américain, Jacob Zuma et son prédécesseur Thabo MBéki ont fini par faire tomber avec des preuves tangibles et troublantes à l’appui, les écailles des yeux d’Obama sur la crise ivoirienne. Une véritable « évangélisation » qui a édifié le président des Etats-Unis sur le complot international ourdi contre Laurent Gbagbo.







    A en croire nos sources, Thabo MBéki, médiateur dans la crise ivoirienne de 2004 à 2008, a fait comprendre à Barack Obama qu’en Côte d’Ivoire, on a mis l’innocent, la victime à la place du bourreau. Il a signifié à son interlocuteur que dans les douloureux évènements que la Côte d’Ivoire a connus depuis l’éclatement de la rébellion armée, le 19 septembre 2002 jusqu’à la crise postélectorale de 2010-2011, c’est bien Laurent Gbagbo qui a raison. Et que « c’est bien lui qui a en réalité gagné l’élection présidentielle de novembre 2010 ». MBéki ne se serait pas arrêté à de simples déclarations en l’air. Il a également invité Obama à visionner des cassettes vidéo sur la crise ivoirienne.







    Successivement, il a regardé la cassette vidéo des massacres des dizaines de jeunes Ivoiriens par l’armée française à l’hôtel Ivoire en novembre 2004 ; la cassette sur les fraudes massives lors des élections présidentielles de 2010 au nord de la Côte d’Ivoire contrôlée à l’époque des faits par la rébellion des Forces nouvelles acquise à la cause de son adversaire Alassane Ouattara.







    CLICHES DEGRADANTS



    ACHETEZ CES LIVRES POUR L'HISTOIRE









    Une autre cassette qui montre comment les observateurs de l’Union africaine amenés par Joseph Koffi Goh ont été exfiltrés par hélicoptère de cette zone d’insécurité contrôlée par les rebelles; le bourrage des urnes avec la passivité des forces dites impartiales de l’ONUCI. Le tour d’horizon a été bouclé par la cassette des bombardements de la résidence présidentielle pendant une dizaine de jours par les avions de guerre de l’armée française et l’ONUCI en avril 2011. Au cours de cette même rencontre qui présentait le caractère d’une véritable séance de « désenvoutement» du président américain de tous les clichés dégradants et mensongers des médias de propagande contre Gbagbo, MBéki a fait, selon nos sources, une révélation de taille. Il a expliqué à Obama qu’il était au départ contre Laurent Gbagbo qu’il ne connaissait pas du tout. Mais il été amené à laisser tomber son ami Alassane Ouattara au profit de Gbagbo à cause de ses qualités humaines et sa grande valeur africaine.







    L’ancien président sud africain a également ajouté que c’est lui qui a demandé au président Gbagbo de faire d’Alassane Ouattara un candidat exceptionnel à l’élection présidentielle une seule fois. Ce que Gbagbo a accepté en utilisant l’article 48 de la Constitution. L’ancien médiateur dans la crise ivoirienne a indiqué qu’il a demandé ce sacrifice à Gbagbo pour préserver la paix dans le pays. Le successeur de Nelson Mandela qui dit n’avoir pas misé sur le scénario contraire qui s’est produit en Côte d’Ivoire, a dénoncé devant Barack Obama la guerre injuste livrée à Séplou à cause d’une élection. C’est pour toutes ces raisons que les autorités sud-africaines n’entendent pas renoncer au combat de la libération du père de la démocratie en Côte d’Ivoire.







    Pour elles, audelà de la dignité africaine, c’est une dette morale qu’elles ont vis-à-vis de Laurent Gbagbo qui leur a fait confiance au nom de la paix. Et d’autres actes diplomatiques se poursuivent pour la libération de celui qui avait préconisé le recomptage des voix rejeté au profit de l’usage de «la force légitime» préconisée par Alassane Ouattara et Guillaume Soro. Une injustice contre laquelle Jacob Zuma, l’UA et tous les dirigeants et citoyens de l’Afrique digne comptent se dresser jusqu’au bout. Ils demandent de ce fait le soutien de toute la communauté noire américaine. La rencontre entre Barack Oboma et cette communauté conduite par Jesse Jackson en novembre au sujet de Gbagbo constitue l’un des résultats de la séance d’exorcisme subie à Pretoria par Obama.
    Auteur

    Diop

    En Décembre, 2013 (21:00 PM)
    Jusqu'à la fin du mandat de Maky, le PDS ne sera jamais tranquille. Parce qu'à chaque fois que le gouvernement a des problème il se jette sur un dignitaire PDS et lance la justice contre lui. C'est malsain comme méthode de gouverner. Même le PS qui avait tous les pouvoirs de ce pays n'a jamais été aussi loin. Quand est ce que le sénégal va enfin connaitre une sérénité avec un gouvernement qui gouverne avec un programme claire et une opposition qui fait son boulot d'opposant. Maky ne veut pas d'opposant. Soit qu'il a peur de ne pas pouvoir contrôler le pays ou soit qu'il sait que si l'opposition est libre les sénégalais risque de faire la comparaison avec lui. De grâce arrêtez cette petite guerre qui immobilise le pays et mettez vous au travail. Le sénégal ne peut pas se permettre d'avoir des leaders qui sont toujours en train de se bagarrer. Regardez la Côte d'ivoire qui avance à grand pas. Regarder l'afrique australe qui est devenue l'avenir de ce continent. Pendant ce temps on nous parle de bien mal acquis qui n'existe pas et un procureur qui a des pouvoir exorbitant et peu emprisonner qui il veut sans procès et sans possibilité d'appel.
    Auteur

    Lili

    En Décembre, 2013 (21:24 PM)
    zoro 19 wakhal pipe m tegl sa deye siseneweb!!!! démasque toi???????????????? say dossier rék doynagnela.....ana sa karim wade?????????? hihi  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
    Auteur

    Miss

    En Décembre, 2013 (22:55 PM)
    J'espére qu'elle n'a pas oublié d'emporter she's product de wessal :-D  :-D  :-D 
    Auteur

    Faqll

    En Décembre, 2013 (00:29 AM)
    que le bon dieu le tout puissant te protege le commandant cheikh sarr de la section de recherche de colobane merci pr le bon boulot que tu es entre de faire
    Auteur

    Bobodiouf

    En Décembre, 2013 (00:49 AM)
    Prenez un mandat de perquisition et fouillez sa villa a Hann. Vous y trouverez des milliards planqués dans des coffres. Son argent car celui de Karim et Oumar Sarr dort tranquillement chez cette poufiasse
    Auteur

    Sen Gal Gal

    En Décembre, 2013 (03:10 AM)


    CI SAMA KHALAT,KEPP KOU MEUSSEU NANGOU XALISOU POLITICIEN MOUY BILLET MAKKA,WALLA SA DIOUDOU DOME BOULA POLICIEN NGUENTEL,KEUR GOUGN LA MAY,VEHICULE WALLA CASH NORMALY DA NGUA KO WARA DELLO MOY YONE...

    NDAX POLITICIEN YI ,XALIS BOUGN LOUBEUL GNAMAL CI PEUPLE BI.

    KEROK ALAHIRA DINA BARI LOKHO YOUGN DAGUA
    • Auteur

      Mamidiarra

      En Décembre, 2013 (08:29 AM)
      sénégal dale coumba am ndeye ay coumba amoul ndeye la quoi!mais awa coudou ndiaye pourquoi elle n'est pas encore arretée?def louné weng té dara fekoukossi,khamna dale serigne amna
    Auteur

    Ole

    En Décembre, 2013 (11:50 AM)
    Si Aida Diongue tombe ,dites vous que c'est toute la douane qui doit surtout Makhtar Cisse et ses différents directeurs qui ont a couvrir les déclarations phytosanitaires qu'ils ont manipulé avec le système informatique de la douane et les différentes qu'ils ont gagné avec ce deal
    Auteur

    Ole

    En Décembre, 2013 (11:59 AM)
    Si Aida Diongue tombe ,dites vous que c'est toute la douane qui doit surtout Makhtar Cisse et ses différents directeurs qui ont a couvrir les déclarations phytosanitaires qu'ils ont manipulé avec le système informatique de la douane et les différentes maisons aux Almadies et à Ouest Foire qu'ils ont gagné avec ce deal

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR